jph lance un débat : Nous voir nues ou pas ?

jph est un lecteur régulier, et il a souhaité lancer un débat pour avoir un retour sur les pratiques des femmes dominantes.
Qu’il soit donc exaucé, c’est bientôt Noël …

femme nue servietteVOUS VOIR NUE OU PAS ?

Certaines considèrent que leurs maris ne doivent plus les voir nues,
s’habillent en conséquence et n’accordent ce privilège qu’en récompense ultime à mériter.

D’autres au contraire prennent leurs aises, ne vont pas se gêner pour s’habiller léger
voire se promener nues dans l’appartement, devant leurs soumis, il n’y a pas plus de raison de s’en priver que devant un animal domestique…

D’autres enfin, prennent plaisir à « teaser » leurs maris, à bien le provoquer, à exiger des massages et s’offrir au cunni… A condition que la cage soit bien en place bien entendu ! C’est une sublime contrepartie.

Nous pouvons lancer un débat :

Quelle est votre position sur le sujet..?

24 Commentaires

  1. Bonjour jph et Madame Marie-Séverine

    Bonne idée merci ! Evidemment je n’ai pas d’opinion la dessus comme cela s’adresse aux Dominantes. J’espère cependant que Madame Marie-Séverine m’accordera peut-être aussi un cadeau de Noel (résonnant bien, comme je l’ai suggéré, avec l’esprit de ce site par rapport aux autres) : une rubrique ici « Témoignages d’amour réciproque des Femme-Maîtresses et de leur maris-soumis » (l’un/e pour l’autre)…
    Il y a les pratiques « visibles » (comme la sodomie, le léchage de bottes, …), « en débat » (comme le port prolongée de la cage, laisser bander ou pas, nudité ou pas/presque de la Dominante devant son mari-soumis, …), mais il a aussi le ciment qui rend cela possible, d’abord pour « déclencher » le Ds entre les 2 êtres d’un couple durable certes destinés tous 2 à cela dans l’âme (comme par ex votre mari et vous Madame), mais aussi et surtout pour l’entretenir dans la durée et les plaisirs partagés et consentis des 2 cotés : l’amour fort et réciproque et comment/pourquoi peut-être il se renforce dans ces couples d’exceptions (et donc peut-être plus que dans les couples standards …)

    Avec mes respects
    Dominique

  2. Bonjour jph,
    Pour ma part, j’ai interdiction de vue sur ma maitresse nue, au cours de nos rapports, je porte un cache sur les yeux, la bouche reste libre, sauf baillon le temps du fouet…
    Je reste soumis au bon vouloir de mon épouse dominante…
    A+

  3. Personnellement, je n’ai jamais été en présence d’une dominatrice nue, le corps totalement nu de la dominatrice doit être inaccessible pour le soumis….enfin c’est mon simple avis

  4. La fonction crée l’organe.
    Plus de stimulation visuelle, plus d’excitation sexuelle, plus d’attirance, une libido en chute, et une perte de contrôle de la Femme sur l’Homme.

    Pire, l’homme va voir ailleurs ce qu’il n’a plus chez lui.

    Tentez le, chauffez le, frustrez le, obligez le à vous regarder de très près, à vous sentir sans vous toucher et vous aurez tout ce que vous voudrez…

    C’est la carotte ou les réflexes des chiens de Pavlov.
    La Domination est aussi un conditionnement mais il faut toujours attiser l’instinct primaire de l’animal.

    Avis tout personnel bien sûr basé sur une petite expérience.

  5. Bonjour
    Pour nous le soumis nous vois nu et c est tres bien
    pour qu il nous masse ont ne vas pas restées habiller
    si ont veux qu il nous lèche dans les toilettes il faut bien qu il voit
    ont ne peut pas tous interdire se n est pas la faute du soumis si il a un petit sex qui ne peut pas servir lol
    bonne soirée a vous

  6. Bonjour et vous belle Marie-Séverine Qu en pensez vous?
    Merci

  7. Bonjour a tous,

    Personnellement, mon mari me voit nue seulement quand je suis avec mes amants et qu’il nous regarde faire l’amour.

    Sinon, je ne me présente plus une pour mon mari, dans notre intimité. Et quand il est sage il a droit à me voir porter des tenues qu’il apprécie mais jamais de me voir nue.

    • Je partage le même point du vu que vous Maitresse Veronique
      Votre soumis à déjà baucoup de chance de vous voire porter des vetements qui lui plaise
      Soumis Jérémy

    • Quelle délicieuse cruauté Madame Véronique, n’avoir pour votre soumis, qu’un accès visuel à votre corps nu uniquement dans le cadre de vos ébats avec vos amants, quand d’autres en profitent, est vraiment très intelligent pour le rendre encore plus fou de désir frustré et permanent pour vous. J’imagine si je devais subir un tel traitement, j’en deviendrais dingue, j’adoooore!

      • Bonsoir Aken,

        Merci de ton compliment.

        En effet c’est l’effet recherché. Il faut le voir, fou de désir, quand je suis offerte à mes différents amants noirs, dans des tenues que je ne porte pas pour lui. Y sont très mêlés un sentiment de désir, d’amour et de frustration envers moi et mes amants noirs qui est beau à voir. Et quand il doit me nettoyer, sont ardeur est décuplée…

        Maîtresse Véronique

        • Vous êtes une perle Maîtresse Véronique, j’imagine très bien l’adrénaline si particulière que doit ressentir votre soumis. A sa place je pense que je deviendrais complètement « animal en rut contenu et frustré », incapable de penser ou faire autre chose qu’aller dans le sens de tout faire pour vous séduire, vous servir, sublimer votre pouvoir et infinie beauté. Très très efficace comme méthode pour asservir un homme!

  8. Voir nue votre maîtresse surtout si vous êtes encagé augmente votre désir et votre frustration, il n’est donc pas souhaitable quelle cache sa nudité !

    • Oui mais être en cage ne pas pouvoir voire juste imaginer le soumi réfléchi baucoup et
      Quand la Maitresse s habille sexy que le soumi aperçoit un bout de cuisse un décolte l’ exitation et baucoup plus intense
      Et quand la Maitresse se livre totalement à son amant nu ou en lingerie fine alors la, la frustration et la soumission est au maximum et en se rend conte de la puisance de la Maitresse et nous notre place de soumi
      Soumi jeremy

      • Je suis d’accord avec vous lorsque nous sommes a la maison mon soumis est nu (j’adore le regarder avec sa cage )moi je suis en tenue sexy (bas porte jarretelle string talon haut chemisier noir)nous formons un couple très soudé et somme très amoureux
        C’est moi qui décide tous ‘voila la septième année qui commence et ca se passe bien il est vraiment soumis les punitions se font plus rare presque tous les jours je lui ordonne d’aller a la salle d’eau et immédiatement il me présente son anus pour les douches rectal il évacue je lui en fais trois (il est arrivé qu’il murmurais ) c’étais la punition immédiate ‘je reconnais qu’il me craint au départ j’étais très dur a la moindre ereur des punitions exemplaire étais immédiate (menotté ballonné le fouet martinet cravache laissais des traces le crochet anal il la souvent eu des nuit entière )il se rebellais je n’est jamais cédé pour le mater mon amie NICOLLE venais lui faire une fouille (c’étais horrible pour lui )
        (radical rien que de lui en parler ca sufis )
        Aujourd’hui il est très attentionné sur mes ordres je le sodomise a ma guise a n’importe quel moment lorsqu’il me voie avec ma tenue de dominatrice sans que je lui dise il est aussitôt a genoux sur le canapé et me présente son anus c’est la position que je préfaire il a la tète bloqué contre le dossier il est facile pour moi de le pénètrer (il est très musclé et serre ses fesses le bougre)et pour lui donner des coups de butoir ensuite il me fais des massages cunilinguste anulinguste je lui retire sa cage et il me sodomise a ma guise et nous avons un rapport
        il me procure des orgasmes donc il me voie nue (il est joyeux et j’ai l’impression qu’il est de plus en plus doux et soumis
        Mes amie maitresse pratique presque de la même façon
        Notre but est qu’ils sois très soumis met heureux on ne veux pas les maltraiter ni les humilier nous souhaitons qu’il garde leurs libido et reste viril nous leurs demandons beaucoup d’obéir a nos caprice et accepter les punitions qu’on leurs inflige (sans rechigner)peu de femme on la possibilité de le faire
        MAITRESSE IZABELLE

  9. Je suis assez d’accord que la frustration est plus grande de ne pouvoir toucher, caresser et que la nudité utilisée comme une provocation peut être une forme de supplice. Qu’en pensent les Maîtresses ici présentes ?

  10. A mon tour de livrer avis et pratique sur ce post.
    J’ai du m’adapter à mon mari (un comble n’est ce pas ?) pour mieux le « sadiser ». Je suis convaincue que la femme dominante doit subjuguer son mari, surtout s’il est en cage, pour qu’il reste bien focalisé et en alerte.
    Mon mari est beaucoup plus sensible au sens du toucher qu’au sens de la vue. Il est de plus fasciné par ma poitrine et mes sous-vêtements. C’est donc vers ces « inclinaisons » que vont donc mes « dispositions » pour le maintenir sous pression.
    J’évite qu’il me voit nue, mais ce n’est pas son truc, alors c’est secondaire. Cela me permet d’être nue pour des massages, par exemple.
    Par contre je fais tout ce qu’il faut pour qu’il ne puisse pas me voir en sous-vêtements, ce qui compte beaucoup plus pour lui. J’ai un dressing dans lequel il n’a pas le droit d’entrer, sauf pour une chose bien particulière, et avec mon accord explicite.
    Je dors avec un vêtement, et le matin je vais directement au dressing. Je vois ensuite qu’il essaie de deviner ce que je porte en dessous… Surtout les jours de travail, il sait que je vois du monde, et je le fais « enrager ». Si je porte un chemisier transparent, je le porte avec un gilet fermé.
    Mais s’il ne peut pas s’empêcher de me faire remarquer que dans la journée je dois avoir chaud avec un tel gilet, je lui réponds sur le ton le plus détaché possible que bien sur, je le retire dans la journée… Et du coin de l’oeil, je le sens « vibrer »…
    Le soir, il me retrouve avec le gilet fermé. Et quand je suis allée me changer, il doit comme presque tous les soirs allez nettoyer ma lingerie à la main. Il a alors le loisir d’imaginer le spectacle dont les autres ont pu profiter, comme par exemple un SG de dentelle blanche, en balconnet, qui devait clairement se voir sous le chemisier clair …
    Voilà les choses que je pratique de mon coté. Ce n’est qu’un exemple parmi de nombreuses techniques que j’utilise pour le « tourne-bouler ». C’est l’équivalent de l’absence de nudité. Et donc pour répondre à la question, je dirais que non, nous ne devons pas nous promener nues devant nos maris.

    • Bonjour Madame Marie-Séverine

      Votre « attitude » pour le mettre sur pression se tient en effet.
      Aucune réponse de votre part sur une éventuelle rubrique « « Témoignages d’amour réciproque des Femme-Maîtresses et de leur maris-soumis » (l’un/e pour l’autre)… », dommage de mon point de vue, mais vous êtes la seule à décider. Bien sûr je respecte. Bonne fêtes de Noël

      Avec me respects
      Dominique

    • J’aime beaucoup cette façon d’agir Marie Séverine, pour ma part il ne doit pas me voir nue, sauf pour quelques rares récompenses où il peut regarder quelques unes de mes photos, pour les massages et cuni je lui occulte la vue.

  11. Mon commentaire est issue de mon expérience de soumis.
    Ma maîtresse contrôlait complètement mes jouissances, mais me provoquait sans cesse en tenue sexy à la maison en me laissant apparaître notamment des bouts de cuisse. La frustration me rendait complètement fou et ma volonté de satisfaire toutes ses volontés en était décuplé.
    Dans la maison , j’étais toujours nu et en érection quasi permanente. Quand elle se douchait, je devais la regarder dans la salle de bain et mon sexe devait servir de porte serviette. Si par malheur la serviette tombait par manque d’érection, la punition était terrible.

  12. Je n’ai en ce qui me concerne que très peu souvent l’occasion de voir Ma Maîtresse nue ; uniquement quand Elle me l’autorise en fait, où pour des raisons « fonctionnelles ». Mas c’est vrai, plus l’encagement est long, et plus il faut savoir attiser les braises pour maintenir la tension du soumis. Et je sais de quoi je parle : étant enfermé par Ma Maîtresse depuis plus de deux mois aujourd’hui, j’ai bien senti une baisse de la libido au bout de quelques semaines d’abstinence. C’est pour cette raison que Ma Maîtresse s’évertue à être le plus désirable possible à mes yeux chaque jour … histoire de bien me faire ressentir ce que je perds à ne plus avoir le droit de jouir tant qu’Elle ne l’aura pas décidé ; cela renforce grandement son pouvoir sur moi … bien plus qu’un aperçu furtif de son anatomie « nue » !
    En fait, chaque soir quand nous rentrons à la maison, nous reprenons chacun nos postures respectives ; Ma Maîtresse revêtant ses tenues de Dominante, et moi mes tenues de soumis. Et j’avoue que je fonds littéralement à chaque fois, car Ma Maîtresse – Mojo – me domine telle qu’elle apparait dans les photos qu’Elle a posté sur ce site. Quand nous faisons notre confession quotidienne (moment de la soirée où nous faisons ensemble le bilan de ma journée de soumis), je suis à ses genoux, les mains attachées derrières le dos, les yeux au niveau de l’extrémité de sa robe (en vinyle, en soie, ou autre …) et de la lisière de ses bas, et je savoure totalement ce moment … je ne vois pas grand-chose de son intimité, mais j’en devine l’essentiel, et ça me rend fou de désir. Quand Ma Maîtresse souhaite que je la lèche, Elle me met la cagoule (merci Marie-Séverine de vos conseils en la matière, cet ustensile est effectivement extra), et, les bras contraints, je dois me fier uniquement à mes sens externes (langue et peau), pour pouvoir l’honorer comme Elle le mérite, en me contorsionnant pour la satisfaire pleinement. Donc, je ne vois pas grand-chose, sauf quand Elle m’accorde le privilège, généralement après avoir pris du plaisir, de m’ôter la cagoule pour rester quelques minutes les yeux fixés sur son sexe repu de plaisir, me montrant (et commentant d’ailleurs) à quel point le mien, bien maintenu par sa cage, lui est désormais inutile …
    Donc, j’avoue que personnellement, Ma Compagne est tellement désirable avec ses tenues de Maîtresse que c’est bien mieux que quand Elle était nue, naguère, quand je lui imposais mes prétentions de mâle. En outre, Elle pratique de plus en plus dans certains moments d’intimité la privation complète de sens (bondage, bâillon, bandeau/cagoule et boules kies) tout en me stimulant, le sexe bien enfermé, et que j’adore être tributaire de son bon vouloir, d’une caresse furtive sur ma cage, d’un triturage de sein, ou autre sollicitation dont Elle parlera sans doute de vie voix sur ce site bientôt …

  13. Bonsoir

    Comment je peux trouvé une dominatrice

  14. A mon sens l important c est que le soumis doit garder en tete qu il est aux pieds de la Dame pour assouvir les plaisirs et desirs de la Dame.

    Le soumis doit deja s estimer heureux et doit se rendre compte de la chance qu il a de servir une Dame.

    Après la DS est affaire de complicité, d amour, de partage, de confiance et bien sur la Dame peut se servir des « leviers » qu’elle connait pour mettre et maintenir en haleine son soumis.

    Alors nue, vetue de soie ou de cuir Madame se fait plaisir … tout en faisant semblant de ne pas se pré-occuper de ce que son soumis ressent…

    ainsi va la vie …. ainsi je vois la vie …

  15. Bonjour à tous
    Jean devenue Jeanne, notre soumis féminisé ne voit jamais ses Maitresses toutes nues.
    Elles se présentent devant Jeanne toujours en dessous coquins.
    Quand Jeanne est autorisé fait un cuni à Maitresse Sophie (sa femme), il a un foulard autour des yeux car sa condition de soumise lui interdit de voir sa Maitresse toute nue.
    Le corps de Maitresse Elodie la compagne de Maitresse Sophie est totalement interdit la vue de Jeanne à l’exception de ses pieds.

    Maitresses Sophie & Elodie et leur soumis Jean devenu Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *