Locktober : permettre une largesse avant ? Ou pas ?

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, une tradition est en train de se mettre en place progressivement dans notre petit monde, le mois de « locktober », désignant le fait de garder son compagnon en cage de chasteté pendant tout le mois d’octobre, sans jouissance ni libération.
Pour ma part, je trouve le moment particulièrement propice : l’été est souvent l’occasion de petits désordres, ou plus exactement de petites largesses permettant de petits désordres. Septembre est donc de ce fait le retour à des conditions plus sérieuses, typiques de la « rentrée » : là où les jeunes font leur cartable, nous remettons en ordre nos cadenas et jouets divers et variés. C’est du reste l’occasion de quelques achats.
Après relâchement, puis remise en route, quelle est la suite logique ? Une phase stricte pour bien remettre son compagnon dans les rails de l’assujettissement à la domination féminine. Je vous le disais, locktober arrive à point nommé.

Il se trouve que mon petit mari était enfermé depuis 6 semaines déjà. Avec quelques petites sorties pour que je puise m’amuser, mais toujours assez brèves, ou dans des conditions compliquées pour lui, mais sans jamais pouvoir jouir in fine.
La question était donc pour moi de le laisser jouir avant le mois d’octobre, ou bien de le condamner à 10 semaines. Ce n’est pas un vrai problème, mais j’aime bien qu’une jouissance redonne un coup de fouet à la libido, et rende ce qui suivra plus intense. Et puis j’avoue, j’avais envie d’essayer un truc …

J’ai installé ce dimanche mon petit mari « en croix ». Au fond du grand séjour, il y a ce qu’il faut pour le mettre en position debout, bras écartés à l’horizontale, et jambes écartées avec une barre sur laquelle j’ai écrit cet article. Je fais en sorte qu’il soit vraiment bien tendu de tous cotés, je sais que ça le mets sous pression, sous MA pression.

Ensuite je lui ai mis mon plug gonflant dans l’anus. Là aussi, j’ai écrit cet article. Mais l’usage que j’avais en tête était assez différent de mes premiers jeu. Je l’ai gonflé légèrement, surtout pour qu’il reste bien en place.


Je suis ensuite venue me placer derrière lui. Entre ma taille et ses jambes écartées, ma poitrine était à hauteur de sa nuque. Je l’ai entouré de mes bras, et lentement bâillonné avec une ceinture de laine. Je devrais dire que j’ai ligoté sa bouche, ce serait plus exact. En étant derrière, j’ai passé le lien derrière sa nuque et ai croisé devant, comme le début d’un lacet, dans sa bouche, en serrant progressivement, la tête calée entre mes bras et mon corps. Une fois le nœud dans sa bouche, 3 tours de lien entourant mes mains de part et d’autre, impossible d’échapper au resserrement progressif, en force. C’est sans danger, et visiblement très désagréable.
J’aime bien sentir le moment où il s’agite parce que ça devient compliqué. Je me plaque encore plus contre lui, je l’englobe, j’amène mon visage vers le sien pour qu’il voie mon sourire, et je continue de serrer lentement. Rien de tel pour qu’il sente que c’est moi qui décide, qui impose, qu’on ne peut pas attendre d’empathie de ma part dans ce moment. Un double nœud et je viens ensuite m’installer devant lui, sur une chaise, pour lui enlever la cage et commencer une toilette à l’eau bien froide.

Je décide qu’il pourra essayer de jouir, et je le lui annonce. Mais écartelé, le plug en place et la bouche ligaturée, je me doute qu’il n’est pas en position idéale pour en profiter, hein.

Je gonfle un peu le plug. J’avais remarqué lors d’autres jeux qu’il y avait deux étapes : le plug un peu gonflé semble appuyer sur la prostate, et créer des conditions propices à une éjaculation, surtout si on agite un peu le tube lentement (à quand un plug gonflant ET vibrant ? Ce serait une arme terrible … ). Lorsqu’on gonfle nettement plus, si j’en crois ce que dit mon mari, la sensation de plaisir potentiel disparaît totalement pour une gêne totale, une sensation d’exploser de l’intérieur, d’une pression énorme et relativement insupportable, ce qui me va très bien habituellement. Mais j’avais envie de chercher le moyen d’optimiser l’utilisation de cet outil. C’est mon coté recherche scientifique … J’aurais pu mettre ce talent au profit de la recherche contre le cancer, j’ai choisi de le faire au profit de la chasteté et la soumission de mon mari. Il fallait choisir hein … Il y avait moins de concurrence 🙂

Donc pour revenir à notre propos, j’ai donc mis le plug en position plaisir potentiel et j’ai commencé à branler mon mari. Mais comme je l’ai quelquefois expliqué ici ou ailleurs, je le branle délibérément trop lentement, avec des arrêts, un peu comme il ne faut pas …
Je dégonfle un peu le plug, puis je le regonfle. La petite molette juste à coté de la poire permet de vraiment bien doser, c’est super pratique. J’approche mon visage, ma bouche, mais je gonfle en même temps, je recommence à le caresser, puis j’arrête. J’étudie les effets, je prends tout mon temps, j’allume une cigarette, puis je reprends… Cette fois pas de chrono pour jouir, pas de « timeboxing », le temps qui passe est mon ami. Ce qui ne m’empêche pas de lui dire de temps en temps en riant que s’il n’y arrive pas ce sera tant pis n’est ce pas, qui finalement ça ne semble pas tellement lui manquer …

Je pense que comme moi, la plupart des femmes ont l’habitude de leur petit « porte-kekette » savent bien mesurer le moment où ça « risque de partir » … Là où autrefois on accélérerait pour le faire aboutir, on fait maintenant l’inverse : on ralentit pour que l’orgasme ne puisse pas avoir lieu. Et puis on reprend lentement pour remonter en pression…

Mon but était simple : l’amener au plus près de l’orgasme, après des petits jeux de ma part, et au moment clé, quand j’ai décidé d’enfin permettre l’expulsion, au moment de l’orgasme, dans la seconde qui précède mais alors que l’orgasme est inéluctable, gonfler le plug pour « ruiner » cet orgasme.
Ça a parfaitement fonctionné. Il faut vraiment bien connaître son partenaire, je le précise. Bien doser, bien trouver le moment clé. Mais dans ces conditions, ce fut un immense plaisir ! Quelque temps après, mon mari a comparé cela à une cri aphone : vous allez pousser un cri, mais aucun son ne sort. Il a eu une éjaculation, mais le fait que le plug soit gonflé a visiblement empêché les spasmes, qui sont avant tout intérieurs. La pression les a rendu impossibles. Il a joui, mais sans spasmes, ni « jet » au sens propre.Une sorte d’orgasme figé en vol, selon ses dires. Une nouveauté. Pour la science …

Il est maintenant remis en cage, et il est prêt pour Locktober …

20 Commentaires

  1. Madame Marie-Séverine, je suis très admiratif devant tant de maîtrise et de cruelle imagination de votre part ! Chapeau bas Madame !

    • Il y a aussi des plugs vibrant pour la prostate qui permettent un drainage après plusieurs jours d’abstinences. Le tout sans toucher à la verge. Ça permet une vidange sans véritable jouissance.

  2. Diabolique, comme toujours.
    Comme l’indique l’adjectif, un orgasme ruiné n’en est pas vraiment un. Ce que vous lui avez accordé ici est davantage une coulure, une sorte de traite scénarisée qu’une jouissance, laquelle, vous le dites fort bien, prend corps dans les spasmes de plaisir que vous lui bloquez.
    La plupart de vos récits mettent en lumière ces petits moments cruels où son plaisir espéré se délite et s’évapore avant qu’il n’ait pu réellement le consommer, moments que vous adorez… et qu’il aime aussi (mais d’une manière différente) j’en suis sûr.
    Vous arrive-t-il, parfois, de lui accorder un véritable orgasme, une vraie jouissance ?

    • Marie Séverine

      bien sur, parfois …

      • Bonjour Madame
        Je ne sais trop où publier ce message, je débarque et j’avoue être un peu perdu…
        Je suis un homme soumis depuis déjà quelques années à sa chérie. Elle me sodomise parfois avec son « chouchou » (son jouet préféré), et elle m’interdit parfois de jouir pour me consacrer entièrement à son plaisir. Nous avons également des petits jeux où je fais le ménage avec un plug télécommandé dans le cul, et bien sûr une tenue adéquate…
        Dernièrement, nous avons franchi le pas et avons commandé une cage.
        Un de notre terrain de jeux est notre spa et je voudrais savoir si les cadenas livrés avec la cage peuvent supporter un bain d’une vingtaine de minutes. Je m’interroge aussi sur les douches. Dois je déposer le cadenas ?
        J’attends votre avis d’experte avec impatience.
        Respectueusement,

        Joseph

        • Tu peux bien sur garder le cadenas dans tous les cas. Si tu es inquiet, tu peux remplir de vaseline le trou de serrure pour éviter que le mécanisme se grippe.
          Profitez bien !

          • Madame,
            Je vous remercie de l’intérêt que vous avez bien voulu accorder à ma question un peu stupide et de la promptitude de votre réponse experte. J’ose à nouveau vous importuner avec mes questions naïves de débutant mais je m’empresserai de rapporter vos réponses à ma chère épouse : vous évoquez souvent la vaseline, notamment pour mettre en place la cage et éviter les abrasions cutanées ; cela ne graisse-t-il pas les vêtements et les draps ? C’est moi qui m’occupe de l’entretien du linge, mais cela risque d’agacer ma chérie ; d’autre part, une auréole de gras à l’entrejambe ferait assez mauvais effet dans mon contexte professionnel…

        • Bonjour Joseph,
          Si tu as des doutes sur la qualité du cadenas, ta chérie pourra acheter un cadenas compatible mais de marque (ABUS, MASTERLOCK, ABLOY,…). IOl est important que le corps du cadenas soit en laiton. Lorsqu’il est exposé fréquemment à l’eau (bains, piscine, mer) il convient de bien le sécher et régulièrement appliquer une petite giclée de lubrifiant (par ex. WD40).

    • Bonjour, magnifique ce loktober,
      Si vous aimez les histoires Bdsmhttps://www.amazon.fr/comme-Soraya-Ma%C3%AEtresse-ebook/dp/B07XPGFWMX/ref=mp_s_a_1_1?dchild=1&keywords=s+comme+soraya&qid=1585821966&sprefix=s+comme+soraya&sr=8-1

      Dites ce que vous en pensez.

  3. bjr dame Séverine ,tout d’abord pour vous dire que je fait octobrefeest ,si libérations ,que aux ordre de ma kH ,commence a aimer d’etre en cage ainsi d’etre soumis dirais meme plus soumise a ma kH ,que du bonheur de la satisfaire ,

  4. lol mais pourquoi tant de haine????

  5. Bonjour Madame
    Assurément une pratique intéressantes pour les dominatrices dont vous êtes.

    La femme dominatrice avec qui je vis, semble s’intéresser aux cages sur le marché, mais je ne sais pas si la visibilité de votre partenaire Aken est suffisante pour qu’elle prenne connaissance de celle ci !

    J’imagine que si vous la recommandez, contrairement aux CB et autre birdlock c est qu’elle doit être plus efficace.

    Comment la lui faire connaître ?

    Vous remerciant pour vos conseils, récits et ceux de vos consœurs

    Soumis ère

  6. Bonjour Madame ,Marie Severine ,
    Je suis un soumis hors couple ,ma Femme est pourtant dominante dans la vie de tout les jours.Mais elle ne pratique plus aucune action sexuel .Je pense qu’une routine c’est installée entre nous ,(25ans de mariage),et j’aimerai en sortir , nous en sortir devrais je dire.
    Je n’oserai jamais avouer mes penchants à mon épouse ,mais je suis sur qu’elle les apprécierait, et elle non plus ne voudrait jamais l’avouer ( trop fiere je crois).J’aimerais bien lui en donner l’idée , mais par personne interposée , pour qu’elle me l’impose au fil du temps , lui en donner l’envie et l’idée , si vous voyez ce que je veux dire ?!.Oui je sais c’est un peu lache de ma part , mais je ne sais pas comment faire autrement .Puis je vous demander votre contribution, ?sans qu’elle soit au courant bien entendu.Je vous en serai tellement reconnaissant.
    J’ai lu dans vos com, que vous proposiez de donner l’adresse mail de sa femme à un de vos lecteur , en l’occurrence : « soumis isere » , Pouvons nous proceder ainsi Madame Marie Severine ?Merci
    Veuillez agreer ma soumission la plus totale
    syvon
    mon mail:syvonbi@gmail.com

  7. Bonjour Madame Marie Séverine.
    Encore une fois un très beau reportage de votre vie courante .
    Sachez cependant qu’internet est magique, on trouve tout ce que l’on veut et dans votre cas allez jeter un œil ici :
    https://www.ebay.fr/itm/PLUG-GONFLABLE-Plug-gonflable-et-Vibrant-10-x-3-9-cm-Seven-Creation/273972037691?_trkparms=aid%3D111001%26algo%3DREC.SEED%26ao%3D1%26asc%3D20160908105057%26meid%3Db0fc11b5eb944d2d986b2039d043fe82%26pid%3D100675%26rk%3D1%26rkt%3D15%26sd%3D273972037691%26itm%3D273972037691%26pmt%3D0%26noa%3D1%26pg%3D2380057&_trksid=p2380057.c100675.m4236&_trkparms=pageci%3A50378e79-ecfd-11e9-a5a1-74dbd1806201%7Cparentrq%3Ac063db7b16d0a9cb7193d33fffe33c42%7Ciid%3A1
    Pour ma part, je pense être un souminateur malheureusement. J’ai fait lire votre article à ma femme et je pense que cela a été vraiment le déclic chez elle. Avant elle ne prenait pas cela au sérieux je pense quoique. Mon caractère fort faisait sûrement qu’elle lachait l’affaire trop vite et je restait dans mon p’tit monde tranquille. Mais depuis ce jour là je trouve qu’elle a pris de l’assurance pour preuve, ça fait 2 jours que je suis obligé de dormir avec un petit rose bud dans mon fondement. J’avoue que la sensation est comment dire désagréable.
    Tout cela pour vous demander si vous pouviez la coatcher pour faire de moi un véritable petit soumis et non un souminateur. Après vingt ans de vie commune, j’aimerai la rendre vraiment heureuse et comblée et surtout qu’elle soit épanouie dans sa vie de femme.
    Puis je vous écrire sur l’adresse contact pour vous décrire un peu plus notre parcours afin que vous preniez votre décision Madame Marie Séverine ?

  8. Il y a aussi ça pouvant être porté avec la cage en tout lieu pour des jeux pervers et sadique et faire éjaculer par exemple son soumis dans son pantalon
    https://www.ebay.fr/itm/Plug-Anal-Stimulateur-Prostate-Silicon-Vibromasseur-Masseur-Vibrant-Anneau-Penis/113899218788?hash=item1a84ec2764:g:4hQAAOSwSHNdiF70

    • Cet objet me paraît être adapté au port d’une cage pour vidanger le soumis. Le must serait une télécommande à distance !

  9. Bonjour Madame
    Pouvez vous donner des idées diaboliques à ma maîtresse ?
    Nous voulons aller plus loin dans notre relation gynarchique mais elle a besoin d’aide
    Je vous remercie à l’avance et encore merci pour votre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *