Après 6 ans de pratique, Véronique domine totalement son mari

Voici le témoignage de Véronique. Ne soyez pas surprises, Véronique a une pratique de la domination domestique assez aboutie, qui pourrait surprendre des novices, ou des couples qui ne veulent pas aller aussi loin. C’est le moment de rappeler que chacun va comme il le souhaite, lentement ou pas, plus ou moins loin. Il faut surtout que tout le monde se sente bien dans sa pratique.

Celle de Véronique va au contraire en faire rêver certains et certaines. Nous lui avons posé les questions de façon à comprendre le cheminement, la façon dont l’idée est venue, car c’est ce qui vous/nous sera le plus utile pour évaluer et comparer, même si chaque expérience est unique.

A vos commentaires !

JDMm (Je Domine Mon mari) : Bonjour Véronique. Vous avez pris contact avec nous pour témoigner, et c’est le moment de le faire, mais une chose nous avait surprises lors des premiers échanges : vous affirmez dominer votre mari depuis 6 ans, de façon très aboutie. Avant de comprendre comment vous en êtes arrivée à cette situation, pourriez vous nous dire en quoi consiste votre domination aujourd’hui. Quel est votre niveau d’emprise ? Quelles sont ses libertés restantes ?

Véronique : il ne lui reste que peu de liberté. Je gère son agenda personnel et je connais son agenda professionnel. Je n’influe pas dessus pour ne pas qu’il soit en difficultés dans sa vie professionnelle, mais son agenda personnel est uniquement géré par mes soins. Je décide de ses rendez vous, de ses connaissances, de ses sorties. Je gère sa garde robe, masculine pour le professionnel et féminine pour me servir. Il n’achète pas ses habits, ni dessous. Il ne gère pas le compte commun également. Je lui donne son argent de poche pour qu’il puisse manger le midi au travail et pas un sou de plus. S’il veut s’offrir quelque chose, il doit m’en référer et après mûre réflexion, je lui donne les fonds nécessaires. Voilà pour le volet psychologique, mais il y a également un volet physique : fessée, godage, cravache, tenue en laisse ou en cage et bien évidemment son sexe est dans une cage continuellement. Il est ma chose, n’a plus d’intimité, est à mon service, et doit satisfaire mes desideratas.

JDMm : Vous nous avez dit que vous aviez découvert la pratique de domination en regardant un film sur ce thème. Cela veut dire que votre mari n’était pas du tout demandeur ? Comment a t il réagi ?

Véronique : au contraire, cette vidéo, qui fut une révélation était cachée dans les affaires de mon mari. Je ne soupçonnais pas ce penchant pour mon mari. Même s’il n’a jamais été un vrai homme, je ne le voyais pas aussi faible.

Au départ il était timide, car il n’osait pas m’en parler. Puis ayant vu que j’étais curieuse, il a commencé à m’acheter des vêtements en cuir, des godes-ceintures… et l’étau s’est refermé sur lui, pour son grand plaisir…

JDMm : Au tout début pour vous c’était de l’ordre du jeu sexuel uniquement ? Ou bien avez vous rapidement eu envie de dominer « globalement » ? Avez vous eu une sorte de « plan » pour progresser ?

Véronique : je n’avais pas de plan, j’y suis allée à l’instinct. Au départ je voyais ça comme une domination psychologique, mais je me suis aperçue que je l’impressionnais et qu’il n’osait plus me toucher. Ce fut son idée de me permettre de coucher avec d’autres hommes. Et j’en ai profité pour assouvir mon fantasme pour les hommes noirs.

JDMm : Comment votre mari a t il réagi ? Et s’il a trouvé cela excitant au début, a t il vu venir la suite ? A t il résisté ?

Véronique : il n’a pas résisté, au contraire, mais il n’a rien vu venir non plus. Je suis une femme surprenante…

JDMm : Pourriez vous vous décrire synthétiquement tous les deux pour que nous imaginions le rapport de force physique : tailles ? Poids ? Façon de vous habiller ? Poitrine ? Du ventre chez lui ? ^^

Véronique : mon mari mesure 1 mètre 75, pour 68 kilos, avec un peu de ventre oui, et une légère calvitie sur les tempes. Blond aux yeux bleus, imberbe. Pour ma part, je mesure 1 mètre 72, mais je suis perchée sur des talons de dix centimètres, donc je le domine de ce point de vue la aussi, pour 54 kilos. Brune aux yeux verts, cheveux longs jusqu’aux épaules. Allure sportive, je suis une ancienne danseuse, je suis habillée le plus souvent en cuir, sinon de manière stricte et bourgeoise, même si je porte également du jean, notamment la chemise en jean que j’aime particulièrement porter avec une jupe en cuir. Mon mari est habillé en femme à la maison, de manière classique pour son travail.

JDMm : lorsque vous avez basculé vers la domination, est ce que cela a « relancé votre couple » ? Avez vous le sentiment d’une sorte de nouveau départ ?

Véronique : oui cela nous a soudés. Au fil des ans, nous nous sommes éloignés, la routine commençait à avoir raison de notre couple et ceci à fait que nous sommes devenus proches, comme au premier jour. Oui c’est un nouveau départ, mais je l’apprécie encore plus à mon âge, car je suis sûre de ma féminité et de ma capacité à le dominer. J’en aurait été incapable à l’âge de 20 ans.

JDMm : Et maintenant, pensez vous que la situation soit réversible ? Que vous puissiez revenir en arrière ? Le voudrait il selon vous ? Et l’accepteriez vous ?

Véronique : ni lui, ni moi ne voulons revenir en arrière, c’est irréversible. Nous nous sommes révélés, et nous sommes enfin nous même, dans notre intimité, loin des conventions. Nous sommes enfin heureux. Vraiment.

JDMm : Vous dites un peu plus haut que l’étau s’est refermé sur lui. Combien de temps a t il fallu selon vous pour que cet étau soit devenu irréversible ?

Véronique : au début de notre relation SM, je tâtonnais, je me posais sans arrêt des questions : suis-je trop dure, pas assez, je me posais aussi des questions sur notre sexualité… au bout d’un an, j’étais plus en confiance, je savais quand être dure, quand être indulgente. Je pense que c’est devenu irréversible après deux événements survenus à 6 mois d’intervalle : le jour où j’ai mis son sexe en cage, la première fois et le jour où je l’ai sodomisé pour la première fois. A partir de ce moment là, je suis devenue sa maîtresse à 100 %. Donc on peut dire que ça a mis presque deux ans pour devenir irréversible. Cela correspond à ma prise d’expérience.

JDMm : Même si vous avez le sentiment d’être arrivée à un niveau de domination très abouti, avez vous le sentiment que vous allez continuer à progresser ? Comptez vous le resserrer ? Sur quels axes ?

Véronique : Comme j’ai une relation plus ou moins suivie avec mon dernier amant noir, nous envisageons, cela est encore à l’état de projet et je n’y suis pas favorable pour l’instant, à vivre avec lui sous notre toit pour humilier totalement mon mari. Je n’y suis pas favorable car s’il vit avec nous, me connaissant, il finira aussi soumis que mon mari et je ne veux pas de deux soumis. Un c’est déjà beaucoup de travail. Sinon, si notre relation perdure, nous pensons qu’à la retraite, il deviendra travesti 24 heures sur 24. Enfin, le dressage est une affaire quotidienne, si je me relâche, il n’hésitera pas à reprendre un peu de liberté, vous connaissez les soumis…

JDMm : Une question qui nous est souvent posée : faites vous quelquefois des « pauses » ? Ou bien est il 7/7 24/24 sous votre domination active ?

Véronique : Il n’y a aucune pause. Au début de ma prise de pouvoir, nous faisions une pause pendant l’été, c’est à dire durant nos congés. Mais cela posait deux soucis : à notre retour je devais redresser mon mari, qui prenait ses libertés et était intenable. Septembre était le mois où il était le plus puni et où la cravache fonctionnait le plus. Et cela nous manquait, certains réflexes était naturels : m’appeler maîtresse Véronique, se positionner à mes pieds quand je lisais et lécher mes escarpins, me demander mon autorisation pour chaque fait et geste, sortir la cravache pour le remettre dans le droit chemin… Donc, d’un commun accord, nous avons décidé d’agir ainsi tout le temps.

JDMm : Encore une question et nous laisserons nos lectrices / lecteurs poser les suivantes via les commentaires : qu’en est il de son activité sexuelle anale ? Vous le sodomisez avec un gode ceinture ? Souvent ? Vous pratiquez la traite ? Il peut jouir régulièrement ? Rarement ?

Véronique : Il est en cage quasiment tout le temps, ce qui réduit ses possibilités de jouissances. Il ne peut se masturber qu’une fois par mois. Il le fait quand un de mes amants noirs me fait l’amour. Cela l’excite de voir sa Maîtresse jouir sous les coups de butoir d’un homme noir, il adore le contraste entre nos peaux et le fait de savoir qu’il ne m’a jamais faite jouir comme ça. Sinon, il est sodomisé presque tout les soirs. J’ai des godes-ceintures, réalistes, qui me permettent de le faire couiner régulièrement. Quand il a été particulièrement difficile à dresser, je le plug et l’oblige à sortir ainsi, sous ses vêtements, pour faire mes courses par exemple. Pas de traite, ou milking, mais parfois, quand je suis entreprise par un de mes hommes noirs, et comme il a obligation de nous regarder faire, il éjacule dans sa cage, sous l’effet de l’excitation.

Et maintenant, à nos lectrices/lecteurs de poser les questions suivantes…

190 Commentaires

  1. Petit commentaire espiègle pour vous dire que je me suis masturbé jusqu’à jouissance en lisant cet article… cela m’a fait beaucoup, beaucoup de bien ! C’était le pied.
    Merci Jacquie et Mich…. euh… Mesdames Véronique et Séverine.

    • mon epouse a commencée il y a 5ANS a me soumetre ça a commencé par le port obligatoire de corset cloutés et de slip egalement clouté comme l »ecrase tetons
      maintenant je porte un corset qui m’emprisonne du cout jusqu a lentre jambe je dois porter des bas resilles et des bottes cuissardes a talons aiguilles de 20cm a la maison je porte une robe ou jupe lorsque je rentre je dois immediatement enfiler une cagoule en latex gonflable et par dessus une encuir qui suprime tous les sens vue ouie et paroles ensuite elle gonfle celle en latex et je dois ainsi faire toutes les taches menageres nettoyage vaissele faire son repas etc ensuite je dois enfiler des gants en cuir en cuir et lui faire sa toilette 2 OU 3 foies par mois elle me loue pour que je remplace une femme qui doit se marier mais qui ne veux pas porter la robe donc c’est moi qui joue son role ou d’autre foies c’est pour des sceances d’entrainement pour futur dominatrice la c’est

      • je sui soumi ausssi port de la culotte de chastete cloute mueselliere bailon (car un soumi na pas le droit a la parole)une cage de chastete et des habits en pvc en permanence feminise punit en couche et culotte cadenasse et souvent en camisole de force pour les fesses la nouvelle culotte que ma maitresse m’obligue a porte et en plastiquedur qui souvre a l’entre jambe avec une bosse qui m’ecrasse le sex quand elle la cadenasse avec 4 cadenas sur les cote

    • Merci Maitresse Véronique pour votre témoignage j uarais une petite question pour vous Maitresse est ce que vous contraignez votre soumis a l homosexualité merci Maitresse Véronique bizouuuu

      • Bonjour Claudellsissy,

        Pour l’instant il n’y est pas soumis. Il a juste une fois nettoyé le sexe de mon avant après nos ébats.

        Mais l’idée suit son chemin.

        Maîtresse Véronique.

    • vraiment un très bel article madame Véronique est redoutable et à sa description très classe le style bourgeoise j’ adore ! Merci pour cette tranche de vie D/s passionnante

      • Bonjour,

        Merci à toi pour ton commentaire. En effet je ne veux pas tomber dans le vulgarité et donc je cultive ce côté dominatrice bourgeoise qui plaît à mon mari soumis et mes amants.

        Maîtresse Véronique

  2. le rêve, comment j’aimerai être à la place du marie de Véronique.
    peut etre avez vous une sœur …

  3. Bonjour et merci pour votre témoignage Maitresse Véronique!

    J’ai cru comprendre que cela allait faire l’objet d’un prochain article (que j’attends avec impatience); j’aurais aimé savoir comment vous « gérez » la partie concernant la pénétration de votre mari. L’obligez vous a subir un lavement tous les soirs? Comment réagissez vous en cas de pollution sur votre gode ceinture, cela ne vous rebute t il pas? Jouissez vous lorsque vous le pénétrez/Quand décidez vous que vous l’avez suffisamment « fait couiner »?

    Merci encore, je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre mode de vie !

    • Merci de ton commentaire Syrcal.

      En effet, mon mari subit un lavement avant chaque sodomie, car je n’accepte pas qu’il souille mes gode-ceinture. C’est arrivé une seule fois, et il a du le nettoyer lui-même et à ensuite, subit des coups de cravache.

      Effectivement, j’aime le sodomise, l’entendre haleter, avoir le souffle court, voir son anus se dilater, voir son corps tressauter, réagir à la sodomie… En général, cela dure entre 30 minutes et 45 minutes.

      J’espère avoir répondu à tes questions.

      Maîtresse Véronique.

      • metis j aimerai connaitre une maitresse comme vous veronique
        j aimerai qu elle me nique comme veronique

      • Bonjour Maîtresse Véronique,
        Je me demandais combien de temps dure le lavement et comment il est fait? La raison est que j’adorerais être sodomisé tous les soirs mais pour le moment on ne le fait que le dimanche. Ceci car je me nettoie l’intérieur avec le pommeau de douche pendant 1h30 a peu près. En fait tant que des matières continuent de sortir. A la fin je suis bien propre et près a être sodomisé fisté etc… c’est long et éprouvant et par conséquent je vois mal comment faire cela tous les soirs. Avez vous une méthode beaucoup plus rapide et garantie propre?

  4. Bonjour,
    Dans ce texte on est dans le schéma type très fantasmatique d’une relation de domination d’une femme sur un homme.
    Je ne sais pas si ce récit retrace une réalité où s’il est le reflets de fantasmes et finalement peut importe il est là et on peut ouvrir le débat à partir de cela.
    Deux ans pour en arriver à ce point je dit chapeau, ce slave boy devait être très demandeur pour être dresser aussi rapidement, car accepter de voir sa maîtresse prise par un autre homme sous ces yeux et en être excité demande une très forte maîtrise.
    C’est un fantasme récurent chez beaucoup de couple D/s de la à passer à l’acte …
    Pour ma part je tien secret mes « actes extra conjugaux » je préfère le laisser imaginer ce qu’il veut, il n’en saura jamais rien.
    Je croît que ce type de relation peut vite devenir très destructive.
    Le slave boy doit être un adepte de l’humiliation extrême pour supporter cela, surtout s’il n’à jamais été à la hauteur des amants de sa dame.
    Il est bien évident qu’à ce stade aucun retour à une vie vanille n’est possible.
    Pour ma part je passe d’un état à l’autre sans problème ne serait ce que pour garder la face aux yeux des autres personnes et de la famille.

    • Bonjour Lucie,

      Premièrement, ceci est absolument vrai, sinon je pense que mon témoignage n’aurait pas été publié.

      Ensuite, je ne pourrai jamais être soumise, ce n’est pas dans mon caractère et mon mari n’a absolument pas ce caractère. En ce qui concerne le fait de me voir avec d’autres hommes, mon mari a pour but de rendre sa maîtresse heureuse, et comme il est défaillant sur ce point, il accepte ceci. Je rappelle que ceci est son idée et que j’en ai profité, avec son accord, car cela a été concerté, à rencontrer des hommes noirs.

      Maîtresse Véronique.

  5. Bonjour,
    Une chose me choque dans le témoignage de Véronique. Je cite : « Même s’il n’a jamais été un vrai homme, je ne le voyais pas aussi faible »
    Considérez vous qu’un soumis n’est pas un vrais homme? Qu’est-il en ce cas? Un sous-homme?
    Ce site prône le respect qui doit être à la base de toute relation de domination. Or cette petite phrase me semble terriblement dépourvue de la moindre once de respect.

    • Bonjour Emmanuel.

      Quand je parle de vrai homme, je parle d’un homme qui s’affirme, laisse parler son autorité naturelle et ça mon mari en a toujours été dépourvu.

      Maîtresse Véronique.

      • Tout d’abord, merci d’avoir pris le temps de me répondre.
        Je suis assez troublé de constater qu’un homme soumis soit considéré dans ce témoignage comme un être faible, un sous homme, et qu’à l’inverse un vrais homme doit donc se montrer dominant et macho.
        Je ne sais pas si tel est le point de vu de toutes les femmes dominantes?
        Je pense qu’à l’inverse un homme soumis doit faire preuve de beaucoup de courage et de détermination pour s’engager dans une relation D/S et s’abandonner totalement à une femme.

        • Emmanuel, t’avoir répondu est normal car si je témoigne, c’est aussi pour échanger avec d’autres personnes.

          Ceci est mon point de vue et n’engage que moi, bien sûr. Mais, pour moi, mon mari est faible car incapable de prendre la moindre décision et de s’affirmer par lui même, et il le reconnaît en se soumettant totalement à moi.

          Maîtresse Véronique.

          • Bonjour,
            Je voudrais préciser (si cela peut rassurer Emmanuel) que ce cas de figure n’est pas du tout une nécessité pour réussir une vie en mode D/s. Mon mari est plutôt l’inverse, notamment dans sa vie professionnelle, mais cela ne l’a pas empêché de se soumettre progressivement, et quasiment totalement, à sa femme.
            Il me semble (mais je me trompe peut être), que le mari de Véronique n’est pas devenu « faible » via la domination, mais que Véronique a dominé son mari plus facilement parce qu’il se trouve qu’il était « faible ».
            Mais « faible » n’est peut être pas le bon mot, c’est assez négatif. Il faudrait plutôt le voir comme « suiviste », sans initiatives, et donc « naturellement enclin à se soumettre ».

        • Bonjour Mesdames et messieurs.
          Je me permet de relever le témoignage d’Emmanuel. Au même titre, je considère, autant que je puisse me le permettre, qu’il faut beaucoup de courage et d’abnégation dans cette société patriarcale pour oser se soumettre. Élise Sutton le souligne, les hommes soumis sont des êtres fins, intelligents, avec un courage hors norme et dotés d’une force impressionnante à satisfaire les désirs de sa maîtresse. D’ailleurs beaucoup de maîtresses cherchent les limites de cet abnégation et constatent qu’il n’y en a pas réellement et que ces mêmes limites peuvent être constamment repoussée. messieurs les soumis je salue vos forces et votre courage. Même si vous aimez être remis à votre place et humilié…

          • Il n’y a pas plus d’intelligents et courageux (en pourcentage) dans les soumis (peu nombreux sur la masse) que dans le reste des hommes… Ils ont juste la particularité d’aimer cela, c’est tout (comme les femmes soumises). Et puis tout le monde sait maintenant qu’Elise Sutton est probablement un homme…et qu’en tout état de cause personne ne l’a jamais rencontré …(c’est du commerce cedelicou du commerce…mais je reconnais que ce site n’est pas,lui, en prise à ce commerce et qu’on peut un peu dialoguer…)

            Laurent

      • Bonjour Madame Véronique
        Oui, et je le sous-entendais déjà dans l’item « la cage de chasteté, un must pour dominer son mari » (enfin soit disant…voir mes posts) ….la majorité des hommes sont parfaitement heureux d’avoir cette autorité naturelle… Ce qui les éloignent de fait de toute forme de soumission, sauf dans 2 cas (a priori). Ce sont des hommes de pouvoir et/ou richissimes ou autres….mais aiment le BDSM en tant que soumis momentané (jeux, masochismes…) et là payent des Maîtresses professionnelles, mais ce n’est pas de ces « soumis BDSM occasionnels » dont on parle ici, tout à fait en accord avec l’esprit de ce blog, dont je remercie Mesdames les créatrices et gestionnaires. Ici, on parle des soumis dans l’âme (….allant jusqu’aux soumis gynarchiques qui ne jurent que par l’admiration sans limites de la Femme sans demander le moindre sex, dont chaste de fait sans cage) qui attirent a priori forcement (implicitement) les femmes dominantes dans l’âme (même si elles ne le savent peut-être pas au début)….Et c’est vrai alors qu’un couple ainsi formé peut arriver assez vite comme vous (et peut-être que la cage aide, encore que les Maîtresses pro -donc ds le BDSM- ayant des compagnons soumis n’aiment pas trop cela, préfère obtenir la chasteté par pure autorité psychologique) dans un beau bonheur réciproque comme le votre, je vous en félicite et merci de ce beau témoignage de bonheur. Aprés savoir si ces soumis qui se découvrent l’être dans l’âme apparaissent-ils faibles aux autres, je ne pense pas que cela soit une loi comme le confirme Madame Marie Séverine avec le cas de son mari
        Dominique

      • Bonjour Véronique(même prénom que mon épouse en réel) . Je vous dire qu’un vrai homme capable de baiser et même de diriger tout en aimant être soumis par jeux cela existe .Je suis dans mon travail très rigoureux et dirigiste(pour le bien de la sécurité de mes collègues),et ma femme peux sur simple envie avoir un amant . Voilà il me plais d’être soumis pour lui servir de jouet sans pour autant être diminué

  6. Mon commentaire sur la vie de ces deux personnes, ce que j’y retrouve, est le fait qu’avoir un soumis demande beaucoup de travail. C’est exactement cela qui rebute mon épouse… trop de travail… Elle préfère laisser le bateau naviguer et ne pas à devoir s’exprimer…
    Merci pour votre partage.

  7. Ce commentaire sera-t-il accepté ? Est-il recevable ou a-t-il sa place dans le contexte ?
    À vous de décider … Peu importe finalement … Mais ? !

    Il est destiné aux lecteurs/trices qui ne comprendraient pas la démarche, seraient « offusqué(e)s »

    Ce conditionnement surprenant puisque hors-norme en Occident, qui n’est qu’une suite d’une prédisposition génétique ou environnementale, sera évidemment dénoncé par d’autres personnes conditionnées mais ne le sachant pas, voire refusant totalement d’admettre qu’elles sont le fruit d’une éducation et d’un patrimoine génétique (V. le mécanisme du refoulement !)
    Ce Monsieur aurait pu connaître une autre trajectoire si si … mais il a rencontré Véronique …
    La suite s’adresse précisément à ces personnes rendues conformes, « normales » ou normalisées, qui suivent à la lettre et avec satisfaction ou/et plaisir (Voire avec le plus grand plaisir) les principes moraux inculqués par leurs parents, maîtres, confesseurs, etc.
    Pourquoi pas ! Si cela leur « plait », les « contente » ! Que demander de plus ? !

    Mais encore, pourquoi se sentir « bien dans ses pompes » serait-il synonyme de la condition de l’aveuglement, de la fermeture, de obscurantisme, de l’idéologie, du fanatisme, etc.?

    • Si le ou la lecteur/trice aurait beau jeu de réfuter, a priori seulement, la cohérence des commentaires précédents, un second exemple parmi une multitude d’autres (Il suffit de ne pas être aveugle et sourd(e)), ne pourrait-il pas « aboutir » (Lui aussi, sans attendre 6 ans !) à une relativisation de la valeur du premier jugement totalement négatif ? !

    Son seul défaut est d’être trop évident et visible par tout(e) un(e) chacun(e) !

    C’est celui de l’acceptation dans le consentement et plaisir, dans le monde musulman non encore influencé par la culture occidentale, par les femmes, de leur mode de vie, enfermées chez elles, infériorisées par leurs maîtres, etc..

    Comment nos contempteurs/trices, si critiques …, expliquent-ils/elles cette culture religieuse qui ne leur sied pas (Quoique les machos occidentaux ne soient pas aussi rares qu’ils/elles le prétendent !) ?

    La notion de « conditionnement » ne serait-elle pas ici ad hoc ? !

    ** Ne devrait-elle pas pouvoir arriver à désamorcer la polémique sous-jacente sauf si les interlocuteurs/trices étaient « formaté(e)s » ? !

    Qu’il y ait des dominant(e)s et dominé(e)s, n’est-ce pas la réalité la plus observable dans la Nature, dans le monde animal ?
    La comparaison de notre génome avec celui du chimpanzé, en 2005, n’a-t-il pas « abouti » (Lui aussi) à une remise en question de nos fantasmes religieux (« L’homme a été créé à l’image de Dieu » ? !

    (En passant, toujours pour remettre en perspective, les gens qui mettent sur le marché toujours plus de nouveautés tous azimuts et sans prendre suffisamment de précautions, ne sont-ils, eux, hyper-dangereux ? N’est-ce pas eux qui sont en train de détériorer toujours plus l’environnement via les pollutions et autres effets différés, c. à d. qui n’apparaîtront que dans quelques années ?)

    *** Véronique : ni lui, ni moi ne voulons revenir en arrière, c’est irréversible. Nous nous sommes révélés, et nous sommes enfin nous même, dans notre intimité, loin des conventions. Nous sommes enfin heureux. Vraiment.

    N’est-ce pas FORMIDABLE ?
    Amen !

  8. Avant toute chose je tenais à remercier Marie-Séverine pour la création de ce site, qui dans ce domaine, est probablement le plus intéressant que je connaisse.
    Merci aussi à Véronique pour ce témoignage particulièrement intéressant.
    Et puisqu’il nous est offert la possibilité de poser d’interagir avec vous véronique, j’aimerai vous poser d’autres questions:
    -continuez vous a avoir des relations sexuelles plus traditionnelles( vanille) avec votre mari , ou cela n’est il plus que le domaine réservé de vos amant ?
    -intégrez vous des techniques d’humiliation dans le dressage de votre soumis ?
    -avez vous mis dans la confidence une ou des amies au sujet de votre relation. Participe(nt) t’elle(s) parfois à son dressage ?.
    -pratiquez vous l’urologie sur lui ??.

    Dans l’attente du plaisir de vous lire.

    • Bonjour khrysalidion, et merci de ton intérêt.

      Tout d’abord, je n’ai plus de relations sexuelles avec mon mari, elles sont réservées à mes amants. Mon mari sait très bien qu’il ne peut me satisfaire et accepte tout à fait la situation.

      Ensuite, je ne pratique pas d’urologie sur lui.

      Enfin, ma meilleure amie n’est pas au courant que je domine mon mari, mais ma garde robe cuir lui as mis la puce à l’oreille, elle sait que je porte la culotté, mais pas plus.

      Maîtresse Véronique.

  9. Bonjour belle Veronique
    moi aussi je dresse ma lopette
    comment faites vous avec la famille? et vos amies?
    vos amies sont elles au courant?
    bonne journee a vous Florence

  10. Bonjour Maitresse Véronique
    Félicitation pour votre magnifique travaille votre mari soumis à une réelle chance

    Une petite question une fois que votre relation extra conjugale à eu lieux votre soumis participe aussi à la fête ou pas ? Exemple nettoyeur le sexe de votre amant avec sa bouche lécher le préservatif bien rempli de semence ??
    Merci Mesdames Véronique et Marie-Séverine

    • Bonsoir Jeremy,

      Merci de ton intérêt et de ton compliment.

      Oui ça arrive que mon soumis doivent nettoyer après le passage de mon amant, ce qui est indispensable pour un soumis qui doit prendre soin de sa Maîtresse, et il le fait toujours avec envie, donc je dois le réserver aux moments où il a été sage…

      Maîtresse Véronique.

  11. Marie sevrine je trouve tontemoinage émouvant et sincère ! Je suis dans le même cas que ton Marie mais je n ose pas le dir a ma femme quel conseille peut tu me donnez excuse moi de t’avoir tetoiyer !merci dans l attende de recevoir ta réponse

  12. trés beau témoignage.

    • Bonsoir et merci Sophie, de votre commentaire.

      En espérant vous avoir éclairée et pourquoi donner envie de faire de même.

      Maîtresse Véronique.

  13. Chère Véronique, pour faire suite à une prise de contact par une personne bien ou mal intentionnée dans le site de Marie Sévrine, je me suis révélée d’avoir un réel plaisir de me laisser coacher par Marie Séverine et sa méthode est infaillible, et je la remercie et la félicite, il m’a suffit d’être persuasive avec le mâle en question donc mon mari, et avec son conseil de pro ça à glissé presque tout seul et me suis retrouvée à grand coup de bassindans la forteresse comme elle le dit si bien.
    De mon coté mon mari s’est laissé dominé coté anal mais j’avoue que j’y ai mis de ma petite personne et j’ai manié le bâton et la carotte… et je constate que j’ai encore du travail car je lis que vous le faites couiner entre 30 et 45 minutes. De mon côté j’étais plutôt à 20 minutes et je pense que ce sont les dernières minutes pour lui les meilleures donc j’ai encore vraiment à travailler le mien car je le faire haleter, tressauter, mais je vois que vous arriver à le faire couiner un bon moment , et pourquoi pas le goder différemment pour obtenir qu’il se vide la prostate avec un orgasme « ruiné  » . je vois que votre mari est encagé en permanence et je me demandais avec quel choix de cage vous l’avez équipé ? je cherche une cage avec l’anneau plutôt ovale , un style de cage de chasteté SAINT QUENTIN, le prix n’est pas primordial c’est le confort à long terme, par ex. sur mesure la reine interdite Morgane. Certainement vous avez du faire quelques essai plus concluant que d’autre. j ai vu une The looker | Steelworxx qui se ferme abc un prince albert vu qu’il est déjà équipé du percing Prince Albert.
    Merci Véronique pour vos renseignements et félicitations pour votre blog.

    • Ah vous voilà sur notre blog, Patricia ! Quel plaisir !
      Et je vois que vous savez déjà tout sur les cages en métal avant même que je n’aie eu le temps de vous répondre !
      Les cage de Steelworxx sont très bien, on peut avoir un anneau ergonomique (ovale, comme vous dites) mais les délais sont un peu long. Par contre, c’est du super boulot ! J’en ai 3 différentes, dont la locker 03 je crois, mais sans l’axe central.

    • Bonsoir Patricia et merci pour votre commentaire.

      En ce qui concerne la cage de chastete, mon mari porte une cb 6000 mini. Confortable et hygiénique, il la porte sans arrêt, nous en avons plusieurs pour que nous puissions les nettoyer. En revanche mon mari n’est pas percé au niveau du sexe.

      Pour la domination anale, il s’agit de ménager sa monture, si je puis dire, et d’alterner les moments brutaux où vous lui montrez qui décide à ceux qui lui donnent la possibilité de jouir. Et au fil du temps j’ai pu utiliser des godes-ceintures de plus en plus longs et epais…

      Et je vous rassure cela arrive qu’il ejacule sous l’effet de la sodomie.

      Pensez vous passez au stade supérieur et vous offrir à des amants sous ses yeux?

      Maîtresse Véronique

      • Salut Véronique . je voulais savoir si déjà votre mari manquer de personnalité car souvent les soumis ont pas pas beaucoup du caractère ?et quel regarde portée vous sur lui en étant soumis car c’est est mal vu chez certains personne ?j’espère que vous allez me répondre cette fois si ! Merci de avance

  14. Merci Maitresse Véronique pour votre réponse .
    Votre Mari a beaucoup de chance !
    Pour le compliment ces un plaisir de Vous les faire Vous et Maitresse Marie-Séverine Vous êtes des Femmes extraordinaire vous méritée bien cela !
    Je tombe amoureux de vous en lisant vos méthode de domination 🙂

    • Bonsoir Jeremy.

      Peut être aura tu, un jour, l’occasion de vivre ce que vit mon mari. En tout cas, si c’est que tu désires je te le souhaite. Tu voudrais vivre exactement ce qu’il vit?

      Maîtresse Véronique.

  15. Bonjour Maitresse Véronique
    Merci beaucoup pour votre agréable réponse.
    Oui ces belle est bien la vie de Vôtre mari soumis que j’aimerai vivre

    Être dominé humilier frustrée cocu sodomisée punis par Madame quand elle le souhaite et avoir en tête que de la servir êtres la à ces petit soin
    Et souffrir en silence pour Elle serait magique

    Merci à Vous Maitresse Véronique

  16. bonjour .comment faire pour avouer ma soumission à ma femme car j’ai peur de sa réaction ?? Mais j en rêve d être comme votre mari maîtresse Véronique.

    • Bonjour Mathieu,

      Je pense que tu devrais lui en parler sereinement. En effet c’est ta femme et tu peux tout lui dire.

      Peut être pourrais tu lui offrir des vêtements de cuir pour commencer, ou lui montrer diverses revues ou encore lui expliquer la teneur de tes fantasmes.

      En tout cas, le dialogue a des vertus bienfaisantes et tu risque d’être agréablement surpris. Et puis, tu seras soulagé de lui avoir confié tes désirs.

      Maîtresse Véronique.

  17. Bonsoir Véronique,
    Qu’avez-vous décidé concernant la pilosité de votre mari ? Normalement, un esclave n’a pas de poils… Epilation classique ? Rasage ? Laser ? Et où avez-vous supprimé les poils ? Sexe + fesse ? Aisselles ? ou partout ?
    Merci de vos renseignements et soyez heureuse !

    • Bonjour Alain et merci de ton commentaire.

      Question très intéressante, que, je pense, bon nombre de maîtresses débutantes ont du se poser.

      Pour ma part j’ai ordonné à mon mari une épilation intégrale permanente au laser au niveau du pubis.

      Sous les aisselles, il se rase et il n’a pas de poils sur le torse.

      Pour les jambes epilation à la cire.

      Maîtresse Véronique.

  18. Bonjour Maîtresse Véronique,
    Je vis une relation semblable avec mon épouse, Maîtresse RANIYA (d’origine palestinienne) qui a institué quatre exigences.
    – Exigence 1: ceinture de chasteté 24 heures sur 24;
    – Exigence 2: ball stretcher 24 heures sur 24;
    – Exigence 3: aucun poil sur pubis, raie des fesses et fesses, elle m’a donc fait épilé au laser (ce qui est définitif);
    – Exigence 4: port d’un plug la nuit.
    D’où ma question, maîtresse Véronique: que pensez-vous des exigences 2, 3 et 4 pour votre mari esclave ?
    Servilement vôtre,
    Esclave Alain.

    • Bonsoir Alain peut tu m en dit plus sur épilation au laser car j’y pence? Sa fait pas mal?

    • Bonjour Alain,

      Tu sais, il y a autant de méthodes qu’il y a de dominas.

      Personnellement, je n’aime pas les ball stretcher, donc mon mari soumis n’en pote pas.

      Pour le plug, je l’utilise, quand il s’est mal comporté. Je l’oblige donc à sortir avec, sous ses vêtements ou alors quand je suis avec un de mes amants et qu’il nous regarde.

      Maîtresse Véronique.

  19. Bonsoir.merci pour votre réponse Véronique. Le problème c est que ma femme n est pas du tout ouverte sur genre du sujet ! Je l’ai jamais entendu prononcer mot fantasme d ou ma frustration donc c est pas du tout évident ! Comment je pourrais l emmener sexuelment a me caresser l anus et me doigter pour commencer ??? Merci

    • Mathieu,

      Lui as tu déjà parlé de tes envies? Et des siennes?

      Pour une sexualité épanouie, il faut des actes, mais surtout des paroles, pour connaître son partenaire et s’épanouir.

      Discutez, échangez et tu verras le changement.

      Maîtresse Véronique.

      • Malheureusement maîtresse véronique non car El est pas du tout ouverte sur ce domaine la !!! Quand on fait l amour c est basique sans imagination car El en parle jamais même quand je lui demande .. Donc je suis à court d idée !!! C est frustrant

        • Mathieu, tu as lu cet article ? http://jedominemonmari.com/2014/05/convaincre-ta-femme-de-te-dominer/
          c’est aussi à toi de jouer avec finesse …. Ne pas toujours réclamer et attendre de l’autre … donne toi !

          • Bonjour Marie sevrine ! Oui g bien lu ton article enfin j’ai tout lu ton blog que je trouve excellent d ailleur merci d avoir partager ton expérience.je suis pas un souminateur loin de la c est juste le souci avec ma femme El manque du caractère et sexuelment c est pas du tout sa peut être du a ses origine je pence c un tabou chez El car quand je lui parle du sex bin il dit rien !! La seule phrase qui me dit c est fait moi l amour c tout !! J e veut bien !! Donc comme El est comme sa je n ose pas lui parler de ma mes désir de soumission !ccar pour El un homme doit rester viril.jai une question maîtresse Véronique !! Commet je dois faire pour lui montrer que je suis pas viril car je le suis pas du tout ??j’aimerai qui le remarque que un jour qui me fasse une réflexion sur sa .et aussi j’aime la lingerie féminine ??

          • Mathieu, n’oublie pas de nous vouvoyer et essaie de bien présenter tes questions.

  20. Bonjour Mathieu

    Pour convaincre ta femme il faudra su temp et être passion
    Comme le dit si bien l’article de Maitresse Marie-Séverine

    Ne brusque pas les choses et ne croit pas que du jour au lendemain ta femme arrivera tous en cuir avec un fouet et un god ceinture à la main et te dominera comme tu le veux !
    Ces cette erreurs que j’ai fait avec la mienne
    Surment un manque d expérience et immature et trop visioner de vidéo SM mes se qui se passe dans les films reste dans les films !

    Pour commencer soit plus attentionné en vert elle ( pas trop d’un coup non plus ) fait cela en douceur
    Tiens lui les portes serre lui son verre à table demande lui si elle n’a pas besoin de ton aide ext… Commence à te soumettre à elle avec des choses simple de la vie de tous les jours pour quelle y prenne goût
    Quand tu vas faire les magasins avec elle esite pas à lui dire se que tu aime pour voir sa réaction ( ex: regarde chérie ces escarpin il sont beau, la jupe en cuir dans la vitrine et jolie )
    Avec un peut de chance elle aimera et tu aura des idées cadeaux 🙂 qui lui feront plaisire et à toi aussi

    Au lit fait lui des massages avant qu’elle dorme quelle femme aime pas les massages ?
    Hésite pas a lui dire que tu aime lui faire du bien ! Et quand il faudra commander de l huile hésite pas a chausire avec elle esaye de trouver de l huile qui lui plait sur un site de sextoy avec un peut de chance elle commandera autre chause mes une paire de menotte ces un bon début 🙂

    • Bonjour Jeremy ! Je suis bien conscient du tout sa !! Je veut pas qui me domine le jour même !! O faite même quand je parle des chose basic sur le sex bin ya rien même sur ses fantasme pareil ! Pas du tout d expérience !! Sexuelment c est un pb de mon couple

  21. Bonjour Mesdames, cette question s’adresse plus particulièrement à Mme Véronique bien que je sois curieux d’avoir l’avis de Mme Marie Séverine :

    Quand on en vient a titiller son conjoint avec d’autres hommes (je crois que vous faites ce genre de chose Mme Marie séverine), ou même à passer à l’acte (amant, bon copain plutôt mignon, collègue de travail, amis commun peu importre), quelles étapes vous passe pas la tête ?
    Est-ce que c’est :
    1 – Je le domine et je sais que ca va l’excité si je lui parle d’autres hommes donc je le fait uniquement pour le frustré et lui montrer que je décide de ce que je veux faire de mon corps, lui par contre, son corps m’appartient
    2 – Je le domine et vu que je le soumet en le faisant lécher, je préfère éviter les rapports classiques avec lui pour ne pas qu’il reprenne sa « virilité » du coups pourquoi pas se faire plaisir avec un autre ?
    3 – En le dominant, j’ai perdu son côté « mâle », homme, et du coup maintenant je n’arrive plus a être attiré par lui en tant qu’amant, c’est à dire je n’arrive plus a avoir envie de lui faire l’amour mais uniquement de le dominer, du coup j’ai besoin d’un autre homme
    4 – autres ?
    5 – un peu de tout ?

    Bref, j’aimerai savoir les facteurs qui poussent à agir les femmes : est-ce que c’est un mélange de déception de la performance au lit, de baisse d’envie, de créer une jalousie pour le soumettre ? uniquement pour lui faire plaisir ?(je ne pense pas)

    L’idée vient de l’homme soumis ou elle trotte déjà dans la tête de la femme ?

    Je suis preneur de toutes explications, ou d’exemples sur les premières discussions à ce sujet
    exemple : en avez vous parlé avant de passer à l’acte ? A t’il donné son accords ou c’était un peu une contrainte qu’il a du accepter ?

    Dernière question : celà renforce t’il les liens ? par exemple le soumis peut se rendre compte que sa femme plait et redoubler de désirs et d’attention à son égard

    Merci pour cet « interview » qui change un peu le blog, on rentre dans un domaine plus poussé de la domination mais ca intrigue et c’est intéressant

    Cordialement.

    • Bonjour Tenté,
      Excellente question. J’avoue humblement que c’est un de mes freins vers cette démarche de soumission à mon épouse. Je n’aimerai pas que d’autres amants viennent prendre le relais … 🙂 Me mettre à son service pour son plaisir serait une joie pour moi mais je vivrais mal l’arrivé de d’autres hommes.

      Est il possible de se soumettre à son épouse sans que des amants viennent troubler la partie ?
      Maitresse Véronique ou Marie-Severine, qu’en pensez Vous ?
      humblement,
      franck

      • Pour ma part, je ne suis pas encore à ce stade, mais je ne l’exclue pas.
        Je joue beaucoup à me faire draguer devant mon mari, mais sans aller trop loin, et à le priver de ce que j’offre au autres, de façon soft.
        Mais je dois dire que j’aime beaucoup le chemin que l’aboutissement. Donc la route vers une domination plus aboutie est toujours intéressante, mais à condition de ne pas brûler les étapes… Mais c’est mon goût !

        • Bonsoir franck.

          Bien évidemment que la soumission ne passe pas toujours par une relation avec un amant.

          Dans mon cas, c’est mon mari, qui, ne pouvantplus me satisfaire, je l’impressionais trop, m’à suggéré de prendre des amants, amants que j’ai voulu exclusivement noirs.

          Maîtresse Véronique

  22. Pardon Véronique j’aurai du dir vous mais a aucun c’était un manque du respect ! Et pour les question tout simplement comment montrer a ma femme que je ne suis pas viril?? Merci

    • Mathieu, le mieux est certainement de la servir de plus en plus et de mieux en mieux.
      Plus tu seras à son service, prévenant, en éliminant tout machisme dans tes actes et tes propos, plus tu auras de chances qu’elle te voies comme tu es. Mais il faudra du temps.

  23. Bonjour Maitresse Véronique,
    Témoignage très prenant, merci !

    Ma Maitresse (et épouse) donne des cours de Tango, ce qui lui permet de choisir un amant de temps à autre parmi ses élèves masculins, au vu et au su de toute la classe. Elle m’oblige néanmoins de l’accompagner aux événements sociaux organisés par sa classe, ce que j’ai eu beaucoup de mal a accepter les premières fois, j’avais l’impression que toute sa classe me dévisageait même si personne n’a jamais fait de réflexion déplacée. Mais elle a tenu bon car elle est une gynarchiste convaincue et elle ne veut pas transiger sur sa liberté sexuelle affichée. Maintenant, avec plus de recul, je dois dire que je ne le regrette pas et j’ai appris à prendre plaisir de ce genre de situations. Avez-vous déjà discuté de cela avec votre mari ? Vous affichez vous avec vos amants ? Votre meilleure amie connait-elle votre relation ?

    Merci pour votre réponse,
    EmmanuelPierre

    • Bonsoir Emmanuelpierre,

      Ma meilleure amie n’est pas au courant que je domine mon mari, même si ma garde robe cuir lui a mis la puce à l’oreille, et elle est consciente que je porte la culotte dans notre couple.

      En ce qui concerne le fait de m’afficher avec mes amants noirs, cela m’est arrivé de sortir avec eux, main dans la main tels des amoureux, dans les rues d’une grande ville proche de l’endroit où nous residont pour éviter d’être reconnus. Mon mari nous suivait, comme un ami tenant une chandelle et portait nos paquets comme un serviteur. Il était bien entendu plugge, et j’étais entièrement vêtue d’habits de cuir que mon mari m’avaient offert.

      Cela m’est egalement arrivé de sortir avec mes amants noirs en l’absence de mon mari, et de me comporter comme s’ils étaient mon mari.

      Maîtresse Véronique

  24. Je ne vois pu vos réponse maîtresse Véronique

    • Marie Séverine

      ATTENTION SUITE A UN INCIDENT DES COMMENTAIRES ONT ETE PERDUS
      Ceux des journées du 1er et 2 octobre, car nous avons du restaurer le site en revenant 48h en arrière. Toutes nos excuses.
      Nous invitons ceux qui le peuvent à ré-émettre leurs commentaires.

      • Bonjour maîtresse ! Je voudrais savoir quel regard portez sur votre mari soumis ? Ta t il un peu de mépris ?vous le voyer toujours comme un normal après autan de chose que va avez lui faites? Merci à vous lire

  25. Bonjour à tous,
    je suis régulièrement ce blog et d’autres du même style. J’ai une princesse que j’adore et mon but depuis nos 17ans de vie commune a toujours été de lui apporter un maximum de plaisir physique et mental. Je serais prêt à accepter bcp pour son épanouissement et même occasionnellement à être cocu si tel était son désire. Mes conditions: pas d’amant régulier, garder notre intimité et notre complicité, et ne pas m’interdire son corps de rêve et nos jeu amoureux. Dès lors ,j’ai du mal à comprendre Véronique et d’autre Domina. Si le soumis ou le conjoint n’a plus ce droit et de droit, si il n’est plus qu’objet de service et de sévices, si il n’a plus cette place au soleil d’être coté de madame d’égal à égal, mais ou est encore l’amour dans ce cas.
    J’ai lu des dominas qui poussaient le vice à médicaliser d’anti-dépresseur leurs « hommes » , afin qu’ils acceptent plus aisément l’ état de « cocu ». Certaines donnent des hormones pour faire diminuer la taille du pénis,la puissance des érections et le désir de leurs soumis à leurs égard et justifier le cocufiage ??!!
    Il n’a jamais été ou n’est plus capable de me donner du plaisir sexuelle, donc tu dois admettre…et tait toi…. Ne pourraient ils pas aller voir un sexologue ensemble et résoudre ce problème de couple??
    Le cocu est il encore pleinement consentent? Bcp, visiblement, on subit progressivement un lavage de cerveau, une bonne manipulation avec en sous main la menace de « je ne veux plus et/ou pas faire marche arrière », « c’est apprendre ou à laisser, tu n’as pas le choix » . Ou est encore l’amour de 2 êtres dans de pareil cas? Chacun du couple recherche et œuvre au bien être de l’autre,non? Là, je ne vois plus qu’une association financière dévouée à une seule personne, la domina. Plus de caresse, plus de tendresse, que brimade…de temps en temps un petit sucre à son chien chien qu’on aime exhibé pour son obéissance à ses amies pour flatter une fois encore son égo…ho la la
    Je crie à l’égoïsme, à la perversion narcissique,au nombrilisme. Que le soumis sous emprise total de sa maitresse ne soit plus capable de réfléchir de par lui même, je le comprend aisément. Mais qu’une femme avec un grand F, ne soit plus capable, par pur intérêt, de faire la part des choses me choque.
    J’ai l’impression qu’une petite analyse thérapeutique pour les 2 personnes s’impose.
    L’un pour accepté et l’autre pour faire subir.
    Je suis désolé d’être aussi brusque et virulent,mais les digressions totalitarismes que le pouvoir confère font peurs ,et hélas ce blog n’en est pas exempt. Je sais qu’il est difficile de garder la tête froide quand le pouvoir est tout entier entre les mains d’une seule personne. Mais l’amour, le véritable amour,c’est de faire grandir l’autre personne, peut être à votre détriment (ce que font vos soumis) et sans rien attendre en échange. Mais vous, mesdames, si vous aimez encore réellement votre conjoint, vous devez baliser dans la même optique. Enduriez-vous ce que vous leurs faites endurez? Posez-vous cette question et répondez y honnêtement. Jeux sexuelles, plaisir à deux, mode de vie, OK. Esclavagisme, exploitation, atteinte à la liberté d’expression et j’en passe, Nooooon,
    ne faites pas aux hommes actuel ce que nos grand pères ont peut être fait subir à nos grand mères. Bien à vous et bonne continuation à chacun.:-)

    • Marie Séverine

      Bonjour Jean-Yves,
      Merci de ces réflexions. Je crois que nous sommes tout à fait d’accord sur le fond, et c’est heureux du reste.
      Tu ne le sais peut être pas, mais il arrive très souvent (vraiment) que le soumis, le compagnon, insiste sans discontinuer pour que les choses aillent plus loin et plus fort, et que ce soit la dominatrice qui soit amenée à doser pour ne pas tomber dans ce travers.
      Ce qui n’était pas le cas de nos grand-mères ^^
      En tous cas, je pense être représentative des femmes qui sont sur ce blog, et je n’agit ni par intérêt, ni par égoïsme.
      Je dirais même que le pilotage et le dosage, l’attention permanente, nous demandent une telle disponibilité que je me demande quelquefois qui est au service de l’autre.
      Je suis sure que d’autres que moi y ont songé.

      • Bonjour Jean Yves et Marie Séverine.
        Enfin ! merci à vous Jean Yves, la position de l’homme heureux dans son couple comme la majorité des hommes… Position que vous partagez Madame (ci-dessus votre post), comme moi, sur pas d’égoïsme, ni de vénalité, ni dérive pouvant nuire à la santé mentale ou physique du conjoint à long terme…et surtout de l’amour.
        Au delà, les propos de Jean-Yves et votre réponse à son adresse, confirment ce que je répète peu ou prou depuis prés de 2 mois sur ce blog… pour nuancer les affirmations/méthodes/témoignages de ces Dames : en gros, vous avez les hommes mariés (ou en couple sérieux s’aimant des 2 cotés), comme Jean Yves, représentatif des hommes modernes (certes pas de la majorité de nos grands pères …): amour, recherche du plaisir mental et physique de sa femme et réciproquement, au besoin en variant les jeux amoureux…s’ils s’aventurent à être soumis à leur femme (compagne) c’est dans le cadre de ces jeux (cage de chasteté inclus …)… et rien de plus.
        Puis, vous avec les hommes mariés (ou compagnon sérieux) qui désirent à un certain moment se soumettre vraiment à leur femme (compagne), comme vos maris Mesdames, parce qu’ils le sont en fait depuis longtemps dans l’âme (le besoin de soumission est, les psychologues en voient qq exemples, ancré qq part en eux, suite à leur enfance par ex mais il y a bien d’autres raisons…et jusqu’aux soumis gynarchiques, voir mes autres posts sur ce blog…).
        Le trip de ces hommes mariés ou compagnons (évidemment je parle pas des célib ou mariés-compagnons qui vont « s’amuser aux soumis » avec des Maîtresses BDSM professionnelles pour exhausser qq fantasmes), peu nombreux par rapport à la masse (et qui peuvent être des lions dans leur vie professionnel…), leur trip est psychologiquement de prendre plaisir à se soumettre à leur femme et donc, dès que cette situation se déclenche pour eux (et souvent ce n’est pas un hasard qu’ils soient tombé amoureux 10 ou 20 ans plus tôt d’une femme qq part dominante…même si l’un et l’autre ne le savent souvent pas au moment du mariage et longtemps encore après…), ils ont bien évidemment un très grand plaisir à se soumettre et aller de plus en plus loin…Ce n’est donc pas étonnant, Madame Marie Sévérine, qu’il faille les freiner un peu… (et donc bcp d’attention de la part de leur femme Dominante …).
        Ainsi, Jean-Yves n’étant pas de cette minorité d’homme ne peut être que « choqué » ou presque, au moins en partie, des propos et posts tenus par certaines (Dominantes) ou certains (de trip psychologique soumis) sur ce blog…
        Il en reste tout de même que comme tj on ne peut mélanger les genres (ici psychologico-sexuels)… et si on (une femme dans ce cas) essaie de le faire là çà peut en effet aller jusqu’à la manipulation mentale et ses dérives …(liant alors en sous main des questions d’intéressement et égoïsme personnel … , le tout n’ayant rien à faire dans un couple de personnes qui s’aiment) …
        En fait, les soumis ds l’âme rechercheront naturellement et s’ils trouvent la soumission chercheront avec plaisir le plus d’humiliations possibles (par ex cocufiage)…
        Avec mes respects
        Dominique

  26. Repost (je ne sais pas si le précédent à été supprimé)

    Bonjour Mesdames, cette question s’adresse plus particulièrement à Mme Véronique bien que je sois curieux d’avoir l’avis de Mme Marie Séverine et plus largement, de toutes les dames dominantes :

    Quand on en vient a titiller son conjoint avec d’autres hommes (je crois que vous faites ce genre de chose Mme Marie séverine), ou même à passer à l’acte (amant, bon copain plutôt mignon, collègue de travail, amis commun peu importre), quelles étapes vous passe pas la tête ?
    Est-ce que c’est :
    1 – Je le domine et je sais que ca va l’excité si je lui parle d’autres hommes donc je le fait uniquement pour le frustré et lui montrer que je décide de ce que je veux faire de mon corps, lui par contre, son corps m’appartient
    2 – Je le domine et vu que je le soumet en le faisant lécher, je préfère éviter les rapports classiques avec lui pour ne pas qu’il reprenne sa « virilité » du coups pourquoi pas se faire plaisir avec un autre ?
    3 – En le dominant, j’ai perdu son côté « mâle », homme, et du coup maintenant je n’arrive plus a être attiré par lui en tant qu’amant, c’est à dire je n’arrive plus a avoir envie de lui faire l’amour mais uniquement de le dominer, du coup j’ai besoin d’un autre homme
    4 – autres ?
    5 – un peu de tout ?

    Bref, j’aimerai savoir les facteurs qui poussent à agir les femmes : est-ce que c’est un mélange de déception de la performance au lit, de baisse d’envie, de créer une jalousie pour le soumettre ? uniquement pour lui faire plaisir ?(je ne pense pas)

    L’idée vient de l’homme soumis ou elle trotte déjà dans la tête de la femme ?

    Je suis preneur de toutes explications, ou d’exemples sur les premières discussions à ce sujet
    exemple : en avez vous parlé avant de passer à l’acte ? A t’il donné son accords ou c’était un peu une contrainte qu’il a du accepter ?

    Dernière question : celà renforce t’il les liens ? par exemple le soumis peut se rendre compte que sa femme plait et redoubler de désirs et d’attention à son égard

    Merci pour cet « interview » qui change un peu le blog, on rentre dans un domaine plus poussé de la domination mais ca intrigue et c’est intéressant

    Cordialement.

    • Bonsoir. Je ne vais répondre que pour moi, car je n’ai pas de véritable amant. Pas encore ^^. Mais je sais que la plupart des femmes dominantes en ont. Je suis donc « en deçà » de certaines collègues.
      Peut être mon coté bourgeoise old-school ^^.
      Par contre, je fais en sorte je mettre mon mari en court-bouillon très régulièrement.
      Nous étions 3 couples en week end dernièrement, et les deux autres mâles ont passé leur temps à me draguer et me « frotter », avec visiblement l’accord tacite de leurs femmes (qui sont des amies), et sans que mon mari ne puisse rien faire.
      Il y a eu notamment une séance de selfies assez chaude (innocemment bien sur).
      L’un des maris se tenait derrière moi, me tenant par la taille, pendant que je prenais une série de photos de type selfie, avec son téléphone. Donc il a fallu du temps, mais je tenais à ce que ce soit moi qui le fasse.
      Je reculais progressivement pour me mettre contre lui, lui demandant de se coller. Résultat, il s’est retrouvé plaqué contre ma fesse, et j’ai eu l’immense plaisir de sentir son érection monter puissamment. Du coup, avec sa main droite, il a commencé à me caresser le sein droit (j’ai une poitrine assez forte, et j’interdis régulièrement à mon mari d’y toucher, le sachant fasciné…). Je l’ai repoussé de la main, mais juste un peu trop lentement, et voyant que mon mari ne perdait pas une miette de la scène (tout en étant du mauvais coté, donc ne sachant pas exactement), je l’ai laissé recommencer, toute concentrée sur l’appareil , n’est ce pas.
      Et du coup, l’autre mâle a réclamé son tour, avec un téléphone encore plus compliqué ….
      Vous voyez, pas grand chose …
      Mais le soir en le sodomisant, j’ai évoqué le sexe dur et les mains de nos amis, et mon mari s’est mis à couler dans sa cage… abondamment !
      Les choses peuvent progresser, pour un amant ou une amante, j’ai sur ce point une bonne marge ^^

      • Merci Madame Marie Séverine pour cette anecdote qui apporte déjà quelques réponses.

        Quand vous dites « pas encore ^^ » ca veux dire que c’est dans votre volonté d’y arriver ? En avez vous parler en direct avec votre mari ? est-ce un débat ou est-ce qu’il y est résigné ?
        Ca m’interresse beaucoup l’interraction femme-mari lorsque l’on évoque les relations qu’on peut avoir avec d’autres personnes en dehors pour faire réagir l’autre.
        Je trouve que ca met en jeux beaucoup de paramètres : ca peut être de la jalousie mais aussi de la soumission, un mélange des deux, de l’excitation si il est 100% volontaire etc etc …
        Autres petites questions subsidiaires : vous le sodomisez chaque soir ? le pauvre !
        Même si il c’est bien comportez dans la journée ? ce n’est pas juste une punition alors ?
        Un amant ou une amante ?? serirez vous tentée ?

        Bref ce qui m’interresse beaucoup moi c’est vraiment de savoir l’avis de femmes qui sont dans cette position :
        que pense elle de leur mari ?
        on t-elle réellement envie d’un amant ou c’est surtout pour finir de soumettre leur mari ? leur montrer leur liberté ?
        Et surtout est-ce que ca marche ? Est-ce que ce n’est pas source de tension etc etc …

        Merci beaucoup pour le temps passé à répondre

    • Bonsoir,

      Je vais essayer de répondre à tes questions du mieux possible.

      Pour moi, ma relation avec mon mari soumis, au sujet de mes amants, correspond plus à la première possibilité.

      Mais, et il y a un mais, c’est à l’initiative de mon mari, au début de notre relation de domination. En effet, nous nous sommes aperçus que je le bloquait de plus en plus et nos rapports devenaient très courts. Donc, il a compris son infériorité et m’a autorisé à avoir des amants.

      A partir de ce moment là, j’ai pu exercer mon autorité en ne choisissant que des amants noirs (il était à des lieux de penser que j’aime les hommes noirs) et le féminiser devant mes amants, c’est à ce moment là que je le lui ai affirmé que je faisais ce que je voulais de mon corps.

      Depuis il adore me voir prendre du plaisir avec des hommes noirs, car il veut le meilleur pour sa maîtresse, et cela il ne peut me l’apporter.

      Et je peux t’assurer qu’il souille sa cage à chaque fois qu’il nous voit faire l’amour et prends du plaisir à me nettoyer.

      Maîtresse Véronique

      • Merci pour ces détails Madame Véronique

        Est-ce que celà a renforcé vos liens ?
        Faites vous encore parfois l’amour avec votre mari ?

        Vous parlez de le féminiser, y a t-il des interactions entre lui et vos amants ?

        Avec vos amants votre relation est elle normale, êtes vous également légèrement dominante même avec eux ou au contraire vous profitez d’homme qui sont plus « mâle dominant » puisque votre homme soumis ne l’est pas

        • Bonsoir Tenté,

          Non nous faisons plus l’amour. Et oui cela a renforcé nos liens car il recherche mon plaisir et donne le meilleur pour cela.

          Pas d’interactions entre mes amants noirs et mon soumis. C’est mon soumis et quand il fait des courses pour mes amants, par exemple, c’est moi qui donne l’ordre.

          Mes amants ne sont pas les soumis, mais je ne suis pas soumise à eux, je n’en ai pas le caractère.

          Maîtresse Véronique

      • Bonjour Madame Véronique

        Votre mari est un tres bon exemple, de cette minorité d’homme soumis dans l’âme (depuis très longtemps…) dont je parle juste plus haut ^^^^ dans mon long post…Merci de votre témoignage encore.
        Avec mes respects
        Dominique

  27. Bonjour MESDAMES ,
    Une question ou je ne trouve pas de réponse.
    -Avez vous le même amour pour votre mari que le premier jour ou cet amour est complétement différent ?
    Ma DAME commence à m’apprendre à faire le chien , notamment pendant les actes sexuels ou elle m’autorise à me caresser sur sa jambe et je vois bien quelle ne me vois plus comme l’homme du début de notre relation mais comme son futur toutou.
    Merci d’avance pour vos réponses.
    Respectueusement.
    M

    • Bonsoir msbz,

      Pour répondre à ta question, oui, j’aime toujours mon mari, car il fait tout pour moi, pour me rendre heureuse, et je dois dire que je n’ai jamais été aussi bien traitée depuis ces 6 dernières années. Mon mari est au petit soin pour moi. Mis il est vrai que notre amour à évolué, mais existe toujours, car si je ne l’aimais plus, cela ferait longtemps que je serais partie avec un de mes amants noirs.

      Son dévouement, son attention, sa prévenance envers moi, me fait dire que nous nous sommes parfaitement trouvés et que nous sommes enfin nous même.

      Je suis faite pour être sa Maîtresse, il est fait pour être mon soumis.

      Maîtresse Véronique

  28. Bonsoir a vous tous
    Moi ma belle Marie Séverine je n ai pas d amant non plus mais une bonne copine bi avec qui je passe d agréable moment
    elle aime humilier et se moquer de ma larve qui nous sert toutes les deux
    bises a vous

  29. Bonjour .jai une question pour maîtresse Véronique !comment êtes vous arriver à dominer votre mari ya t il eu un déclic ou si suite à sa demande?? Une 2 question celle si s adresse en général au femme dominatrice . Ya toujours un mot qui revient dans vos témoignages c est le mot humilié je voudrai savoir pk vouloir humilier son mari ya t il des raison à cela ?? Merci a vous lire mesdames.

    • Bonsoir Mathieu,

      Comme indiqué dans l’interview, cela a commencé quand j’ai découvert que mon mari visionnait une vidéo ou une femme dominait un homme. Interpellée, j’ai questionné mon mari qui m’a avoué qu’il rêvait d’être à la place de cette homme. Il a alors souhaité que je le domine, et comme j’ai un caractère dominateur, je ne me suis pas faite prier.

      Maîtresse Véronique

  30. Rebonjour à tous,
    en premier lieu, milles excuses pour les nombreuses fautes de mon précédent poste.
    Je me suis laissé emporter sans me relire.
    J’ai aimé la réponse de Dominique et Marie Séverine…mais d’autres comme florence,Véronique et autres maitresses ou soumis me font tellement peurs. je lis du dédain,de l’auto destruction, voir du sadisme.
    J’ai l’occasion d’aider des femmes battues et/ou abusées par leurs conjoints. Le déroulement de leurs couples me parait fort semblable à certains commentaires sur ce blog. Elles commencent souvent par amour à accepter l’inacceptable. Leurs tendres « monstres » si « fragiles » ont besoins d’elles. C’est valorisant…mais destructeur. Elles ce soumettent petit à petit à leurs désirs, acceptent leurs violences.Pourquoi? Et bien, lors de moments de calmes ,le plaisir est décuplé 100 fois. Mais elles sombrent lentement, perdent confiances en elles, sont rabaissées, n’ont plus le pouvoir de pensés rationnellement, d’avoir d’auto-critiques de leurs couples. Leurs conjoints allient souvent faiblesses et narcissisme,ils recherchent la protection de femmes fortes et… progressivement les vident littéralement de tous respects d’elles mêmes. La relation devient à sens unique, ils ne la considèrent plus que comme objets de plaisirs et services .
    Certains vous diront qu’elles en retirent un bénéfices secondaires, certes! Mais lorsqu’elles parviennent enfin à mettre un terme à de telles relations destructrices plus aucunes ne voudraient retomber dans les pattes de leurs tirants. Comment peut on traiter son « amour » de « larve » et admettre que d’autres le faces. Il y a dans le passé de chacun des ombres,et dans son inconscient des démons qui nous poussent dans un sens ou dans l’autre. Devenir soumis ou maitresse, soumise ou maitre responsable,c’est poser des limites au jeu, c’est faire preuve de raison et d’humanité. Par contre ne plus être capable de poser ces jalons révèlent non seulement des faiblesses mais aussi d’ attitudes abusives relatant de profonds problèmes psy , chez le soumis et chez la maitresse. Une aide est nécessaire pour rétablir un sens à la vie de couple et à sa vie tout court.
    Le moment d’une auto-critique est venu.
    Bien à vous tous.
    Jean-Yves

    • Jean Yves, je continue à publier tes commentaires, mais je ne vois toujours pas le rapport entre une femme battue et une relation D/s librement consentie et souhaitée (très souvent beaucoup plus par le soumis).
      Heureusement, du reste !

  31. Marie Séverine,
    désolé si je me suis mal fait comprendre.
    Je ne voulais nullement faire un lien directe entre une relation toxique et une relation Ms ou les 2 partenaires partent de plein gré dans une liaison différente .Je voulais simplement souligné le danger du dérapage qui peut exister.les phantasmes de l’un et l’autre doivent continuer à être en symbiose.le nez dans le guidon, il y a risque que l’un ou l’autre commence à subir et ne plus y retrouver son compte. Que l’amour que l’on porte à ce qu’on a de plus cher peut être irraisonnée et dès lors accepter l’inacceptable comme certaines femmes battues subissent. Mais attention, cela peut venir aussi bien du soumis que de la maitresse. Ne soyez pas agressé par mes propos. Je vous sais capable de garder l’église au milieu du village.Mais en vas-t-il de sois pour tous. Je déplore uniquement les « je ne reviendrais pas en arrière » qui ne laisse guère de choix au partenaire qui aime et qui subit par peur de perdre l’être tant aimé, ou les termes comme « larve » qui sont acceptables dans un jeu privé mais méprisants aux possibles si c’est dit au grand jour devant maintes personnes voir dites par d’autre que le conjoint.
    Jean-Yves

  32. bonsoir a tous me concernant ma femme extremement jalouse ma amenne a la cage ,j ai accepte par amour et respect .de sa part epanouissement total,confiance en elle et un certain controle sur moi c est vrai.le plaisir etant plus pour elle effectivement mais notre relation reste normal .par contre quand je lis les temoignages la sa me fait peur ,loin de moicet idee d homme soumis pousse a l extreme ,a mediter

  33. Imposer une bisexualité forcée et / ou une féminisation progressive au soumis est il un atout à l’égard d’une relation de Maîtresse à esclave?

  34. Bonjour Mesdames,
    Je suis une femme de 43 ans et je me prénomme Marie et cela fait des années que je pense a soumettre mon mari mais il ne le sait pas encore et en me renseignant depuis pas mal de temps a gauche et a droite et après maintes et maintes recherches je suis enfin tombée sur votre site que je trouve très très bien, merci et bravo a vous, mais je ne sais par ou commencer ou comment m y prendre avec lui, étant très très motivée je me posais une question, dois je d abord l envoyer chez une Maitresse pour qu elle lui apprenne les bonnes bases pour pouvoir bien commencer son éducation ?
    Merci a vous de votre réponse.
    Cordialement.
    Marie.
    Maitresse Véronique votre récit m inspire énormément, le rêve de toutes Femmes

    • Bonjour Marie,
      Personnellement, je ne pense pas. Je crois au contraire qu’il faut que votre mari reste focalisé sur vous et personne d’autre.
      Par ailleurs, il ne faut pas se raconter d’histoire, VOUS allez aussi devoir apprendre. L’envoyer chez une autre qui sait lui donnerait de l’avance, et surtout vous priverait du chemin que l’on apprend en parallèle.
      Commencez par de petites choses, les idées de manquent pas sur le site, et en même temps, soyez un peu plus sexy que d’habitude. Il faut le fasciner en même temps que vous le dominez.
      Vous allez acheter ces bottes à talons aiguilles qu’il rêve de vous voir porter ? OK, mais que vous claquez des doigts en lui montrant les bottes, il doit aller les embrasser à chaque fois. Sinon, vous ne les porterez plus. (c’est un exemple).

    • Bonjour Marie
      Avez-vous lu l’ensemble de mes posts sur ce blog, en nuances aux propos de Mesdames Marie-Séverine et Véronique et d’autres personnes: ici, et dans les sujets « Cage de chasteté, un must… », dans « Mesdames, passer de l’implicite à l’explicite… », dans « Léchage de bottes : un peu de raffinement ! »…
      Vous y comprendrez, comme le confirme encore une fois Mme Véronique juste ci-dessus (par les phrases « nous nous sommes parfaitement trouvés et que nous sommes enfin nous même. Je suis faite pour être sa Maîtresse, il est fait pour être mon soumis. ») qu’ils faut être fait pour cela dans l’âme, coté homme et coté femme. Vous en rêvez et êtes très motivée, c’est un bon début (pour imaginer que vous soyez Dominante dans l’âme) mais si votre mari n’a rien d’un soumis dans l’âme (cas minoritaire, dépend de son parcours, enfance ou d’autres raisons profondes), au mieux il acceptera de jouer un peu avec vous, mais n’y trouvera jamais son compte. Vous a-t-il seulement parler un jour qu’il en avait le fantasme ? (et parmi ceux-la encore une minorité peuvent réellement se soumettre …ou se satisfont très bien d’expériences payantes avec une Maîtresse). Les maris de Mme Marie-Sévérine et Véronique, soumis dans l’âme, veulent au contraire, elles nous le disent, aller plus vite, tj plus loin,…elles doivent doser, y passer bcp de temps,…nourrir leur soumission profonde au quotidien, et en effet, c’est alors un vrai bonheur partagé.
      Avec mes respects
      Dominique

  35. Bonsoir Marie,

    En premier lieu, merci pour ton commentaire, je suis ravie de créer de nouvelles vocations.

    Pour ton cas personnel, je pense que tu dois prendre l’ascendant sur lui de manière progressive, pour lui faire accepter la chose, s’il n’est pas au courant de ton fantasme. Le lui annoncer de but en blanc risque de lui faire peur, et ce n’est pas le but, il faut que vous partagiez cela ensemble. En revanche, rien ne t’empêche de prendre des renseignements auprès d’autres maîtresses, mis n’oublie pas que chaque maîtresse à sa méthode de domination et qu’elles différent à chaque maîtresse.

    En espérant t’avoir éclairée.

    Maîtresse Véronique

  36. Bonjour
    Puis-je me permettre de souligner madame que vous avez raison. Psychologue, je connais des cas de femmes battues et effectivement il n’y a pas de rapport car une relation D/s est librement consentie et souhaitée réciproquement. J’ai juste eu a faire à un cas où la femme battue l’était par un soit-disant Dominant qui la voulait soumise mais justement « de force », contrairement justement à la relation D/s dont on parle ici. Comme il s’agit d’un témoignage « hors champ » ici et de plus de type Dominant/soumise (fusse-t-il faussement D/s) il est doublement « hors champ »…, je ne développe pas ce cas ici. En revanche, Jean-Yves, comme vous connaissez ce domaine, nous pouvons partager ce cas, sur un plan scientifique, hors de ce blog, (mon mail: unjeanbernard@gmail.com),même si évidemment je ne donnerai à personne aucun nom ou région
    JeanBernard

  37. bonjour
    je me permets de vous poser une question bien naive
    comment un homme peut rester sans jouir ni se masturber plusieurs semaines??
    ca me parait incroyable
    je sais qu en ce qui me concerne je pourrais en devenir fou

    merci

    • C’est le but, Marc ^^
      Et puis en dehors de jouir et se masturber, il y a tout simplement … couler …

      • Génial comme réponse
        Ça m’est arrivée une fois…
        C’était… Une expérience étrange… Forte en sensations
        Bref génial tout simplement, la puissance de la femme quand elle contrôle l’orgasme de son soumis à ce point est juste démentielle

  38. Bonjour, cette question s’adresse aussi bien a Véronique qu’à Marie Séverine: avez-vous déjà envisager de faire sodomiser vos maris par d’autres hommes voir de lui demander de faire une félation à votre amant (cette partie de la question s’adresse plus à Véronique)?

  39. Bonjour à toutes et à tous !

    Je voudrais à mon tour remercier Marie-Séverine d’avoir créé ce site qui permettra peut être à quelques couples de trouver leur voie…

    Je désire témoigner sur quelques points soulevés ici.

    C’est vrai qu’il est très délicat d’aller demander à une épouse de se faire poser une cage de chasteté et de devenir, non plus un « mâle » mais une sorte de soumis domestiqué !

    Ma Femme m’a vraiment pris pour un taré au début !

    Mais c’est en lui montrant des blogs comme celui-ci, ou des sites qui mettent en avant ce jeu sexuel qu’est la pose d’une cage, qu’elle a vu progressivement que « ça se faisait » et les avantages que celles qui ont osé franchir le pas ont découvert. Je crois qu’il faut présenter la chose (documentée) avec humour et comme un challenge, pas comme une obsession.

    Pour ce qui est de tenir plusieurs semaines, voici mon retour d’expérience :

    La première semaine est très dure !
    On y est enfin, fait comme un rat au fond de la nasse, on se demande si on pourra supporter…
    Puis vient la nuit, on est empaqueté, ça gêne. Des fois on se réveille avec une douleur entre les jambes qui nous rappelle qu’on porte ce truc.
    Si ce n’est pas bien ajusté ( trop d’espace ) la verge commence à se déployer pour les érections nocturnes. Il faut aller uriner en s’asseyant sinon on en met partout. Ouf ! Soulagement provisoire. Ca fait du bien d’uriner au dessus du vide et l’érection brûlante cesse.
    On ne peut tout de même pas abandonner au bout de quelques heures…
    Pourtant, on virerait bien ce truc devenu ennemi..!
    La peau des couilles légèrement étirée devient plus sensible et au travail, la cage ne se voit pas trop mais la bourse frotte contre le slip et ça brûle un peu. Il faut mettre de la pommade Hémoclar pour bien graisser autour de l’anneau.

    On finit par mieux supporter le port, voire l’oublier si la cage est bien ajustée.

    Ensuite vient le manque sexuel.
    Au bout de 3 jours, on aimerait bien éjaculer.
    Se masturber en cachette… Mais si la cage est bien sécurisée ( piercing du frein, tige) ce n’est pas du tout possible !
    On se dit qu’on va « exploser » mais comment ? On n’est tout de même pas des animaux…
    On doit pouvoir se contrôler…

    Ca devient très pénible. Insidieux, le manque sexuel nous travaille chaque instant et en même temps, on commence à trouver en soi les ressources qui font qu’on le supporte.

    On aimerait pourtant arrêter là l’expérience, virer le truc et se faire bien jouir en regardant un bon porno sur Youtube..!

    Mais une cage en acier, sans clé…
    ( il ne faut pas de clé de secours, le mini cadenas se casse avec une pince en cas d’étranglement… )

    Donc on supporte, bon gré mal gré.

    La semaine passe…

    La deuxième semaine, les choses évoluent :

    Le corps commence à se résigner.

    Le corps comprend qu’il n’aura pas de soulagement glandulaire et qu’il faut que la « Maîtrise de soi » prenne le dessus !

    Il ne s’agit plus de vouloir « juter » comme un goret mais au contraire, de montrer sa retenue.

    Le plaisir peut se sublimer :

    Caresses, massages, prévenance envers sa Chérie.

    Depuis combien de temps avions-nous négligé de chérir Celle qui est à nos côtés ?

    Puisqu’on ne peut pas lui faire plaisir avec « Francis » ( sexe de DSK dans les Guignols ) il faut bien trouver d’autres moyens de satisfaire sa Femme !

    Lui servir du thé, faire le ménage, les courses, la cuisine, lui préparer de belles surprises à manger… Voilà un univers qui s’ouvre !

    Tout ce qui pourra lui faire plaisir… fera plaisir par procuration…

    Comment avions-nous pu lui laisser toutes ces tâches ingrates pendant toutes ces années ?

    Bien sûr, si Elle est bien détendue après de belles surprises, elle en appréciera que mieux de doux massages avant de s’endormir en confiance devant son compagnon en pleine transformation..!

    Si en plus elle s’ouvre au cunni alors là ! Quel délice ! Etre encagé, offrir de toute son âme cette attention ultime, en sachant bien sûr que cela ne dérivera absolument pas en rapport sexuel !!! Sublime !!! On en coule par terre !!!

    En troisième semaine on est devenu résigné.

    On est alors en condition d’encagé.
    Majordome dévoué, à genoux devant sa REINE, on est à fleur de peau.

    Tout est devenu sensualité.
    On devient dingue de désir rien qu’à voir un centimètre carré de sa peau. Et ce n’est plus du vulgaire désir sexuel ! C’est carrément mystique ! La Femme est une DEESSE toute-puissante devant laquelle on rampe.
    Lui faire plaisir est une vocation, venue du fond des tripes !
    Des petits plaisirs, bien sûr !
    On n’a pas la prétention de la faire grimper au rideau..!

    Tout est devenu sensuel ! On n’aspire qu’à la satisfaire. En toute modestie.

    Un état de sensualité permanent !
    A fleur de peau !
    On vénère Celle qui nous possède !

    En fait, on n’a même plus envie d’enlever la cage :

    Un soulagement nous fait peur !!!

    On risque de redevenir comme avant !!!

    Les semaines passent alors très vite, dans cet état second. On plane à 20 cm au dessus du sol. On n’a pas envie d’être délivré et de redescendre.
    Si on a le privilège de pouvoir faire l’Amour avec sa femme comme une lesbienne, on est déjà pleinement satisfait ! Même pas de manque sexuel !
    Au contraire, on est plus que comblé !

    Et c’est là qu’il ne faut pas tomber dans « l’inverse » ! Vouloir trop longtemps garder la cage sans soulagement.
    La perspective de retomber vers la condition antérieure de goret et aussi celle encore plus redoutable de devoir subir à nouveau les affres de la première semaine peuvent nous faire redouter le soulagement…

    Il faut que la Keyholder garde son pouvoir de Reine :
    Non seulement celui de frustrer mais celui d’être celle qui peut soulager !

    Il faut absolument pour la santé physique et mentale que l’homme se vide la prostate.

    Il y a plusieurs méthodes.
    Dans notre couple, mon Epouse avait des problèmes gynécologiques, nous devions éviter les pénétrations vaginales.
    Elle me laissait cependant soit la pénétrer (une fois pour plusieurs périodes de 6 semaines, ça va…) soit la sodomiser ( très rarement…) mais le plus souvent me masturber après un cunni en regardant son sexe de très près, mon seul horizon sexuel autorisé !

    • Merci de ce témoignage JPH qui correspond à mon expérience
      je ne saurais mieux dire
      pour moi l’entrée en dévotion se fait au bout du 6ème jour
      VdeDomi

  40. Bonjour Susane,

    Merci pour votre commentaire.

    Mon mari n’à jamais été sodomise par mes amants, en revanche, il lui est arrivé, une seule fois, de pratiquer une fellation à mon amant de l’époque qui était bisexuel, ce que mon mari ignorait, après que mon amant noir eu fait l’amour avec moi. Nous ne l’avons pas refait à ce jour.

    Je ne pense pas le refaire, en revanche je laisse la porte ouverte pour la sodomie, mais plus tard, je pense car je veux garder mes amants noirs pour moi.

    Maîtresse Véronique

    • Bonjour Véronique, belle démonstration d’autorité sur votre mari !

      As t-il avalé ? Vous avez laissez sous entendre qu’il venait nettoyez après vos ébats … ou qu’il souillait sa cage en vous voyant … pouvez vous nous en dire plus sur ces moments ?

      Comment arrivez vous à gérer son excitation ? est-ce des ordres de votre part même sans excitation de son côté ?

      Merci

      • Bonsoir Julie, merci de votre commentaire.

        Oui il a avalé jusqu’a la dernière goutte.

        Pour ce qui concerne le nettoyage du penis de mes amants noirs, il leche les liquides que je laisse sur leur sexe et retire les quelques goutrès de sperme restantes mais ce ne sont pas des fellations à proprement parler, qu’il pratique.

        Enfin, il est très excite quand il me voit faire l’amour avec mes amants noirs. Mais la cage empêche son érection. En revanche, il jouit sous l’effet de l’excitation. Le plaisir que je prends et la vision de ces hommes noirs me faisant l’amour (contraste des peaux, tabou…) font qu’il aime me voir ainsi et qu’il ejacule très souventrès dans sa cage, au pied du lit où je m’offre à eux.

        Maîtresse Véronique.

        • Tout d’abord merci à vous Marie Séverine et à vos amies pour la création de ce site, un gisement passionnant, et à tou(te)s pour les contributions de qualité.
          Le témoignage de Véronique est troublant (quel joli petit film ça ferait, avec un cadrage sur monsieur qu’on verrait tiraillé entre délice et torture, et surpris à couler dans sa cage cependant que la bande son ne laisse aucun doute sur les ébats de Madame avec son amant) … de plus sa franchise pose une lumière crue sur l’évolution de son couple.
          Pour vous toutes Mesdames qui revendiquez une domination domestique assez aboutie, j’ai une question concernant votre point de vue sur l’avenir de votre relation conjugale (ça intéressera aussi les autres, moins engagées que vous dans cette voie, qui hésitent peut être à transformer radicalement leur couple).
          A travers vos articles je vois que l’humiliation du mari est une composante récurrente de votre domination : privations diverses, léchage de bottes, orgasmes ruinés, sodomie imposée, mots crus pour lui rappeler son état de soumis, et même spectacle imposé de vos jeux sexuels avec d’autres que lui … On comprend que vos maris peuvent trouver de l’excitation dans ces humiliations, et que parfois face à leurs demandes d’aller encore plus loin, c’est vous qui freinez par sagesse.
          En attendant, vous concernant chères épouses, suis je dans l’erreur de croire que les plaisirs exaltants que vous avez découverts ne proviennent pas tant d’obtenir un orgasme aussi souvent que vous le souhaitez en étant léchée, que d’être obéie et d’imposer votre pouvoir à celui que vous avez entrepris d’asservir, de conjuguer l’humiliation du mari à votre jouissance et à la sienne, et de le former à vénérer votre plaisir en toute circonstance même s’il en subit des désagréments ?
          Alors je suis curieux de savoir comment vous voyez l’aboutissement de ce chemin.
          Vous dites le dialogue dans le couple, la forte complicité qui vous unit, et même l’amour renforcé par vos nouveaux liens. Cependant, une fois vos victoires obtenues, comment ferez vous pour que l’amour que vous portez à celui qui vous accompagne dans cette quête ne s’altère avec un mari devenu votre chose complètement dépendante ?
          J’ai lu aussi qu’un tigre est plus amusant à dompter qu’un agneau, alors peut on éviter que l’ennui voire la déconsidération ne s’installe peu à peu dans votre coeur de femme ? Et en particulier pour celles qui ont ont pris goût à cultiver leur plaisir avec d’autres que leur mari, à terme destinez vous celui ci à un rôle de toutou qui aura votre affection en gardant la maison que vous même aurez délaissée pour jouir ailleurs d’une vie plus exaltante ?
          Enclin à vous croire animées de sagesse et d’un désir constructif, je suis persuadé que cette question de fond quant au terrain glissant où vous êtes engagées n’est pas nouvelle pour vous. J’imagine aussi que chacune à sa manière vous avez esquissé des stratégies pour préserver l’avenir de l’aventure et vos sentiments pour celui qui partage votre vie… merci pour vos réponses et vos témoignages.
          P.

          • Bonjour Pierre,

            Quand tu dis qu’un tigre est plus amusant à dompter qu’un agneau, tu as raison.

            C’est pour cela que je maintien l’étau si resserré autour de mon mari soumis, car je sais, et par le passé cela est arrivé, que je lache un tout petit peu la bride, mon soumis reprendra sa liberté et je devrais le rééduquer, au prix de longs efforts.

            Être une Domina demande beaucoup de travail…

            Enfin, je peux t’assurer que mon soumis adore sa condition…

            Maîtresse Véronique.

  41. ^^^^L’objectif/le trip des couples D/s dont on parle ici est le bonheur et l’amour réciproques et durables des 2 membres du couple…pas l’escalade « gratuite » de l’humiliation des maris soumis dans l’âme (ce n’est pas du SM ou « du jeu BDSM », cela est précisé par les propriétaires de ce blog, à plusieurs reprises)
    Avec mes respects
    Dominique

  42. Bonsoir Jean-Yves et à toutes et tous
    J’avais pas lu votre dernier post Jean-Yves (commençant par désolé…) avant de vous proposez indirectement de m’écrire ^^(en tout anonymat bien sûr)… Je vous comprends beaucoup mieux en effet^^ maintenant, sans ce parasite-ment de la confusion « femmes battues » avec relation D/s consentie des 2 cotés. En ce sens l’exemple/témoignage que je souhaitais discuter avec vous, vous donne raison sur cette dangerosité a priori du « non retour en arrière affirmé »…pour qui ne maîtrise pas comme les Dames créatrices de ce blog.
    Jean-Bernard

  43. Bonjour Maitresse Véronique

    Pouvez Vous nous d’écrire l’ensemble de votre dressing ?

    Quel tenu adopter vous pour vos amant ? Quand vous sortez sans votre mari soumi ? Et quand vous êtes seul avec lui chez vous ou a l’extérieur ?

    Merci baucoup pour Vôtres réponse Maitresse Véronique

    Soumi Jeremy

    • Soumis Jeremy,

      Décrire l’ensemble de ma garde robe dans ce poste prendrait trop de temps, mais peut être, un jour, je prendrais du temps pour le faire…

      Sache qu’elle est bourgeoise et très cuir, de grandes marques, comme Caroll, par exemple.

      Pour mes amants je suis toujours en cuir, soit pantalon de cuir ou jupe de cuir et blouson de cuir. Le noir prédomine mais j’ai d’autres couleurs.

      Quand je sors avec mes amants je joue la carte du chic sexy, par exemple, une jupe de cuir crayon noire avec chemisier blanc, ou chemisier en jean ou encore une blouse fluide en satin, et veste tailleur en cuir noir avec des escarpins ou des bottes noires.

      Quand je sors avec mon mari, le cuir est moins systématique, car il adore me voir en cuir et ne le mérite pas toujours…

      Pour dresser mon mari a notre domicile, je suis habillée selon mes humeurs, encore une fois, le cuir et à très pas systématique, mais pour les grandes opérations de domination, je porte une ensemble en cuir noir qui le calme très vite : jean de cuir noir, top noir et perfecto de cuir noir un j’associe à des cuissardes.

      Maîtresse Véronique

      • Bonjour Maitresse Véronique

        Merci pour votre très agréable réponse

        Votre dressing est merveilleus il est toute à fait à votre image .
        Vous êtes une DiVA et j’espère que votre soumi en ai bien conscient !

        Votre choix de vetement celon vos sortie et personne que vous côtoyer est logique ,vos amants en baucoup de chance vos amis aussi
        Votre choix de vetement affirme votre statut de Dominatrice .
        Pour votre soumi il à déjà
        Baucoup de chance de voir sa femme vêtu de cuir pour ces amant .
        Et pour les grand ocasion votre soumi doit être très impressione !

        Votre soumi doit avoir une pression énorme dans sa petite cage , quand il vous voit habiller pour sortir 🙂

        Maitresse Véronique encore Merci pour votre réponse vous me faite rêver

        Mon amis à baucoup de cuir satin tailleur ( pas autant que vous ) mes rare les ocasions ou elle en porte.
        Et quand elle en porte je peux ni touchez ni caresser uniquement regarder ( discrètement )

        Merci

        Jeremy

  44. Bonjour Maitresse Véronique

    Encore moi

    Je voulez Vous demandée au niveau des finances comment gérer vous les revenus de votre mari ?
    Son t’il directement verser sur votre compte ?
    Avez vous le pouvoir total sur ces compte et il n y a absolument pas axer ?
    Ou chacun gère ces comptes mes quand vous faite du shopping il doit payer tous vos achat et porter vos sac tel un bon ( pigeon serviteur ) ?

    Merci beaucoup pour votre réponse
    Et félicitation pour le dressage que vous infligée à votre mari

    • Bonjour Jeremy,

      Nous vous un compte commun, que je gère seule. Mon mari n’à aucun accès à son argent, je lui donne le strict necessaire.

      Maîtresse Véronique.

      • Merci Maitresse Veronique

        Et pour offrir un cadeaux comment s’y prend t il ?

        Soumi Jeremy

      • Bonsoir MAITRESSE VERONIQUE
        Je suis nouvelle sur le site j’ai lu vos commentaires très intéressant
        Nous somme presque dans la même situation voila 6 ans que j’ai mis mon mari en cage il étais un souminateur il s’est fais prendre au piège quelque mois après
        Je suis comme vous très autoritaire j’ai le physique d’une dominatrice 1 73 m 58 kg blonde je suis très sexy chaussures cuire talons 8 a10 cm bas porte jarretelle robe ou jupe courte corsage couleurs vive veste cuire strings et sous tif pos formé
        Pour les séances de soumissions tous cuire cuissardes noire chemisier rouge vif veste peau de léopard mais deux soumis son très impressionné
        J’ai des méthode qui ressemble au votre le soir avant de diner je leurs fais une douche rectale après le repas je les sodomise avec mon gode ceinture j’ai 6 godes de taille et forme différente jusq’au moment qu’il se vide suivent leurs comportement il arrive qu’il son punis je leurs ordonne de se mettre a quatre patte et un pied sur leurs épaule je leurs inflige une correction avec mon fouet martinet et cravache suivent les cas évidemment il son menotté et nue pour les matter il arrive que je leurs met le crochet anal (il en on horreur )dans les cas extreme je fais appel a une amie COLETTE qui est infirmière et qui leurs fais une fouille (c’est radicale il son un bon moment calme )avec mon mari ca se passe bien maintenant ces avec son père que j’ai du mal il y a a peine deux ans qu’il est encagé
        Je souhaiterais avoir vos commentaires merci
        MAITRESSE IZABELLE

        artelle

        • Bonsoir Maîtresse Isabelle,

          Chère consoeur, que dire?

          Je constate effectivement que nos pratiques sont proches.

          Quelle a été votre cheminement? Dites nous en plus de vous. Il est intéressant de collecter le plus de parcours de dominas, afin d’intéresser nos lectrices qui se posent des questions.

          Maîtresse Véronique

        • Avec un fils et son père maintenant, on aura tout vu… Madame Marie-Séverine, où est votre projet initiale de faire partager des témoignages de couple Ds, sans ses dérives ?^^

          Bon Noël
          Dominique

          • Je pense qu’on a pas encore tout vu Dominique … ^^
            Joyeux Noel

          • Je ne vous comprends pas sur ce point… de ne pas filtrer ce genre de témoignages…^^^^Madame Marie-Séverine.
            Vous annoncez en effet un site dédié à l »éloge de couples Ds s’aimant durablement…(ce qui faisait sa spécificité et surtout l’intérêt par rapport aux autres sites Ds, maintenant çà va ressembler aux délires parfois de ces autres sites… comme là).
            Et vous ne comprenez pas « la déchéance humaine latente » quand un fils voit sodomiser son père et inversement…
            Dominique

  45. Bonsoir maitresse veronique
    Moi et une amie nous avons nos mari encagé depuis 6 ans une année passé on les domines totalement il porte des cb 6000 nous avons modifié l’anneaux il leurs écorchais la peau des bourses

    • Bonjour Huette Louise
      Pourquoi ne pas passer à des cages en metal avec anneau ergonomique ?
      On peut les laisser des mois sans le moindre dommage !
      Vous etes plusieurs filles à dominer plusieurs maris, c’est ça ?
      Ça m’intéresse si c’est ça !!!

  46. Bonjour a tous et Joyeux Noel a vous
    Pour nous aujourd hui avec mon amie ont a attacher notre soumis sur un lit nos petites culotes sur la tete et ont va le branler toutes les heures et interdiction de jouir ou se soir tres tard s est son cadeau
    bonne journée a vous et Bonnes fetes
    Florence et Julie

  47. Oui nous sommes une dizaine de copine six on leurs mari en cage et les domines nous organisons une fois par mois un samedis une soirée sodomie
    nos copines seul assiste et sommes toute équipé de gode ceinture nous sodomisons nos encagés les une après les autre (c’est la règle )il sons menottés nous les tenons le plus longtemps possible avant de les vider nous même on se sodomise (cet bonne enfant )on discute des avantages et des problème que l’on a eu ainsi que de nos nouvelles expériences que l’on tente et notre équipement des nouveaux vienne
    compléter
    MAITRESSE IZABELLE

  48. JE M ADRESSE A DOMINIQUE
    Je souhaiterais ouvrir une discutions sur le sujet suivant

    LA MAJIE DE NOEL SES REVELE

    LES CAGES SON OUVERTE

    LES ANGES EN LIBERTE
    NOUS REFERMERONS LES CAGES LE 5 JANVIER

    Nous en avons pris la responsabilité (a nos risque et péril )
    nous leurs avons annoncé hier soir lors de la soirée qui c’est très bien passé a MINUIT PILE
    Sur le cout il non pas réagis que lorsqu’on leurs a retiré leurs CAGE
    TROIS DE MES AMIES MON APPELE ET ON PASSE UNE TR7S BONNE MATINEE MOI AUSSI IL SONS TRES DOUX
    J’attend vos commentaires merci

    LES DOMINATRICES

    • Haha ! Très bien ! J’ai fait la même chose, mais le retour en cage est le 1er janvier à 0h00….
      On a des résolutions pour 2015 ^^

      • Bonjour a tous
        Je suis fred le mari de Florence
        je voulais dire il vaut mieux garder sa cage que de subir se que j ai subit le 25
        voila merci

    • MESSAGE POUR DAME ISABELLE

      Vous vous adressez à moi, mais je ne comprends pas bien votre message, c’est de la phonétique ?
      Phonétiquement, il semble quand même que vos chiens ont eu une faveur pour Noël, c’est (et non ces …) peut-être cette magie dont vous parlez

      Dominique

  49. pui_je me joindre à vous

  50. Bonjour Madame Véronique, je baise les pieds d’une dominatrice aussi admirable que vous.

    Je découvre avec plaisir ce site et je constate que de nombreuses dames sont des dominas expérimentées et effectives.

    J’aimerais beaucoup discuter avec vous Mesdames de vos pratiques et besoins.

    Est-ce possible ?

    Merci beaucoup et bravo à Madame Marie-Séverine pour la création de ce merveilleux site.

    alfred

  51. Bonjour Alfred.

    Tu es le bienvenu, petit soumis.

    Maîtresse Véronique

  52. Merci Madame véronique et encore bravo pour votre vie.

    Quel chanceux il est. je vis moi-même une relation de soumission mais c’est un peu particulier.

    alfred

  53. Bonsoir petit soumis,

    Et merci des compliments.

    Qu’est ce qui te fait envie dans ma pratique?

    Maîtresse Véronique

  54. Madame Véronique bonjour,

    En fait, presque tout me fait envie dans vos pratiques sauf le fait de lécher la semence.
    Pour le reste, je suis en accord avec cette vie et j’apprécie les femmes dominantes telles que vous, d’ailleurs, si vous avez besoin d’un soumis occasionnel pour votre service, pourquoi pas.
    Pour être plus précis, j’appréciais quand mon ex Maîtresse me prenait, ce fut difficile au début puis j’ai aimé être pris par elle, je me sentais vraiment lui appartenir surtout en missionnaire car elle me regardait droit dans les yeux et je sentais son regard dur et dominant me pénétrer aussi. Elle adorait ce moment et un sourire de satisfaction lui barrait le visage dans ces moments là.

    j’étais sa larve comme elle disait et j’en suis très fier, croyez-moi.

    J’aimerais beaucoup développer des vrais conversations avec des gens de votre blog, ce serait très intéressant, j’en suis sûr.

    alfred

  55. Bonjour petit soumis,

    Tu accepterais de voir ta Maîtresse, avec d’autres hommes noirs que toi?

    Tu accepterais de te faire sodomiser chaque jour?

    Tu accepterais la cage de chasteté? Les plugs?

    Offrir à ta Maîtresse des tenues cuir, qu’elle ne porte que pour ses amants ou pour le punir?

    Maîtresse Véronique.

  56. Bonjour,

    J’ai lu Votre interview et votre dernier post ainsi que quelques réponses et questions. Tout d’abord, merci de ce partage. Votre relation me fait envie. J’ai pris sur moi de « signaler » la femme qui a consentie à vivre à mes cotés et fondée une famille. Je pressens que ce déclic fut long à venir. Le programme que vous proposez au petit soumis dans le post ci-avant me fait envie … je ressens que j’aimerai ça par admiration et amour et aussi acceptation de ce souhait si profond, un besoin de lacher prise.

    Au plaisir de vous lire,

    Hervé

  57. Bonjour Hervé,

    Tu as donc l’âme d’un petit soumis.

    Est tu sur de pouvoir subir tout ceci, car une fois que ta Maîtresse se sera révélée, il n’y aura peu de possibilités de retour vers une relation normale, crois en notre expérience.

    Quelle est la chose que j’ai décrite qui te fait le plus envie?

    Maîtresse Véronique.

    • Bonjour,

      Tout d’abord permettez moi de saluer la création de ce site par Marie-Séverine et ses amies dominatrices. Je pense qu’il aide, ou va aider, beaucoup de couples à s’installer dans ce style de vie qui privilégie la suprématie de la femme sur l’homme. C’est le cas pour le notre. Sans compter les analyses et conseils de Marie-Séverine, via des mails personnels après signalement, qui s’avèrent d’une surprenante qualité et finesse.
      Les articles et commentaires sont une source d’enrichissement en offrant la possibilité de partager les expériences. Votre témoignage, Madame Véronique, en fait partie et on ne peut que vous en remercier. Je suis un soumis heureux et fier d’être au service de mon épouse. Je n’envisage plus de poursuivre ma vie avec elle que dans ce cadre. C’est, je crois, mon goût pour la soumission et l’amour que je porte à mon épouse qui m’ont conduit à accepter de devenir, avec bonheur, un mari très soumis que ce soit au quotidien ou dans la la vie sexuelle. Je précise que nous n’avons pas encore l’expérience de la durée puisque notre engagement est récent. Pour résumer, elle possède tous les droits sur moi (mais n’en abuse pas encore). Seul son plaisir compte. Chasteté imposée (cage CB6000M), prise en charge des tâches quotidiennes, abandon de mon autonomié financière, liberté totale de m’utiliser sexuellement comme elle l’entend (y compris d’avoir des amant(e)s et de m’imposer des situations humiliantes) résument le cadre dans lequel nous nous sommes engagés. En conséquence, votre témoignage pourrait ressembler à ce que nous pourrions être dans quelques mois suivant ses envies.
      Je suis un peu long, désolé, et j’en viens à ma question. Comment avez-vous conservé le lien amoureux avec votre mari ? Quels signes lui en donnez-vous ? La tendresse existe-t-elle toujours entre-vous ? Pourriez-vous avoir un mari non soumis au reste du monde (c’est mon cas) ? Reconnaître la suprématie de son épouse en devenant son serviteur obeissant et humble, son objet sexuel frustré, utilisé et humilié OUI. Mais si je conserve mon amour pour elle en acceptant cela, conservera-t-elle son amour pour moi au bout de la route ? N’existe-t-il pas le risque qu’elle ne m’aime plus à cause de ma trop grande soumission ?
      Merci pour votre réponse
      Bien Cordialement

      • Bonjour Klym.

        Tout d’abord merci pour ton message et tes compliments.

        Ensuite, je me permet de féliciter ta Maîtresse pour t’avoir si bien dressé.

        Concernant mon soumis et de savoir si je l’aime toujours, je te réponds oui, sinon je ne ferais pas tout ces efforts. On dit souvent que le soumis qui subis prouve son amour à sa femme, et c’est vrai, mais il en est de même pour la Maîtresse qui soumet son soumis. Elle lui montre son amour pour mettre en forme ses fantasmes et desirs.

        Et, personnellement, je l’aime parce qu’il m’obéit (entre autres bien sûr, je vois arriver les commentaires négatifs d’ici).

        J’espère que ma réponse t’a aidé.

        Maitresse Véronique.

        • Bonjour

          Et bien moi qui voulait des témoignages d’amour pour Noel, ils arrivent en janvier..merci Madame !
          Evidemment, «  » »aimer » » » principalement parce qu’il obéit…c’est maigre. Dès qu’il aura un problème de santé un peu important, il sera alors moins, voir plus aimé, car il ne pourra plus obéir…

          Dominique

          • Dominique,

            Si tu n’apprécie pas mon témoignage et mes commentaires, rien ne t’oblige à répondre.

            J’aime mon mari/soumis, pour plein de raisons qui ne te regardent pas. Je n’ai pas à prouver mon amour à qui que se soit. Qu’est ce qui te permet de te poser en censeur?

            J’ai laissé passer plusieurs de tes commentaires, mais je ne peux accepter celui ci. Que sais tu de notre vie et des différentes épreuves que nous avons traversées? Rien! Alors abstiens toi de tout commentaires de ce genre.

            Maîtresse Véronique.

          • Sache Dominique que après 1 an de domination, mon mari est tombé malade pour une durée de 10 mois à peu près.
            Dès le début, j’ai cessé toute domination (et pas mal d’activités) pour me consacrer entièrement à ses soins et à sa santé, jusqu’à son rétablissement.
            Nous avons repris ensuite. Mais je crois que tu n’imagines pas du tout ce qu’est une relation de la puissance de la notre, et tes railleries sont plus que déplacées.

  58. Maîtresse Véronique,

    J’accepterais en effet de voir ma Maîtresse avec d’autres hommes, même si cela doit être très difficile à accepter au début.

    Pour ce qui est de la sodomie, je connais déjà et c’est un excellent moyen de sentir sa Maîtresse en soi et surtout de lui être soumis totalement et de lui appartenir vraiment. La sodomie quotidienne est un moyen de domination totale sur le soumis et de le ramener à l’état de sissy, ce que j’apprécierais vraiment.

    Tu accepterais la cage de chasteté? Les plugs ? : la cage de chasteté est très humiliant aussi mais c’est aussi très excitant de savoir que la clef pend autour du cou de sa Maîtresse et entre ses seins. c’est un vrai plaisir et une vraie joie. Pour les plugs, en tant que soumis et larbin de femme dominante, c’est , me semble-t-il un élément essentiel de la soumission.

    Offrir à ta Maîtresse des tenues cuir, qu’elle ne porte que pour ses amants ou pour le punir? Pour les tenues, offrir à sa maîtresse des belles tenues sexy pour qu’elle les utilise avec un autre est évidemment très humiliant mais aussi très excitant et en tant que soumis, je suis heureux de faire plaisir à ma Maîtresse.

    Voilà ma réponse Maîtresse Véronique.

    Je vous baise les pieds. (Avez-vous vu mon annonce ?)

    • Bonjour Alfred,

      Non je n’ai pas lu ton annonce.

      Belle déclaration de soumission que tu fais là. Tu n’as plus qu’à sauté le pas.

      Maîtresse Véronique.

    • Bonjour Alfred. J’y suis passé, et je peux t,assurer que c’est difficile. J’en ai pleuré. J’avais surtout peur. Cela reste humiliant et frustrant mais je m,y prête avec ‘plaisir’ dans la mesure où Elle le souhaite et où cela La comble, Elle. Je parle d’un partenaire extérieur au couple. Tout en n’appreciant toujours pas, ne suis sur ordre au service de Son amant, s’Ils le souhaitent. Cela vaut pour sodo et pour Lui offrir ma bouche. Honnêtement, il n’y a rien d’insurmontable. Amicalement dans la soumission.

  59. Bonjour Maîtresse Véronique et Madame Séverine,
    J’aimerais savoir si il n’y a pas dé risque pour la santé d’administrer un lavement par jour à votre mari?
    Merci à l’avance de votre réponse

    • Bonjour Pierre.
      A mon avis aucun risque si c’est fait avec calme et soin (une canule un peu rigide peut blesser si on l’insère de biais par exemple).
      Le vrais risque est que tu soies toujours propre et prêt à servir ^^

      • Bonjour Pierre,

        Je suis d’accord avec Marie-Séverine, je ne pense pas qu’il y ai des problèmes physiologiques à administrer un lavement quotidien.

        Le seul inconvénient, pour toi, car pour une Maîtresse c’est exquis, c’est que tu sois prêt à être ramené à ton statut de soumis, si tu vois ce que je veux dire…

        Maîtresse Véronique.

        • Haha ! C’est tellement vrai, Véronique !
          Le mien doit souvent aller « se laver » sans savoir si il va y passer ou pas.
          Et de mon coté, je sais qu’à chaque seconde, je peux décider. Ça prend 1 minute chrono. Je sors le gode ceinture du tiroir, je lui ordonne de se plier en deux sur la table du séjour, sur le rebord du canapé, ou sur l’évier s’il faisait la vaisselle, je lui injecte une giclée de gel dans l’anus, j’en enduis mon gode et ça commence.
          Une minute avant il faisait la vaisselle en chantonnant, et l’instant d’après il me sent entrer en lui fermement.
          Le simple fait que ce soit possible à tout moment donne une ambiance très jouissive, et une obéissance quasiment magique.
          « Exquis », c’est tout à fait le terme !

          • Tout à fait Marie-Séverine,

            Que c’est exquis de voir son petit soumis qui ne sait pas à quelle sauce il va être mangé, quand sa Maîtresse rentre au domicile et qu’il s’occupe des tâches ménagères.

            Que c’est exquis de le prendre par surprise à un moment où il ne s’y attendait pas, au moment où il pensait y échapper pour ce soir…

            Maîtresse Véronique.

          • J’adore cette idée de pouvoir être pris à tout moment ce qui oblige le soumis à être propre en permanence C’est un moyen de pression psychologique très puissant

      • Merci Madame Séverine et comme liquide qu’utilisez-Vous, pour ne pas détériorer la flore intestinale?

        • De notre coté nous n’utilisons que de l’eau. Tiède, mais pas toujours ….
          Un petit peu de vaseline neutre sur la canule s’il le faut, mais aucun produit.

          • Bonjour Marie-Séverine et Pierre,

            Nous procédons de la même manière que vous Marie-Séverine.

            Maîtresse Véronique.

          • POUR les douches rectal même procédé

            Je vous demande s’il est possible que mon soumis s’exprime sur sa vie actuel il li les commentaires régulièrement qu’il trouve très instructif

            J’ai réussi a le convaincre que son témoignage serais intéressant (on entame la septième année de soumission
            J ‘attend votre autorisation
            MERCI MAITRESSE IZABELLE

          • Bonjour,
            Bien sur ! Il faut qu’il nous écrive sur contact@jedominemonmari.com en précisant que c’est sous votre contrôle.
            Il y a juste un peu d’attente pour la parution ….
            Bonne journée

      • Peut-on utiliser des produits naturel comme le lait ou seulement de l’eau tiède?

  60. Bonjour a tous je suis soumis debutant et ma cherie qui est maitresse novice egalement voudrait des conseils voire meme une rencontre afin de bien m eduquer et me dresser…..cordialement, jean pierre

  61. Bonjour DAME VERONIQUE
    J’espère que Vous avez passer une très bonne Saint-Valentin
    Que Vous vous porter toujours aussi bien que votre soumi se donne toujours autant de moyen pour Vous satisfaire et que Vos amant Vous donne toujours autant de plaisir
    Et que Vous ne manquez de rien tel une DIVA

    Je m´escuse de prendre une peut de Votre temp

    Je voulais Vous demandez si l’idée de donner ou louer Votre soumis de temp a autre à Vos amans amis pour que celui ci ce rendre utile Exp ( soubrette, chauffeur ext…) vous est déjà venu à l’esprit pour une plus grand humiliation et un sentiment de puissance pour Vous ?

    Merci par Avance pour cette Réponse

    Pour ma part ma copine manque de confiance én elle pour pouvoir un jour me dominer total avez Vous de conseille s’il vous plait

    Én attendant je Vous souhaite une agréable journée je reste à Votre entière disposition pour quoi que se soit

    Soumi Jeremy

    • Bonjour Jeremie,

      La saint Valentin fut exquise, merci. En effet, j’ai été traitée comme une Reine de cuir. Mon mari a préparé un dîner aux chandelles, pour mon amant noir et moi. Il m’a offert un blouson de cuir rouge ainsi qu’une jupe de cuir rouge pour l’occasion.

      Pour le remercier, j’ai revêtu mon gode-ceinture et j’ai pratiqué sur mon cher mari, une magnifique sodomie…

      Puis mon amant est arrivé, il m’a offert un bijou, acheté par mon mari mais offert par mon amant noir. C’est donc à mon amant qu’est revenu le mérite. Puis mon mari soumis s’est mis à notre service. Il a cuisiné puis servi le repas, telle une soubrette. Il portait une tenue de soubrette courte qui dévoilait ses jambes glabres et laissait deviner sa cage.

      Une fois le repas fini, ma chere soubrette nous as conduit au lit conjugal où mon amant m’a honorée pour la saint Valentin, sous les yeux de mon mari, positionné au pied du lit, à ce une vue imprenable sur sa Maîtresse faisant l’amour avec son amant noir. Il en a, une fois de plus, souillé sa cage… Enfin, il a pu aller se coucher dans sa cage, pendant que je faisais de nouveau l’amour avec mon amant noir, qui a passé la nuit chez moi. Il a avoué n’avoir pas dormi de la nuit car nous faisions trop de bruit et il a ejacule à plusieurs reprises…

      Le lendemain mon mari nous a préparé un petit déjeuner au lit.

      Pour ta question, je n’ai jamais prêté mon mari, mais il rends service à mes amants, et récemment il a dépanné une collègue de boulot en l’accompagnant à l’aéroport. Pour la peine il fut mis en cage et portait son plug.

      J’espère que ton amie parviendra à vaincre sa timidité et te traitera comme une vraie soumise…

      Maîtresse Véronique

  62. Bonjour DAME VERONIQUE
    Un grand Merci à Vous pour votre réponse et bien qu’elle Saint-Valentin
    Vous êtes belle et bien Une REINE de CUIR
    Votre mari soumi à bien etait récompenser pour la peine, j’espère qu’il ne profitera pas de Vous voir portée ces beaux Vêtements offert én cuir qui s’ajoute a Votre somptueuse dressing de Diva ou le cuir domîne

    Merci pour vos conseils pour moi l’avis et les conseils d’une Femme Puissante et sévère comme Vous me sont très très utile
    Je fais le maximum pour satisfaire ma reine je lui offre tous je me donne beaucoup pour Elle pour son simple et unique plaisire
    Én lissant Votre témoignage quand Vous décrivez Votre mari je me reconnais et partage les mêmes point de vu que lui
    Ces pour cela que j’aimerais Vous demandez un petit service je m’excuse par avance pour cette demande car je ces tres bien qu’un soumi comme moi qui arrive meme pas à la pointe de Vos Talon aiguille peut Vous provoquez un sourire mes je Vous demande de me venir én aide àu moin pour Elle et de m’accorder un peut de temps par Mail ou je vous expliquerai tous mes effort la soiree de la saint Valentin que je lui et prépare par exemple, et que Vous me donner Vos impressions et M’expliquer si Vous le pouvez ces réactions que je ne comprend pas toujours
    Je ces que ces tres mal placée de Vous demander ca mes je suis très sérieux et tres motiver il y a baucoup de mythos et fantasmeur mes Je ne suis pas de ces personne la et j’ai baucoup de reconnaissance
    Je vous joint mon mail soumi0519@gmail.com
    Si Vous Voulez me contacter ,si ma demande ne Vous intéresse pas je comprendrer tres bien

    Én attendant Votre réponse positive ou négative je vous joint mes sincère salutation én vous souhaitons une très bonne soirée et si Vous pouvez remercier votre amant noir pour le Plaisire qu’il Vous procure meme si ces Vous qui l’avez choisie

  63. Bonjour je susi Hétéro des Yvelines Seul
    Je Cherche
    Vie Commune avec Travestie Dominatrice ètre son Mari devant Témoins..
    devenire son esclave Féminisée…
    Bonjour
    Hétéro actif a Matérialisés en confort
    De Marquise de sades D’Educations
    56 ans yeux noisets 63 kg
    1.65m Avec » » revenu ….

    nicolas.philippe78@gmail.com
    06 08 54 39 95

  64. Retour PingDominer en cuir : Tania et Véronique sont très convaincantes ! - JeDomineMonMari.com

  65. Retour PingWanted : lectrices/teurs pour questionner Véronique sur ses amants noirs - JeDomineMonMari.com

  66. bonjour maitresse veronique,je m appel eve,et comme vous,mon mari me demande de le dominé,j aimerais bien,mais je suis pas de nature dominante pouvez vous m aider!
    je le sodomise de temps en temps le cravache et tout,mais je ne sais quoi faire de lui.

    • Bonsoir Eve,

      Comment en êtes vous arrivez là? Quel fut l’élément déclencheur?
      En avez vous parlé? Et je dirais même plus, Eve, en avez vous envie, de le dominer?

      L’envie de domination doit venir des deux personnes. En effet, et je m’appuie sur mon cas, mon mari souhaitais que je le domine et il se trouvait que j’avais un penchant pour cela dans mon caractère. Mon caractère allié au sien et la situation de notre couple à cette époque fut le point de départ, mais nous avons discuté de chaque étape entre nous.

      Le mieux est d’en parler entre vous. Que souhaitez vous. Être sa Maîtresse? Si oui, voulez vous le dominer sexuellement, physiquement, moralement…
      Souhaite t’il vous voir dans des tenues précises, souhaite t’il être féminisé ou au contraire rester masculin et être rabaissé dans sa virilité etc etc.

      Parlez, essayez, expérimentez, écoutez votre instinct aussi, sont les conseils que je peux vous donner.

      Maîtresse Véronique.

  67. Bonjour Mesdames,

    Je suis un peu gêné car, je vais poser une question qui me semble dérangeante.

    Maîtresse Véronique, avez-Vous l’impression d’humilier Votre mari davantage en ayant des amants noirs et Votre mari se sent-il plus humilié de Vous voir faire l’amour avec des hommes noirs ?

    Mes humbles hommages

    • Bonjour Nada,

      Excellente question. Le fait que mes amants soient noirs est un choix personnel. En effet, je suis, comme quelques femmes blanches, attirée par les hommes noirs. Je trouve extrêmement beau la couleur de leur peau et le contraste avec la mienne renforce ce sentiment. De plus, je suis d’une génération où il était impossible pour une femme blanche de fréquenter un homme noir. Et cela joue sur mon attirance car la sensation de briser un tabou me plaît énormément…

      En choisissant des amants noirs, je notifiais à mon mari que je dispose de mon corps comme je le veux. Et en plus je satisfais une attirance que j’ai en moi depuis longtemps.

      Enfin, j’avoue que l’impression d’humiliation est grande : ils sont jeunes, beaux, performants sexuellement, et le fait qu’ils me fassent jouir alors que lui, mon mari blanc n’y arrive pas est un facteur important. Et le fait qu’il soient noir décuple mon plaisir.

      Pour finir, mon soumis se sent rabaissé par leur force, leur endurance et leur capacité à satisfaire mes désirs, ce que lui, est incapable de faire.

      Cordialement,

      Maîtresse Véronique.

  68. Je suis sans voix !
    Je suis assez ouverte sexuellement mais j’admets que ce genre de domination totale peut faire flipper, surtout pour quelqu’un comme moi qui ne se sent absolument pas concernée.
    L’introduction donne le ton et j’ai beaucoup apprécié cela. En lisant ce témoignage deux mots « dominent » respect et amour, Véronique à très bien su expliquer le tournant de son couple et je ne peux qu’encourager ceux que ça intéressent à persévérer dans cette voie.

    • Bonjour Lilou,

      Merci pour ce commentaire. Merci aussi de voir que le respect et l’amour sont des composantes essentielles de notre relation.

      Sans cela, nous ne nous serions jamais lancés dans ce genre de relation.

      Y a t’il une partie de notre relation qui vous intéresse?

      Maîtresse Véronique

  69. Retour PingVéronique, ses amants noirs, son mari cocu et dominé, et nos reporters d'un jour ! - JeDomineMonMari.com

  70. c’est moi qui ai poussé ma femme a me faire cocu,elle a résisté puis a fini par être la maitresse de son boss, elle ne me l’a avoué que 6 mois après avoir commencé et depuis ça lui a donne beaucoup d’assurance et elle a commence à me dominer d’abord sexuellement puis totalement, je ne la savais pas aussi dure, même cruelle tant cerebralement que physiquement, elle se moque ouvertementde mes attributs qui sont il est vrai très modestes, elle m’oblige a les montrer a ses copines et copains quand elle en a envie, elle donne des petits coups d’une badine sur ma queue en érection et quand je gicle elle me cingle très fort, je souffre en meme temps que je jouis, c’est très subtil, commente expliquer ça?je suis oblige de la lécher et nettoyer son sexe ruisselant du sperme de son amant, je lui sers aussi de bidet et e toilette, un de ses amants lui a fabrique une cuvette spéciale de WC de sorte que lorsqu’elle s’assoit sur la lunette pour ses besoins je peux m’allonger sur le dos ma t^te passant par un »trou » ds le pied de la cuvette de sorte que ses vidanges tombent sur ma figure dans ma bouche, elle aime faire ça devant témoins, copines, amants, simples amis(es), je dois boire toute l’urine luis e déverse ainsi ds ma bouche, end revanche je suis autorisé a tenir m bouche fermée quand c’est la vidange de ses intestins, elle me fait mettre ds la meme position quand und e ses copines va pisser, elle me fait ça aussi quand elle vient d être bien emplie par 2 ou 3 hommes et que le sperme coule de son minou et là je dois ouvrir la bouche et avaler etc

  71. Attention, vous tomber dans le sado-maso, les excréments et ce genre de pratique je ne les aimes pas du tout.
    Pour le travestissement, c’est un phantasme que certains hommes peuvent avoir mais qui n’est pas banal.
    POUR MA PART, J’AI toujours détessé de me déguiser, en femme ou quoi que ce soit, je n’aime pas que ma personnalité change.
    Refus totale…
    Pour le cukholding, ils faut faire attention au partenaire ( il ne peut pas aimer certaine race ), je fais me faire traiter de racisme… Et si une femme veut rendre son mari cocu ou vis versa, une personnes sur 2 en france, le fais durant le concubinage, ou autres mariage.

    De mon côté, ma femme a le désir d’avoir deux mal, mais elle veut que moi, et l’aute nous soyons encagé, car c’est elle qui veut décide r, de faire ce qu’elle veut de l’un ou l’autre. Soit, c’est moi, qui est cocu, soit c’est l’autres qui reste en cage de chasteté, et ne peut lui faire qu’un gros cuni, avant que je la prenne et vice versa. DE toutes manière, elles font se quelles veulent de nous, et arrivent toujours à leurs fin, d’une manière ou d’une autres….

    Jérôme et Chloe (pas ma femme, mais la femme du mari cocu, elle lui a raconté, et elle a fait de même avec son mari, et un autre mâle), comme quoi, on est tous cocu, et ça ma fait rigoler, quand elle m’a écrit ça par internet )….

    JB

  72. bonjour MADAME,
    Votre récit est magnifique,je n’irai pas jusqu’à dire que j’envie votre mari car Vous le dominez a un niveau très très très supérieur aux balbutiements que je vis avec mon épouse….Toutefois ça laisse reveur
    et c’est agréable a lire.Merci MADAME et encore bravo.

    • Bonjour Jean-Michel,

      Merci pour ton message et j’espère qu’un jour ta Maîtresse te dominera comme je domine mon soumis.

      Quel est l’aspect qui t’intéresse le plus dans note cas?

      Maîtresse Véronique

  73. récit remarquable bravo maitresse Véronique ! Bien qu’ étant de nature soumise je reconnais honnêtement que je ne pourrais pas aller jusquà ce point . Votre mari a bien de la chance

  74. Bonjour maîtresse Véronique je viens de découvrir ce site. J’ai quasiment lu tout vos témoignages et commentaires. Je fantasme à l’idée qu’une dominatrice me fasse cocuc avec des hommes noirs moi aussi même si je ne comprends pas pourquoi…Je suis aussi fétichiste des bottes, votre soumis a-t-il le droit de jouir sur vos cuissardes? Portez vous vos cuissardes avec vos amant noirs et devant votre soumis qui lui a peut-être moins droit aux bottes? Merci de votre réponse, cordialement.

    • Bonsoir Grosporkass,

      Tout d’abord merci pour ton commentaire.
      Ensuite je vois que tu es comme mon mari, tu as le même fantasme.
      Pour répondre à tes questions, non mon mari ne peut jouir sur mes cuissardes. Et oui je les porte pour mes amants blacks. Surtout quand je fais l’amour avec eux… Ça rend fou de désir et de joie mon mari.

      Maîtresse Véronique

  75. Bonjour Maitresse Véronique,
    Merci de partager votre expérience. On aimerait etre à la place de votre soumis, et la lecture de votre texte m’émoustille, au point que j’ai enfilé un string pour ressentir au plus pres ce que pourrait ressentir votre mari en telle situation. J’ai accépte depuis l’idée que je pouvais aussi m’épanouir aux pieds d’une femme et je progresse chaque jour un peu plus. Votre éloquence et le style bourgeois amplifie mon imagination et je me prends à rever d’etre à genoux dans votre salon, équipé d’un rosebug, de bas, d’une paire de talons, baisant vos pieds au rythme de vos ordres. Je serai un lecteur assidu et discipliné et je me tiens à disposition d’une Dame parmi vos amis qui attend d’un homme le meilleur respect.

  76. Merci infiniment de votre réponse maîtresse Véronique. C’est un plaisir de vous lire et je suis plus excité par vos commentaires que par les sites X. J’honore vos bottes à distance. Cordialement.

    • Bonjour,

      Merci pour ce commentaire même s’il n’est pas élégant du tout.
      Je passe l’éponge pour cette fois, mais sache, petit soumis, que l’élégance est de mise lorsque tu t’adresses à une Maîtresse. La prochaine fois, cela risque de ne pas passer. A tes risques et périls…

      Maîtresse Véronique

  77. Veuillez m’excuser mes mots ont dépassé pas pensée. Je tâcherai de ne plus recommencer milles excuses.

  78. Maîtresse Véronique, je vous admire pour votre mode de vie. Si vous deviez adresser un message au mâle blanc cocu(ce dernier partagé entre jalousie pour l’étalon noir et plaisir de voir la maîtresse jouir) que lui diriez-vous?
    Au plaisir de vous lire

    • Bonsoir, je réponds avec du retard mais ta question est intéressante.

      Je lui dirais quune femme blanche n’est jamais aussi heureuse que lorsque elle est entreprise par un viril homme noir.

      « Once you go black, you never come back »

      Maîtresse Véronique

  79. c’est vraiment extravagant ce que nous lisons ce blog
    je doit arrêter de vous suivre pour un bon moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *