Dam Dom présente son prototype « no escape »

Texte de Dam Dom

Le souci majeur des cages quelles que soit la marque, c’est leurs manques de fiabilité.

En effet, si la bourse à coucougnettes ne peut être extraite une fois la cage fermée à clef, il n’en est pas de même de la zigounette qui dans son état flaccide est très facile à retirer de la partie cage réserver à la verge.

En tirant par l’arrière : c’est simple de faire passer le kiki quand il est riquiqui derrière l’anneau contre le pubis, et les hommes le savent bien c’est encore plus facile sous la douche, le gel ou le savon aidant considérablement l’opération.

Alors à quoi bon leurs mettre une cage s’ils peuvent en faire échapper leurs zizis ?

Bien sur une ceinture complète est plus fiable, mais tellement contraignante et son prix prohibitif dissuade de leur acquisition.

Il y a aussi le piercing, mais tous ne sont pas prêt pour cela.

C’est pourquoi bon nombre de femmes qui ne veulent pas poser une cage en sachant que tôt ou tard le porteur pourra en extraire son appendice, cherchent des moyens pour rendre ces équipements plus performant quant à leurs inviolabilités.

J’apporte donc ici ma modeste contribution à cette recherche.

Le principe est simple : si une plaque se trouve au seul endroit d’où l’on peut extraire la bistouquette, et que cette plaque reste justement bien plaquée au pubis, la manœuvre devient impossible.

Pour que cette plaque reste bien contre le ventre, J’ai choisi une chaîne en acier inoxydable pouvant résister à l’eau et assez plate pour le confort sur la peau, c’est en fait une laisse pour chien, il faudrait pouvoir faire réaliser une chaîne plus large est encore plus plate style de celle-ci-dessous.

 

.

J’ai donc réalisé un prototype en plastique, afin de faire des tests, bien sûr il faudrait réaliser cette plaque sous forme de grille à barreaux suffisamment serrés pour être efficace sans gêner la toilette, car l’intérêt et de pouvoir rester en place de manière permanente :

Ne sachant pas manier le métal est encore moins la soudure, je me suis contentée pour l’instant d’un prototype en PVC facile à couper et à coller.

.

.

Je lance donc un appel à toutes celles capables de réaliser la même chose, mais en métal, de tenter cette fabrication car son efficacité est bien réelle.

Plusieurs formes de plaque peuvent être envisager, solidaire de l’anneau ou au contraire fixée seulement à son axe, le choix dépend de plusieurs paramètres de morphologie tel que la taille de la zigounette, l’ampleur du ventre, etc. Le confort au quotidien doit aussi être pris en compte.

Pourquoi ne pas soumettre ce projet au fabricant français de cage présent sur ce site ?

Je suis sure qu’il y a bien une demande pour ce type d’accessoire.

 

6 Commentaires

  1. Bonjour,
    Félicitations pour votre idée et votre maîtrise du bricolage sur les matières plastique.
    Mais en voyant vos photos je me suis interrogé sur la nécessité de cette fameuse plaque.
    Avez vous essayez de partir directement de l’axe de la cage avec une extrémité de votre chaîne, de monter à la verticale jusqu’au nombril, puis à partir de là, faire le tour de la taille de manière à ajuster la tension puis verrouiller avec un cadenas au dessus de la ceinture pelvienne, j’ai essayé et sa marche. Pour rigidifier la jonction nombril axe de la cage glisser un tube en aluminium coupé à la bonne dimension et le tour est jouer…
    Vous pouvez remplacer la chaîne par du cable gainé de plastique avec ses attaches, ce sera sûrement plus confortable et plus discret. Ça se trouve dans tous les magasins de bricolages.
    Le cable a pour avantage d’être plus rigide que la chaîne tout en restant très flexible…
    Du coup, plus besoin de soudure.
    Merci encore pour cette superbe idée…

  2. Bonsoir,
    C’est effectivement une très bonne idée. Nous pouvons faire ce genre de plaque adaptable à nos systèmes de verrouillage. Nous allons sortir d’ici peu un système similaire, avec une ceinture en cuir, et pensé pour un port permanent. Nous faisons souvent des produits « custom », il suffit de nous écrire et discuter de la faisabilité (même si je suis souvent un peu lent à répondre, priorité au travail à l’atelier!). Humblement.

    • Trop rapide Aken ! Je comptais te signaler cet article mais je vois que tu es aux aguets !
      Bravo et merci pour la prise en compte !

      • Bonjour madame Marie Séverine,
        Aucun rapport avec le sujet, mais mes commentaires son en attente de mederation depuis le 2 février 🙁 , que signifie cela ? Comment être à jour ?
        Bien à vous , j’embrasse vos pieds

  3. Bonjour et merci de partager ton idée.
    Je vais mettre sur plan une autre version.
    Reste à trouver une ceinture qui soit confortable port un port quotidien….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *