Cage de chasteté masculine : un must pour dominer son compagnon

Bonjour,

Nous allons entrer dans le vif du sujet en abordant un thème qui nous tient à cœur, dans le registre de la mise sous contrôle de nos compagnons et maris, sur le plan sexuel : la pratique de la cage de chasteté masculine.

Pour celles qui ne connaissent pas, nous mettrons quelques liens, mais sachez qu’il s’agit d’un dispositif, en plastique, métal, ou silicone, qui permet d’enfermer un pénis pour l’empêcher de se mettre en érection. Les dispositifs disponibles sont plus ou moins efficaces, contraignants, petits, confortables, sécurisés, et verrouillés. Nous aurons souvent l’occasion d’en reparler, c’est un sujet passionnant. Mais le but est de pouvoir empêcher votre mari ou compagnon de bander et/ou de jouir, pour dire les choses simplement, tant que vous n’avez pas décidé de le lui accorder. Les cages de chasteté ferment à clé, et en dehors de la possibilité qu’il faut quelquefois ménager de disposer d’une clé de secours, vous devez en principe être la seule à détenir cette clé.

Sa sexualité passe donc en votre pouvoir. Les résultats sont très variés, et surtout dépendent de la phase dans laquelle vous êtes. Parmi les 6 membres de notre groupe, je crois que nous sommes 4 à mettre sous clé très fréquemment, et quelquefois longtemps, le sexe de notre mari. En dehors de la phase du début, quand c’est un jeu, et que ce dispositif n’est qu’une façon de retarder une jouissance démultipliée, le résultat est … une forte excitation de votre mari, et une acceptation, du fait qu’il s’agit d’un jeu.

Lorsque l’on passe dans des phases ultérieures, ou votre mari comprend que ce n’est plus un jeu, mais un outil puissant entre vos mains pour le mettre sous votre contrôle exclusif, le résultat est presque à chaque fois une soumission de votre mari, qui comprend que le fait de ne plus pouvoir expulser sa semence quand il le veut, avec vous ou seul, créé des désordres qu’il ne peut plus contrôler correctement. Il dépend alors de vous pour pouvoir s’en « soulager » et aussi obtenir un moment de plaisir d’ordre sexuel.

Tout ceci est lent à mettre en place, sur le plan technique aussi bien que sur le plan de la relation, mais toutes les nombreuses fois que nous l’avons observé, que ce soit après 2 mois ou 2 ans suivant les couples, le résultat est le même : l’homme finit par se soumettre progressivement, et accepter bien d’autres choses par dépendance, et la femme, même si elle était réticente au début, finit par ne plus pouvoir se passer de détenir la clé et par trouver tout à fait normal que son mari soit sous son contrôle. En général, et du fait de la femme, le retour en arrière est quasiment impossible.

Nous conseillons donc aux femmes qui souhaitent aller dans cette direction de commencer par en faire un jeu. Chaque chose en son temps. Il est du reste assez intéressant de noter que dans la très grande majorité des cas, c’est le mari, ou le compagnon, qui introduit l’idée d’essayer une cage de chasteté. Dans ce cas Mesdames, ne faites pas la fine bouche et laissez le essayer, mettre au point, trouver les bons réglages. Puis confisquez lui la clé de temps en temps un jour ou deux, juste avant une « fête sexuelle », pour le laisser se prendre dans le piège. Laissez lui une clé de sécurité, dans une enveloppe, pour qu’il se sente en sécurité, pour que le jeu puisse s’arrêter quand il le voudra.
Et puis un jour, vous garderez la clé un peu plus longtemps, et c’est vous qui déciderez. Et puis un autre jour, la clé de sécurité passera de l’enveloppe vers un mini coffre à combinaison (qui tient dans un sac), et il ne pourra pas l’utiliser sans votre accord. Et ensuite, l’engrenage se mettra en place progressivement, les étapes sont nombreuses (et délicieuses) ….

Nous en reparlerons donc longuement. Des liens vers les cages, le coffre, d’autres matériels, et des expériences vécues. Et bien sur nous attendons aussi les vôtres.

Marie Séverine

 

190 Commentaires

  1. Bonjour mesdames , mon soumis porte une cage de chasteté depuis plus de 2ans ! Jusqu’à présent elle était en plastique dur ! Mais d abord elle casse facilement et ensuite peuvent être trop grande et inconfortable et même qu il puisse bander la nuit sans désagrément trop puissant ! C est pourquoi on est passé a la cage en métal chirurgical sur mesure de lui même il la trouve plus confortable ! Une cage peut aussi entraîner l impuissance a vous de savoir ce que vous voulez ! Par contre après renseignements nous devons d une manière ou d une autre faire évacuer le sperme plus ou moins régulièrement au risque de problème de santé ! Il na pas besoin de bander pour lui faire la vidange ! Et personnellement mon mari soumis l accepte car il sait que je le fait dans le but qu il ne puisse plus jamais aller voir ailleurs !

    • sais simplement une punition , seulement pour sa santé sexuelle
      tu dois enlever sa cage, le faire bander de force, le branlé bien vite
      la queue décalotté il doit éjaculer en quantité , branle toujours , il faut lui vidé ses couilles attendre au moins 3 éjaculations ? les couilles étant vide tu peux la lui sucer décalotté !!!!!!!

  2. Comment faites-vous pour évacuer son sperme s’il ne peut pas bander???

    • Bonjour,
      Je crois savoir comme procède Madame Joe …. Et pour ma part je commence à procéder de la même façon, je fais des progrès ….
      Avec un gode ceinture bien adapté, après avoir bien travaillé mon mari pour lui mettre les nerfs à vif, tout en lui laissant la cage, je finis en « verticalisant » le mouvement, avec plus de lenteur, pour masser la prostate.
      J’ai déjà deux fois réussi à le faire couler en procédant ainsi.
      Son sperme se vide, ce qui est effectivement nécessaire, mais ni érection (pour cause) ni orgasme.
      Et une bonne raison de plus pour le laisser en cage à la suite, puisqu’il faut qu’il se régénère … :)))
      Je peux vous dire qu’il craint tout particulièrement cet exercice !

    • Bonjour hélène , quand arrive le moment de la vidange c’est uniquement mental ! Je lui donne autorisation de ce vider et il doit le faire en moins de temps possible ! A ce jour dés que je dit go il met moins d’une minute et je lui rappelle l’état de soumission qu’il est en train de vivre en utilisant des mots cru ! Ce qui fait qu’il na pas le temps de bander !

      • Ma compagne m’encage régulièrement, et il arrive que je me vide simplement quand je suis à genoux devant elle et quel m’excite par des propos un peut humiliants. Je ne suis pas 7×7 en cage ma compagne compte aussi sur mon honnêteté pour ne pas me masturbé ou jouir sans son autorisation. Je pense qu’un bon soumis avec le temps ne peut même plus imaginer désobéir à sa Reine, ce qui est mon cas. Meilleures pensées à vous femmes d’exception

  3. Marie Séverine

    Bonjour Madame Joe !
    Moins d’une minute c’est du beau travail !
    C’est un peu plus long avec le mien, mais je le mets dans une cage à barreaux assez aérée. Je peux caresser la peau de son sexe, mais il ne peut pas bander.
    Mais en accélérateur, j’utilise un peu le même procédé : je lui ordonne de lécher ma botte et je le traite verbalement très vertement, en le mettant sous pression.
    Et là, ça arrive assez vite.
    Et bien sur puisqu’il s’est vidé, je le laisse ensuite en cage bien longtemps, bien verrouillé, pour qu’il se « recharge » …

  4. Euh …….bonjour Mesdames donc,
    Les temps changent certes mais admettez que c’est quand même brutal pour un homme de tomber la dessus. On cherche un mini coffre à combinaison pour simplifier la gestion locative de son petit appartement estival et on arrive ici. Au début on rigole en voyant « mari soumis » dans le titre et, comme il y a peu ou pas de faute d’orthographe on commence à lire. En voyant « cage de chasteté » on pense aux bonnes vielles ceintures de chasteté de jadis. On les remettrait bien à la mode si nos petites femmes se laissaient encore mettre sous clés, hi, hi ! Je suis en train de me faire des copines là moi, non ? En continuant la lecture on continue de rire mais moins franchement. Impossible ! On part se rassurer sur le net mais à « cage de chasteté » on trouve des témoignages qui parlent de ça presque comme si c’était normal, jusque limite à l’apologie de ce : « nouvel équilibre pour le couple ». On y parle, de partage, d’échange, d’harmonie, etc. Je vais encore me faire des copines mais, des trucs de filles quoi ! Le hic c’est que les maris concernés se mettent eux aussi à parler comme ça arghhh !! Sans doute doit on voir les choses différemment à la première érection mais, un brin macho, la situation inverse m’amuserait beaucoup plus. Pas facile pour un amour propre masculin de s’imaginer un jour à la botte de sa petite femme. Je vois bien « l’engrenage » du ridicule ensuite vivi, surtout pour nous et nos ego. Une question du coup : Je ne suis pas là pour critiquer donc, mais ce petit jeu inquiétant semble faire des adeptes et quelle considération peut conserver une femme pour son mari si elle se rend compte qu’elle peut en faire aussi simplement son lèche botte de service. Et je ne parlerais même pas de certains commentaires où les maris acceptent bien pire gloups ! En attendant vos éventuelles réponses, j’efface soigneusement cet historique de navigation, et je commande vite mon mini coffre, histoire que ma petite femme ne tombe pas ici à son tour.
    Cordialement.

  5. Marie Séverine

    Bonjour Yves,
    Merci beaucoup pour votre sympathique commentaire. Nous sommes très ouvertes à la discussion, et nous n’obligeons personne. Vous êtes donc le bienvenu ! Et puis on sent chez vous l’humour et le respect des autres. On aime aussi beaucoup.
    Vous savez, lorsque l’on enferme nos maris dans leurs petites cages, c’est toujours avec respect ! Et quand on refuse de leur ouvrir, c’est souvent avec humour ^^.
    Vous aurez sûrement lu que nous ne sommes pas des militantes de la suprématie féminine… Enfin, juste à la maison…
    Comme je sens bien que nos pratiques vous attirent autant qu’elles vous repoussent, je vous suggère de me donner le mail ou le numéro de portable de votre femme, je me ferai un plaisir de lui expliquer tous les avantages qu’elle pourrait retirer du fait de mettre votre activité sexuelle sous son contrôle absolu.
    Passez un bon week end !
    Marie Séverine.

    • Bonjour, ou bonsoir,

      Merci bien pour votre accueil, ainsi que pour votre réponse, et permettez-moi de vous retourner le compliment.

      Je vais encore me faire des copines moi, mais existe-t-il un concept du même genre dans l’autre sens ? Nos petites femmes prêtes à tout juste pour …. du sexe, hi,hi !

      A contrario, arrêtez moi si je me trompe mais, dans la nature, le mâle dominant a quand même un peu plus de chance que les autres. Et mère nature n’aime pas le vide. Vous voyez un peu où je veux en venir …

      Attiré du coup euh … Disons que j’aurais le mail de ma voisine, superbe au passage, mais dont le mari fait à chaque fois du pied sous la table aux autres femmes du quartier dont la mienne, et sous mon nez en plus …

      Mais de nos jours entre nanas vous causez de tout, et chez nous en particulier. Ça pourrait donc vite me retomber dessus …

      Sinon vivi, ce nom « cage de chasteté » vous m’étonnez que ça fait peur. De quelles âneries sommes nous capables pour vous après ??? Et avec ça c’est sûr que nul besoin de militer pour votre suprématie. Le printemps arrive, vous ressortez vos jupettes, nous on admire vos gambettes, et avec ça elle saute certainement aux yeux votre suprématie… Avec cette mode vous pouvez certainement améliorer le taux de divorces mais sans doute pas notre image à vos yeux. Je me trompe ?

      Bien cordialement, et bon week-end à vous également.
      Yves

      • Bonjour à tous
        J’ai parcouru le site pour enfin trouver en Yves (merci à lui) un peu de contradiction dans vos déclarations Mesdames… (peut-être y en a t il d’autres contradicteurs ?). Il ne faut pas plus de ce temps de parcours pour démonter vos arguments : vous nous dites que c’est le mari qui doit mettre sa femme sur le chemin de sa soumission en s’offrant …autrement dit il faut déjà que celui ci est au moins des idées de soumission… Dans le cas contraire, qq soit comme vous dites la solidité du couple ou pas, votre processus ne peut s’amorcer… Donc, si l’homme cherche à être soumis et y incite sa femme, celle-ci peut en effet accepter apprécier le jeu…. Le problème surgit si l’envie de soumission n’est en fait qu’un fantasme qu’il aurait envie de tester, a moins qu’il ne soit vraiment naturellement soumis (envie profonde de transformer sa vie en vie de servant total des Femmes… on parle de soumis gynarchique par nature il en ) que fantasmes … dès qu’il a jousoumission dans son couple et que celle accepte de débuter sous l’offrande de ce dernier (attentions nouvelles, etc….)

        • Oui je termine fausse manip….. ne tenez pas compte de ma dernière phrase ci-dessus
          J’en était au fait qu’à part les soumis gynarchiques par nature, rares…(souvent du a leur passé, il respecte tellement la femme qu’ils la servent sans chercher la moindre contrepartie sexuel) rien n’est moins sûr que celui qui lance le jeu, s’il fantasme seulement (et n’ai pas gynarchique sur le fond, comme un besoin vital), accepte de le dépasser… Or vous semblez supposer que cela se produit à coup sûr je cite ci dessus » Lorsque l’on passe dans des phases ultérieures, ou votre mari comprend que ce n’est plus un jeu, mais un outil puissant entre vos mains pour le mettre sous votre contrôle exclusif, le résultat est presque à chaque fois une soumission de votre mari, qui comprend que le fait de ne plus pouvoir expulser sa semence quand il le veut, avec vous ou seul, créé des désordres qu’il ne peut plus contrôler correctement.  » ….. comme il faut que le mari COMPRENNE que ce n’est plus un jeu….il y a de fortes chances que ce ne soit pas le cas s’il fantasmait seulement que sa femme le soumette (un peu, mais en mieux sans doutes avec les sentiments réciproques et la complicité … comme des hommes vont voir des Maîtresses professionnelles pour assouvir leurs fantasmes) … Il peut alors dire non, j’en reste au jeu sinon on arrête….(d’autant plus s’il a lu sur votre site ce qu’il attend qui dépassent de loin tous ces fantasmes…) ou alors on varie le jeu….Si la femme insiste alors pour vos phases ultérieures (visant en fait de transformer son conjoint sans l’avouer d’entrée, le forcer à perdre/amoindrir son entendement via la cage de chasteté si je comprends bien Mesdames)…. celui-ci peut l’avoir compris (d’ou la grande utilité de la transparence de vos intentions et pratiques décrites sur ce site …) et tout arrêter même le jeu (et particulièrement la cage)…Soit alors le couple se sépare (ce qui n’est pas votre but je l’ai compris ) soit les époux en restent à des jeux de consentements mutuels complices et partagés, soit ils oublient cette épisode…..
          Avec mes respects Mesdames

          • Marie Séverine

            Bonjour Dominique,
            Nous acceptons tout à fait la contradiction. Nous valorisons même les débats qui posent les questions de fond.
            Mais il ne faut pas croire que nous sommes des militantes et que nous voulons imposer nos vues. Nous sommes des femmes qui se retrouvent dans ce mode de vie, partagé par nos compagnons dans un jeu de miroir, et nous en témoignons ici, mais chacun fait comme il lui plaît !
            Simplement, dans cette progression que l’on fait à 2, dans cette sorte d’aventure que l’on pousse plus ou moins loin suivant les couples, il faut bien que l’un des 2 conduise.
            En tous cas formellement, car qui conduit réellement ….

    • Bonjours
      Pourriez vous expliquez à ma femmes les avantages
      Elle est un peu réticente
      Acceptes que je lui lèche pieds déjà
      On a commandé cage et gode ceinture

  6. Marie Séverine

    Bonjour Yves,
    La parole est libre, mais tu devrais te concentrer sur la façon dont tu peux te mettre en danger vis à vis de ta femme, pour enfin vivre le bonheur d’un couple équilibré.
    Car il faut que tu sortes de la caricature. Les couples comme les nôtres ont d’abord été des couples « habituels » (on dit « vanille » ^^). Et ce sont des gens qui avant tout s’aiment (et ont très peu de chances de divorcer, car sous la houlette des femmes, les situations se construisent plus qu’elles ne se détruisent …).
    Donne moi donc par mail privé sur contact@jedominemonmari.com le mail de cette voisine. Je sens que tu le souhaites, et je t’assure que je serai correcte. Je m’engage même à te faire valider les premiers mails que je pourrais lui envoyer.
    Viens jouer avec nous.
    Marie Severine.

  7. réaction au texte de Yves du 28 mars 2014 à 11:54

    Voici mon avis concernant les questions de Yves .
    Quand on analyse le comportement des hommes et des femmes qui nous entourent , les hommes même « MACHO » sont en fait des soumis .
    Il suffit que la femme parvienne à les manipuler et elle le domine sans même qu’ils s’en aperçoivent !!.
    Dans nôtre société , toute personne a un côté soumis et un autre dominant , mais à un moment de notre vie nous comprenons enfin quel coté nous plait le plus .
    Depuis la naissance , nous somment soumis à l’éducation et l’influence qui nous ferons développer l ‘ un ou l’autre coté de notre caractère , développement qui souvent du à une femme !!!. La plupart des hommes , dans notre société , doivent prouver qu’ils sont le sexe fort alors que pour beaucoup ce n’est pas le cas ! Il suffit de regarder le comportement des couples dans la rue , sur le marché , dans les magasins , on voit assez vite qui domine et qui est soumis même si ils ne le savent pas eux même . Bien sûr , il peut y avoir des femmes soumises ou qui ne supporte pas un homme soumis . Dans un couple , pour moi , il y a toujours un/e dominant/e et un/e soumis/e , je ne crois pas à un équilibre ou personne ne se soumet ou domine , pour moi c’est le divorce à brève échéance . Observez les jeunes couple aujourd’hui , je vous assure que c’est très souvent la femme qui domine même si l’homme essaye de résister mais il finira par craquer , j’en suis sûr !!!. Notre génération à fait inconsciemment l’ éducation de nos fils pour qu’ils respectent la femmes et l’éducation de nos filles pour qu’elles prennent tout en mains et deviennent des dominantes . Ouvrez votre esprit et observez autour de vous je ne suis pas loin de la vérité …..

  8. En effet, ce qui dit Madame JOE est très vrai.
    Dans la rue, qui marche devant, qui est en retrait?
    Au marché qui choisit les articles, qui parle, et qui acquiesce de la tête? En voiture, qui conduit? Et, j’en passe…
    Les rôles dans le couple se sont peu à peu transformés. C’est une réalité que les hommes doivent accepter pour mieux s’épanouir auprès des Femmes.

    Cependant, je voudrais revenir sur la fameuse « cage pour le Tigre » et sur des considérations de santé.
    Je suis d’accord que cet instrument est un outil fabuleux pour sommettre l’homme et le mettre en état de dépendance réelle. Sa volonté devient vôtre et vous pouvez en jouir comme bon vous semble. Chaque femme qui le désire devrait pouvoir contrôler la sexualité de leur conjoint de cette manière.

    Toutefois, l’objectif atteint n’est pas toujours celui escompté. Tout cela dépend de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre homme. Si ce dernier doit vous servir de sextoys à volonté quand vous le souhaitez et être au garde à vous à chaque fois, l’utilisation prolongée de cet cage peut aller à l’encontre de vos désirs.
    En effet, beaucoup de personnes témoignent d’une baisse de libido du mari trop longtemps tenu sous cage.
    Le proverbe « C’est en forgeant que l’on devient forgeron » est, à mon avis, tout à fait adapté à cette situation. Pourquoi? Parce que l’activité sexuelle entretient le système hormonal du sujet qui lui-même engendre les réactions physiques attendues et naturelles sur le corps.
    Quant au milking, il ne décongestionne pas la prostate comme une vraie traite bien conditionnée par la maîtresse Femme. Cela pourrait à termes engendrer des complications sur la santé du Mâle trop longtemps soumis à ce régime.
    Pire la jouïssance d’imposer sa domination sur un « Tigre en Cage » ne serait plus la même si le conjoint devenait ramoli du cerveau et de l’organe.
    A mon avis, contrôler la sexualité de son homme et lui imposer sa volonté afin qu’il lâche peu à peu et se soumette au quotidien, est sans problèmes. Bien au contraire… ;-))
    Mais, aller contre le fonctionnement naturel physique d’une personne peut amener quelques déboires dans le futur.
    Dans ce cas, je serai plus pour une traite abusive et contrôlée ou une utilisation pour des fins personnelles en fonction de l’envie de Madame que pour un régime sans sel trop allongé.
    Qu’en pensez-vous?
    Bonne journée à l’équipe des 6… ;-))
    Et surtout, longue vie à votre site. C’est un bijou !

  9. Marie Séverine

    C’est toujours mignon de voir les hommes pris dans les filets, qui expliquent ce qu’il faut techniquement, ce à quoi il faut faire attention, ne pas abuser de ci ou ça …
    Les petits cours de sciences naturelles pour nous expliquer les divers cas de figure …
    (sourire…)
    Messieurs, une fois dans le filet, et une fois le filet resserré, lorsque vous êtes sous notre contrôle, c’est NOUS qui décidons de ce qu’il faut faire ou pas, et combien de temps, ou de fois, nous allons le faire ou l’imposer.

  10. A moins qu’il ait un médecin dans votre équipe, « c’est vous qui voyez » comme diraient certains comiques.
    Du moment que la prise de conscience est réelle.

  11. Je ne suis pas d’accord avec ce que dit Madame Joe à propos de la nouvelle génération.
    Je suis un jeune homme de 23 ans et j’éprouve énormément de mal à trouver une fille qui aime assumer un comportement dominant sur le plan sexuel.
    Je trouve que la majorité des filles de mon âge prennent de plus en plus de pouvoir et de décisions mais qu’elles continuent, au moins dans leur jeunesse, à avoir envie d’un homme un minimum viril et dirigiste, au moins au lit.
    Certaines peuvent devenir dominantes avec le temps, l’âge et la longueur de la relation les décomplexe, mais elles sont rares et ce n’est presque jamais ce qu’elles recherchent dès le départ.

  12. Je revenais un peu lire et surtout surveiller ce qui pouvait se raconter sur ce sujet qui a de quoi nous inquiéter.
    Madame Joe a certainement raison ensuite. Les femmes nous manipulent souvent déjà sans qu’on s’en aperçoive.
    Là en revanche, ceux qui se feront avoir à mon avis s’en apercevront, un peu trop tard sans doute mais très vite quand même. Leurs femmes aussi forcément, et je rejoins donc justun qui trouve que c’est contre nature. Quelles sont les espèces où ce n’est pas le mâle le dominant ? Hors compétition les hermaphrodites, ne le prenez pas mal Mesdames, la première espèce qui vienne à l’esprit est la mante religieuse … Avouez qu’il n’y a pas de quoi nous rassurer hein ! Alors bon, que le concept soit original et qu’il puisse même se révéler parfois utile, notamment chez certains et certaines, soit ! Mais c’est un peu comme pour les chiens et chats ensuite : on les trouve toujours plus mignons chez les autres non ?
    Yves

    • Le dit homme ne se revendique-t-il pas supérieur à l’animal, voire créé à l’image de Dieu ? !
      Au nom de quoi le Femme serait-elle inférieure ? !
      Jadis, au temps de la chasse aux mammouths, la force physique était nécessaire ! Mais cette époque n’est-elle pas révolue ? !
      Peut-on et utiliser l’énergie nucléaire et se conduire encore comme un animal ? !
      Les femmes doivent maintenant s’exprimer et remettre les mâles à leur petite place !
      Pourquoi ne prendraient-elles pas le contrôle de notre sexualité puisque c’est précisément par ce moyen que nous tentons de prouver notre supériorité, que nous transgressons les contrats de fidélité passés ? ! La cage n’est-elle pas une simple précaution et ce port ne peut-il pas être bien vécu ? ! Un participant explique d’ailleurs la tension « positive » qu’elle entretient !

  13. Mon humble opinion,

    Sans vouloir manquer de respect je ne crois pas que la femme soit de nature à contrôler l’homme (ni l’inverse aussi)
    Je crois que c’est juste un jeu érotique que certain couple peuvent pratiquer si les deux sont d’accord bien entendu.
    J’ai souvent dominer ma conjointe parce que l’on trouve notre plaisir mutuel, ma copine a exprimé le désir de prendre le contrôle bientôt et c’est avec plaisir que je me livrerai à elle comme elle la fait pour moi et parçe que cela nous excite….
    Parcontre je serai le premier surpris si ma femme en inversant les rôles et à force de jouer me disait qu’elle voudrait maintenant juste jouer le rôle de dominante parce que (comme vous dites) la femme serait faite pour dominer l’homme…
    Et pour avoir une bonne expérience de la domination, prendre le contrôle sur l’autre sexe n’est pas aussi facile qu’on ose le dire, je joue depuis 7 ans avec la même soumise et même avec une bonne communication et avec les meilleurs intentions du monde la ligne qui fera de la sceance une expérience intensément agréable d’une sceance désagréable est vraiment très mince….
    Ceci dit félicitation pour votre site je le trouve très instructif et très excitant aussi.

  14. Bonjour,
    Ma compagne et moi formons un couple comme tant d’autres, mais qui au fil du temps à évolué vers une relation ou Madame domine et monsieur exécute . Je m’explique , nous vivons dans les DOM , et ici c’est plus difficile d’aborder le sujet domination/soumissions.
    Du signe du scorpion , j’ai toujours été attiré par les relations dépassant la limite que la !!morale !! réprouve… !! et quand j’ai rencontré ma compagne il y a 18 ans , elle ignorait tout de ce qui ce fait en dehors des positions et relation classique . Mais j’ai senti en elle une maturité et une détermination qui fait que nous sommes encore ensemble ; au fil du temps et avec beaucoup d’amour et de dialogue qui existent toujours , notre relation a évolué et il est arrivé que j’ai été pris à mon propre jeux , le plaisir qu’elle a découvert en prenant doucement l’ascendant à fait que le retour en arrière me semble difficile si pas impossible.
    Car en prenant de l’autorité , elle s’est épanouie et ce que femme veut …..
    Donc , oui moi qui arrive à l’automne de ma vie et qui était un ‘macho’, je vis une relation complète et comblée avec celle qui est devenue ma maîtresse.
    Cette relation,est un secret entre nous , aucune de ses connaissances , amies ou famille ne sait , se serait très mal vu et le quand dira t on est une institution dans les îles. On vous juge très vite sur les cancans.
    Juste un détail sur la cage , vous ne parlez pas du fait que suivant le travail que vous exercez , il est parfois impossible de la garder , donc , tout les soir , nuits et WE , je suis encagé .
    De même , il est très difficile de concilier la vie de famille avec enfant et  »jouer » en même temps.
    Ce n’était que quelques réflexions , mais je vous félicite pour votre idée qui est bien plus à même de toucher les amateurs qui ne tombent pas dans la suprématie féminine d’un site bien connu.
    A vous lire , je vous conterai quelques moments , il y a tellement à dire sur le sujet ,si ma maîtresse le permet ; elle ne fait pas trop confiance à internet
    Bonne continuation

  15. Bonsoir ou bonjour,
    Un simple petit jeu dites-vous ? Espérons le ! En revanche, qu’un des sexes ne soit pas de nature à contrôler l’autre euh … Il y avait bien un seul chef de famille avant. Et on appelait un chat un chat … et nos petites femmes : «femme», hi, hi ! Elles nous devaient, obéissance, respect, fidélité. A priori on ne les y reprendra pas mais snifff. Il y aurait sans doute moins de divorces et de risques de propagation de virus sinon mais c’est une autre histoire. On a perdu ces prérogatives vingt ans après leur avoir donné le droit de vote. De nos jours elles ont leur propre ministère, donnent leur nom à nos enfants, s’octroient officiellement le droit de porter le pantalon, etc. etc. … De là à penser ensuite à porter la culotte hein ! Et contrairement à ce que j’ai lu ici, elles ont déjà bien souvent la main sur nos comptes, la boites à lettres, etc. etc. Elles font en revanche tout ça tout en douceur. Vous parlez d’un petit jeu érotique ensuite vivi mais, que celui qui n’a jamais connu un moment de solitude sur la plage par exemple ou face à une jolie infirmière me jette la première pierre. Paupaul a ses raisons que la raison ne connaît pas et ça, à mon humble avis, ça ne se commande pas. Pourquoi se priveraient elles en revanche ? Même prévenus, en toute connaissance de cause donc, je ne vois guère que deux catégories de commentaires masculins : ceux qui laissent faire … et ceux qui les encouragent. Personne pour se plaindre ensuite. Plus indéfendable que la co…erie en même temps il faut dire … Même devant un tribunal ça ne tiendrait pas. Chapeau bas donc Mesdames. La pente me semble fichtrement savonneuse à moi en tous cas.
    Cordialement.
    Yves

  16. Bonjour Mesdames,

    Petite question pratique, s’il vous plaît ?
    En été, lorsque votre mari est en maillot ou tenue légère, comment procédez-vous avec la cage de chasteté ?

    Merci d’avance pour votre réponse à cette petite problématique d’ordre pratique.

    Bien à vous

    Alain

  17. Bonjour,
    Yves se dit contre la domination féminine, mais ses nombreuses interventions montrent un intérêt grandissant et je ne serais pas surpris qu’en fin de compte il vous donne l’adresse mail de sa femme… 🙂
    Quant à moi, je suis très attiré par la chasteté masculine et voudrais bien confier ma sexualité à ma femme, car je suis convaincu que ça pourrait renforcer notre complicité et que nous en tirerions un grand bénéfice tous les deux.
    Mais je trouve que la domination que vous exercer va un peu trop loin pour moi, je ne veux pas devenir un esclave de madame. Je ne vous enverrai donc pas son adresse… bien que ça me tente comme entrée en matière.
    Je n’adhère donc qu’à moitié mais vous félicite pour votre démarche et vous souhaite à vous et vos compagnons beaucoup de plaisirs partagés.
    Bien à vous
    François

    • Bonjour François,
      Permettez-moi une réponse.
      Curieux par nature, je porte un « intérêt » certain aux concepts novateurs. Ici c’est toutefois en mode « prudence ». C’est un peu comme tous ceux qui parlent de nous mettre des boites noires dans nos voitures. En théorie ils ont raison, c’est très bien, mais surtout pour les autres hein ! On voit bien ici que, même « très attiré » et « convaincu » du « grand bénéfice » de ce qui le « tente », celui qui « voudrait bien » y réfléchit à deux fois, hi,hi ! Non non, je ne me moque pas. Je suis bien le premier à m’être empressé d’acheter le « mini coffre à combinaison » dont la recherche m’a amenée ici. L’objet ensuite a heureusement un nom rédhibitoire mais, présenté ici comme un petit jeu anodin hein  …Et histoire de rire vu les réactions de ceux qui tombent dans le panneau, pas charitables on peut donner le mail des petites femmes de nos voisins certes … Celui de la sienne c’est une toute autre histoire, hi, hi ! Me trompe-je ?
      Cordialement.
      Yves

  18. Marie Séverine

    François,
    Tu adhères à moitié ? Il ne nous en faut pas plus pour te « prendre » en entier ^^
    Laisse toi aller, sinon tu vas mourir idiot.
    Nous ne coachons pas beaucoup de femmes, mais quand c’est le cas, nous ne le faisons pas à moitié.
    Veux tu vivre pleinement ?
    Ou rester devant la vitrine ?
    penses y ….
    Marie Séverine.

  19. Marie Séverine

    Bonjour,
    Pour Alain un peu plus haut.
    Je note de faire un billet de blog sur la question, elle est importante.
    Sache en attendant que ce n’est pas impossible. Mais délicat …
    MS

  20. Bonjour à toutes et tous,
    La cage de chasteté est en ce qui me concerne un éléments qui relève la sexualité du couple et renforce indéniablement la complicité. Il me semble par contre pas si simple, pour toutes les femmes de faire plus que le jeux; je ne suis pas certains que si une dame fait du coaching en plus, cela ne donnerait pas l’effet inverse et ferait fuir mon épouse adorée..
    Ceci dit, je vous encourage et vous félicite pour le site et les informations fournies. Connaissez-vous un groupe ou un cercle de femme dominante ou une psy faisant ce genre de chose en Belgique?
    En vous vous remerciant.

  21. Je découvre ce site. Ce que je lis me renvoie 5 années en arrière, me remonte le souvenir de cette expérience malheureuse de la cage de chasteté, stoppée net par des blessures dues à l’articulation de l’anneau de cette maudite CB2000, puis la casse de celle-ci au bout de quelques heures d’utilisation. Le plastique, transparent de surcroît, c’est cassant.

    Ma compagne n’a jamais voulu réessayer. Elle se satisfait sans doute du fait que je suis tout à son service, même sans frustration et même si je me montre parfois désagréable.

    Le monde de la chasteté est souvent fait de fantasmes. Ceux qui prétendent avoir tenté l’aventure sont souvent de parfaits menteurs. Preuve en est le nombre témoignages irréalistes sur le port de cette foutue CB2000 que personne ne peut prétendre porter durablement.

    Il reste que, fervent défenseur de la suprématie féminine, j’adhère à tout ce qui nous est expliqué ici.

    • Marie Séverine

      Bonjour Kashmir,
      Je peux t’assurer que mon mari en porte une quasiment en permanence, et que j’en connais d’autres qui en portent, au moins pour ce que j’en sais sur des périodes de 2 ou 3 semaines.
      Par contre, à une exception près, pour laquelle je n’ai pas de données réelles, ce ne sont pas des CB2000.
      La CB2000, c’est un peu le tyrannosaure des cages de chasteté si tu veux mon avis.
      Essaie une 6000, et trouve les bons réglages. Ensuite, il faut bien l’avouer (et ça coûte un peu cher), les « vraies » cages pour durer confortablement, ce sont les cages en métal !

      • Bonjour Marie Séverine

        Merci de m’avoir répondu si vite.

        J’ai déjà opté pour une prison de Morgan sur mesure avec anneau anatomique. Le prix n’est pas un problème si le port de la cage est réellement possible sur une longue durée. J’ai également envisagé de l’associer à un piercing pour interdire tout possibilité de sortie.

        J’ai proposé cet « investissement » à ma compagne il y a plusieurs mois déjà… silence radio. Elle imagine peut être que je fais partie des souminateurs. De mon côté, cette envie de chasteté va et vient. Je me dis pourtant que c’est peut être le moyen de canaliser certaines pulsions et de me concentrer d’avantage sur mon travail à l’extérieur, sur mes tâches domestiques et surtout le temps passé à ses côtés. J’avoue que c’est aussi pour moi un symbole puissant de domination.

        Une chose est certaine, plus jamais de plastique.

      • Bonjour Madame je viens d’acheter une cb6000s chez demonia et je rentre a la maison apres une semaine d’absence elle est au courant pour la cage et elle est d’accord pour commencer a me dominer doucement,par contre elle ne veut pas d’un mari impuissant,alors voila ma question combien de temps je peut rester encager sans pouvoir devenir impuissant merci.

  22. que de souvenirs ;;;;;
    j »aurais encore une fois beaucoup a dire sur cette pratique
    et sur le manque de « confiance » ou un abus de confiance
    car il faut bien le reconnaitre que la pose de cet objet est déterminer par un manque de confiance ou un abus de confiance

  23. * pour l’info quand même le port d’une cage de chasteté ne rend pas sourd , ni impuissant et ne fait pas « tomber » les testicules a l’automne
    mon humble personne a jadis eu punition et la prison durant 6 mois , ma Maitresse /Femme a juger bon cela ,cela ne ma pas empêcher de lui offrir 2 enfants par la suite
    l’abstinence a du bon surtout si cela dure quelques temps 😉
    jadis les « produits du commerce étaient pas ceux de maintenant et je pense que le cote « hygiène » est garantie et que les nouveaux matériaux sont rassurant , mais je pense que le « métal » serais a privilégier dans le port sur le long terme , par rapport au silicone surtout lorsque l’appareil est « totalement fermer ,penser toujours qu’il faut laver et nettoyer la ‘chose  » qui est enfermer grand bien a vous
    cela reste bien sur mon humble avis

  24. Bonjour
    Je viens ajouter mon grain de sel à la discussion, partant du principe que plus on est de ….

    Même si le sujet est la cage de chasteté je suis surpris du peu de commentaire sur la chasteté sans cage.
    Dans ce cas bien entendu je fais le distinguo entre érection qui sont donc possible et éjaculation qui sont donc possible mais quelque part impossible si l’emprise et la dépendance sont réelles.
    Bien entendu nous ne parlons pas ici des mêmes durées que le port de la cage permet.

    J’ai personnellement testé plusieurs fois de 1 à 3 semaines sans jamais céder à la tentation… ce qui renforce à mes yeux le lien puisque justement l’autre sait que vous ne jouissez plus (fonction très très naturelle pour un homme à la base) alors même que vous pourriez.
    A noter que dans mon cas il y avait contact quotidien, voir plusieurs fois par jour, avec mon amie-Maitresse du moment pour « évacuer » justement le trop plein d’envie dans des conversations toujours très franche.

    Avantage de cette solution étant une érection de qualité quand Madame souhaite une pénétration.

    Concernant la cage je ne pense pas que je rentrerai au delà du cadre du jeu d’un après midi, d’un week end dans la cage sur une longue période pour la raison suivante.
    Je cherche bien une compagne apte à accepter son côté dominante comme mon côté soumis dans une relation suivie, engagée et idéalement dans l’amour réciproque.
    Partant de ce principe et à moins que cette compagne ne veuille aucune pénétration dans le couple et hors couple il va de soi que je ne me vois pas laisser ma place à une tierce personne pour combler ma compagne.

    Autant je n’y vois aucun inconvénient, je ne suis pas jaloux, je distingue le corps de l’esprit, de manière exceptionnelle autant cela ne peut être l’expression d’une sexualité habituelle.

    Bien à vous
    Renaud

    • Bonjour Mesdames, bonjour à tous

      Comme suite un peu à mon post précédant, je trouve un écho à mon point de vue réflexif dans vos propos Renaud. Désolé de nuancer un peu encore ! certains articles de ce site ou commentaires et merci à Madame Marie Séverine en particulier de permettre ces nuances (cf, votre post ci-dessus en réponse au mien). Grosso modo, il semble que beaucoup de Dominas n’est pas besoin de la cage pour tenir la chasteté de leur soumis-compagnons qq semaines, car elles ont une emprise suffisante et le soumis-compagnon est heureux/comblé d’être chaste pour elles. Evidemment si elles veulent bcp plus longtemps et surtout supprimer les érections complètement un mois 2 mois ….(puisque éjaculation que sur permission ou ruinée), il faut alors semble-t-il que le soumis-compagnon est une cage longtemps et par suite qu’il sache et accepte, dès le départ, les risques connus de diminution de ses érections futures…. et si çà s’arrête à ces simples conséquences…car personne ne sait de manière absolue et tranchée… Nous en avons l’exemple ci-dessous du post de « jansoli » et un point de vue dans le même sens médical de « discret » ci-dessous…Je sais qu’il y a apparemment controverse médical sur ce point (le point de vue d’un seul médecin que j’ai vu dans un autre post ne suffit pas….comme toujours la médecine n’étant pas une science exacte …), mais le principe de précaution s’applique toujours, surtout sur du médical…
      Si les Dominas/Maîtresses ne veulent pas plus longtemps sans érections que une, qq semaines (donc sans nécessairement besoin de cage mais d’emprise seulement psychologique sur leur soumis-compagnon) c’est certes peut-être par principe de précaution médicale car elles aiment leurs soumis (et donc prennent a priori et notamment garde à sa totale santé à long terme …), mais peut-être aussi car elle désirent garder la possibilité, même rarement, d’être honoré « normalement » quand elle l’ordonne….pas forcement par une éjaculation mais par la possibilité d’une érection à coup sur non endommagée à long terme…
      Comme toujours, chacun est normalement libre de son corps, risques ou précaution à prendre ou pas …
      Avec mes respects
      Dominique

  25. bonjour je suis claude de strasbourg . Ma femme et moi avons commencés à « jouer » à la cage de chasteté il y à environ deux ans. Sous mon impulsion , je lui ai fait lire le blog de sylvia Labiche . A mon grand étonnement elle ne s’est pas braquée mais a voulu essayer , J’ai acheté une CB 6000 que nous avons utilisés pendant 2 mois et nous sommes rapidement passés sur une cage métallique St Quentin. Ce week end nous avons commandés une prison de morgane mini ( 3cm! ) . Notre vie de couple normale est restée sans changement , mais notre vie sexuelle à été modifiée à 200%. avant nous faisions l’amour entre une fois par semaine ou une fois tous les 15 jours , plus par habitude que autre chose, je me masturbais tous le jours. Depuis que suis encagé ma femme me sollicite tous les jours parfois deux fois par jour , pour la faire jouir. Rarement je suis libéré , le plus souvent je la fais jouir avec ma langue. Nous avons tous les deux gagnés le gros lot avec la cage de chasteté. Nous avons 52 ans et encore bien en forme . Je pense que l’étape suivante serait codufiage pour moi , cela me plairait bien . Nous aimerions aussi pouvoir discuter avec des personnes de notre région qui pratiquent la cage de chasteté de façon régulière.

    • Marie Séverine

      Bonjour Claude.
      Je note cela qqpart pour voir comment on pourrait dans le futur annoncer ce genre de souhaits.
      Ta femme voudrait aller un peu plus loin ? Elle peut nous contacter bien sur, ce serait interessant.
      Vous pourriez également témoigner ensemble sur un article.

      • Bonjour Marie Séverine , merci pour votre réponse , je pense vous donner l’adresse mail de ma femme lorsque elle sera prête à discuter avec une dominatrice, peut être pourrez vous la convaincre d’évoluer aussi en ce sens .

        Cordialement
        Claude un encagé heureux

        • Bonjour
          J’ai lu pas mal de choses sur les cages de chasteté, tout et son contraire …
          Est ce que le soumis perd de ses capacités érectiles à force d’en porter une ?
          Merci de votre réponse.

          • Marie Séverine

            Bonjour Karine,
            A notre connaissance non.
            Pour ma part, je vous assure qu’après plusieurs années, et de fréquentes sessions de plusieurs semaines, quand il est remis en liberté, mon mari retrouve … toute son assurance ^^
            Cela dit, je ne sais pas si des durées par exemple de 6 mois en continu, sans bander du tout, ne finirait pas par réduire la capacité des corps caverneux.
            Sur ce point, nous avons publié un article assez technique : http://jedominemonmari.com/2014/04/chastete-cage-prostate-et-sante-un-avis-medical/
            N’hésitez à nous dire ce que vous en pensez, et quel but vous visez de votre coté.

    • Bonjour Claude,
      Je viens d’acquérir une cage de chastete, à mon tour. Ma compagne trouve l’idée intéressante mais, pour l’instant, nous sommes plus curieux qun’autre chose. Cela m’intéresserait de pouvoir évoquer le sujet avec vous. Je ne sais comment faire pour se contacter ici, mais n’hésitez pas. Comme je vis dans la même region que vous (67), je me suis permis de laisser ce message ici. Merci. Julien.

  26. Merci Marie Séverine pour toutes ces informations.
    Je vais regarder le lien que vous m’avez joint dès que je serai débauchée.
    Mon mari désire depuis longtemps en porter une et je pense que je vais accèder à son fantasme … par contre j’espérais une perte de capacité érectile associée au port de cet accessoire.
    Mon mari m’a dit l’année dernière (le jour de mon anniversaire) qu’en fait en se soumettant il essayait finalement de + ou – diriger et depuis quelques mois je reprends les choses en main (sans jeu de mot 🙂 et je pense … à moi.
    Merci pour m’avoir répondue !
    Bonne journée
    Karine

    • Marie Séverine

      De rien Karine.
      Nous souhaiterions rester en contact, éventuellement par mail.
      Je disais que mon mari retrouvait son « aplomb », mais pas tout de suite tout de même. La cage pendant par exemple 2 ou 3 semaines amène un phénomène systématique : au moment où je le libère, il arrive qu’il jouisse en une minute ou deux … avant même toute érection. Il « coule » … Et c’est accentué si jamais je le caresse tout de suite, en lui disant que s’il coule, je nettoie et je le remet tout de suite en cage pour un bon moment. Rien de pire pour lui, orgasme « ruiné », pas d’érection, et remise en boite sans avoir pu vraiment être « vidé », ce qui le remet immédiatement à cran.
      S’il passe ce cap, il retrouve (si je lui accorde) une capacité « normale ».
      Si je puis me permettre, il semble qu’il faille en effet le reprendre en main. Et s’il avoue être un « souminateur », c’est qu’il passe un cap et qu’il est prêt !
      C’est un moment très agréable, un cap !
      Enjoy ^^

      • Merci.
        Joli mot que « souminateur » !
        Je lui fais faire des orgasmes ruinés depuis peut être trois ans maintenant, il n’a plus droit qu’à ça (je sais cependant qu’il se masturbe de temps en temps). Pour mes plaisirs son organe ne me sert à rien, il le sait depuis qu’on vit ensemble.
        Il a un vrai désir de soumission mais parfois il se plaint de mes punitions ou trouve trop dure mes demandes.
        Je pense que si on investit dans une cage de chasteté il devra la porter le + possible et évidement il ne décidera de rien dans ce domaine. J’aime beaucoup ce qui arrive à votre homme quand vous la lui enlever. Ce doit être agréable pour vous 🙂
        Karine

        • Marie Séverine

          Karine,
          Je n’ai pas inventé le mot, mais j’ai écris un article … http://jedominemonmari.com/2014/01/reconnaitre-un-souminateur/
          Bonne fin de journée

        • Excusez-moi, qu’est-ce qu’un orgasme ruiné exactement? Merci

          • Marie Séverine

            Le principe de l’orgasme ruiné, c’est qu’il y ait éjaculation, mais le moins de plaisir ressenti possible. Il y a orgasme au bout du compte, mais pas la jouissance explosive qui l’accompagne normalement.
            Après, reste la question du comment, et il y a plein de techniques ^^
            Ce serait un bon sujet d’article du reste :))

        • Bonsoir Madame (Karine), je viens de parcourir Vos commentaires au sujet de chasteté masculine… Je viens d’acheter une CB 6000 et, depuis quelques temps, je parle à ma Femme de mon envie (besoin) de porter une « cage »… je vais maintenant tenter de lui présenter la chose le mieux possible… et j’avoue être un peu « perdu » face à cette situation… Fort heureusement, Madame Marie Séverine m’a déjà un peu aiguillé et je tente de suivre ses précieux conseils…

          Cependant, je voulais savoir ce qui avait fait changé d’avis et finalement accepté d’encager Votre mari…

          Je précise que ma Femme connait mes penchants… je ne lui ai jamais caché depuis le 1er jour… Elle a déjà beaucoup « joué » avec moi (je Vous passe les détails)… mais Elle refuse de s’affirmer comme étant « Ma Maîtresse » bien qu’Elle contrôle grandement notre vie quotidienne et quasi complètement notre vie sexuelle… ce que j’apprécie particulièrement mais qui, bizarement, me déstabilise aussi beaucoup car une fois « la séance » passée, le choses (re)deviennent « normales »… il n’y a pas de « suivit »…

          Il y a quelques années j’avais évoqué l’idée de porter une cage, et Elle avait fort mal réagit… à l’époque nos rapports étaient assez tendus (lié à la vie de tous les jours…) Il y a quelques jours, dans un élan amoureux, je me suis lancé à nouveau et Elle a été caline, genre « calmes toi mon chérie » 🙂 depuis j’ai découvert ce formidable site et je tente d’avancer…

          J’aurai bientôt 48 ans et ma compagne en a 45. je l’aime et l’admire énormément 🙂 Elle est parti quelques jours au soleil et rentre jeudi prochain, j’ai hâte de la voir, de lui parler… sans faire d’erreur… j’ai l’impression que ça peut être « tout » ou « rien’ (voir pire)

          J’espère ne pas Vous avoir dérangée. Merci de m’avoir lu Madame (Mesdames ?)

          Respectueusement

          O comme

          • Bonjour Ocomme et merci pour tes compliments.
            Notre travail n’est pas vain. Bon, vu les témoignages et les retours que nous avons, nous n’avons pas de doutes là dessus, mais c’est agréable de voir que ce travail permet à des couples de trouver une nouvelle voie.
            Si je puis m’immiscer, tu devrais éviter d’utiliser le terme « Maîtresse ». Pour les « novices », le terme est très connoté fouet et cuissardes. Nous n’avons rien contre, mais avons souvent remarqué que c’est à éviter en phase « d’approche ».
            Pour ce qui est de la cage, il y a aussi des choses à éviter. « Offrir » la cage à sa femme, par exemple, alors que c’est clairement un cadeau que les hommes se font à eux même le plus souvent. Si quelque chose peut être offert à la femme, après un moment d’apprentissage, c’est la clé, pas la cage…
            Par contre, tout en ayant une CB6000, on peut montrer sur internet des photos de cages en métal, à barreaux. C’est très esthétique, avec une jolie symbolique, et nous y sommes assez sensibles.

  27. Bonjour je me permet de répondre a cet échange , je suis encagé depuis plusieurs mois 7 jours sur 7 et ma femme me libère environ 1 fois par semaine pour me faire un orgasme ruiné ( avec la main …juste faire couler le sperme sans que ca gicle ) ou alors un vrai orgasme si elle en as envie , je suis remis en cage juste après et je vous assure que on ne devient pas impuissant a cause de la cage , juste les erections nocturnes qui se font moins présentes.
    Cordialement Claude

  28. de rien , je reste à votre disposition si vous avez des questions. Un jour j’espère devenir un bon soumis comme vos maris

  29. Bonjour à toutes et à tous.

    Je tiens à rappeler que j’adhère totalement aux pratiques SM.

    Néanmoins, je citerai deux proverbes qui me semblent avoir toute leur place ici :
    « La fonction crée l’Organe » et « Le mouvement, c’est la Vie ».

    – Un bon chanteur exerce sa voix tous les jours.
    – Un vieillard fait des mots croisés et va dans des clubs pour exercer son cerveau et ne pas devenir sénile.
    – Un athlète ou grand sportif s’entraine régulièrement tous les jours pour garder sa forme.

    Alors, sans faire l’autruche, je poserai une question :

    Peut-on croire que l’organe sexuel masculin qui est avant tout un muscle relié au système hormonal et à l’activité du cerveau peut garder un bon fonctionnement avec une cage sur une longue durée ?

    Jouer avec la domination est une chose fort agréable pour le couple, aller contre la nature en est une autre…

    Bonne journée à toutes et tous.

    • Marie Séverine

      Oui mais voilà ! L’organe sexuel masculin n’est justement pas un muscle !

      • Encagé permanent

        Je porte une cage de chasteté de façon permanente. Mes libérations sont très rares, ma cage est très ajustée et il m’est impossible de bander. Ma compagne et moi en sommes très contents et il n’est plus question que je sois libéré. Pensez-vous que cela puisse avoir des conséquences? Si le sexe masculin n’est pas un muscle, de quoi s’agit-il?
        Vous remerciant

  30. Bonjour et bravo, c’est intéressant de voir le développement du sujet de la domination féminine dont , il y a 5 ans, on ne lisait pas grand chose. Le sujet est subtil; on chemine sur une ligne de crête fragile avec l’écueil de basculer dans le BDSM ou l’humiliation dégradante d’une posture « lopette ».
    Le choc amoureux (alberoni) justifie cependant que l’on travaille sur la « dégradation » classique de la relation, portée au début par la séduction et l’envie d’obtenir et puis….quand on a obtenu et que l’usure du temps s’en mêle, la séduction est oubliée.
    La domination féminine c’est un peu l’art de rappeler au quotidien qu’il faut séduire.

  31. Bonjour,

     » Marie Séverine
    7 juin 2014 à 4:17

    Oui mais voilà ! L’organe sexuel masculin n’est justement pas un muscle !
    ! »

    En partie vrai mais ce limiter à ça peut être dangereux car on peut contrôler un muscle mais pas un corps Spongieux.

    Or ne pas mentionné que le pénis est entouré de muscles amène des fait que des hommes violeurs s’en sont sorti en affirmant que comme le pénis n’est pas un muscle il ne peuvent pas le contrôler!!!

    Cas souvent vu en Afrique, Asie etc…

    Sans les muscles autour du pénis un homme serait incapable de se retenir d’uriner ni de faire bouger son sexe tout seule lorsqu’il est en bonne érection.

    Pour trouver les muscles, très simple, urinez et arrêtez-vous au milieu. Les muscles que vous utilisez pour arrêter le flot de l’urine sont ceux que vous cherchez et sont les mêmes utilisé lors des éjaculations ou pour la retarder.

    Il serait alors plus correct de dire que le pénis est un corps spongieux entouré de muscles et sans ses muscle le pénis seraient alors vraiment incontrôlable.

  32. Pour être un peux plus précis:

    La verge est constituée de plusieurs enveloppes. Elle se termine par le gland, qui est recouvert du prépuce, de la peau rétractable. On y trouve l’urètre, le conduit qui permet d’évacuer l’urine depuis la vessie, et le sperme produit par les testicules. Mais elle contient surtout les corps caverneux, des tissus « érectiles » situés sur le dessus de la verge. Ils sont constitués de tissus spongieux parcourus par de nombreuses veines qui forment des « cavernes », séparées par des cloisons musculaires. Lors de l’érection, ce tissu se remplit de sang : la verge durcit et grandit à la fois grâce à ce remplissage.

  33. Bonjour,
    J’ai lu avec grand intérêt cet article et j’adhère totalement.
    Nous sommes un couple marié «D/s».
    Je domine mon mari depuis de nombreuses années et nous avons depuis longtemps une relation permanente. Il porte une cage de chasteté depuis 5 ans et de façon permanente depuis 2 ans. J’ai fais en sorte de sécuriser cela: il porte une cage en acier sur mesure de très petite taille, il est circoncis pour une hygiène sans devoir le libérer et il a un piercing Prince Albert qui permet de fixer un cadenas pour empécher totalement le retrait. Il n’a pas eu d’éjaculation ou d’orgasme depuis 18 mois et pas non plus d’érection. Evidemment, il ne me pénètre plus. Je lui autorisait au début, mais il ne tenait pas assez Iongtemps. On a (j’ai) décidé qu’il n’aurait plus d’orgasme. En même temps j’espère aussi que le fait de ne plus avoir d’érections va le rendre impuissant de façon définitive. Je trouve l’idée amusante. Evidemment, il est d’accord, car il sait qu’il ne pourra plus se servir de son sexe.

  34. Bonjour à tous,

    Mettre notre organe sous le contrôle de notre femme et surtout à son service est une belle chose, un don que nous leur faisons. Et si nous parlons de cage, un petit déclic devient le symbole d’un don assez radical.

    Médicalement parlant, les corps caverneux ont besoin d’être exercés fréquemment pour bien fonctionner à long terme et exclure tout risque de fibrose et de pathologie vasculaire, toujours très douloureuses et pas toujours réversible.

    Un exemple est celui d’une infirmière harcelée un peu trop fréquemment par un patient en perpétuelle érection lors de la toilette qui, excédée, lui a violemment rabattu l’engin en position de repos. Trois opérations ont été nécessaire!

    Une maîtresse qui décide d’encager son soumis en prend la responsabilité. A elle de prendre alors celle de sa santé,en toute connaissance de cause. Les facteurs menant aux pathologies ne sont pas bien connus, donc la prudence reste de mise, même pour ceux qui fantasmeraient à l’idée de devenir eunuques: c’est une question de santé.

    Ceci dit, il y a un moyen bien documenté et éprouvé de joindre l’utile à l’agréable: la méthode Karezza. L’homme est maintenu en cage la plupart du temps, sur des périodes ininterrompues plus ou moins longues. Sa femme ou sa maîtresse conserve un comportement de séduction et une certaine agressivité sexuelle. Presque quotidiennement, il est libéré pour une brève séance d’excitation forte, le plus souvent pour donner du plaisir à sa partenaire, sans pour autant atteindre le sein. Il s’ensuit rapidement un climat de perpétuelle excitation du soumis, ce qui le transporte rapidement dans un état de dépendance et de suggestibilité. En parallèle, les sécrétions hormonales des deux partenaires changent, ce qui les rapproche sexuellement et affectivement.

    Avec une cage bien adaptée, les risques deviennent infimes, mais les résultats, Mesdames, dépasseront vite vos espérances!

    Amusez-vous bien!

    • À propos de la méthode Karezza
      Si cela vous sied, c’est très bien, formidable ! Que demander de plus !

      Mais le principal, pour lui, est qu’il ne puisse pas atteindre la jouissance, que la tension ne disparaisse pas mais au contraire s’accumule chaque jour … »Amusez-vous bien ! »

      Relisez : Témoignage : la chasteté, « clef » de notre épanouissement …- 1ère et 2ème parties –

      *** « Espérer, toujours, une jouissance libératrice, et en même temps souhaiter rester en cage encore et encore, pour ne pas perdre, brutalement après une éjaculation si bonne mais finalement tellement banale et égoïste, la magie de cette soumission. La peur que tout retombe en quelque sorte … »

  35. Je n’ai que 27 ans mais la soumission m’a toujours attirée.

    Quand je vois des mecs soumis à leurs femmes, encagés en permanence et vidés uniquement par milking je me dis qu’ils sont les plus chanceux du monde.

    Cependant, je me dis aussi que c’est un peu abusé et que les fantasmes doivent parfois rester des fantasmes.

    J’ignore si je serai capable de le vivre dans la pratique.

  36. « le chat et la souris »
    je me permets d’intervenir suite au post de Dominique pour préciser un point de vue de « soumis » (soumission que je pratique depuis de très nombreuses années, parfois fort mal, soyons honnête). Dans toute expérience en couple, il y a obligatoirement « déclenchement » de la part de l’un des deux et acceptation (ou refus) de l’autre partenaire, il en va des rapports Ds comme, par exemple, de l’échangisme (pour prendre un exemple moins « barbare » que de parler de nous autres, pervers et de nos cages de chasteté d’un autre âge ^^). Ce blog parle de rapports de domination/soumission dans le couple et non des hommes (que je ne critique absolument pas) qui ne souhaitent que tenter une « expérience » pour laquelle ils opteront le plus souvent pour une « professionnelle » (j’en explique les raisons sur mon propre blog) et il est donc question ici d’une « formalisation » quotidienne de ces rapports dans une acceptation mutuelle. Il n’est, à mon sens, nulle envie chez ces Dames de  » le forcer à perdre/amoindrir son entendement via la cage de chasteté  » car à la base de ces rapports il y a l’Amour entre deux personnes et sans respect, nul Amour n’est possible. Or, comment respecter, et donc aimer, un être décérébré ? Au contraire, le soumis sait vers quoi il se dirige, il l’accepte de son plein gré (même si parfois, mais c’est une autre histoire, la réalité ne va pas dans le sens de ses propres fantasmes …): le don de soi, l’amour courtois tel qu’il se pratiquait il y a plusieurs siècles.
    Il n’y a aucune forme de facilité dans la soumission, ni pour le soumis, ni, surtout pour la Dame car rien ne s’effrite plus vite que la soumission sans Domination …
    Et certaines histoires de soumission se terminent aussi par la rupture, c’est hélas le lot des rapports humains.

  37. pour ce qui m e concerne, mon epouse était comblée au debut par mes prestations sexuelles, mais au bout de qq mois j’ai commencé a regarder ailleurs et a coucher avec de belles maitresses, ma femme l’a appris et
    s ‘est lamentée au près de ses collègues et c’est une de ses amies qui lui a dit qu’elle avait eu le meme problème avec son mari et qu’elle avait trouvé la solution pour qu’il lui reste strictement fidèle,
    soit lui mettre le sexe en cage fermée a cle , et elle ouvre la cage quand elle en a envie
    cela plut a ma femem qui m’en parla, je fus réticent, puis l’idée m’excita , j’en fis part a mon epouse,qui,apres renseignements pres de son amie, revint du travail un soir avec un paquet bien ficelé, elle me l’offrit en disant »tiens c’est pour toi » j’ouvris le paquet et decouvris une cage de chasteté Ma femme me dit »poses là, enferme ton zizi » j’essayais mais cela me fit bander et impossible de rentrer mon sexe gonflé et durcit, alors ma femme me masturba en serrant fort mon sexe dans sa main et en le caressant tres vite, je ne fus pas long a gicler, mon sexe alors se ratatina et il fut posssible alors de l’encager »
    ma femme me laissa ainsi toute la nuit puis le lendemain au travail Elle n’ouvrit la cage qu’une semaine plus tard et je lui fis l’amour comme jamais auparavant apresc ela elle continua a m’encager ds la journée, ne me liberant que le soir pour que nous fassions l’amour
    Mais petit a petit à force d’etre contenu ainsi mon sexe se ratatina un peu et j’avais de plus en plus de mal à bander quand ma femme me delivrait
    mon épouse devint irascible car elle etait frustrée cote sexe, alors un soir quelel se plaignait de mon impuissance je lui dis dans un sentimentd e
    c olère » he bien c’est toi qui m’a rendu comme ça avec ta cage, alors si tu as des besoins que je ne peux plus satisfaire, prends un amant et fiche moi la paix »cela ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd et qq semaines plus tard, alors que je venais peniblementd e la sauter elle me dit »tu ne me fais plus jouir, ton zizi estd evenu mou et a retréci, je ne te sens plus, alors j’ai suivi tes conseils et j’ai couché avec mon boss qui me draguait depuis longtemps.J’ai retrouvé le plaisir d’un bon mâle, d’une bonne grosse queue bien dure dans ma chatte et j’ai constaté de plus que si je me souviens bien ta queue etait beaucoup plus petite que la sienne meme au debut de notre mariage avant ton encagement, donc grace à mon idee de cage je connais le plaisir d’un vrai homme bien pourvu »
    et progressivement par la suite ma femme ne me liberait de moins en moins et je n’arrivais plus a bander du tout, sinon tres mou »
    ma femem s’inquiéta alors que je n’ejaculais plus souvent surtout que d’apres son amie a qui elle continuait de s’épancher lui dit que c’etait mauvais pour la santé du mâle et elle lui indiqua un moyen de me vidanger sans que je bande et sans que j’aie d’orgasme. Il convenaitd e m’exciter la prostate jusqu’a ce que le sperme se mette a couler doucement
    on fit un essai , ma femme m’ayant mis deux doigts dans le derriere elle me carressa la prostate et enfin mon sperme coula, j’etais vidangé
    Depuis on fait des variantes, ma femme a acheter une ceinture avec un beau zob et elle me sodomise, elle me fait aussi sodo par un homme de temps en temps et à chaque fois je perds mon sperme sans orgasme
    en outre je suis d evenu vraiment le soumisd e ma femme
    conclusion , la pose d’une cage déclenche de nouveaux plaisirs à essayer vraiment

  38. Bonjour mesdames et à vous messieurs ,
    Pouvez-vous me dire d’après vos expériences si il existe une réelle différence entre une CB6000 et une « Prison de morgane sur mesure » ?
    De plus quelle types de cages conseilleriez vous ?
    Dans l’attente de vous lire

    • Bonjour.
      En fait cela n’a pas grand chose à voir.
      La CB6000 (en plastique rigide) permet de s’exercer, de trouver les bons réglages, en prenant le temps d’essayer sur plusieurs jours … et nuits !
      La Morgan est en métal. C’est plus beau, plus propre, plus classe, mais il faut être sur de ses reglages, car sinon il faut en refaire une autre.
      C’est pourquoi nous préconisons de commencer par la CB6000 et de passer ensuite seulement au metal.
      Après, il peut y avoir des questions de budget, bien sur.

  39. Bonjour dame Marie Séverine ,
    Aujourd’hui nous possédons une BON4 avec quelques défauts qui m’oblige à la retirer après 5/6 jours (le défaut c’est l’anneau qui est trop large « j’ai pas dit trop grand », le deuxième même en version S c’est la grandeur du tube « trop grand »)
    Pour les tailles je pense que nous pouvons affirmer qu’on les connais (Après vérification )
    Ma question était plus centrée sur le confort , la durée de port …………………….
    Il me semble que madame vous a déjà posé la question
    Dans l’attente de vous lire
    M

  40. Oui ! Marie-Séverine ou Maîtresse Séverine, vous aves plus que raison !
    J’ai acheté une « Prison Morgane » mais elle arrivait à sortir la nuit, à froid.
    Pourtant elle était « bien » Et avec les pointes de sécurité, l’effet était optimal.
    Mais c’est cher ! Et même le transport (Il me semble par la Suisse à l’époque), coûteux !
    Peut-être suis-je un pied mais j’ai retenté l’expérience, hors prix ! Mais tellement « bien » si elle réussit !
    J’ai relu les consignes, etc. et nouvel échec !
    Je suis revenu à la CB 6000 small … où je me trouvais bien et continue à m’y bien sentir.
    Si vous pouviez intervenir, demandez donc à cette Maison de détailler beaucoup plus les précisions nécessaires pour obtenir l’objet souhaité …
    Qu’a-t-elle à perdre ? ! Les prix des CB Morgane éliminent pas mal de gens, notamment les « Sans-dents » de Flanby. Si les client(e)s étaient plus rassuré(e)s, la production suivrait une vraie courbe de croissance (L’inverse de celle de Sapin !)
    Quant à moi, d’un certain âge, maintenant seul, je ne m’impose pas le port d’une CB mais, si je la retire, elle me manque dans le sens où sa présence se substitue très positivement au vide sentimental actuel !
    Quant à l’avenir, impossible de le prévoir ! On ne confie pas ou, dit autrement, on ne fait pas confiance à n’importe qui ou quel caractère. : . Je viens de lire des témoignages sur votre blog où les encagés et la partenaire sont ravi(e)s d’avoir trouvé cette solution miraculeuse ! Mais encore faut-il qu’il y ait au départ des atomes parallèles …
    Si je fantasmais, je souhaiterais que ce processus devienne de plus en plus banal, « in », positif ! À quand l’année où la recherche visuelle d’une key au cou d’une « Dame » se promenant à la main de son partenaire sera la 1ière observation d’un(e) observateur/trice ou de la personne rencontrée … « pour savoir » si leur mentalité est new ou old !
    Inutile de répéter que j’adore vos propos …
    Vive le développement de la CB !

    • Bonsoir,

      Je crois que la banalisation est en route …. Tu croiseras des clés, j’en suis certaine.
      Pour ce qui est de Morgane, nous avons essayé plusieurs fois de rentrer en relation, mais sans succès. Nous imaginons une relation de travail, des projets communs, mais visiblement, hélas, ça n’est pas possible maintenant.
      Ma foi, nous verrons bien, et il y a bien d’autres acteurs.

    • Un supplément cherchant à remettre les horloges à l’heure …
      À noter encore que nonobstant …, une sorte de « new équivalence » s’installe.
      L’ancien dominant se retrouve à égalité avec sa compagne si le couple pose au départ la règle du contentement puisque, à priori, l’homme, revendiquant ne plus être un animal mâle, n’a aucune raison de régresser dans une sexualité solitaire.
      L’introduction de la CB n’est donc qu’une simple précaution permettant à l’individu mi-animal/mi-homme de ne pas sombrer dans une sorte d’infantilisme sexuel … !
      C’est d’ailleurs ce que les internautes qui s’intéressent à ce blog ont totalement compris !

      • Certain internaute désolé Monsieur New s’intéressant à ce blog, comme moi même, sont dans le débats et les nuances… regarder mes posts ci-dessus… Comme je le dis, le débat porte ici sur le fait que la Cage soit un must ou pas nécessairement pour dominer son soumis-compagnon… Or, rien n’est moins sûr car la chasteté, la vraie, est celle qui consiste a se contrôler justement soi-même par soumission, emprise, amour, vénération à sa Dame… sans avoir besoin de béquille…. justement par non infantilisme sexuel, maturité dans le fait d’être soumis… Réciproquement la Dame qui aime son soumis-compagnon ne prendra probablement pas le risque de, si finalement elle utilise une cage, de détériorer ses érections à long terme… (sauf a vouloir rendre son compagnon impuissant ce qui ne s’envisage même pas dans le BDSM le plus hard…où il y a le respect de l’intégrité physique à long terme de toutes personnes: cf ci-dessus le post hallucinant d’Audrey …)
        Donc ce n’est pas si simple …quand à parler de démocratisation de la cage, permettez moi un petit sourire, puisque ces cages existent depuis des décennies (c’est pas vraiment New…) dans le monde BDSM et les Dominas sont très partagées aujourd’hui sur l’usage de cet instrument (la cage), puisqu’elles peuvent obtenir la chasteté, si elles désirent cela, par dressage du soumis-compagnon (je ne parles des interactions Maîtresses pro/soumis qui paye çà n’a rien à faire ici, mais de relation Ds en vie commune). Alors si dans un monde, celui du BDSM que je ne confonds pas avec ce blog pour autant, où forcement un Domina et un soumis présentent des atomes parallèles au départ comme vous l’avez si justement perçu…la démocratisation de la cage ne se fait pas vraiment, c’est bien un fantasme d’imaginer une banalisation ou la probabilité d’atomes parallèles en matière de cage, si on prend un couple au hasard, est faible, voire très faible …
        Dominique

  41. À noter encore que nonobstant …, une sorte de « new équivalence » s’installe.

    L’ancien dominant abandonne son complexe de supériorité envers sa compagne et, se sentant coupable de faits antérieurs graves, tient à réparer les dégâts qu’il a occasionné dans le Monde féminin.

    Si le couple pose au départ la règle du contentement mutuel, le dit homme, ne revendiquant plus le statut d’animal mâle, n’a plus aucune raison de régresser dans une sexualité solitaire ou masturbation …

    L’introduction de la CB n’est donc qu’une simple précaution permettant à l’individu, s’il était encore mi-animal/mi-homme, de ne pas sombrer dans une sorte d’infantilisme sexuel … !

    N’est-ce pas d’ailleurs ce que les internautes qui s’intéressent à ce blog ont totalement compris ?

  42. Bonjour,
    à votre lecture, j’ai demandé à mon homme de se renseigner sur une cage de chasteté. Je souhaite qu’il la porte dans le plus de circonstances possibles. Professionnel libéral, celle-ci doit être discrète, et comme il peut s’absenter quelques jours, le port doit pouvoir se faire en conséquence. S’il a tiqué au départ, il s’est ensuite laissé séduire. Après des recherches, il a trouvé ceci : http://www.holytrainer.com/fr/appareil-chastete-masculine.asp

    quelqu’un a-t-il essayé?

    Merci

    • Bonjour Marie F
      Oui c’est une très bonne cage, son seul défaut est le manque d’aération ce qui t’obligera à lui l’ôter à chaque toilette.
      Croît moi c’est très vite contraignant pour toi, et que feras si tu doit ou si il doit s’absenter ?
      Il faut choisir une cage qui puisse rester en place et avec laquelle la toilette ne pose pas de problème, ce type de cage peut rester en place de manière permanente.

  43. Bonjour Lucie,
    merci beaucoup pour cet avis, car justement la question et la gestion de mes (ses) absences est bien en jeu. Du coup, aurais-tu des suggestions à me faire? Sachant, que comme déjà dit, un autre point important est la discrétion.
    Qu’en penses-tu?

    • Bonjour, MarieF
      Les cages qui puissent êtres porter en permanence sans interventions de ta part pour la toilette, sont les cages en acier inoxydable sur mesures, très ajourées pour que la toilette soit vraiment possible et surtout le séchage, car c’est souvent l’humidité qui est à l’origine d’irritations.
      Le style  » prison de Morgane  » est un bon choix, mon homme porte depuis 2006 une cage à barreaux rond et parallèle sur la longueur, faite sur mesure, c’est moi même qui est pris les mesures MDR !
      Je l’ai commandé chez Steelworxx chastity.
      C’est assez cher mais c’est ce qu’il à de mieux pour un port permanent sans interventions de ta part.
      Pour la discrétion, moi cela ne me dérange pas qu’on la devine, mais je suis certaine que personne regarde à cet endroit et de toute manière ceux qui regarde et bien tan pis pour eux, c’est pour moi un bon exercice pour lui que d’assumer cette situation, mais en 8 ans personnes ne lui à fait de remarque là dessus, pas même ces collègues de travail pourtant il ne se rate pas…
      Surtout comme il à déjà été dit ici il faut un modèle le plus juste possible, la taille du sexe au sortir d’un bain de siège froid est une bonne dimension de la sorte les érections sont stoppé aussitôt tu peut lire l’article écrit ici même sur le sujet, j’avais d’ailleurs mis un commentaire là dessus au sujet des mesures…
      Si tu as des questions n’hésite pas, tiens moi au courant, à bientôt.

    • En réponse à tes questions voilà ce que j’avais écrit il n’y à pas si longtemps:

      Je certaine depuis pas mal d’années déjà qu’une CB doit être le plus ajusté possible.
      Comme l’a si bien exprimé ce médecin.
      Toutefois je pense utile pour les nouvelles qui n’ont pas encore poser de CB sur leur slave boy de préciser quelques points qui sont souvent passer sous silence :
      En effet si chacune de nous sait bien qu’un pénis change de volume et de consistance de nombreuses fois au cours d’une journée et d’une nuit, rendant la prise de mesures on ne peut plus compliqué, ont sait moins qu’il en est de même pour le scrotum ce qui peut engendrer de lourdes erreurs au niveau de l’anneau principal.
      En effet un anneau trop large même de quelque millimètres peut glisser dans la journée sous le poids de la cage alors qu’au moment des mesures il paraissait très ajusté.
      Pour prendre cette première mesure il faut que le scrotum soit très très détendu, il est donc nécessaire d’attendre le soir par une température ambiante d’au moins 20 ° C, la verge doit être absolument flasque, si votre soumis est jeune et que la simple idée de toucher son sexe l’excite, c’est cuit ! la mesure sera fausse, à vous de faire ce qu’il faut pour être en présence d’un pénis et d’un scrotum parfaitement flasque.
      Un diamètre d’à peine 4 cm est chose courante dans cet état, la mesure du pénis pour la cage elle même doit être prise au contraire par température froide, un bain de siège dans de la glace est idéal, de cette manière vous aurez les mesures les plus justes, tant pour le diamètre que pour la longueur afin que la cage reste toujours bien en place et qui interdira le moindre départ d’érection.
      La mesure de l’espace entre cage et anneau est lui aussi très important ne dépasser jamais 10 mm.
      Le soucis ensuite et de choisir un modèle de CB, croyez mon expérience: la seule l’unique est la cage à barreau verticaux et parallèle en acier inoxydable, elle est complètement aérée et permet à votre soumis de faire sa toilette sans soucis et de se sécher convenablement, car le plus gros problème d’irritation vient d’un mauvais séchage sous le pénis.
      Une telle cage peut être porté sans interruption pendant des années.

      Les excuses à ne pas prendre en compte :

      Votre soumis chercheras toujours une bonne excuse pour ne pas porter sa cage, soyez vigilante la plupart ne sont absolument pas fondées :
      Dans son texte le médecin évoque la réduction à long terme du pénis qui reste en cage sans autorisation d’érection, pour ma part cela ne me pose aucun problème car je n’utilise pas le pénis de mon soumis, mais si cela vous dérange une libération d’une ou deux nuits par semaine annule toute inquiétude.
      Pour ce qui est de l’impuissance causé sur le long terme à cause d’une éventuelle petite détérioration veineuse du au fait que l’érection complète n’a plus lieu, là encore pour moi pas de problème, je n’ai que faire de ses érections, si vous voulez écarter ce genre de choses, alors même remède que précédemment.
      Beaucoup évoque la venue d’œdème du prépuce pas très esthétique je vous l’accorde, mais indolore je vous l’affirme, la solution radicale et la circoncision, sinon une libération avec trempage du gland dans l’eau chaude 45° C puis l’eau froide et une journée de liberté et tout rentre dans l’ordre.
      La courbe de la cage est aussi importante elle doit suivre sa place naturelle sur les bourses, de la sorte, même sous un pantalon ajusté elle passera inaperçue seul le cadenas anguleux traduit sa présence, pour moi cela représente un plus, je m’explique : soit le soumis l’exhibera à qui veux bien la voir en assumant sa position, soit il en à honte et se sera pour lui un bon exercice d’humiliation fort utile à son dressage. Donc pas d’inquiétude à avoir sur ce sujet et cela ne pourra nullement être une excuse à ne pas la porté en permanence.
      Autre excuse souvent utilisé par les soumis :
      « Maîtresse s’il vous plais j’ai mal aux testicules elle sont trop pleines etc. »
      Sachez mesdames que même après 10 ans de cage non stop les testicules ne seront pas plus pleines qu’aux premiers jours.
      Voilà c’est aussi une mise en garde utile pour les futurs tire aux flan ou soumis chochottes.

      Je pense que ces informations on leurs importances, car j’ai moi même eu beaucoup de difficultées à prendre les bonnes mesures, trois cages auront été nécessaire pour y arriver et aux prix ou sont ces machins, mieux vaut être correctement informé avant.
      Pour ma part mon slave boy est sous clef de manière quasi permanente depuis 2006 dans une cage acier très ajusté, les premiers temps ont été difficile mais j’ai su être intransigeante pour que aujourd’ hui enfin je parvienne à faire de lui ce qui devait être fait et je m’en félicite.

      Voilà ce que j’avais mis comme commentaire à l’époque, ne t’inquiète pas pour la discrétion personne ne regarde à cet endroit et quand bien même ! depuis 8 ans que mon homme porte sa cage personne ne lui à jamais fait la moindre remarque, pas même ces collègues de travail et pourtant il ne laisse rien passer…
      Si tu as d’autres questions n’hésite pas.

  44. Bonjour MarieF
    Si tu veux qu’il porte sa cage en dehors de ta présence, du doit choisir un modèle qui lui permette de faire sa toilette sans devoir l’enlever.
    Tu doit la choisir suffisamment sure pour que même lorsque son sexe est très détendu, elle ne puisse pas être ôter, je t’assure que cela peut être possible, avec l’aide d’un gel douche par exemple, un modèle mal ajusté sous l’eau chaude peut être enlever si l’espace entre l’anneau est la cage à été mal appréhender.
    C’est pour cela que les mesures sont très très importantes, c’est toi qui devras les prendre, car ces messieurs s’accorde toujours du confort.
    Donc tu l’auras compris il te faut un modèle très ajouré en acier inoxydable sur mesure, la « Prison de Morgane » est un excellent modèle par exemple, la mienne vient de chez Steelworxx Chastity.
    Pour ce qui est de la discrétion ne t’en inquiété pas, personne ne regarde cet endroit et quand bien même ! c’est ceux qui regarde qui seront le plus gêner.
    Mon homme porte sa cage depuis huit ans personnes n’a jamais fait de remarque même ces collègues de boulot qui pourtant ne laisse rien passé.
    Si tu as d’autres questions n’hésite pas.

    • Bonsoir Madame Lucie
      Comme Audrey (voir mon post ci-dessus), qq éléments de vos posts sont hallucinants….je suis désolé de vous le dire et précise quoi: on ne peut se moquer de l’intégrité physique d’une personne à long terme: impuissance ….(qui ne se pratique même pas dans le BDSM le plus hard …). En plus, dans ce blog, on parle d’amour réciproque entre Dame et mari, donc c’est encore plus choquant
      Dominique

    • bonjour Lucie
      je me permets en qualité de soumis de vous signaler qu’avec une cage de qualité à condition de choisir un anneau assez serré, ce qu’à fait ma dominante, il est impossible de se libérer.

  45. cage
    Ca y est C…….. vient de m’équiper avec ma cage définitive. C’est une Bon4 M. Elle m’a demandé de l’écrire sur le site comme témoignage. La première nuit a été douloureuse mais dans la journée elle est particulièrement confortable. C……. m’a équipé avec l’anneau intermédiaire. je suis assez serré mais C……. m’a dit : »c’est comme ça et pas autrement, maintenant tu t’exerces chaque jour à ne plus penser au sexe. Première expérience 1 mois puis vidange »

  46. Bonsoir à Vous Mesdames et à vous aussi les « hommes »…

    Hier soir j’ai continué ma découverte de ce fabuleux site… j’ai parcouru, avec passion, mois après mois les « archives »… j’ai lu chaque article, relu certains même pour être certains d’avoir tout « compris »… je me suis penché sur certains commentaires et je me suis même permis d’en poster quelques-uns (ils sont en attente de validation)

    Aujourd’hui j’ai beaucoup (re)pensé à ce que j’ai lu ici… notamment à l’article (passionnant) intitulé « Cage de chasteté masculine : un must pour dominer son compagnon» et aux nombreux commentaires qu’il a suscités…

    Comme la plupart des hommes « soumis » présents sur ce site, le port d’un cage m’attire, je viens d’ailleurs d’acheter une CB 6000 et je suis en « phase d’approche » avec ma compagne  Comme « nous tous » (les soumis) j’ai besoin de me sentir dépendant et d’être « sous contrôle », car même si je ne trompe pas ma Femme je me masturbe beaucoup… au-delà de ça j’ai aussi besoin d’une « présence » permanente, un peu comme si la main « bienveillante » de Ma Femme était toujours là, posée sur moi…

    Jusqu’à présent, et depuis longtemps, bien avant même de rencontrer Ma Femme (je suis « soumis » depuis l’âge de 17 ans) je porte des cockring à plusieurs anneaux, dont un en cuir que j’adore. Autant dire que j’ai toujours aimé sentir mon sexe « emprisonné »… bref rien de bien nouveau par rapport à ce qui a déjà été dit ou écrit ici… le port d’une cage doit un être « plus » je n’en doute pas et j’en ai envie, mais une question me taraude…

    Tous les hommes qui en parlent, louent l’admiration et le respect qu’ils ont pour leur Femme / Maîtresse… je n’en doute pas, je suis comme « vous » les mecs … cependant est-ce seulement cette cage qui vous permet de tenir vos engagements vis-à-vis de la Femme à qui vous appartenez ? Combien de temps êtes-vous (seriez-vous) capables de tenir sans cette cage ? Je ne vous jette pas la pierre, comme vous je suis « faible » et j’ai besoin de sentir cette autorité féminine planer sur moi… mais j’aime croire que cette admiration et ce respect que je porte pour Ma Chérie peuvent me permettent aussi de me « surpasser » pour Elle… grand adepte de la masturbation (et ça n’est rien de le dire et Ma Femme le sait) il m’arrive pourtant, parfois, de m’imposer de longues périodes abstinence pendant lesquelles je n’éjacule pas (sauf si ma Femme décide de « m’utiliser » ce qui arrive peu souvent…)… oui c’est vrai, dans ces moments où je garde « tout » pour Elle, je « bande » quand même pour Elle (Elle aime ça, même si Elle aime « martyriser » ma queue avec ses ongles), mais j’adore me retenir de me masturber dans son dos ou qu’Elle m’interdisse de « gicler » après que j’ai eu le droit de lui donner du plaisir « comme un gode » comme Elle dit… j’arrive à tenir parfois plus d’un mois comme ça, plus souvent trois semaines… pour certains ça n’est pas un « exploit », mais lorsque l’on sait que je suis le genre de « salope » qui, en période de « chaleurs », peut se « branler » trois à quatre fois par jour, on mesure mieux les efforts que je dois faire pour ne pas me « toucher » sans « l’aide » d’une cage… Suis-je le seul dans ce cas ou bien êtes-vous déjà tous encagés ? Nos Maîtresses (je n’ai pas le droit d’appeler Ma Femme ainsi et encore moins de la Vouvoyer) ne sont Elles pas suffisamment magnifiques pour nous donner la force de résister à la tentation sans « l’aide » d’une cage en plastique ou en acier ?

    Sachez que je suis « soumis », je vis en couple avec une Femme que je considère comme mon épouse même si nous ne sommes pas mariés… Elle sait « tout » ou presque, je ne lui ai rien caché de mes « penchants »… je la masse, m’occupe d’Elle le mieux possible, prend en charge des taches ménagères, mais c’est une Femme de caractère qui aime aussi accomplir certaines choses sans avoir besoin d’un homme (et qui sait bien lui rappeler)… je l’admire aussi pour ça… Je suis lié à Elle depuis bientôt 12 ans, je l’aime un peu plus chaque jour au-delà des « hauts et des bas » que réserve les réalités de la vie de tous les jours… comme je l’ai déjà écrit Elle me Domine mais refuse d’être Ma Maitresse… et ce même si Elle me tient entre ses griffes… c’est tout le dilemme étrange de notre relation qui évolue peu à peu… grâce à ce que j’ai pu lire ici, j’ai commencé à comprendre certaines choses, c’est sa vision qui compte avant et je vais donc me plier encore plus à sa manière de voir les choses… merci de m’avoir lu…

  47. Je comprends que cette pratique puisse choquer et que certains préfèrent la « chasteté sans cage »…

    Mais c’est vraiment incomparable comme sensation de porter une vraie cage en métal !

    C’est comme le bondage : Etre attaché n’est pas comparable à ne pas l’ être !

    Comme il a été dit, il faut une cage en acier inox chirurgical sur mesures.

    Une cage bien ajustée qui ne doit pas étrangler bien sûr, mais qui ne doit surtout pas laisser place au moindre début d’érection, sinon ça tire la nuit ! Et le sexe se tort ! Alors que si l’érection est contenue dès le départ, c’est super confortable !

    De plus, ça fait partie du trip de rester la queue basse devant sa Reine !

    Les cages en métal ne sont pas tellement plus chères qu’une CB 6000 mais en effet, il vaut mieux essayer différentes tailles d’anneaux et entretoises sur plusieurs mois avant de trouver ses mesures à long terme.

    C’est ensuite une aventure intérieure fabuleuse de s’en remettre aux volontés de son Epouse, avec cet engin métallique assurant sa main mise !!!

    On est à genoux et plus encore !

    Pour ce qui est du soulagement, mon Epouse me laissait me masturber toutes les 6 semaines, en regardant son sexe ( mon seul horizon sexuel autorisé ) de très près.

    Le plus dur est de remettre la cage ensuite car il faut re-subir les affres de la première semaine de privation !

    Et sinon c’est cunni-massages illimités, je ne me sens absolument pas « sans rôle » !

    Je précise, si Marie Séverine le permet, que ma cage est une Steelworxx CB Zero et que j’ai un petit piercing du frein pour la tige de sécurité.
    ( très important car sinon la verge sort par dessus )

    Merci de m’avoir lu…

    jph

  48. Bonjour Marie-Séverine,

    J’ai posté un commentaire hier, il est annoncé publié sur la colonne de droite mais je ne le trouve pas ?

    Y aurait-il un problème technique ?

  49. Bonjour ,
    Après des essais peu concluant avec une « BON4 » , La « prison de morganes  » est arrivé.
    Madame à l’air heureuse…. moi un peu moins même si je sais que c’est pour la bonne cause et le bonheur de ma reine.
    M

    • Peux-tu nous livrer un retour d’expérience avec la cage métal ?

      • Bonjour ,
        Je ferai un vrai retour d’expérience dans quelques semaines voir quelques mois.
        Pour l’instant je la porte seulement la journée.
        A terme le port permanent et prolongé est déjà programmé par madame , qui n’a que faire de mon sexe.
        Elle commence à m’entrainer à raccourcir les temps de masturbation à moins d’une minute et seulement de temps en temps.
        Que je devienne impuissant ou éjaculateur précoce ne lui pose aucun problème.

        • Bonjour m

          çà lui pose aucun problème, votre impuissance ou éjaculateur précoce … Donc elle ne respecte pas votre intégrité physique et mentale à moyen terme. Et vous, vous acceptez çà ?

          Dominique

          • Bonjour Dominique ,
            Je l’accepte avec plaisir.
            Ce qui m’importe est le bonheur de Madame.
            Je ne pense pas quelle manque de respect à mon intégrité physique , je suis bien informé sur le port de la cage sur le long terme et l’accepte.

            m

          • Bonjour m

            Si vous êtes bien renseigné, c’est que vous avez lu et compris le détail du post ci-dessous de « soumis luc » : il est complet et très nuancé (puisqu’il est soumis dans l’âme)…
            Ensuite, si l’éjaculation précoce et particulièrement l’impuissance ne sont pas, pour vous, des pb de santé de l’homme …

            Dominique

  50. Bonjour à tous, respect aux Dominantes

    J’interviens, en tant que soumis en couple très heureux avec ma Maîtresse depuis 4 ans (moi, 35 ans, force de l’âge…), pour vous expliquer pourquoi nous avons bien réduit la cage de chasteté (que je portais quasi permanent sur plusieurs mois) au profit d’une « cage mental » (explication plus loin…). La cage présente en effet globalement des dangers (dont je commençais vraiment à pâtir…niveau dynamisme notamment, un sorte de mal être ..) comme le souligne largement un de mes « collègues » soumis à long terme en couple comme moi, son propos ayant été complètement déterminant pour nous dissuader d’utiliser cette cage la nuit en tout cas : dangers lors d’un port prolongé de la cage (en 24/7 sur de longues périodes):

    -Avec le temps, le pénis va rétrécir un peu en longueur. Ce n’est pas forcément irréversible s’il recommence à pouvoir bander souvent
    -Comme vôtre sexe ne peut pas bander la nuit pour sa bonne santé, vous perdez peu à peu la puissance et la longueur de vos érections.
    -Chez la plupart des sujets, le port de la cage prolongé vous rend aussi de plus en plus précoce pour éjaculer, car à peine libéré, vôtre corps ne pense plus qu’à une chose, se soulager rapidement….
    -La nuit l’encagé sera réveillé par une tentative de bandaison douloureuse, parfois plusieurs fois dans la même nuit. C’est surtout valable les premiers temps…l’encagé dort mal, puis il s’habitue car ses érections se raréfient. Il n’est donc jamais au meilleur de sa forme, que ce soit professionnellement, quant à sa vie familiale et de fait, pour servir sa Maîtresse.
    -Le port prolongé, mais surtout les premiers temps là encore, va irriter la peau, en particulier au niveau du scrotum. Attention à ce que ça devienne pas des plaies.
    -Qui dit port de la cage dit moins de production de testostérone. La diminution du taux de Testostérone impacte ces organes cibles :
    Le Cerveau par une : diminution de l’agressivité et de la concentration; tendance à la déprime et à l’insomnie; baisse voire une disparition du désir sexuel; diminution de la fréquence des érections
    Les Muscles par une : diminution de leur volume; fatigabilité physique croissante lors de l’exercice
    Les Os : par une réduction de l’hématopoïèse dans la moelle osseuse et une déminéralisation
    La Peau qui devient plus fine, plus fragile, plus sèche, plus ridée
    Le Visage :par un teint pâle, un regard terne, les muscles des joues relâchés, des ridules au coin des lèvres et des yeux
    Les Organes sexuels :par une diminution ou une disparition de la fertilité, une perte du désir sexuel
    Le Système immunitaire : par une diminution des lymphocytes T et des défenses immunitaires contre les mitogènes

    Il en résulte une sensation de  » mal-être « , accentuée par les modifications de l’image corporelle (obésité, rides, calvitie, taches brunes, raideur et douleurs articulaires…) et de certains comportements (fatigue permanente, tendance à la dépression, manque de confiance en soi, sommeil agité, pertes de mémoire, manque de créativité). Dans quels domaines agit-elle ?
    L’action de la Testostérone porte principalement sur les organes génitaux et sur le cerveau. Ses autres cibles sont le système pileux, le tissu musculaire, la masse graisseuse, les cellules sanguines et les os. Elle agit de manière identique chez l’Homme et chez la Femme dans les domaines suivants :
    Surcharge pondérale : La Testostérone régule la répartition entre la masse maigre et la masse grasse : la diminution de son taux amène ainsi à un excès de graisse s’accumulant principalement dans la ceinture abdominale chez l’Homme et dans les cuisses chez la Femme.
    Ostéoporose : La Testostérone et l’Oestrogène peuvent augmenter la densité des os et contribuent à la prévention de l’ostéoporose. Le déficit en Testostérone caractéristique de l’andropause et de la ménopause a des répercussions sur la fragilité des os. L’ostéoporose peut donc exister chez l’Homme comme chez la Femme.
    Masse musculaire : La testostérone contribue au renforcement de la masse musculaire de façon conséquente. C’est pour cette raison que les sportifs en sont  » friands » bien que la prise de Testostérone soit interdite en compétition pour des raisons d’égalité de chances.
    Cholestérol : La Testostérone contribue à une bonne circulation sanguine et aide à favoriser le taux de  » bon  » cholestérol et à réduire les taux sériques de cholestérol total et de triglycérides.
    Système cardio-vasculaire : Un lien étroit a été établi entre de faibles niveaux de Testostérone et les maladies cardiaques ; l’augmentation de la quantité de Testostérone entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins stoppant ainsi l’amincissement des artères ; l’hypertension artérielle et les maladies coronariennes sont concernées par cet effet.
    Troubles de la Libido : Chez l’Homme comme chez la Femme, de faibles taux de Testostérone entraînent une diminution voire une perte de désir et d’efficacité sexuels.
    Même si l’homme en produit 10 à 20 fois plus que la femme, la diminution de production de celle-ci ne fait donc pas qu’éteindre son désir sexuel.

    Voilà pour la liste des risques purement anatomiques. Vous trouvez pas que ça fait beaucoup? Moi si. Quelques questions essentielles à se poser selon moi:

    -L’équilibre mental…et bien, oui, pour certains hommes porter une cage c’est résoudre un souci par un autre, par exemple un soumis éjaculateur précoce dont le psychisme rejette la relation sexuelle, l’érection et l’éjaculation. Être encagé le plus souvent possible lui permet de mettre de côté des soucis psychologiques qui n’auraient peut être nécessité plutôt un traitement psycho-médical et médicamenté?
    -Que devient un soumis impuissant, habitué à être 100% sous cage et sans relation sexuelle lorsque, par accident , aléas de la vie ou tout simplement séparation ou divorce, celui ci se retrouve seul ?
    -Quand la médecine dit et redit que les érections nocturnes sont signe de bonne santé , comment un/e simple quidam peut il/elle affirmer que l’en priver ne comporte aucun risque ? Pour sa santé physique et morale, pour son avenir ?
    -L’homme encagé vieillit sexuellement très rapidement (au bout de quelques mois)… Sa libido baisse pour devenir inexistante, ce parfois assez jeune.
    Certains n’ont plus aucune érection même pour leur Maîtresse… et c’est bien le but de certaines femmes pour qui cette cage est une aubaine pour ne plus se cacher derrière des migraines, maux de têtes, fatigue etc au moment du sacro-saint « devoir conjugal »…
    -Faut-il qu’un homme porte une cage de chasteté pour être un « bon » soumis ?
    Mais alors, cet homme n’est il pas soumis à sa cage plutôt qu’à sa Dame ?
    Il suffit pour s’en convaincre de prendre ça et là quelques déclarations de ces « soumis » encagés : « sans ma cage je me sens nu », « sans ma cage je ne me sens pas/plus « soumis » etc…
    -Quid des Dominas qui aiment dominer et/ou pratiquer une sexualité avec pénétration?
    -Cet objet n’est il pas un prétexte à manipulation de l’un ou de l’autre? Je t’offre ma chasteté et fais de toi la reine de mes désirs dont tu as la clef (trad : sous clef je suis bien tranquille et tu n’auras aucune idée de mes problèmes sexuels)
    J’accepte ou je désire que tu sois sous la clef que je garde afin d’être le soumis parfait que tu désires tellement être (trad : ainsi je suis bien tranquille, tu ne m’ennuiera plus avec des désirs sexuels qui ne m’intéressent pas et m’ennuient plus que tout)
    -Pourquoi une Dame qui n’a plus de désir ne fait elle pas l’effort de consulter pour en connaître la raison (la ménopause peut être belle) et saute plutôt sur l’occasion sur la cage comme bouée de sauvetage?
    On parle de la bonne santé du soumis par sa sexualité, les études prouvent que la bonne santé de sa Dame passe par la même chose.

    Conclusion: La cage de chasteté n’est pas un jeu BDSM anodin. Si on passe à du port prolongé, on est en droit de se demander si on est encore dans du sécurisé le sain et le consensuel (qui est soutenu par les rédactrices de ce blog), car on entre rapidement dans une addiction, avec tous les risques des dangers cités que celà comporte.
    La cage « mentale » de ma Maitresse qui ordonne à son soumis de rester chaste mais sans cage (la nuit) est une meilleure solution, et de plus très gratifiante pour le soumis qui va résister, tout en éliminant une bonne part des dangers et désagréments de la cage.
    La cage mentale a comme supériorité par rapport à la cage de chasteté qu’elle devient en plus un jeu intellectuel entre deux êtres pensants. La domination de l’un par L’Une est alors au stade ultime de l’interpénétration, de la connivence. Elle n’apporte aucune souffrance physique, ce qui est bon pour les non-masos, et favorise l’imagination.
    Maintenant au vu de tous les témoignages que j’ai pu lire, jouer en mode ludique occasionnel sur quelques jours, voire au max quelques semaines, ne semble pas dangereux, surtout si des libérations sont fréquentes, donc que cela ne refroidisse pas trop ceux qui veulent s’y essayer.
    Simplement, j’espère qu’après lecture de tout ça, tous sont prévenus de ce qu’ils risquent en voulant passer à du port permanent.

  51. Dans notre couple,
    nous avons longtemps utilisé la cage de chasteté mais avec des pauses de plusieurs mois.
    En effet, le port permanent doit avoir des effets indésirables et il faut savoir trouver la juste dose.
    L’expérience n’en est que plus grandiose si elle est mise en relief par l’alternance avec des périodes de libération.

    Il n’a aussi jamais été question de « cocufiage » chez nous.
    La chasteté et la fidélité vont de pair et dans les deux sens.

  52. Bonjour a tous
    Hier soir j ai voulu enlevé la cage de chateté de mon mari pour lui nettoyer
    et en lui enlevant il m a ejaculer dans la main le cochon
    Donc pour le punir il sera libérer que tous les trimestres les 25 date facile a retenir
    ce qui donne( Mars,juin,septembre et décembre
    Bonne journee a vous

  53. Voilà pourquoi il faut une cage aérée, en métal avec des anneaux,
    afin de pouvoir totalement la nettoyer sans l’enlever.

    Je voudrais revenir ici sur la discussion sur le port ou non d’une cage :

    Bien sûr qu’on peut faire sans !
    Comme on peut faire l’amour sans menottes.
    Mais essayez un jour les menottes et vous verrez une nette différence..!
    De même, une vraie cage sécurisée fait vivre un trip géant qui n’a rien à voir avec la soumission par la volonté.

    Bonne fin de journée à Toutes et à tous !

    jph

  54. Bonsoir jph

    Trip géant….je note que soumis luc juste ci-dessus^^, pourtant soumis dans l’âme comme vous et en couple Ds, est revenu, en accord avec sa Dame, sur le port permanent de la cage, et se déclare pourtant très heureux…

    Je note aussi cette phrase rapporté par soumis luc : « la cage mentale a comme supériorité par rapport à la cage de chasteté qu’elle devient en plus un jeu intellectuel entre deux êtres pensants. La domination de l’un par L’Une est alors au stade ultime de l’interpénétration, de la connivence. Elle n’apporte aucune souffrance physique, ce qui est bon pour les non-masos, et favorise l’imagination… » Voila un autre trip possible^^^

    Cordialement
    Dominique

  55. Bonjour
    Pour ma part, j’ai plusieurs cages et systèmes de fermeture dont j’équipe mon mari suivant les moments et les périodes.
    Une cage en silicone souple pour les vacances, la baignade, quand il est avec moi (sinon en se touchant il arrive à se faire jouir). Des qu’il n’est plus sous ma surveillance visuelle, je le remets dans une autre cage, y compris en été.
    Une cage parfaitement fermée, en métal, très courte, verrouillée au bout grâce à son PA. C’est la cage « normale » qui m’apporte une sécurité complète. Elle a l’inconvénient, sur la durée, de faire descendre sa libido à cause de l’isolement. AU moins par périodes.
    Du coup, à toutes saisons, je lui fais porter une cage métal aérée (barreaux). Il a plus de sensations, et je peux même le caresser à travers les barreaux en l’embrassant, pour lui cramer quelques neurones.
    Mais par contre, les libérations et les phases sans cage sont extrêmement rares.
    Je l’ai décidé ainsi, et je l’impose de façon assez impitoyable.
    Il a commencé avec la cage, j’étais à la fois réticente et curieuse, et pour son plus grand malheur, je me suis renseignée. Comment pouvait il croire qu’on manque d’infos sur internet ???
    Il a commencé, donc, et j’ai joué avec lui. Des séances de 2 ou 3 jours … Et Houuu, 1 semaine !!! En fait ça le faisait plus jouir que ça ne le rendait chaste.
    J’ai laissé faire 3 mois, en le laissant s’enferrer, en attendant le bon moment.
    Un beau matin, j’ai vraiment mis sous clé, je lui ai expliqué qu’il se foutait de moi, et qu’on allait passer aux choses sérieuses. Plusieurs semaines et on verrait bien.
    On peut le dire, la cage s’est refermée sur lui comme une souricière ou un casier à homard.
    Et avec moi dans le rôle de la geôlière, qui suis une véritable perverse, le jeu a rapidement cessé d’en être un, et on a commencé à parler d’obéissance.
    Maintenant, quand il peut jouir, ou même simplement bander un peu, c’est uniquement que j’ai décidé de le lui accorder. Il est sous séquestre, je décide.
    Et j’ai souvent souri en lisant les commentaires qui font écho de ce que ce serait dangereux, qu’il faut arrêter de temps en temps, faire attention …. A chaque fois qu’il me fait ce numéro, je murmure de plaisir en le regardant sensuellement et en lui répondant « bien sur mon chéri, on y réfléchira… un jour ! »

    • Les bémoles qui sont rapportés ici sur les dangers pour la santé de l’usage permanent de la cage sont parfaitement justifiés Jessica (regarder le post ci-dessus de soumis luc^^^ très détaillé et nuancé justement, car il est très soumis et heureux) et, si cela vous fait sourire, sachez que vous dégraderez à moyen terme la santé de votre mari
      Evidemment si vous n’avez plus ou presque d’amour pour lui…., probable, vous sortez aisément du cadre de ces bémoles, ce qui n’est pas le propos de ce blog, prônant l’amour et le respect réciproque dans la relation de couple Ds…
      Dominique

      • ah ha ah ! Si tu étais mon compagnon Dominique, je me ferais un plaisir de te faire manger tes bémols, et je t’offrirais une petite session de 6 mois pour guérir tes minauderies sur la santé et tout et tout. Ça calme, et ça rend plus coopératif, je te garantis ! Tu me supplierais de continuer.

        • Votre réponse, a elle-seule vous disqualifie Jessika. Vous ne savez être dominante qu’avec l’artifice de la cage…. J’ai connais des Vraies qui n’ont pas besoin de cela pour obtenir la chasteté…
          Je note aussi que la question de l’amour (ou du non amour) dans les couples Ds dont on parle ici, ne vous fait même pas réagir, idem celle du respect de l’intégrité physique et santé du soumis (ce qui est respecté même dans le plus hard des BDSM…) alors rester le plus loin de moi possible en effet^^!
          Dominique

          • Tu parles de « Vraies » uniquement si elles correspondent à ton idée..!
            Utiliser un accessoire apporte des sensations concrètes et met RÉELLEMENT en situation de verrouillage subi de gré… ou de force (consentie)…
            Bien sûr que ça ne peut convenir à tout le monde (et qu’il ne faut pas se rendre malade) mais arrête de nier l’intérêt qu’on y trouve !
            T’as qu’à pas en mettre… et ceux qui en veulent, ils savent très bien ce que ça apporte.

            Désolé Mesdames d’encombrer le forum avec ce genre de polémiques au raz des pâquerettes..!

          • merci jph, tu m’as requalifiée, j’ai eu peur (…)
            C’est toi qui as un lien sur le frein, n’est ce pas ?
            j’ai essayé sur mon mari, 3 jours après il était arraché …. Tu dois être assez calme de tempérament, non ?
            On pourrait en parler à ta femme ? Elle vient sur ce site ?

          • Bonsoir Madame Jessika,

            En effet, c’est moi qui ai un petit piercing du frein.

            J’avais bien précisé que c’est très fragile au début,
            il faut bien le protéger sous un pansement pour pas que ça se déchire…
            Et paradoxalement, plus le trou est gros, moins c’est fragile, car les anneaux trop fins coupent !
            J’espère que votre mari a rapproché les bouts et que c’est cicatrisé ?

            Mon Epouse n’est pas une Domina et ne fréquente pas les forums.
            C’est pour raison médicale qu’elle devait refuser les rapports vaginaux.

            Nous avons essayé presque par hasard la cage de chasteté et là,
            j’ai découvert ce trip étrange d’être encagé sans même pouvoir me toucher !
            Et Elle qui ne voulait pas au début, est devenue une redoutable Keyholder !
            Impossible de revenir en arrière ! Ce sera toujours moi qui descendrai les poubelles,
            ferai les courses et le service !
            Elle aime trop le pouvoir que ça donne.

            Bien sûr, quand on porte une cage, il ne faut pas pouvoir en sortir, d’où la nécessité d’un petit piercing discret mais faisant foi.

            Le piercing « Prince Albert » est sûrement plus costaud, mais je n’imagine pas me faire transpercer le gland..!

            Ma Femme s’est fait opérer, et comme Elle le souhaitait, découvre à présent le plaisir vaginal.

            Nous ne pratiquons plus la cage bien que nous en ayons eu une grande expérience de 6 ans, je viens juste témoigner sur le site de Marie Séverine qui fréquentait mon forum à l’époque.

            Je comprends très bien que vous meniez ainsi votre mari et il y trouve son compte aussi !
            Les témoignages de Luc et Dominique sont intéressants, le mieux est d’alterner avec des périodes de liberté pour ne pas en arriver à abimer physiquement et moralement votre mari, mais l’usage de la cage, même assez strict est possible et n’est en rien comparable à la « volonté seule » !
            La volonté de soumission est la moindre des choses pour un soumis !

            Très cordialement,

            jph

    • Bonjour Jessika,
      Je me presente je suis nemso et j’aimerais tenter l’experienxe avec ma cherie, mais j’hesite encore a propos d’une domination permanente … mais l’idée me plais beaucoup ! Alors je voulais savoir si je testais la cage combien de temps ça vous a pris pour vous rendre compte que ça pouvais servir pour le dompter ? Car je veux rester viril et profiter encore de ma femme pour le ménage et tout ^^ et ne pas tombé dans le piège 😉
      Ou me conseillerais vous de ne rien tenter si le risque est trop grand ?
      Et pour savoir, votre ratio de fellation a t ilbeaucoup évoluer ?^^
      Merci de votre reponse.

      • Non nemso mais je rêve, là : « profiter encore de ma femme pour le ménage et tout ^^ et ne pas tombé dans le piège » !!!!!
        Un seul conseil pour toi : surtout ne commence rien ! Tu n’as pas compris grand chose. Ta femme n’est pas un joujou en peluche avec lequel tu veux ceci mais pas cela.
        Elle te dominerait en faisant la vaisselle ?
        Vraiment je rêve !

  56. Bonsoir jph,
    oui on arrête la, car on ne sera pas d’accord tous les 2 sur l’usage permanent ou non de la cage…. et les risques (dans le cas permanent) sur la santé du mari. En revanche, jph, ce n’est surtout pas une question « raz les pâquerettes » car c’est justement le thème de cette rubrique ouverte aux commentaires (justement bien divergeant dans leur globalité sur ce sujet, donc en débat^^^^), sur le fond ou sur la forme (coté technique), par Madame Marie-Séverine.
    Dominique

    PS: a propos de forme, vous comprenez bien que dans votre expression « subi … de force (consentie) » il y a un problème … On ne peut consentir a subir de force !

    • Désolé si je t’ai offensé.
      Je pense au contraire que ton témoignage et celui de Luc sont intéressants,
      comme je viens de l’écrire à Jessika, avant de lire ton message !
      Bien sûr qu’il ne faut pas en arriver à rendre son mari malade, impuissant et autres..!

      On doit bien trouver une façon de jouer très bien sans en arriver là !

      J’ai toujours été favorable à une alternance de périodes « sévères » et de périodes de liberté.
      Le contraste n’en est que meilleur !

      De même, une période imposée de chasteté doit se terminer par une jouissance, sinon la Keyholder perdrait son pouvoir d’être Celle qui peut donner le plaisir aussi !

      Il me parait évident que les jeux SM sont des contraintes, des rapports de force à la fois subis et consentis !

      Amicalement,

      jph

      • oups…envoi inopiné
        oui je disais jph en espérant que ton dernier message à Jessika, nuancé et dans l’ensemble que je partage, lui permettre de comprendre de « ne pas sourire », mais de réfléchir un peu, quand des éléments (liés à l’amour qui, je l’espère, lui reste un peu pour son mari) sont réellement important en terme de santé pour lui à moyen terme (et qu’en effet soumis Luc a bien synthétisés et avec nuances). Comme tu le souligne, dans le SM, des rapports subi/consenti sont présents…et plaisants pour les 2 partenaires, mais le respect de l’intégrité physique et mentale de la soumise ou soumis est à la base de ces pratiques, de la confiance réciproque entre les protagonistes.
        Bien à toi
        Dominique

  57. Salut tout le monde !
    Juste pour me faire une idée, a quelle âge a peux près vous êtes vous mis a la cage ?^^
    Merci et a bientôt !:)

  58. Décidément c’est assez rare d’entendre une voix discordante.
    Je remercie donc soumis Luc et Dominique de se joindre à moi (dans le sens des idées) pour défendre une image bien plus réelle et bien moins fantasmé que ne le font la plupart des fantasmeurs et/ou soumis ayant perdu à mes yeux de vue qu’il s’agit avant tout d’un jeu mais pas d’un mode de vie.
    La réponse de Dame Jessica (les majuscules pour la forme mais sans conviction) étant édifiante.
    Quid de l’amour, Quid de la santé, Quid du respect.
    Comme je dis et redis si vous êtes en manque de diriger sans concession prenez un chien, la pauvre au moins il ne pourra pas témoigner contre vous.
    J’en viens parfois à m’interroger sur certaines pseudo Dominatrice au sens de savoir ce qu’elles aiment encore dans l’homme en général.
    La négation de l’érection de l’homme est pour moi une cause fondamentalement problématique.

    • Holà messieurs ! N’oubliez pas que vous êtes chez nous, les femmes dominantes !
      Nous tolérons les voix discordantes, mais pas le manque de respect. « prenez un chien », « pseudo Dominatrice », « réfléchir un peu » (qui veut dire « moi j’ai réfléchi, pas toi ») … ça devient borderline.
      J’ai des échanges par mail avec Jessika, et je vous garantis qu’elle aime et respecte parfaitement son mari. Elle domine de façon plus sèche que la moyenne, ce qui les regarde, et constitue un témoignage intéressant, comme Véronique.
      Et par ailleurs, sur ces points, elle n’éprouve pas du tout le besoin de se justifier à vos yeux, ce qui me parait tout à fait normal. Il manquerait plus que ça !!!
      Tâchez de contribuer utilement et positivement, défendez au besoin vos modes de vie, posez des questions, mais merci de vous comporter avec respects vis à vis des Dames.

      • Bonjour Madame Marie-Séverine

        Suite à votre message, je me suis finalement demandé ce qui peut-être nous réunissait, le plus et tous ici, sur ce blog et sur le fond…. et bien je crois que c’est l’amour réciproque entre la Maîtresse et son mari !
        Pour cela, j’ai recherché en arrière qq posts peut-être plus marquants que d’autres et retrouver particulièrement le témoignage de Shannon (datant de 7 mois) que vous avez vous-même intitulé: « Shannon a tout compris »

        J’y relève déja une phrase de son témoignage, qui ne peut que nous éclairer sur peut-être ce que chacun recherche ici, à travers votre blog, sur la question fondatrice de l’amour Ds : ce que « j’ai découvert dans l’évolution de notre relation domination soumission, c’est qu’en donnant beaucoup à ma Maîtresse, je recevais dix fois plus d’amour qu’avant. Ma Maîtresse ne m’aime que davantage devant mon amour pour elle. Et depuis que je la sers et lui obéit, elle est beaucoup plus attentionnée à mon égard, plus câline, plus amoureuse. »

        Je pense que Shannon a en effet tout compris et cela me fait penser à vous faire une proposition peut-être « utile et positive »: une rubrique « spéciale témoignages d’amour » (c’est dans l’esprit de ce blog me semble-t-il en tout cas, par rapports à d’autres sites) ou aussi bien mari-soumis que Femmes Dominantes pourraient témoigner, avec ses mots, ses exemples, …de son amour pour l’autre et/ou de celui qu’il/elle reçoit, de sa force (par exemple dix fois plus d’amour qu’avant çà fait rêver…).
        Avec mes respects
        Dominique

        PS: puisque nous sommes ici sur la page de « l’item cage de chasteté », je note aussi que « celui qui a tout compris », Shannon, nous éclaire bien aussi sur ce sujet (dans une de ses réponses à un commentaire sur son témoignage) avec nuance et sur le fond (et du coup en lien avec cet amour réciproque): « dans un couple ( D/s ou vanille légitime ou non ) il doit y avoir une confiance totale et absolue entre les deux parties donc la question du port du ceinture ,d’une cage de chasteté est en toute logique exclus
        mais car il y a un mais
        dans le cadre de punition , d’éducation , et dans certains jeux de pouvoir , le port de ces instrument , délimite bien le pouvoir de la Maitresse et Dominante sur le sexe de son sujet et soumis
        empêcher son soumis d’avoir une érection ou d’avoir quelques » douceurs » en plus a ce niveau est aussi un plus »
        Ainsi, et je suis plutôt en accord avec lui, comme je pense Rnomise le serait, la logique est la chasteté dans la confiance donc sans accessoire, mais la cage (sur des périodes évitant la détérioration de la santé physique ou mental du mari) peut apporter un plus, si le couple le décide en plein consentement mutuel de l’utiliser un peu ou un peu plus

        • Un des plus jolis commentaires Dominique. Avec une recherche sur le fond, j’apprécie.
          J’ai bien fait de recadrer un peu, comme d’habitude…. haha !

          • Bonsoir Madame Marie-Séverine

            Merci du compliment^^! Allez-vous peut être alors créer cette rubrique « témoignages d’amour des Femmes-Dominantes et de leur mari-soumis pour leur conjoint/te » ? …et éventuellement l’inaugurer vous-même et votre mari.

            L’idée étant de « décrire »,  » nous faire partager », « témoigner » de cet amour réciproque, de chacun, chacune, son point de vue, pour donner encore plus de corps à l’esprit de ce blog… différent des autres.

            En particulier, les couples qui pourraient être intéressés, certes relativement rares par rapport à la masse des couples, c’est à dire ceux ou l’homme est soumis dans l’âme au moins implicitement (de part son enfance ou son parcours ou autres…) et ou la femme est dominante dans l’âme au moins implicitement (enfance, parcours, …) devraient s’en trouver d’autant plus intéressés.

            Avec mes respects

            Dominique

          • Bonjour ma maitresse est novice et aurait grandement besoin de conseils si vous voulez lui prodiguer

        • @ Dominique
          Dans le cadre que vous décrivez et comme je l’ai toujours écrit bien entendu que je souscrit à vos propos.
          Si ma compagne Maitresse me « proposait » dans le cadre pourquoi pas d’une semaine à nous (genre sans enfant, en congés, sans obligation d’aucune sorte) sans pression ni obligation d’intensifier mon éducation et pour ce faire de porter la cage durant ces « x » jours d’évasion je ne saurai refuser.
          Nous serions totalement dans le cadre de ce que vous écrivez ou du témoignage de Shanon.
          Je fais clairement le distinguo entre le port de temps à autre et le port permanent qui je le répète me semble être une négation néfaste d’une action naturelle pour l’homme. Contrôlez la jouissance autant que vous voulez OUI
          Contrôlez et empêchez l’érection durablement NON

      • Bonjour Mesdames, messieurs.
        Tout d’abord, merci de ce bloc, ainsi que de la qualité des débats et informations. Merci également de votre tolérance et votre bienveillance à notre égard.
        Je prends le temps d’écrire un commentaire pour demander quelque chose sur un problème qui ne semble pas abordé. J’ai acheté il y a quelques mois une cage de chasteté modèle cb 3000, car ma compagne était d’accord pour essayer, en tant que jeu. Ça lui faisait envie, et je m’en sentais réjoui. Le hic, c’est que outre les problèmes d’irritation, de vide post orgasmiques(je dois sûrement avoir un petit côté souminateur), les mesures prises n’importe comment et les peurs que cela se voit en public (peur infondée la seule fois où j’ai été travaillé avec), nous avons rencontré un autre problème.
        J’ai une sexualité un peu compliquée, et au fil du temps j’ai développé une addiction à l’hypnose erotique. Rien de mal en soi, excepté que je peux jouir sans bander, malgré la cage de chasteté. J’ai fait le test. (ah, et petite anecdote, une des rares fois où nous avons tenté le coup, elle s’est caressée à côté de moi, et je n’avais pas le droit de me caresser. Rien que de l’entendre jouir m’a fait jouir, tellement elle était excitante à voir et à entendre). N’étant pas habitué, je lui ai demandé de me l’enlever après, et elle a accepté, je n’ai jamais vraiment passé le cap d’après l’orgasme pour l’instant.)
        Bref, cette possibilité de jouir malgré tout, additionné de la possibilité de l’oter à tout moment (mauvaises mesures, certainement) ont fait que nous avons perdu l’intérêt pour cette pratique. Certaines et certains me diront sûrement qu’il y a la question du choix, et je serai d’accord avec elles, simplement, nous n’en sommes pas là.
        Voilà sur quoi portait mon questionnement, j’espère que ce post ne passera pas à la trappe, car si vous avez des tuyaux pour dépasser cette difficulté qui m’a l’air peu commune, je vous en serais reconnaissant. Je
        précise qu’en ce moment, nous ne sommes pas dans un mode de relations qui favorise ce genre d’exploration, mais ça peut toujours revenir. Je crois que ça revient toujours.
        Je sais aussi que si nous dépassons cette première difficulté, bien d’autres nous attendraient. J’avoue une immense curiosité et une immense excitation devant tout ce que je lis sur votre site, surtout concernant la cage de chasteté et les échanges de pouvoir qui s’ensuivent. Je sais que j’ai un côté fantasmeur à dépasser dépasser, et j’ignore où cela nous mènerait. Si nous essayions pour de vrai, je serai prêt à tomber dans le piège.
        Une fois de plus, merci Marie Severine ainsi qu’à vous toutes et tous pour ce blog et vos conseils.

        Matthieu.

        • Marie Séverine

          Bonjour Matthieu.
          Je dois t’avouer que je n’ai pas compris quelle est ta question. Si tu pouvais la formuler en 1 ou 2 phrases ce serait parfait …

          • Bonjour Marie Séverine, et merci de votre réponse.

            Ma question est que pour le moment, la cage de chasteté ne m’empêche pas de jouir et d’éjaculer, même si je la porte. Peut-être est-elle trop grande? Et si non, comment empêcher cette possibilité?
            En tout cas, le fait de pouvoir « satisfaire mes besoins égoistes » enlève un peu le côté redoutable de la cage, ainsi que de son pouvoir.
            Voilà, j’espère que cette fois je suis clair.
            J’en profite pour vous dire que depuis hier, je pense beaucoup beaucoup à l’idée de remettre la cage, je veux dire que j’imagine toutes les activités que je fais, et me demande en quoi le port de la cage changerait l’activité, si ce serait difficile ou pas, avec l’idée que ce serait réel, pas fantasmé… C’est instructif, de se poser ces questions pour moi.
            Merci une fois de plus pour votre réponse.

            Matthieu

  59. Marie Séverine
    Dans l’ordre, je continue de vous trouver très tolérante et c’est tout à votre honneur, et ce n’est pas un passage de pommade. Je le pense vraiment.
    Sur mon dernier post je n’y vais effectivement pas avec le dos de la cuillère; bien entendu que je ne suis ni un tribunal ni un enquêteur je ne me permettrai de forcer une quelconque Dame à se justifier ou se défendre mais plus simplement à essayer de nous faire percevoir les raisons de cette dureté, de cette sévérité sans dans le même temps perdre considération et amour pour son compagnon.
    Sans vouloir me faire le porte parole d’une partie des soumis qui postent ici, il me semble que c’est quand même une interrogation récurrente.
    Que ce soit sur ce fil, sur celui de la cage de chasteté et d’autres articles.

    Aucune Dame de ce site me semble t’il n’a jamais répondu de façon exhaustive sur la, les raisons qui leur font nier l’érection naturel de l’homme en l’enfermant.
    Aucune femme ne pourra me concéder qu’un homme en bonne santé, çà bande le matin en se levant, preuve s’il en est du naturel (cad en dehors d’une quelconque pensée sexuelle de l’homme) de la chose. Pourquoi l’érection de l’homme et plus précisément pour les Maitresses l’empêchement de l’érection de l’homme est-elle si primordiale ?
    Comme je ne veux ni tomber dans la psychologie de comptoir ni dans le misérabilisme j’éviterai de penser que toutes les Maitresses sont des femmes battues, violées, humiliées qui n’ont de cesse de se venger des mâles ce qui serait caricatural et sans fondement.
    Donc une fois exclue cela la raison évident en me plaçant en tant qu’homme c’est que si je bande (la jouissance pour le coup est contrôlable car mis à part les rares cas d’éjaculation nocturne on décide de jouir ou pas, ce n’est pas pour le coup naturel comme l’érection) je suis « libre ».
    Donc la cage serait un moyen d’asservissement FACILE pour ne pas se confronter au fait que sans la cage nombre de Maitresse n’aurait qu’un pouvoir somme toute limité.

    Pour finir comme je l’avais posté n’oublions pas que même si l’on croit le contraire, aucune Maitresse normale (au sens qui ne viole pas un homme contre son gré, viol moral ou physique) ne mettra en cage un homme qui n’en a pas envie quelque part au fond de lui.

    Je ne pense pas être ni prétentieux ni arrogant en estimant qu’aucune femme ne m’enfermera jamais durablement sous cage, je tiens trop à cette liberté de bander sans rendre compte.
    Si cela plait à certains soumis de me nier le droit de me considérer comme soumis, grand bien leur fasse.

  60. Bonjour Madame Marie-Séverine

    Oui, Messieurs, Madame Marie-Séverine a raison, sachant en effet qu’Elle est en contact avec les Dominantes, en dehors de ce blog, ce qui n’est pas notre cas. Peut-être d’ailleurs devrions-nous nous concerter avant par mail, pour croiser nos points de vue, et ainsi contribuer en restituant le croisement de nos réflexions et expériences, dans le sens « utile et positif » qu’attend Madame Marie-Séverine

    Dominique
    domi4242@hotmail.fr

  61. Un dernier commentaire sur le long post de cet article concernant la cage de chasteté et l’interrogation pour les hommes soumis qui refusent l’idée même d’en porter une à long terme autrement que sous forme de jeu l’espace de quelques heures.
    Marie Séverine
    Même si l’exercice est délicat et je vais donc le tenter.
    Vous demander pourquoi vous ne commentez pas négativement (jugement ou condamnation me semblant être des termes trop fort et ce n’est pas l’esprit de ma question ni je le sais votre manière de voir) certains commentaires féminins vraisemblablement excessif ou du moins peu conforme à l’esprit de votre site qui prône l’amour, le respect et la tolérance au sein de couple qui ont choisi cette forme de sexualité.
    Je ne veux volontairement pas cité tel ou tel commentaire au détriment d’un autre.
    Je pense que vous savez qu’il y en a parfois et est-ce un simple esprit de corps qui vous empêche ne serait-ce que de signaler, rappeler l’esprit de ce site ou tout simplement préciser que dans votre couple vous ne pratiquez pas de manière aussi intensive, définitive….
    Vous êtes la Dame la plus présente et lue du site, votre voix a donc une portée disons plus importante que les autres.

  62. Je crois que les hommes dominés par leur femme ont une chance incroyable :

    A l’heure actuelle, les femmes ne perdent plus leur temps à corriger les défauts d’un compagnon :
    Elle le zappent, en essaient un autre, c’est facile pour elles..!

    Que ce soit pour des défauts d’éducation ou les performances sexuelles, les compagnes ne vont plus chercher à perfectionner un type mal barré.

    Donc il faut se dire qu’être « pris en mains » par une Femme autoritaire est un privilège inouï.

    Etre façonné à la satisfaire est au contraire un espoir très précieux.

    Merci Mesdames qui faites ces tentatives !

    jph

    • Bonjour jph

      Nous avons déjà un peu échangé et j’ai vu plus de nuances dans tes propos que cela^^, notamment tes phrases au sujet d’un usage parcimonieux de la cage de chasteté: « Bien sûr qu’il ne faut pas en arriver à rendre son mari malade, impuissant et autres..! On doit bien trouver une façon de jouer très bien sans en arriver là ! »
      Plus de nuance car … le « privilège inouï » l’est en effet pour les hommes, certes rares, soumis dans l’âme (enfance, parcours sexuel, etc…) qui sont destinés à cela et donc réalisent leurs envies profondes, privilège inouï dans un monde ou souvent le vie nous impose les choses… ou tout simplement privilège car le soumis dans l’âme a enfin trouvé (ou a permis de révéler dans son couple une « Dominante »), trouvé Celle qui va le nourrir de soumission au quotidien.. Ils peuvent alors renforcer leur amour et c’est en effet alors sans doute génial.

      Mais, les autres hommes, donc non soumis dans l’âme, éduqués, cultivés, n’ont pas besoin d’être dominés (ou alors au mieux pour certains dans un jeu sexuel ponctuel avec leur femme) pour former un couple fidèle, amoureux et heureux à long terme, dont souvent justement un élément majeur est une bonne entente et épanouissement sexuels des 2 cotés (renforçant la fidélité de faite) et, un autre, le partage des taches à la maison. Ces derniers (maris et femmes) ont aussi une chance inouïe, car, entre les 2, on trouvera de tout, « des plus ou moins heureux ou heureuses en couple »: des soumis dans l’âme désespérés de ne pas trouver leur Dominante, des non soumis machos, et/ou incultes, et/ou sans éducation… « trouvant » ou pas une femme à long terme, et idem des femmes ne trouvant pas à long terme, des femmes infidèles ou des hommes infidèles (plus nombreux)…

      Donc c’est loin d’être si simple que tu ne l’affirmes, excuse moi.

      Cordialement
      Dominique

      • Ce que je trouve admirable dans la démarche de Marie Séverine et de ses adeptes, c’est qu’elles donnent une deuxième chance à leur conjoint en le façonnant à leur désir alors qu’il aurait été facile pour ces femmes de trouver un autre partenaire.

        Elles entreprennent une démarche de perfectionnement finalement plus charitable que sadique.

        De plus, le port d’une cage est riche en sensations.

        Bien sûr, il ne faut pas forcer l’autre jusqu’à provoquer des blessures ou conséquences fâcheuses.

        Cela ne semble pas être le cas pour Marie Séverine.

        Il peut y a voir certaines femmes qui abusent…
        C’est alors au soumis de poser ses limites, de ne plus accepter, voire de quitter l’abuseuse.

        Dominique, si ta femme te trouve parfait et que tu n’éprouves aucune envie de porter une cage, je ne pense pas que qui que ce soit t’y force.
        Où est le problème ?

  63. MESSAGE A L’INTENTION DE DOMINIQUE
    Je me présente le soumis d’IZABELLE ( ma maitresse ma donné l’autorisation de vous poser quelque questions (je confirme que j’étais un souminateur)et je suis tombé dans le piège aujourd’hui je suis très heureux et très amoureux de ma femme (je pense que si j’étais pas son soumis nous ne serions plus ensemble )
    Je me soumet au punition qu’elle m’inflige même les plus dur je reconnais met fautes il m’arrive de temps en temps de faire des choses interdite je sais que je vais ètre punis (pour moi le chatiment est un signe d’amitié )
    Je souhaiterais avoir votre avis sur quelque points le matin au réveil j’ai le pénis a plein le tube de ma cage et les testicules très grosses c’est douloureux
    Et comme ma maitresse me met un plug des que je rentre du travail et me le retire que le matin je craint que ca m’abime la prostate
    Votre soumis a t’il les mèmes problèmes
    Je souhaiterais avoir l’avis d’homme encagé et de leur maitresse
    Merci de me répondre
    JEAN CLAUDE

    • Bonjour le mari et « soumis d’Izabelle »

      Voilà un témoignage d’amour de soumis comme je le souhaitais en effet. Merci.
      En revanche, qu’en est-il de l »amour de Madame pour vous ? Elle peut aussi en témoigner ici, c’est aussi fait pour…
      et là il y a de belles questions a priori à ce sujet de son « amour » pour vous…: elle vous aurait donc quitté si vous ne vous étiez pas laissé soumettre (piégé comme vous dites tous les 2) si je comprends bien, cela prouve un grand amour pour vous …en effet (je reste avec toi que si tu te soumets!..), son châtiment est un signe d’amitié ou d’amour Monsieur ? (=>vous n’avez pas l’air convaincu de son amour implicitement)… Si vous aviez un problème de prostate assez sérieux (problème que vous présentez apparemment ^^, la dessus regarder le poste de soumis luc ds cette colonne) elle ne pourrait faire sa grande spécialité : « sodomiser » avec ses copines, que ferait-elle de vous ?…

      Bon Noel
      Dominique

  64. Bonjour !
    En 2015 je vais réduire le nombre de jouissances de mon mari de façon assez drastique. Il jouit beaucoup trop finalement !
    Ça sera l’une de mes bonnes résolutions. J’hésite encore, il me reste 7 jours pour décider et annoncer.
    Ma fourchette va de 5 fois à 15 fois dans l’année. Avez vous des avis les filles ? Je suis preneuse.
    Je parle de vraies jouissances, même rapides, avec ou sans rapport avec moi. Je ne compte pas les fois où ça coule un peu dans la cage.
    Merci les filles !

  65. Je fais partie de ceux qui s’imposent la discipline de faire usage de leur sexe à 100 % au-travers de leur Maîtresse, et non à moitié par des branlettes ou vidanges. Cette option-là, je la trouve précieuse et magique. Ne jamais me toucher pour une question de conscience et non « juste » parce qu’une cage m’en empêche, cela renforce mon sentiment d’appartenance. Donc j’affirme que pour moi la cage n’est pas un must, et au contraire un « empêchement »^^ à l’appartenance réelle
    Claude

  66. HELP

    Bonjour Marie Séverine et bonjour a toutes et a tous, j’ai besoin de votre aide car je suis depuis 1 mois un mari encagé … En effet c’était un de mes fantasmes et ma compagne a bien voulu essayer ce qui au début été un jeu mais qui maintenant a l’air de bien lui plaire … Aujourd’hui elle ma annoncé que je devais encore attendre jusqu’à lundi pour me libérer et cela fait plus d’une semaine que je suis bloqué dans cette cage. Au début elle me libérait tout les 2/3 jours mais maintenant elle exige 2 semaines !
    J’ai vraiment du mal a tenir plus d’une semaine malgré le plaisir que je prend a être a ses petits soins tout les jours et a la servir oralement comme elle l’exige alors comment faire pour revenir en arrière ou tout du moins réduire ma période de chasteté ?? Il y a encore des domaine où nous sommes encore a 50/50 comme le ménage et l’entretiens de la maison pensez vous que si je me soumet a prendre tout en charge a ce niveau la cela me permettras t-il qu’elle me libère plus souvent ?

    Merci beaucoup pour vos réponses !

    • Bonjour, Brice, non frère en soumission. J,imagine que tu n’es ni dupe ni naïf, et que ta Maîtresse n’est pas née de la derniere pluie. Tu peux tenter. Que va t-il se passer ? Ta maîtresse va sauter sur l’occasion. Et a juste titre te domestiquer plus. Elle aurait tort de s’en priver. Comme Elle détient Seule les clés et le pouvoir qu’elles entraînent … Yu resteras encage, pour Son plaisir. C’est l’ordre naturel des choses et c’est tres bien ainsi. ..mais tu dois déjà t,en douter et attendre cettf issue. C’est ton destin, comme c’est le mien de mari soumis. Nous sommes bel et bien devenus soumis. Nos Femmes nous dominent.
      Mathieu, soumis comme toi.

  67. Ah j’ai oublier de vous parlez d’un autre détails, en ce qui concerne les fellations j’ai bien parcourue votre site mais vous n’en parler pas beaucoup, depuis que ma compagne et moi somme dans cette relation elle ne m’en fais plus a chaque fois que j’ai la chance d’être libéré … Pourquoi ?

    Merci beaucoup.

  68. Bonjour, tout d’abord un grand merci pour ce lieu d’échange si instructif. En effet j’apprends beaucoup de part les diverses expériences relatées ici.
    Depuis peu mon épouse est d’accord pour me maintenir chaste dans le but de me soumettre et tout cela paradoxalement à ma demande. depuis environ 1 mois, je ne dois attendre 10 à 12 jours avant de pouvoir éjaculer. Cela fait 3 périodes et à chaque fois j’ai fini par éjaculer au bout de 8 ou 9 jours sans contact avec mon pénis. J’étais frustré et déçu à chaque fois, même si cela m’a soulagé. J’ai à chaque fois eu peu de plaisir car ce n’était pas prévu ni voulu. Cela est dur me concernant, en revanche cela à l’air de bien plaire à mon épouse. Nous ne savons pas quoi faire. Nos attentes sont les suivantes:
    – rester me concernant dans le désir comme c’est le cas à partir de 7 ou 8 jours que je n’ai pas éjaculé
    – pouvoir avoir des activités sexuelles lorsque mon épouse le souhaite sans que je me vide accidentellement
    Nous pensons peut être à tort que vider du sperme sans jouissance serait la solution de façon à soulager sans atténuer le désir et donc ma dévotion envers mon épouse.
    – Je souhaiterais savoir s’il existe une cage de chasteté sans métal qui puisse être suffisamment courte et hygiénique pour un port 24/24 pendant de longues périodes au moins 15 à 30 jours? Il est important qu’elle soit entièrement en plastique car je dois passer par des portiques de détection de métaux plusieurs fois par jours.
    Une dernière chose à vous demander concernant les gaines de pénis, j’ai vu sur un site la vente d’une gaine dans laquelle le soumis peut mettre son pénis, un anneau entoure les testicules pour le maintenir en place, ainsi le soumis peut pénétrer sa maitresse et lui donner le plaisir quelle souhaite sans risquer d’éjaculer. Quelqu’un à déjà essayé ce type de gode et pourrais nous dire ce qu’il en pense?
    Merci encore de ce lieu d’échange.
    Cordialement Coc31

  69. Salut a tous.
    Perso je trouve tout ça démesuré mais je crois bien que la plupart des hommes qui se laissent embarquer
    dans ce type de relation ont tous un problème soit avec la taille de leurs sexe ou alors coté performances.
    Je trouve qu’ils sont a plaindre malgré qu’ils veulent faire croire le contraire.
    Cordialement. moundy.

  70. Bonsoir,
    Je reviens faire un petit tour me rappelant subitement mes mauvaises blagues avec votre rubrique signalement. La saison des barbecues entre voisins reprend. Aucun changement les premiers temps mais cette fois ci il est criard. Sauf que Ken en fait des tonnes et manquerait plus que Barbie bave. Le voyant au four et au moulin les nanas finissent par se poser des questions. Sinon oui, il leur fiche enfin une paix royale et de ce point de vue je suis moins critique envers votre petit jeu. Enfin, si Barbie perd les clefs, je veux bien me sacrifier, hi, hi. Juste retour des choses non. Prions le seigneur, lol.
    Bien amicalement.
    Yves

    • Marie Séverine

      Bonsoir Yves.
      Contente de voir que nos activités te fascinent !
      Tu peux nous donner les coordonnées de ta femme quand tu veux, ne l’oublie pas …
      A la prochaine ^^

      • Bonjour, et bon premier mai.
        Ensuite, pourvu que Babie sache se taire maintenant oui. Merci bien pour votre offre donc, et je reconnais ici votre humour mais Nan. Permettez moi par contre de lancer un appel au sujet de la perte, accidentelle disons, des clefs, hi, hi.
        Bien cordialement.

  71. Bonjour,
    Euhhh y a un sav pour votre rubrique signalement ? Pont Barbie party. Pas fan de ce genre spring break entre nanas, surtout avec la mienne un peu poisson rouge sur ce coup au sujet de Ken. LUI il aide, LUI il a une piscine, LUI il cuisine, euhhh… Entre nanas je croyais. En gros LUI, une dizaine de nanas en maillot dont un peu la mienne, toutes plus pompettes les unes que les autres et plus sexy les une que les autres vaudrait mieux que vos breloques soient fiables finalement. Moi nada par contre, persona-non-grata. Pourtant hey, muy bonita senorita hey !! Yé vais pas non plous mé mettre dé l’ourine dé Ken sour les vêtements hein. Y a bien un truc qui cloche hein. Sav svp. Cordialement. Yves, alias Rico Chico,

    • Marie Séverine

      Si tu as un décodeur, nous sommes preneuses…

      • Bonjour,
        Désolé, pont de quatre jours, et ma petite femme avec ses copines chez Barbie, chez ken donc. Moi aussi j’ai des potes et je rentre juste. Ce que je voulais dire ensuite ? Que le plan fonctionne à l’envers. Elles ne trouvent plus Ken aussi vulgaire au contraire. Et ma référence au sketch « Ricco Chicco » de Stéphane Rousseau. Ben vi, imaginons que Barbie parle. Moi entouré de voisins eunuques : « muy bonita senorita hey !! ». Au lieu de ça elles font la fiesta chez ken et je suis pas jaloux jaloux mais je retire « pompettes » : « pas se souvenir de tout » ??? Quatre grammes dans chaque bras vi !
        Cordialement

  72. Alexandre Arjona

    Bonsoir Mesdames,

    j’ai lu les différentes introductions à la chasteté masculine, et je dois dire que je m’y suis bien retrouvé. Ma femme me fait porter régulièrement une cage de chasteté depuis un peu plus de 2 ans maintenant, et je dois dire que c’est un bouleversement complet dans ma vie. Ce mode de vie m’apporte énormément et me canalise de manière assez radicale, moi qui étais arrogant et égoiste aussi. Il est vrai que j’ai énormément perdu, disons totalement perdu en autonomie sur le plan sexuel, mais au global je me considère gagnant.Ma vie est plus simple, peut-être plus dure, mais plus simple.
    En quelques mots, voici le niveau de chasteté qui m’est imposé:
    Plaisir sexuel: ma femme me donne du plaisir régulièrement, plusieurs fois par semaine. Cependant, ce plaisir ne me permet pas de jouir (et il m’est offert sans possibilité d’érection)
    orgasme: J’ai la possibilité si tout va bien d’avoir un orgasme toutes les 5 semaines environ. Je ne raterais cela pour rien au monde. j’ai droit à une erection et d’une ejaculation. J’obtiens ce plaisir par masturbation (ma femme, ou meme moi!)
    enfin ma femme est très stricte sur le dernier point, je suis irrévocablement privé de tout acte de pénétration, je n’aurai plus jamais la chance de tenir une femme par les hanches pour la satisfaire…) seule exception; pour concevoir un enfant, mais cela n’est manifestement et définitivement plus d’actualité.

    Je tiens à témoigner pour dire que je suis très satisfait de mon sort, car elle me donne tout son temps et toute son intelligence. je n’ai qu’à la mériter chaque jour un peu plus.

    Amicalement.

    • Bonjour à Toutes et à Tous,
      bonjour Alexandre

      Lorsque tu dis que ta femme te donne du plaisir plusieurs fois par semaine c’est de quelle manière ?
      Il faudrait préciser ce que vous faites … Cage enlevée ?

      Pour ma part, c’est cunni… et rien d’autre jusqu’à libération. ( 6 semaines environ…)

  73. Ah, j’ai lu vos commentaire, pour moi, elle me demande de faire des cunnis régulièrement, mais ayant une Sclérose en Plaque depuis 8 ans, j’ai des problèmes de vessies et j’urine 7 à 8 fois par nuit (en moyenne) avec la cage ça me permis de renforcer les muscles du plexus et de la vessie… Elle est très comptante, de toutes manières ma sexualité a changé depuis cette maladie (et bien d’autre chose), je fais seulement 2 à 3 fois par nuit au toilettes et peut dormir, après cette maladie ou un handicap (on a plus la sensibilité du ziz), ou on a des problèmes au niveau des érections (ce qui n’est pas mon cas), mon couilles et ma verge auraient pas servie à grand-chose si elle m’avait quitté, je n’aurais probablement j’amais retrouvé une compagne. Donc, me sacrifié ne change absolument à rien, la seule chose que je peux vous dire, est de faire très attention aux troubles erextionnelles, et l’avis des médecins est de vidés au minimum la prostate au moins toutes les semaines, à 15 jours… Soit, un faisant un touché prostatique que tous médecins ou soignants connaîent ( mettre un doignts dans l’annus et masser gentillement (soit avec des gangs, bien désafecté les doigts et faire attention de pas avoir les ongles trop grands pour les femmes afin de ne pas blesser la prostate, infection). La deuxsième possibilité est d’utilisé un petit gode (vibromasseur) 12 cm à 15, afin de vider la proste par un numbing, ou un petit Rosbueds pas trop grand, maximum 120 g à 7 cm de diamètre, après cela peut être dangeureux car la pointe rentre dans les intestins et peut provoquer des infections graves, et des troubles gastriques.

    Jérôme Bonvin

  74. bonsoir a tous si j’ecrit ce soir c’est pour vous annoncer que ma femme hier soir ma dit en rentrant du travail tu debarasse range la vaiselle et etend le linge bien sur fatigue j’ai repondu suis creve je viens juste de rentrer et elle a repondu tu veut que je te mettre une ceinture de chastete ? j’ai repondu non bien sur mais etait quand meme excite et avant de me coucher elle ma dit rase toi bien le sexe car je pense que je vais commencer a te mettre la ceinture,j’ai ete me raser et je me suis coucher je lui ai dit bonne nuit et elle ma dit demain soir en rentrant du travail avant de dormir tu porteras la ceinture jusqu’a dimanche. je suis excite et inquiet car je ne veux pas devenir impuissant alors j’aurais une question aux soumis le fait de porter une ceinture de chastete 2 ou jours ou une semaine peut rendre impuissant merci pour vos reponses .j’ai toujours eu le fantasme d’etre soumis a ma femme mais ca me fait peur alors mesdames comment faire??

    • Réponse a PATRICK
      Je te rassure moi je suis encagé depuis plus de sept ans et je suis très virile j’éjacule abondement et en pleine érections ( a l’élastique) mon pénis mesure 15 a 16 cm et 40 mm de diamètre au début il m’est arrivé d’ètre encagé un mois voir plus ma MAITRESSE me vidais la prostate tous les jours en me sodomisent ca a duré deux ans et j’avais comme toi peur de devenir impuissant lorsque je suis devenue un parfait soumis (sois elle m’accordais un rapport sexuel ou elle me fesais une traite ou un orgasme ruiné elle me vidais les couilles 3 4 fois semaine ensuite elle est devenue amie d’autre MAITRESSE nous somme six soumis avec nos MAITRESSES
      tous a changer on se retrouve souvent ensemble et nous somme a la disposition de toute les MAITRESSES et en plus il y a toujours des femmes célibataire qui se serve de nous (nous somme très sollicité
      au court de la journée on est sodomisé et on nous fais 2 a3 traite ou orgasme ruiné nous avons obligation de donner des orgasmes a ses dame on leur fais des cunis (les rapports sexuel son strictement interdit ) donc nous restons très virile et nos MAITRESSE agisse en conséquence elle nous pose (extendeur de pénis parachute a testicule plug de dilatation ect ?????
      CLAUDE

  75. reponse a CLAUDE
    J’en suis pas arriver la ,loin de la d’aileurs ma femme devait me mettre la ceinture jeudi mais comme ca na pas ete dans son travail elle a ete contrarie,jelui en ai parle et je lui ai dit c’est pas grave on essaiera ou vendredi ou samedi et aujourd’hui nous sommes dimanche cematin j’ai parler de ca avec elle ais elle a repondu tu ne penses qu’a ca la ceinture de chastete moi j’ai autre chose a penser,je sais pas comment faire pour qu’elle devienne une vraie maitresse si vous avez des idees ou conseils je suis preneur car j’ai l’impression d’etre un souminateur et j’aime pas ca je voudrais tellement que ca vienne d’elle meme aidez moi merci.
    Cordialement bisous a tous patrick

  76. rebonsoir bon voila j’ai eu le droit a la ceinture toute la nuit mais ce matin elle est tomber toute seule faute d’ecartement avec les testicules donc depuis ce matin je me retrouve sans ceinture et depuis ce soir ma femme ma dit tu debarasse et tu range le linge et arriver dans la chambre elle ma dit c’est pas si mal que ca la ceinture je vais te la remettre 2 ou 3 jours de plus je suis excite d’un cote mais aussi inquet de l’autre on va voir je tente le coup je vous direz la suite dans 1v semaine bisous a tous.

  77. reponse a claude

    claude tu peut me dire si on a un sexe petit au repos et que la ceinture tombe j’ai une cb6000s que ma femme ma mise l’autre soir mais au matin elle est tomber seule par contre j’ai remarque que quand elle a mis la cage ça remplissez le tube mais après quelques dizaines de minute mon sexe rentrer juste au bord que faire ?

    • patrik,
      Pour un petit zizi il faut bien sur une cage courte,
      vue qu’un robinet change sans arrêt de taille
      et de consistance : c’est que dans sa  » version »
      la plus riquiqui qu’il doit emplir la cage.
      Ensuite c’est le diamètre de l’anneau principal
      et l’écartement entre celui ci et la cage,
      qui doivent être au plus juste.
      Sinon la bourse peu s’échapper et la cage n’a plus d’intérêt.
      Tu peut lire le texte que j’ai écrit sur le sujet,
      ainsi que mon adaptation d’une « curve » pour petite bite,
      dans: » Chasteté à la plage » voir la photo, ici même sur ce site.

  78. merci Madame fleur pour toutes ces explications maintenant je n’attend plus que l’ordre de ma Maîtresse pour remettre la ceinture avec des nouveaux réglages,en attendant ce soir j’ai fait a manger aux enfants leur faire la douche les mettre au lit et après lavage et rangement de la vaisselle après je prépare la table pour le petit déjeuner de toute la famille en attendant que ma Maîtresse rentre de sa danse avec ses copines. j’espère que d’après vous Mesdames je me comporte comme un vrai soumis? qu’en pensez-vous? merci!!!

  79. bon ben ce soir je retourne en cage pour la deuxième fois j’aimerais poser une question 1) pour les hommes au bout de combien de temps qu;on porte une ceinture on se résigne et on accepte définitivement que c’est votre Maîtresse qui décidera de la libération!!
    2) et pour les Maîtresses j’aimerai bien avoir votre sentiment,et que ressentez vous après avoir encages votre soumis et au bout de combien de temps cela vient »il merci et bravo a votre site que je dévore tous les jours.

  80. Patrick, au bout de combien de temps, cela dépend des personnes, mais comme tu me sembles motivé et prêt à devenir un bon soumis, cela ne devrait pas tarder. Il suffit d’y aller progressivement. Par exemple 12 heures un jour sur deux ; puis 24 heures un jour sur deux ; puis 4 jours par semaines 24/24 ; etc. Tu verras à quel moment tu te sens prêt à l’accepter 24/7 sauf libérations pour honorer Madame.

  81. Oui cougarillo je pense que ca devrait aller par contre j’ai tres peur de devenir impuissant, parceque il parait que d’etre encage retrecie le sexe et rend impuissant alors comment faire? deja qu’il est touit petit quand je bande pas!! de toute facon je debute alors on va prendre son temps c’est vrai que j’aime quand ma femme m’humilie elle sait vraiment comment faire et je suis excite maintenant j’attend ou elle va vraiment etre une dominatrice severe je fait tout de facon a ce qu’elle soit heureuse.voila bisous a tous et lechage de talons aux maitresses.
    cordialement patrick

  82. Rassures-toi patrick, cela ne rend pas du tout impuissant, c’est une légende ! Ou peut-être dans des cas extrêmes de port longue durée (genre 1 ou 2 ans sans retrait), et encore …

  83. merci cougarillo pour ton message je suis rassure , par contre elle avait commence a me dominer mais en ce moment plus rien elle ne fait plus rien ni domination ni ceinture, elle ma dit que je ne pense qu’a ça elle est énervée comment faire pour qu’elle est envie de me dominer je doit pas vraiment savoir y faire ça me manque!!!! »

  84. merci a vous Madame Fleur,
    il est vrai que j’ai déjà pense a la prison de Morgan mais je préféré attendre que ma Maîtresse décide,j’aimerai qu’elle soit plus autoritaire m,ais je sais pas comment faire avez vous une idée??

  85. Bonsoir , je suis assez abasourdi, mais heureux de rencontrer des personnes qui partagent cette vision de relation possible entre les femmes et les hommes , les femmes assumant leurs désirs et s’assumant tout court.
    Issu de l’après 68, membre du MLAC, comme soutien logistique, sourire, je n’avais que 17 ans. J’ai toujours aimé que la femme prenne des décisions.
    Je peux avouer maintenant que mon désir profond a été de servir la femme.
    Je ne sais qui a dit 80% du cerveau de l’homme se trouve dans son sexe , mais il a malheureusement (ou heureusement), toutes les décisions que j’ai pris dans ma vie , étaient liées au désir de servir une femme.
    J’ai souffert de l’univers masculin, pensionnat notamment, dans le sens ou nous sommes restrictif, tellement prévisibles, nous les hommes.
    La rencontre avec l’univers féminin, avec se désir de servir, fut hélas un fiasco, trop tôt , quelques décennies d’avance.
    Alors merci pour ce site , qui a la force de soulever, les pulsions d’êtres qui souhaitent se rencontrer ,femmes dominantes – hommes soumis à la femme.
    Le contrôle de la sexualité , je ne peux parler que du point de vue masculin , est essentiel , notamment quand j’ai avancé que le cerveau de l’homme était dépendant à 80% de son sexe. Le port de la cage de la chasteté parait évident dans le cadre d’un jeu, , mais le sommet de la soumission est de se contrôler sans avoir besoin d’artifice.
    La durée aussi est importante, plus cela dure, plus cela nous encourage à servir la femme, comme elle le souhaite et non comme nous, nous le souhaitons. Cela interroge aussi la notion de plaisir, pouvons nous différer, attendre pour peut-être multiplier l’extase ?
    Mais surtout pour faire plaisir à notre partenaire féminin, d’abord honorer son plaisir!
    Encore merci pour ce site

  86. Voici quant à moi les questions que je me pose en tant que soumis non encagé. Mon but n’est pas d’imposer ma vision des choses.

    1) Une certaine proportion d’hommes à partir de grosso-modo 50 ans ont besoin d’être touchés par leur femme pour que l’excitation les gagne. Ceux-là seront moins, voire plus du tout, physiquement excités de la voir passer à 50 cm devant eux habillée sexy ou à peine. Dans ces conditions-là, cage de chasteté ou pas, ils passent la plupart de leur temps à rester génitalement éteints.
    Dès lors, le port de la cage ne perd-il pas largement en intérêt à partir d’un certain âge (pour un pourcentage d’individus du moins) ?

    2) On dit en substance de la cage de chasteté mentale ne permet pas de connaître la frustration physique, en plus de mentale, que procure une cage véritable. De plus, la frustration sexuelle doit amener le soumis à focaliser sa pensée sur sa Maîtresse qui en tirera les bénéfices. Très bien !
    Mais si un non-adepte est au courant de ces effets de la cage, alors il a la capacité de vouloir, sans cage et avec ferveur, ressembler en tous points à un soumis encagé: être la propriété de sa Maîtresse, abandonner toute revendication, lui être dévoué, vouloir son bonheur, la servir et œuvrer à son épanouissement sexuel, subir le jeu et attendre docilement son prochain orgasme. Et même continuer à la servir avec soin même si son dernier orgasme vient d’avoir lieu. La sensation physique de frustration est le seul élément manquant à cette liste. Au bout du compte, est-ce qu’un tel soumis non-adepte, mais dévoué, passe vraiment à côté de quelque chose de crucial ?

    3) Des soumis encagés parlent d’excitation permanente, de désir permanent. Permanent comment ? Pendant le temps qu’ils sont à la maison mais pas au bureau ? Et pour autant que leur maîtresse joue suffisamment régulièrement à les exciter ? Ces soumis-là bénéficient-ils d’une maîtresse prenant la peine, sans relâche ou presque, de cultiver la surprise et l’imprévisibilité, au fil des mois et des années ?

    4) Au fait, être excité en permanence, chez ceux qui en parlent, est-ce quelque chose qui se tarit, ou pas ? Lorsqu’une partie du corps vous fait mal, de deux choses l’une: ou bien c’est pénible à supporter, ou bien vous vous habituez (plutôt rapidement) à la douleur au point de ne plus y penser, auquel cas vous n’avez plus mal ! La deuxième possibilité ne s’applique pas en matière d’excitation ? Si plusieurs jours de port de cage finissent par exciter un soumis à bloc, quelle probabilité a-t-il de faire partie des soumis qui continuent à ressentir cette excitation intense pendant les 10 ou 30 jours suivants ?

    5) Je reformule la question du long terme. Le confinement permanent n’est-il pas un risque réel de rendre l’homme indifférent à la magie de ce concept ? On sait que la chimie du cerveau n’est pas arrangeante avec la passion amoureuse à long terme, ne l’est-elle pas probablement encore moins à ce régime autrement plus raffiné ? La perte progressive de désir (incluant une diminution de désir de se soumettre corps et âme), étant donné que la récompense se fait trop rare, me semble inéluctable. On laisse la question de côté et on verra bien dans quelques années ? Combien sont les gens qui témoignent qu’il n’y a pas de risque ET qui ont expérimenté pendant de suffisamment nombreuses années ?

    6) On ne parle jamais d’encager un soumis par exemple 3 semaines sur 4. Pourquoi ? Cette alternance me semble être pourtant l’unique solution au souci d’altération à long terme de la capacité d’érection (le souci existe aussi bel et bien au niveau vasculaire). Semaines, ou mois. Principe: la maîtresse frustre copieusement son soumis pendant 3 mois, puis changement de régime le 4ème mois, lors duquel érections, éjaculations et rapports sexuels lui seront plus ou moins généreusement accordés. Pour lui rappeler concrètement, à lui, à son mental et surtout à la chimie de son cerveau, la substance de la frustration qu’il devra à nouveau subir les 3 mois suivants. Et par la même occasion, refaire une santé à ses vaisseaux sanguins. Cette idée-là, elle me botte déjà beaucoup plus.

    7) Last but not least. L’excitation sexuelle fait monter la tension artérielle. Alors, quel est le risque d’être en permanence en surtension ? La tension monte-t-elle tout autant lorsqu’on est encagé, ou pas ? Car, si oui, cela signifierait que plus un soumis a le bonheur de subir l’excitation permanente mentionnée plus haut, plus il risque un accident cardio-vasculaire à long terme.

    Cela étant je souhaite à tous un bon portage ou non-portage de cage. Et de joyeuses festivités pour les semaines qui viennent !

    • Bonjour PHIL je viens de lire votre commentaire qui est lintéressant je vous apporte qu’elle que infos c’est vrais que les MALES (excusez moi dans notre groupe de domina on emplois plus le mot homme )a la cinquantaine change il on plus besoin de contact physique d’où le faite de leurs mettre une cage et leurs faire différente prestations (sodomie fist uro et bien autre chose je l’ai expliqué hier )oui le port de la cage focalise le soumis sur sa maitresse (il s’ai qu’elle seul control sa sexualité )en la voyant il a en permanence des jouissances il nous dise que pour eu c’est euphorique ce qui favorise leurs libido nous nous somme contre le port de la cage sur de longue duré (excepté pour faute grave )très rare nous avons d’autre méthodes (disciplinaire )je ne pense pas qu’il y est perte de désir au fil des années a condition que vous que vous intéressé régulièrement a lui des prestations diverse et des récompenses (il ne penseras plus qu’a sa maitresse il auras le comportement d’un petit toutou qui attend sa récompense
      Il est vrais qu’il y a risque de problème cardio _vasculaire principalement au moment de l’éjaculation pour un MALE qui est pompé régulièrement le risque est minime (la production de sperme atténue le risque )
      Moi et mes collègue nous avons une activité sexuel importante nos soumis porte une cage et très important un plug (il nous dise que ca leurs donne la sensation d’appartenir a leurs maitresse
      Nous on est comblé et eux sons bien adapté a ce mode de vie nous somme très complice (il sons content que nous gérons leurs sexualité
      Pour mes collègues IZABELLE

  87. Bonjour Phil, j’aime bien le concept de l’alinéa 6, sourire. Plus sérieusement, la frustration , le désir , la tension sexuelle, sont l’émanation de notre cerveau , l’essence parfois qui nous fait lever le matin ! un maitre mot espoir.
    Bonnes fêtes à toutes et à tous.

  88. Bonjour Mesdames et messieurs,

    Je tiens à Vous remercier pour la qualité et l’intérêt de ce site, qui est très instructif et qui donne beaucoup d’envies.
    Sur le papier (ou dans ce cas sur l’écran), la cage de chasteté, ça donne vraiment très envie, envie de faire l’effort d’installer ça sur la durée. Je peux peut-être préciser que je suis un homme d’un naturel plutôt soumis, et que je fantasme sur la cage de chasteté depuis un bon moment, et avec ma petite amie, nous avons essayé une ou deux fois, et ça n’a pas été très concluant. Les raisons semblent revenir dans les témoignages (irritations, gouffre post coital). Malgré les difficultés, nous avons trouvé cela terriblement excitant.
    Cependant, j’ai rencontré une difficulté que je n’ai pas su voir sur votre site (j’ignore si je l’ai juste raté, et dans ce cas, désolé): si j’ai bien compris, le principe de la cage de chasteté est de priver, frustrer et surtout contrôler monsieur par le contrôle de ses orgasmes, et sur la durée, le comportement s’ajuste en fonction des envies et désirs de Madame. Seulement voilà, moi, avoir la cage sur moi ne m’empêche pas de jouir… J’ai eu des éjaculations nocturnes plusieurs fois, et si je me mets devant l’ordinateur pour une séance de « masturbation », je peux être tellement excité que je jouis malgré l’impossibilité de bander. Ensuite, je ne me sens plus tant que ça sous contrôle…
    Alors ma question, si vous le permettez, serait celle-ci: est-ce quelque chose de normal, courant? Et Surtout, y a-t-il un moyen de dépasser ou contourner cette difficulté? Ou bien n’y a-t-il aucun espoir pour moi?
    Merci pour tous vos articles, conseils et tentations!

  89. Ben je dirais: commence par te demander s’il est bien raisonnable de te mettre devant l’ordinateur pour ce genre de séance. Et je te souhaite que ton esprit se focalise suffisamment sur ta petite amie pour t’amener à arrêter bientôt.

  90. Matt, je te conseille de t’inscrire sur un site de chasteté masculine pour tenter de trouver réponses à ton problème. Soit « chasteté masculine.com » (non bdsm), soit sur « cage-et-chasteté.com » (plus D/s)

  91. Bonjour à tous,

    Une amie m’a fait découvrir la cage de chasteté il y a une dizaine d’années. Elle adorait le concept. Je le découvrais et ça me faisait peur. Je ne connaissais pas ma femme encore. Elle me l’a fait porter un peu mais je me suis rebellé et en définitive je ne l’ai pas mise très longtemps. J’avais peur que cela me perturbe pendant mon travail, mes nuits etc. Je m’imaginais qu’elle serait capable de me laisser dans cet état plusieurs jours si je lui laissais la clé. C’était une CB 3000 je crois. Mais le ver était dans le fruit et je me suis mis à fantasmer sur le concept.

    Quand j’ai fait la connaissance de ma femme, je lui ai parlé de ce type d’objet (que je n’avais plus) et lui ai demandé ce qu’elle en pensait (on évite de rentrer dans le syndrome de la famille carcérale http://sexes.blogs.liberation.fr/2009/05/06/la-famille-carcerale/ et donc on partage beaucoup). Je pense que j’étais un peu souminateur car elle n’y voyait que peu d’intérêt. J’en ai achetée une quand même pour lui montrer (CB 6000). On a joué un peu. Ça l’a amusée, mais elle ne me la mettait pas, me demandait de la mettre de temps en temps (je soupçonne que ça la dérangeait et l’inquiétait de me faire du mal, si elle est dominante naturellement elle n’est pas sadique) et au final je trichais, je ne la verrouillais pas tout de suite, si la cage me faisait mal (la nuit par exemple) je l’enlevais -elle ne gardait pas la clé avec elle-, et lorsqu’elle avait la clé, je la convainquais de me la retirer, bref ça venait plus de moi que d’elle, je ne l’ai jamais portée plus que 24 heures et l’intérêt a disparu.

    Toutefois, j’ai essayé de la porter le plus longtemps possible (pour moi) afin de comprendre la sensation et aussi pour me permettre de bosser plus sérieusement (j’ai pas mal de temps libre, je suis souvent très excité et me masturbe assez souvent). Je me suis aperçu que si j’étais chaste trop longtemps (la cage le plus longtemps possible, pas de masturbation), 1) je pouvais devenir agressif, 2) qu’au bout d’un certain moment la libido n’était plus aussi forte (ce qui est problématique d’après moi car si on n’a plus envie de bander, on finit par ne plus bander, non?), 3) j’ai lu plusieurs fois que le risque de cancer de la prostate est accru chez les hommes qui ne se masturbent presque pas ou qui n’éjaculent pas assez souvent.

    Que pouvez-vous répondre à ces 3 points? agressivité accrue, perte de libido (effet inverse à ce qui est recherché), problème de prostate…

  92. Bonjour Barindid
    Je ne sais pas pour les points 1 et 2 (quoique puisque les encagés deviennent éjaculateurs précoces…ils ne bandent plus ou presque, donc en effet incohérent avec une libido riche^^), mais pour le point 3/ oui plusieurs articles scientifiques le prouvent (augmentation nette du risque de cancer de la prostate sans éjaculation au moins tous les 2 jours) et même la semaine dernière un cancérologue français le confirmait sur une radio nationale : »éjaculer souvent permet d’illuminer, en même temps, des bactéries et toxines….connues pour favoriser le cancer de la prostate »…

    Ensuite chacun fait ce qu’il veut de sa santé^^…

    • Marie Séverine

      MonsieurLuc, chaque fois que tu as cité des propos ou des articles, ils se sont avérés introuvables. Donc inexistants ?
      Et je travaille dans le milieu de la recherche, donc j’ai accès aux revues spécialisées.
      Cite un véritable article pour une fois, qui existe et qu’on puisse consulter, ce serait intéressant, car pour le moment, tu sembles être le seul à défendre cette idée.

      • Bonjour Marie-Séverine

        J’ai bien vérifié, c’est bien cet article:
        https://www.sciencedaily.com/releases/2014/10/141028082131.htm
        qui est le plus récent sur le sujet ^^ (prostate)

        • Marie Séverine

          MonsieurLuc, ce n’est pas une revue scientifique (elles sont payantes, du reste), c’est un site de vulgarisation. L’équivalent de science et vie … Et c’est un article sur la multiplicité des partenaires (qui fait un postulat que plus de partenaires = plus de rapports, ce qui est loin d’être une évidence …).
          Du reste, point amusant, il y a en bas un lien vers un autre article qui dit tout le contraire, ce qui est bien caractéristique de ce genre de sites ou de revues.
          N’oubliez pas de tester votre psa régulièrement, comme je le fais pour mon mari tous les 6 mois, ce sera plus utile. Car éjaculations ou pas, nombreux partenaires ou pas, quand ça arrive, il faut le savoir le plus tôt possible.

  93. Luc écrit: risque de cancer prostate si pas éjaculation TOUS LES DEUX JOURS. Ben mon gars, tu as une sacré santé pour éjaculer plus de 180 fois dans l’année. Félicitations. Et tant pis pour 98% des mâles qui n’arrivent pas à réussir cet exploit. Gare à leur prostate! (et à la mienne qui suis encagé depuis 8 ans avec libération une nuit tous les 2 à 3 mois)…

    • Un exploit ? une santé …. faire 3 ou 4 fois l’amour à sa compagne par semaine… Tu es sûr que ta cage ne t’éloigne pas des réalités ^^ du monde Jean Frist^^ ??, et encore pas mal de couples font encore plus l’amour que cela

      • Si tu fais 3 à 4 fois l’amour à ta compagne par semaine , je tiens à te féliciter. Tout en espérant qu’elle s’en rejouisse et apprécie. Et en me demandant quand même pourquoi tu es omniprésent sur ce site qui évoque la soumission et la chasteté des hommes qui ne peuvent prendre du plaisir qu’avec l’accord de leur femme.
        Comme disait l’autre plus haut, contente toi de te rincer l’œil. Et pose-toi la question de ta présence récurrente sur ce blog qui va à l’encontre de tes besoins . Bonne journée M. Troll.

  94. Pour répondre à Barindid (selon mon propre vécu) :
    1) Agressivité accrue. Oui si l’on sait qu’on est encagé non stop pour 3 mois, par exemple. Non si aucune durée n’est fixée et qu’on peut espérer une libération pour câlins assez souvent si bon comportement, bons services, marques d’affection et obéissance. Dans ce cas au contraire, on devient très docile, plus amoureux et plein d’espoirs.

    2) Perte de libido. Même réponse que précédemment. L’espoir entretient et renforce la libido alors que se savoir sous clé pour une longue période (plusieurs semaines) a tendance à éteindre peu à peu la libido.

    3) Risque pour la prostate. J’ai déjà lu tout et son contraire, donc je n’en sais fichtre rien … Pour ma part, j’ai tendance à me fier à la nature (elle est bien faite et on ne gagne rien à la contrarier). Et la nature de l’homme est faite pour éjaculer souvent (d’où les masturbations lorsque la Dame n’est pas trop branchée sexe).

  95. Merci bien pour toutes ces réponses, dont celles plus particulièrement de Cougarillo qui rejoignent ce que je supputais.
    Merci aussi à la participation de Marie Séverine.

  96. « Je vois que certains ont pris de bonnes habitudes » a la gallabru dans le film les gendarmes.
    2 questions
    1/ Les mecs encages qui se font largués apres 2 ans ou plus de service. Ça doit laisser un goût amère non? De manière générale etre soumis et se faire larguer par sa maitresse ( Ca doit arriver) , Ca doit être dur pour l estime de soi. Je vous dis « attention » faites gaffe aux petasse
    2/ les femmes qui postent leurs programmes sur le site genre « mon soumis à fait une bêtise , je vais l encager 3 mois non stop » c est des fake j espere. Car sinon c est un niveau de bêtise incense…une alliance de premiere de la classe et de non respect de la dignité humaine industrielle.
    En tout cas la lecture est divertissante.
    Bien à vous

  97. Je lis ce blog avec intérêt depuis quelques mois, je suis parfois admiratif, d autres fois septique et parfois amusé, surtout par les histoires vécues écrites par des hommes qui prennent un pseudo féminin pour décrire leurs fantasmes .

    Heureusement au milieu de tout ceci il y a une mine d informations sincèrement très enrichissante.

    J admire ces hommes qui arrivent à rester encager plusieurs mois.

    Pour ma part, avec mon épouse, qui accepte à présent de me dominer lors de séances épisodique, le port de la cage ne dépasse pas 5 jours, c est une mise en condition pour la séance et non un mode de vie.

    Je prends énormément de plaisir lors des séances, plus mon épouse est cruelle et sadique avec moi plus je trouve cela épanouissant.

    Je rentre dans mon rôle de façon absolu, mais je ne pense pas etre capable de vivre cette situation 24h/24h

    je lui est récemment offert le cokring d éducation, elle me l avait envoyer en photo pour faire monter la pression avant une séance.

    nos séances dure en principe le temps d une soirée, et a la fin de celle ci je me sent apaisé, remplis d une plénitude absolue.

    ce petit mot pour vous dire bravo pour ce blog, même si je suis très loin des soumis de ce site, j y trouve plein d article qui me permette d essayer d être à la hauteur de ma Reine

  98. Bonjour Alexis
    Je suis très content de vous lire effectivement il y a aussi se plaisir que l’ont oublient de se soumettre ,se moment de détente et de lâcher prise ou tous disparaît ?le soulagement de s’être donné à l’autre et comme vous dites si bien de plénitude absolue.
    Merci
    Au plaisir
    Chriss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *