Tu cherches une dominatrice / Tu veux que je te domine ?

Cet article s’adresse à ceux qui disent « chercher une dominatrice », et qui le font de façon maladroite ou inappropriée. Je précise tout de suite, ami candidat, que je ne vise pas à me moquer de toi, ni railler tes demandes, ni être désagréable en quoi que ce soit. Je souhaite t’aider.

Je m’excuse par ailleurs auprès de tous ceux qui ne sont pas concernés mais j’ai besoin de faire cet article pour répondre à de nombreuses sollicitations sans avoir à refaire une explication complète à chaque fois (car je tiens à expliquer / aider).

Certes, pour en venir à toi que je voudrais aider, je vais devoir passer par des étapes qui vont consister à détruire ou massacrer la façon dont tu t’y prends, mais je crois que si tu vas jusqu’au bout, tes chances de vivre un jour ton rêve de candidat soumis seront augmentées.

Où es tu ?
Tu es souvent sur les réseaux sociaux, notamment twitter. C’est plus rapide ?
Tu penses certainement que les 140 caractères max te dispensent ils de la politesse et ça tombe bien parce que ça te gonfle ? Tu crois qu’il faut que tu ailles vite pour avoir plus de chances, et passer plus rapidement à une autre ? Il arrive que tu te fendes d’un mail. Mais en général il est bref, direct, genre « alors tu viens me dominer oui ou merde ? ».
Il y a aussi des demandes polies, il faut le signaler !

Ce n’est pas sur notre blog que nous te croisons, ni dans les commentaires, mais plus souvent en périphérie.

Que veux tu ?
Ce n’est pas très clair pour moi, faute de détails.
Mais je sais comment ça se présente …. En gros comme les deux propositions du titre, qui sont peu ou prou les deux plus fréquentes.

« Je cherche une dominatrice ».
J’essaie toujours de répondre avec un conseil, pour être gentille, mais je meurs d’envie de répondre de façon provocante ou moqueuse… Tu cherches une dominatrice …. Tu as tapé « dominatrice » sur google ? Tu as plus de chance de trouver une truffe dans les sous bois qu’une dominatrice sur internet … Tu penses peut-être qu’il y a des magasins ? Des rayons dominatrices ? Une grande ? Une petite ? Avec des gros seins ? De la vente en ligne ? Je vais essayer de t’expliquer plus bas.

« Tu veux me dominer ? »
Mais bien sur mon grand ….  Je ne te connais ni d’Eve ni d’Adam, je ne sais pas ton age, ta forme, ton mental, strictement rien, et tout à coup, comme ça, j’aurais envie de te dominer ? Et en général, tu me tutoies, pas de Bonjour ni Madame, tu me parles comme à ton pote, et tu crois que je vais sauter de joie et te donner mon numéro de mobile ?
As tu conscience du ridicule de cette façon de procéder ? Es tu vraiment lucide ?

En fait, que cherches tu vraiment ?
En y réfléchissant, je vois 3 niveaux de recherche.

Le premier, c’est la branlette.
Tu veux voir des photos, lire des textes, sur un sujet qui t’excite. Et avoir un échange, même très mince, avec une vraie femme dominante, accélère tes sensations.
Je te le dis tout de suite, ça ne me choque pas, je ne suis pas du tout une sainte nitouche, et mon mari aussi se masturbait (mais ça, c’était avant, maintenant il attend bien gentiment que je lui accorde la permission ET la possibilité de jouir). Par contre, même si je le comprends, tu comprendras à ton tour que ça n’intéresse pas du tout les femmes quelles qu’elles soient. Les pubs pour les sites d’arnaque essaient de te faire croire le contraire, que des bataillons de femmes perdues n’attendent que toi, mais c’est tout simplement faux. Tu peux continuer toute ta vie à te branler en le croyant, mais jouer tout seul finira peut être par te lasser. Ou pas.

Le second, c’est une « séance occasionnelle ».
Tu voudrais jouer au soumis, mais juste pour profiter de l’excitation que cela procure, jusqu’à l’éjaculation. Après, tu veux juste rentrer chez toi.
Dans ce cas, il ne reste qu’une chose à faire : des économies pour aller voir de temps en temps une professionnelle. Il semble qu’elles soient nombreuses, assez douées, bien équipées, capables précisément de retarder ton éjaculation pour te faire profiter des frissons de la domination le plus longtemps possible. C’est un peu chérot, mais c’est du travail de pro.
A toi d’explorer internet (et twitter) pour trouver la bonne personne et prendre contact (poliment !).

Le troisième niveau de recherche : la relation avec une femme qui soit (devenue) dominatrice
(je le dis comme ça exprès pour le moment)

Si c’est ton cas, ton cri, même maladroit, me touche et me va droit au cœur. Non pas que j’aie envie de te rencontrer, mais que je voudrais que tu puisses trouver l’âme sœur et vivre ton idéal. Et en général, je trouve que tu t’y prends très mal. Je vais essayer de te dire le plus de choses utiles possibles.

Une dominatrice n’est pas un article sur étagère.
C’est une de mes réponses préférées, car elle résume un peu tout. C’est un peu comme si tu disais que tu veux une sensation de vitesse. Ce n’est pas impossible, mais il faut d’abord que tu trouves une voiture ou une moto, et qu’ensuite tu apprennes à la conduire, et ensuite tu accéderas à ce genre de sensations.
Une dominatrice toute prête, juste qui fera ce que tu aimes, voudra vivre avec toi, avec son petit gode en place et sa cravache dans la main, ça n’existe pour ainsi dire pas. Il va falloir que tu cherches une femme, pas une dominatrice. Les sensations, comme pour la moto, ça viendra après, au fur et à mesure, ensemble.

Une femme plutôt dominante.
Il va donc falloir que tu cherches une femme, comme tout un chacun, que tu aimeras et qui t’aimera. J’ai une certaine expérience, et le blog qui fonctionne depuis 2 ans m’a fait rencontrer des centaines de couples, et discuter avec beaucoup d’entre eux. Il n’y a pas de relation dominante/dominé qui tienne sans qu’à la base il y ait une relation amoureuse solide.
Je te le dis en une phrase : en dehors des professionnelles, les femmes qui dominent le font par amour, dans une recherche d’équilibre du couple.
Dans une grande majorité de cas, la relation de domination intervient après plusieurs années de vie amoureuse sans domination explicite.
Je ne prétends pas que des rencontres réussies de gens SM n’existent pas, mais c’est un peu le truc qui n’arrive quasiment jamais, comme le gros lot au loto : tu ne peux pas baser ta stratégie de vie sur cet espoir, car tu as 99999 chances sur 100000 de mourir sans y avoir goûté…
Il faut donc que tu rencontres ton amour de femme. Mais ….. si tu as envie qu’elle te domine plus tard, tu dois faire en sorte de rencontrer une femme … plutôt de tempérament dominant !
Pour résumer, ne cherche plus une « dominatrice », mais une « femme », si possible une « femme dominante » qui te dominera très volontiers le moment venu. Au départ, elle ignorera peut être tout de la domination, de la chasteté contrainte, et de tout ce dont nous parlons ici, mais ce n’est pas grave. Si elle est dominante, elle apprendra vite ! (haha).

Voilà pour le moment. J’ajouterai des éléments si ça n’est pas clair. Mais si tu as lu tout cela et que tu as un peu de jugeote, tu auras compris de d’interpeller une femme sur Twitter en disant juste « Je veux que tu me domines, viens en MP » ou autres messages du genre, c’est poubelle direct.
Cela dit, comme je suis gentille malgré les apparences, je te souhaite bonne chance.

Si tu es déjà en couple, cet article peut aussi te servir : http://jedominemonmari.com/convaincre-ta-femme-de-te-dominer/

 

42 Commentaires

  1. Je ne dirais qu’une chose, Marie Séverine, Bravo !

    Vous avez très bien résumé et ceux qui ne comprendront pas, c’est qu’ils ne veulent pas comprendre.
    Une relation qu’elle soit D/s, vanille, chocolat ou pistache passe avant tout par la découverte de l’autre et elle se construit, jour après jour, pierre après pierre.

    Qu’on se le dise !

    • Marie Séverine

      Bonjour Sylvie ! vanille, chocolat ou pistache : j’ai éclaté de rire ^^

      • Tous les gouts sont dans la Nature, ma bonne dame !! sourire

      • beaucoup de venalite dans le bdsm dommage

        • Marie Séverine

          Bon, c’est vrai, mais dans la vente de fruits et légumes aussi, finalement …
          Le tout est de savoir si tu veux acheter quelque chose, auquel cas c’est assez logique de payer, ou si tu veux créer quelque chose, auquel cas il faudra partager, et offrir.
          Et je précise que si tu penses qu’offrir ta soumission suffit, imagine ce que dirait ton marchand de légumes si tu lui disait que tu lui offres ta faim, et qu’il doit de ce fait te donner des légumes gratuitement…

    • je recherche une ou deux dominatrices

    • veux tu construire quelque chose avec moi

  2. Bonjour Marie Séverine
    Tout est dit

    • Bonjour je suis un homme marié a la recherche d’une dominatrice sur clremont ferrand 63000. Merci par avance de me conseillé
      BOY BOY

      • Un conseil ….. ????
        Soit vous en parlez à votre épouse, soit vous faites recours à une professionnelle , avec l’accord de votre compagne, bien sur …. sourire !

  3. Vous avez raison Mesdames, je confirme vos dires.
    Respectueusement

    • Bonjour je suis un homme de 19 ans.
      En arrivant sur ce site je m’imaginais ( peut être ) vouloir être un soumis mais le caractère incisif de ce blog m’a fait froidement redescendre.
      Je sais maintenant que je suis juste un homme qui fantasme (tjr agréable ).
      Si la soumission sexuelle m’attire à court terme, je n’arrive pas à la concevoir à long terme ( si j’ai bien compris c’est cette dépendance qui est au cœur de la soumission d’un homme et qu’elle agit comme une drogue ).

      Ma question est donc la suivante:
      Comment un homme peut ce complaire dans cette situation ? Et n’a t’il pas peur de perdre sa personnalité ?
      ( rappelons-le il est volontaire)

      Merci

  4. Soumis emmanuel

    Bonjour Mame Marie-Severine, un grand merci de nous faire partager un ressenti féminin. En effet, les hommes et les femmes ne pensant pas du tout de la même manière et n’ayant par définition pas les mêmes buts, il est rare, et vous le faite très bien et très sincèrement, de partager des conseils sur comment parler aux femmes. Merci infiniment !

  5. Bonjour Madame,
    Merci pour cet article. C’est intéressant mais au final assez désespérant. Cela illustre bien le fait que la plupart des femmes, mêmes celles qui sont dominantes aujourd’hui, auraient parfaitement pu s’en passer et être heureuse autrement. Pour ma par j’avoue que cela ne m’intéresse pas de prendre une femme qui n’a rien demandé, qui est parfaitement heureuse comme elle est, et petit à petit essayer de la faire dévier vers mon fantasme à moi. Cela me semble le contraire de l’idéal de servir une femme. J’en viens de plus en plus à la conclusion que si on aime, respecte et veut le bonheur des femmes, ou d’une femme, il faut savoir la prendre et l’apprécier comme elle est. Et rien n’empêche à côté d’avoir son petit jardin secret de fantasmes de soumissions dans sa tête sans l’embêter avec ça…
    Mes respects.

    • Pourquoi garder ton fantasme dans ton jardin secret? Pourquoi ne pas le partager avec la personne avec qui tu es supposé être honnête et authentique? En quoi ça l’embêterais? Tu serais embêter si ta conjointe venait te parler de ses fantasmes?

  6. Bonjour Marie Séverine
    J’ai lu votre article avec intérêt.
    En 1er lieu, je porte à votre connaissance que je vous envoie ce commentaire après approbation de Madame.
    Soumis, je confirme que ce type de relation n’intervient qu’après plusieurs années de vie commune et beaucoup d’amour.
    Au début de notre relation, nous pratiquions une sexualité « classique », et J’ai constaté une propension de Madame à maîtriser nos ébats et toujours me faire baisser la garde pour « avoir le dernier mot ».
    Je l’ai progressivement accepté et notre relation a évolué dans la D/S (oui, c’est ma Déesse !) :
    – Abandon de la pénétration, au profit du seul cunnilingus suivi d’une auto masturbation,
    – Douches dorées,
    – Plus récemment sodomie avec gode ceinture : pratique qu’il a fallu expliquer, dédramatiser (non, ceci n’a rien à voir avec l’homosexualité), lui supplier. Je dois dire qu’elle a adoré dès la 1ère séance et que cette pratique est devenue désormais courante,
    – Dernièrement (à ma demande) encagement temporaire, qu’elle a rejeté au départ « enlève moi ce machin », mais qu’elle commence à apprécier au vu de mon changement d’attitude lorsque je suis en prison (idem après la sodomie) : je deviens un agneau,
    – Ne rien exiger mais se soumettre aux décisions de Madame !
    Le cérébral prend à présent une grande place dans notre sexualité.
    Oui, il faut effectivement beaucoup de patience, d’explications, de dédramatisation pour en arriver là, et je dois avouer que votre site (entre autres) m’a beaucoup aidé.
    Nous avons progressivement glissé vers ces pratiques qui nous ont révélés l’un(e) et l’autre (il faut effectivement que Madame soit de nature dominante), et nous vivons à présent en parfaite harmonie, sachant que notre relation évoluera encore.
    Comme l’écrit Marie Séverine, si un homme veut de suite une dominatrice, mieux vaut aller vers une professionnelle.
    Voilà, si vous décidez de faire paraître ce témoignage, j’espère qu’il aidera les prétendants à la soumission à œuvrer à la gloire du sexe magnifique.
    Respectueusement
    Kissoumis

  7. Bonjour,
    Depuis pas mal de temps je regarde les pages de ce site, qui est fort plaisant je trouve,
    Et j’ai lu une partie de cet article et je suis d’accord j’avoue. Pas de dominations sans amour ❤️.
    Ma femme pour l’instant ne souhaite pas rejoindre le site même si elle approuve beaucoup certaines pages.
    Alors bonne continuations, je continue de suivre assidûment .
    Merci

  8. Je me reconnais tout à fait dans les erreurs évoquées stade par stade… On pourrait d’ailleurs faire un parallèle très précis entre le processus de fantasme de soumission, soumination puis abandon réel et enfin soumission subie… Avec le recul je me rends compte des impasses et erreurs dans lesquelles je me suis fourvoyé autrefois.
    Je fais partie des 0,00001% d’hommes chanceux. Je cherchais a faire un rencontre avec une femme dominatrice pour vivre mes pulsions. Nous nous sommes rencontrés sur un site dit SM « fetlife ». Les personnes du milieu connaitront, pour les autres disons que c’est une sorte de facebook BDSM.
    A notre rencontre ce fût le coup de foudre pour nous deux… Nous n’avons presque pas évoqué cet aspect. Nous avons passé l’après-midi ensemble bu un verre, visité une église, les façaces et ruelles froides… Nous nous sommes aimés dès le début et avons clairement admis qu’une relation SM nous contenterait tous les deux. Voilà trois ans que nous sommes ensemble et il nous parait aujourd’hui impossible que nous ne passions pas le reste de notre vie ensemble… Les miracles existent.
    Quant à notre relation SM j’ai fait beaucoup d’erreurs, de souminations involontaires et contre-productives pour ma Dame comme pour moi. Il faut être honnête, les hommes ont une tendance naturelle ou culturellement ancrée à se comporter comme des gros lourds et à vouloir instrumentaliser les femmes, soient elles « dominatrices ».
    J’ai ai appris au fil des jours et ne plus penser a mes pulsions et a m’oublier pour satisfaire les désirs de ma Dom. Il nous a fallu ce temps, ce dialogue, cette envie d’avance ensemble et je dois dire aujourd’hui que nous avons trouvé notre place.
    AUx pratiques sadomasochiste s’est greffée la chasteté imposée, je dois l’avouer sous l’impuslion de ce blog, notamment l’article sur le domination en spirale, et je dois l’avouer sous mon impulsion initiale. Un fantsme qui s’est bien vite retourné contre moi tantma douce a pris goûtà cette forme radicale de contrôle Je ne vis plus dans un fantasme, je vis une vie de soumission et d’abnégation avec pour seule vocation la satisfaction de ses désirs. Je dois dire que c’est tout autre chose à ce a quoi je m’attendais, loin des clichés mais aussi bien plus intense que je ne l’aurais jamais espéré.
    Cette vie la comble et je dois bien avouer que moi aussi…
    SI je ne devais laisser qu’un seul message est que cet article le dit très justement l’amour est bien plus important que tout le reste, le D/s n’en est ni plus ni moins qu’une forme parmis d’autres de son expression…. une spirale lente et intense

  9. Bonjour je cherche une femme plus forte que moi,capable de me coller des raclées carabinées pour me dominer contre ma volonté,je veut apprendre la peur,une que je rencontrerais au hasard ce montrant sympa au début pour me faire dévoiler tout mes petits secrets puis me collerais des trempes carabinées me laissant pas le temps de réagir j’installerais chez moi de force se taperais l’incruste me tenant par le chantage

    très féminine,cheveux long,musclée pratiquant la lutte ou le bodybuilding

  10. mdr !!!!
    c’est bien ce que je disais … :  » ceux qui ne comprendront pas, c’est qu’ils ne veulent pas comprendre »
    Mal comprenant, en somme, bientôt remboursé par la Sécu !

  11. Back to the futur!
    Un programme robot de l’époque du minitel!…

  12. Bonjour,
    Vous avez bien résumé la situation Madame.En effet l’engament est parfois partiel ou total.Éphémère aussi , le temps d’accéder à une jouissance rapide pour certains .Les comportements sont souvent le reflet de la demande……Par ailleurs il est vraiment difficile de trouver une dominatrice pour un un jeu sous forme de séance. La majorité du temps , les dominas vénales sont motivées par tout sauf le bdsm …..Et là je ne parle pas des imitations sous des pseudos sites avec en guise de domination un martinet et un manque cruel d’imagination….. Donc il vaut mieux passer son donjon…..Cependant il existe des pros motivées capables de vous transporter dans un univers sadique à un cout conséquent.De même que pour les soumis,vous le comprendrez de suite dans l’échange écrit ou verbale.Il y a des signes évidents et annonciateurs ! Une vie de soumis se construit jour après jour .

  13. Bonjour a tous et toutes.. Oui il est vrai il y a beaucoup de lourdeau. Non seulement ils comprennent pas (peuvent il) mai sen plus ils insistent. Une femme, une épouse cette princesse qui accompagne notre vie et bien construit avec nous notre relations. Mon épouse et moi nous aimons et la dominations n est pas la base de notre couple. Elle est chez nous un jeux trop important pour elle pas assez pour lui hihihi. Quoi qu il en soit, quelque soit le jeux,c est belle est bien aàfaire ensemble et en évoluant à deux selon le niveau les envies et le respect de chacun. comme je suis trop entreprenant je lui propose il y a quelque temps la cage de chasteté. Au debut quelques jours a ma demande. elle n ela pose pas elle me demande de le faire…. Je suis excité mais madame avance gentillement et moi en soumisateur de l’époque (et peut être encore un peu) je me rends pas compte qu elle a conscience que si elle a bien caché sa clef et quelle me garde enfermé elle aprecie le changement . elle me dis je sais j ai dis x jours mais j ai bien comme tu est on verra quand tu sortira. j aimerai qu elle durcisse et grandisse encore, mais surtout qu elle reste en adéquation avec son esprit sa vie
    Bref on fantasme sur beaucoup de chose et d envies mais une fois en place quand est il ? Respectons les femmes nos épouses et construisons nos envies . Merci a ma belle de partagé avec moi. Bravo pour ce site.

  14. Marie Séverine a parfaitement résumé la situation. Mais quid lorsque l’on est un homme bien élevé, que l’on ne confond pas politesse et obséquiosité, qu’on sollicite l’honneur d’être dominé par une femme qui peut normalement ne pas nourrir de sentiment pour vous ? Et lorsqu’en plus vous êtes marié et que votre moitié ne partage pas vraiment votre inclinaison où qu’elle n’est pas « douée » pour cela ? Eh bien, il reste les professionnelles, mais malgré tout, je ne cesse jamais d’espérer au fond de moi la rencontre d’une femme dominante, avec laquelle je pourrais tissé ce lien d’or et de soie, qu’est la relation D/s. Heureusement, l’espoir !

  15. cedrics91 - BienaVous

    Bonsoir Mesdames et notamment vous Madame Marie-Séverine,

    J’espère pouvoir dire être dans la 3ème catégorie… je confirme aussi être certainement bien maladroit et en même temps, j’avais complété et renvoyé l’ensemble de votre questionnaire pour postuler dans votre catégorie « Adopte un soumis », et malheureusement, je n’ai pas encore eu de vos nouvelles.
    Puis je savoir, avec votre même franchise, ce que vous pensez de ma candidature s’il vous plait ?

    Merci d’avance pour votre retour.
    Bien à Vous

  16. bonjour je cherche une dominatrice dans le sud ouest pau 64 mais pas pro une vrais

  17. Bonjour Maîtresse,il est évident pour ma part que je recherche des séances.
    Je suis extrêmement indépendant et j aime l humanité,je n ai pas à aimer une personne en particulier.
    Je vénère les femmes et aime être humilié,sans présence masculine,et,suis totalement indifférent à toutes les panoplies et differents accessoires dont s affuble la gent féminine.
    Je préfère les Dames africaines qui me « cernent »plus rapidement(oui suis adepte de la speed domination)
    Mais,pourquoi donc n y aurait il pas des femmes libres qui feraient ceci de temps en temps.
    À mon avis,elles se heurtent à des connards,pleurnichards et pot de colle incapables de rentrer chez eux honteux et souillés,ces mêmes idiots qui se permettent de donner les coordonnées de femmes ou de vous en demander…..ils se reconnaîtront……
    Pour ma part,le mieux consistera à déménager,car le cantal……..
    Plaisir,plaisir,orgasmes à vous tous.

  18. Bonjour,cet avis n engage que moi,mais je ne parviens toujours pas à comprendre les personnes qui racontent leurs expériences.
    C est hyper simple de romancer sa vie(faut tout de même être un chouïa narcissique).
    Je ne crois pas à la plupart de vos histoires.
    Cordialement.

  19. Bonjour,Maîtresse Marie Severine,pourriez-vous,s il vous plaît,m indiquer,en privé,pas en réponse classique que tout un chacun peut consulter,comment faire pour parvenir à rencontrer une femme dominante simple.
    Mathématiquement parlant,je n est guère d illusion à me faire ,résidant rle Nord cantal à une heure,une heure trente des premières petites villes,les grandes,je vous en parle même pas.
    Les Maîtresses SM ne m intéressent pas,les dominafric,ça ira merci et vie commune totalement EXCLUE.
    Je recherche une personne simple,pour envisager rencontre suivie avec règles et limites,et cachée.
    Comment pourrais-je lancer quelques petits signes,où à l inverse en repérer certains……chez la femme dominante..
    Je n ose pas assez,non pas par timidité,ni par peur d un rejet ou d une moquerie,mais j ai pas envie que la personne en question soit une balance c est tout.
    J ai repéré plusieurs fois certaines d entre elles,et j ai rien dit…
    Une petite problématique est que je suis hostile à toute vie commune,c est NON NÉGOCIABLE.
    Merci de m’avoir lu Madame.

  20. Bonjour Madame Marie Séverine, bonjour Mesdames;
    Je suis Alain, nouveau sur le site et un débutant en recherche d’une vrai dominatrice; j’ai lu votre article avec intéret et méme relu plusieurs fois. Je vous avoue etre passé par les différentes étapes que vous décrivez avec justesse; j’en suis maintenant que je suis convaincu de ma soumission a aborder la derniére étape. J’espére apprendre parmi vous.
    Respectueusement

  21. Chastity Lady

    Très bon article qui m’a bien fait rire tant la caricature du soumis d’un jour est bien ciblée (soumise de tempérament et inscrite travestie et en temps que tel sur certains sites, j’ai à peu près les mêmes messages de « dominateurs » d’un jour qui ont deux mots de vocabulaire veulent voir mes photos pour se branler, qui me donnent des ordres super pas excitants pour moi et qui vivent leur fantasmes sans être à l’écoute de leur soumise. Bref, je Zappe!
    Bon j’ai pas vraiment réussi à trouver une dominatrice ou un dominateur par internet.
    Le plus stupide, c’est que quand j’étais en couple, j’ai toujours eu honte de me montrer en femme à ma femme, puis à ma copine (qui connaissaient pourtant bien mon penchant pour le travestissement.
    Même, le jour où ma copine m’a mis un doigt dans le cul sans me prévenir, j’ai été tellement surpris qu’elle a immédiatement arrêté… Et connement, je ne lui ai jamais demandé de recommencer en me prévenant à l’avance…

  22. Bonjour,
    merci pour cet article ! Je l’ai déjà largement utilisé pour mettre les points sur les i à tous les « soumis » qui me « veulent être dominés » sur le site libertin où je fais des rencontres. Je fais partie de ces femmes qui aiment dominer des inconnus, pour quelques séances, je précise sans vénalité. Mais bien sûr, il ne s’agit pas d’être un outil, un prolongement de gode ou de cravache au service du petit fantasme de fessée de ces messieurs, mais du plaisir toujours renouvelé de voir des apprentis soumis trembler comme des feuilles lors de la première rencontre… 🙂 Donc, ça existe, mais l’approche ! Messieurs, l’approche !
    Pour ma part, soumis ou pas, je rencontre avant tout une personne, avec une histoire, un langage et des désirs. Pas un pseudo qui me dit « j’aime être dominé, allez-y ». Je suis toujours outrée de voir à quel point les « soumis » parlent sans cesse d’eux – « j’aime ceci, je veux cela » sans même penser à simplement faire des compliments circonstanciés sur les photos de la Dame, par exemple. Tous ces « moi je » vont rapidement dans la blacklist.
    Vous voulez être dominé ? Commencez par mettre en valeur la Dame, pas par étaler vos fantasmes. Nourrissez la Déesse en nous avant de penser douleur et humiliation. 🙂

    • Mme Estelle, je suis tellement d’accord avec vous! Je serais prêt à vous servir, à condition que vous soyez capable de me soumettre :).

      Nightty

      • Marie Séverine

        Règle N°1 : quand un « soumis » met une condition, c’est qu’il est tout sauf soumis….

        • Exactement! Certaines femmes prétendent que tout homme peut être soumis (dixit Carine), et d’autres croient que ce ne sont que certains qui peuvent l’etre! Intéressant débat non?

  23. Pedro Verdejo

    je suis un homme célibataire de 64 ans avec très peu d’expérience sexuelle mais désireux d’être EDUQUE pour devenir une CHIENNE. Je suis né pour être DRESSE et vivre à demeure comme un ESCLAVE SEXUEL.
    Je me déplace en fauteuil roulant mais assez autonome. Contactez moi sur : pedro.verdejo52@gmail.com

  24. Encore une fois le vent des rapports humains va dans un sens, celui de la Femme bafouée. Dominatrice tu es ? Alors tu te soumettras aux diktakts d’un mâle dont le seul désir et d’assouvir son désir. La Femme subit dans le monde, subit dans sa vie, subit toujours et ne profite que bien peu.
    Donc, Madame Estelle Vous ne pensez-Vous pas que Vous faites aux soumis un trop beau cadeau en leur disant comment se comporter dignement avec Une Dame ?
    Car, ils en profiteront pour berner encore et encore Les Dames prêtent à leur offrir du temps et de la considération.

    La soumission : S’oublier pour n’être plus qu’une extension de La Dame, devenir l’objet de Son plaisir, perdre la notion de soi au profit de la notion absolu d’Elle.

    Mesdames, il est difficile d’être soumis, non pas tant de Vos exigences, mais bien parce que de trop nombreux mâles décident de tenter le jeu Domination/soumission et portent par l’idée de jeu un tort considérable aux vrais soumis qui le sont intensément et qui souvent ne peuvent pas vivre hors soumission.

    La seule exigence du soumis doit être celle de pouvoir servir et s’abandonner à l’autorité d’Une Dame. Des exigences supplémentaires dénotent un reste de velléité machiste.

    Avant de se soumettre définitivement à La Dame qui nous choisit, montrons notre capacité à cette soumission en servant dignement Les Femmes sui nous entourent. En étant courtois, disponibles, généreux et attentionné avec Les Femmes de sa famille, l’entourage amical et professionnel, Les inconnus que nous rencontrons dans la journée, si nous commençons par être mâles attentifs avec Ces Dames, alors nous pouvons espérer rencontrer un jour, Celle qui fera de nous des soumis à demeure.

    messieurs, en bon entendeur salut ! Mesdames avec mes hommages admiratifs, (sans flagornerie s’entend)

  25. Bonjour,

    J’espère que je verrai mon commentaire cette fois ci car j’ai posté un autre commentaire qui semble validé sur un autre article mais je ne le vois nulle part…

    Mon avis sur la question de cet article évolue en fait. Au début ça m’a toujours fait rire les mecs qui « cherchaient des domina », effectivement à part des pro, ça semble un peu bizarre comme recherche, comment une femme que l’on ne connait pas pourrait se mettre d’un coup à vouloir dominer un mec comme ça, à part en fantasme il ne faut pas rêver. Puis ça mènerait à quoi ? Sur quoi serait basée la relation ?

    Ça c’était ma façon de penser très terre à terre comme cet article.

    Puis il y a le réel.

    Ma femme s’est mise à me dominer il y a 2 mois alors que nous vivons ensemble depuis des années. C’est venu d’elle, pas de moi, mais j’en avais très envie, je voulais seulement au lit, elle m’a dit « c’est tout où rien », j’ai accepté et c’est simplement dingue : plus on se soumet, plus on est soumis, il y a encore 2 mois je refusais le 24/7, aujourd’hui elle me fait comprendre qu’on irait plus en plus loin et que j’allais perdre toute liberté et je n’ai envie que de ça.

    Ben tant mieux, un soumis heureux au service de sa reine, que demande le peuple ?

    Seulement voilà, elle a justement rencontré d’autres soumis qui « cherchaient une domina ». Ben je sais pas si ça se trouve sur une étagère mais visiblement dans ma maison ça se trouve, me reine a donc pris donc deux autres soumis sous son aile.

    Ça n’a pas duré avec le premier et ça dure avec le second, tellement que j’en ai déprimé, aujourd’hui ça va mieux mais c’est compliqué, et je pense parfois à tout arrêté, car si j’ai besoin de cette soumission, j’ai aussi besoin d’une sorte d’exclusivité, je suis prêt à tout pour son plaisir unique SAUF de la voir m’abandonner, car m’étant abandonné à elle, sans elle je ne suis plus rien.

    Donc si, pour ma plus grande peine, certains trouvent des domina prêtes à les prendre et à lancer une relation véritable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *