Le nouveau concours est … réservé aux soumis !

Étonnant non ? Aurait dit le regretté Desproges.

Réservé aux soumis, mais uniquement pour pour vénérer les Femmes Dominantes !

Alors la règle est très simple : le soumis doit écrire un poème pour exprimer sa soumission et/ou sa vénération pour sa Maîtresse, sa Femme, ou sa Femme rêvée, car tous les lecteurs de ce site n’ont pas trouvé leur couvercle, et il n’y a aucune raisons de les exclure.

La forme est imposée. On est des gentilles Femmes dominantes, mais quand même, on décide de tout. Le poème doit faire 4 vers en alexandrins, c’est à dire 4 vers de 12 pieds. Et donc 2 fois 2 rimes.

Un exemple pour mieux comprendre ? Allez, Monsieur Charles Baudelaire, à vous de jouer :

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d’automne,
Je respire l’odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone;

Chaque soumis réel ou futur doit envoyer son œuvre par mail en indiquant son pseudo, et le nom ou pseudo de la Femme à qui il dédie son poème (ou le nom qu’il rêve de lui voir porter un jour, ou encore simplement « ma future »)

Le mail pour les concours est toujours le même : contact@jedominemonmari.com avec « concours » en objet pour nous aider à classer. Vous avez au moins jusqu’à fin novembre, alors prenez le temps de peaufiner.

Allez les petits soumis, c’est le moment de clamer votre soumission et vénération ! Et comme d’habitude il y aura une récompense à la clé !

 

12 Commentaires

  1. Bonjour Mesdames, messieurs,

    l’alexandrin a une césure au sixième pied
    ainsi :
    La nuit est une douleur Votre rêve est lointain
    Ai-je droit à Vos heurts je n’en suis pas certain

    désolé Madame Marie Séverine
    cordialement

    • pourquoi désolé ? ^^

    • « La nuit est une douleur »… ça fait 7 pieds non ?? (seulement 3 résultats sur Google, ça confirme ?)
      Du moins, Marie-Séverine, je voulais demander si vous allez être très tatillonne sur le nombre de pieds justement.
      J’en prépare un avec les mots « dire que je » et j’aimerais que cela ne fasse que 2 pieds. L’accepteriez-vous ? (ce n’est qu’un exemple)

  2. un tres bon choix que Baudelaire, toujours magnifique, inspire’ par Circe, Diane ou Venus entre autres egeries d’elegance et de force.

    Ce concours reserve’ aux hommes est une excellente idee, je ne doute pas que beaucoup affuteront leurs stylos!

  3. Bonjour Mesdames, messieurs,

    Madame Marie Séverine, je n’aurai sans doute pas dû le faire ici mais Vous envoyer un petit mail, en Vous remerciant de Votre mansuétude.

    cordialement,

  4. Bonjour Mesdames, messieurs,

    combien de textes peut-on envoyer s’il Vous plaît, Madame

    cordialement

  5. pour y participer comment faire maitresse ?

  6. Bonjour Madame Marie Séverine,

    Ayant envoyé un quatrain, j’aimerai savoir si Vous l’avez reçu, plus le texte que je Vous proposais de mettre dans récit,
    Désolé, de Vous importuner, Madame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *