Dora la perforatrice vous souhaite un joyeux Noël en vidéo

Depuis que nous avons fait cet article sur Dora la perforatrice, on nous a très souvent demandé (par mail, dans les commentaires, ou via notre compte Twitter) de publier une vidéo de Dora à l’œuvre… Est ce que Noël ne serait pas le moment idéal ?

Rappelons tout d’abord qui est Dora Elle est ici avec sa description technique

Mais elle est aussi décrite en détail dans notre essai, un de nos bestsellers !

Et donc voici donc maintenant une vidéo.
Je vous propose de bien regarder le déroulement car je ne l’ai pas filmée pour faire fantasmer ou me mettre en valeur, mais vraiment pour montrer comment on peut utiliser Dora pour dominer son compagnon par le biais d’une sodomie profonde et très intrusive. On est loin des vidéos avec des godes trop courts, ou des harnais élastiques qui réduisent le mouvement réel, ou autres simulacres …

Je vous laisse regarder, je commente ensuite (cliquez sur le lien qui suit).

Dora vous souhaite un joyeux Noël

J’ai commencé par bien mettre en évidence la longueur et la finesse de Dora. Son « truc », si je puis dire, ce n’est pas « d’exploser la rondelle », pour parler comme les bouffons, mais plutôt d’aller bien au fond des choses…. Loin dedans …
Dora est donc plutôt fine, et … plutôt longue … 🙂 Et le harnais est solide et bien sanglé : quand j’avance mon bassin de 1cm, Dora rentre de 1 cm, nous sommes parfaitement soudées, on travaille en équipe !
En la posant sur la raie de mon petit mari, je vous permet d’imaginer ce que ça donnera dedans 🙂
Ensuite je rentre (j’avais déjà tracé la route quelques minutes avant), et on voit très exactement à quel niveau se situe la « seconde porte » (voir l’article cité plus haut). Il y a un point d’arrêt, le temps que je trouve la voie, ou plus exactement que la voie se présente à moi … Et là, c’est l’aspiration, et je peux me plaquer totalement contre les fesses de ma victime quotidienne.
A la suite, je recommence, puis je travaille un peu le fond, et … vous n’avez pas la suite, il faudrait trop de Mo de vidéo, car ça a bien duré, avec des alternances de mouvements profonds et rapides, et de grands mouvementes lents et amples, sur toute la longueur du gode ….

Quelques nouvelles photos pour vous montrer la cruelle Dora avant l’action.

Et chose nouvelle que vous avez peut être remarqué, j’équipe mon mari d’un super harnais qui me permet de me tenir, de le tenir, de le « restreindre » (notamment bloquer les bras le long du corps) etc … Ce bel article très utile est ici : Le harnais de mon mari  , et j’ai aussi fait quelques photos de mon cru …

 

 

 

 

26 Commentaires

  1. Ouf ! quel homme « chanceux »… votre mari reste-il assez silencieux ou utilisez vous un bâillon ?

  2. Magnifique Madame , merci pour cette video !

  3. Quelle leçon! Le point d’arrêt est très visible, mais quand vous le passez, on sent que votre mari est complétement « ouvert » » et sans défense, et que vous pourriez alors le transpercer de part en part, tellement vous finissez la penetration facilement! En plus je trouve que les talons de vos bottes, visibles pendant la video, vous donnent encore plus un air d’amazone, triomphant du mâle vaincu et soumis!

  4. Je sais (car vous me l’avez dit) que vous êtes Maitresse dans l’art de la domination psychologique. Puis je respectueusement vous demander de nous expliquer ce qui ce passe avant et après l’acte principal, montré dans la video.
    Avant: Avant de se retrouver sur le lit, offert totalement sans défense (harnais,…) à sa « dompteuse », lui imposez vous des humiliations préalables pour le préparer, physiquement mais surtout mentalement. Par exemple se mettre à genoux devant vous et procéder lui même à votre équipement (et au sien?), et / ou l’obliger à une longue fellation de Dora (après tout c’est son propre intérêt que Dora soit parfaitement lubrifié). Exigez vous qu’il vous supplie longuement de « le perforer jusqu’à la garde? » avant de réellement commencer…ou tout autre idée que vous seule pouvez concevoir?
    Après: Après vous être retirée, repue et satisfaite, le laissez vous « en plan » sur le lit dans son harnais, ou avez vous imaginé une suite? par exemple se mettre à genoux et vous lécher longuement les bottes (que vous n’avez pas quitté si je vois bien) en vous remerciant d’être sa Maitresse et vous jurant une obéissance totale et servile?, puis lui ordonner bien entendu de tout nettoyer et ranger pendant que vous irez vous relaxer…avant inspection détaillée..et nouvelle puition éventuelle :)!
    dernière petite question: combien dure la séance complète, à peu près?
    Joyeux Noël à tous les deux. merci encore pour ce magnifique cadeau!
    Votre admirateur: PhiLi

    • Bonjour Phili,
      Tes questions sont assez compliquées pour moi, car si tu as à peu près cité ce que je fais de temps à autre, mon but ultime est précisément de surprendre à chaque fois. Donc il y a qqfois un avant, qqfois non. D’autres fois, une pause pour moi, en le laissant à attendre la suite pendant que je bois un verre ailleurs, d’autres fois non, etc … La résistance s’aiguise plus facilement quand le scénario est connu, alors que si rien n’est écrit, la dépendance est totale.

      • Bonjour Madame,
        Votre analyse psychologique de l’imprévu comme méthode efficace pour briser toute résistance chez le soumis, privé du confort de la routine est absolument convaincante et juste! Votre mari doit beaucoup vous admirer…mais encore plus vivre à chaque instant avec la peur au ventre!…un enfer permanent et incertain

  5. bonjour Madame Marie Severine,

    Très belle vidéo, merci de nous l’avoir fait partager. On comprend bien pourquoi Vous l’avez appelé Dora la Perforatrice :). Quand à l’aspiration finale, un pur délice.
    Heureux que Votre soumis… 🙂

    Respectueusement

    subfab

  6. Joyeux Noel a tous qui adorez se merveilleux site
    Moi et mes amies nous avons débuté la trève de Noel
    Ce matin a 8 heure (Ouverture des Cages )les petits zizi sont en liberté pour 10 jours (a nos risque et péril )
    Des controles aurons lieu régulièrement (l’inspection des couilles seras de rigueur )
    J’ai peu de temps libre en ce moment nous sommes en pleine épidémie de gastros et grippe (les thermomètre son très sollicité )et les soins (piqure lavement)
    IZABELLE

  7. Bonjour Marie Séverine,
    Un grand merci pour vos explications et détails, car sans être une novice en matière de sodomie, je ne connaissais pas l’existence de cette deuxième porte. Cela fait pourtant 6 ans que je m’occupe de l’orifice arrière de mon chéri, depuis qu’il est encagé d’ailleurs, avec une augmentation certaine du diamètre au fur et à mesure des achats de gode, mais à chaque rapports la profondeur maxi était atteinte avec quelques fois certaines douleurs. Je n’ai jamais pu lui enfiler plus de 18 cm sans risquer de lui faire très mal.
    Puis vain la lecture de votre article, et je dois dire que très excitée et sans en parler à mon chéri j’ai fais le nécessaire pour trouver ce qu’il lui irait le mieux. Je suis alors tombée sur un gode ceinture assez souple d’un diamètre plus raisonnable qu’à l’habitude d’environ 4,5 cm de diamètre, mais extrêmement long puisque une fois mesuré il fait 31 cm…. le tout reçu une semaine avant Noel.
    Mon chéri n’étant pas au courant, c’est cette nuit après les festivités que j’ai décidée de passer à l’acte. Une fois attaché sur le ventre avec deux oreilles sous le bassin je me suis occupée de bien le saillir avec son gode habituel qui fait 6 cm d’épaisseur, et ce n’est qu’une fois bien ouvert que j’ai changé de ceinture. Sans rien lui dire, je suis rentrée normalement dans son petit cul, trop facilement même, mais je butais au fond alors que je n’étais qu’à la moitié du gode, et c’est là que tout a changé. En appuyant légèrement, j’ai fouillé de droite à gauche mais sans résultat, et c’est en remontant vers le creux des reins avec le gode que j’ai senti une légère pénétration. Je n’ai alors plus lâché cet endroit et me suis mise à pousser doucement. La réaction de Steve fût la surprise totale, il se sentait pénétré mais à l’intérieur avec beaucoup plus de sensation que l’ouverture de l’anus. Il n’arrêtait pas de me dire  »mais qu’est ce que tu me fais, ça va loin », et moi je continuais à progresser dans son intérieur….. Au fur et à mesure de ma progression, je relâchais un peu pour vaquer à quelques allers retours, puis je repoussais un peu en étant toujours plus aspirée. J’avoue que j’ai été réellement surprise de voir jusqu’où je me suis introduite, l’orifice arrière de mon petit lécheur préféré a fini par tout engloutir à 2 cm prêt…. et ce n’est qu’après l’avoir bien baisé que je lui ai montré ce qu’il venait  »d’avaler », presque 30 centimètres mon chéri ……
    J’étais tellement excitée, qu’il m’a fait jouir deux fois de suite en me léchant, puisque de toutes façons il n’a plus droit qu’à ça avec moi….
    Encore merci Marie Séverine pour ce beau cadeau de noël,

  8. Bonjour madame Marie Séverine, pouvez vous me donner l’origine de la cage de chasteté de votre soumis le système de fermeture a l’air très discret je n’ai pas vu ce genre chez aken.
    Merci

    • C’est ici : https://steelworxx.de/The-Looker-02-116p.html?xPrioS=ghrndh8mu7iknqklf1i5rl89v4 … et c’est pas donné … Aken est meilleur marché !

      • Bonsoir Madame,
        j’aimerais savoir si vous utilisez la sonde qui va avec?
        Est-ce supportable et viable physiologiquement?
        Veuillez m’excuser pour cette question qui concerne le pôle opposé mais peu de retour sur ces cages et leur porter sur le long terme.
        Je vous remercie par avance. Et vous souhaite à vous, si investie ici et à tous, d’excellentes fêtes de fin d’année.

        • Non, je l’ai faite faire sans la sonde, et je n’ai pas d’expérience dans ce domaine. Je crois qu’il y avait un post sur les plugs d’urètre qqpart sur le site …

          • Bonjour Marie Séverine,
            merci pour votre réponse. Il y a des post à ce sujet mais pas très nombreux et convaincants . La vie des blog, quoi…
            Pour ma part je considère cet apport (sonde) comme sujet à complication (physiologique) dans un porter à long terme. C’est mon opinion; elle inclue une part de croyance…
            Très bonne année à vous et votre protégé. Ainsi qu’à celles et ceux qui comme moi vous lisent et vous apprécient.

  9. Très impressionnant sur la longueur ! Lorsque Maîtresse Dora précise qu’elle va jusqu’au fond des choses, bien en profondeur, c’est vraiment cela ! Je me demande quelle est la sensation que l’on doit ressentir avec un gode de cette longueur à l’intérieur de soit ? Est-ce qu’il a eu peur la première fois ? C’est-il seulement rendu compte de la puissance de la chose ?

    • Il n’a pas vraiment peur, car je ne lui ferai jamais de mal si ça coince.
      Par contre il a beaucoup d’appréhension, car si ça ne coince pas, il sait que je vais m’en donner à cœur joie … et longtemps !

      • J’ai juste une question au sujet des sodomie et sur celle-ci en particulier parcequ’elle est profonde.
        Vous n’avez pas peur qu a force d’être prit votre mari devienne incontinent ?

  10. Bonjour
    quel intérêt de patauger à cœur joie dans la merde Marie-Séverine ?
    car à cette profondeur vous ne pouvez rien éviter…
    lucluc

    • Bonjour Phili,
      Tes questions sont assez compliquées pour moi, car si tu as à peu près cité ce que je fais de temps à autre, mon but ultime est précisément de surprendre à chaque fois. Donc il y a qqfois un avant, qqfois non. D’autres fois, une pause pour moi, en le laissant à attendre la suite pendant que je bois un verre ailleurs, d’autres fois non, etc … La résistance s’aiguise plus facilement quand le scénario est connu, alors que si rien n’est écrit, la dépendance est totale.

    • Pas du tout LucLuc, mon mari se nettoie systématiquement avant avec un outil adapté et il n’y aucun problème de pataugeoire !

  11. Je n’ai sans doute que trop distraitement parcouru le premier article où vous évoquiez Dora.
    Cela remonte tout de même à une bonne demi année déjà.
    La lecture de celui-là est déroutante, sidérante même.
    Je mesure que vous avez des idées qui mènent assez sûrement leur chemin, tissent lentement leur toile, condamne avec malice toute dérobade…
    Très aboutie comme démarche à ce que j’en vois.
    Très déconcertant aussi.
    Brrr !

    Madame à l’air de prendre un malin plaisir à enfoncer le clou.
    (Mes aïeux, quel clou !)

    Nombreux doivent être les messieurs négligents ou rétifs à se renouveler pour entretenir la flamme dans une relation amoureuse établie.
    Monsieur a toutefois ses raisons de regretter singulièrement de n’avoir su prendre les devants plus avant,
    trouver quelques inconvénients à laisser à autrui d’inventer en sa place
    et jurer, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendra plus…

    Peine perdue ?

  12. Mes respects Marie Séverine,

    Lorsque vous dite « avec un outil adapté », vous utilisez un lavement ? Sinon, qu’utilisez-vous svp ?

    Bien humblement et très respectueusement

  13. Personne est capable de dire si il y a des risques d’incontinence comme je vois ?

  14. Bonjour Madame,

    J’y pense tout à coup: Ne souhaiteriez vous pas avoir un petit Dora en face du grand, que votre mari introduirait délicatement après vous avoir longuement sucée, et qui vous permettrait ensuite de gouter encore mieux au plaisir de votre chevauchée anale?
    je vous salue à genoux
    PhiLi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *