Mon mari sous ma domination totale, le site, bilan, réflexions

La période des vacances est toujours propice à la réflexion de fond. Les marches, la nature, permettent de réfléchir, de remettre les choses en question, de les consolider, de les partager. Ce post sera écrit en plusieurs fois. Ce n’est pas un bilan, mais un point de passage, une observation latérale, un nouveau point d’ancrage.

Un parcours assez serein.
J’ai trouvé une sorte d’accomplissement sur plusieurs axes. En dominant mon mari, avec qui nous avions imaginé ce challenge, moi prenant les rênes progressivement, lui résistant au mieux mais acceptant d’avance de pouvoir perdre, je me sens parfaitement bien dans ma peau, et je crois que lui aussi. Il a fallu faire une coupure il y a 3 ans pour maladie et je suis passée en mode infirmière pendant 1 an. Et c’est loin derrière nous. Je pense pouvoir dire qu’il est sous ma domination, et en grande partie sous mon contrôle, ce qui est autre chose, mais je sais qu’il y a encore beaucoup à faire, et j’en suis ravie, car j’aime le chemin et la progression. L’avantage d’une situation ou le contrôle est bien en place, empêchant tout retour en arrière, c’est que la suite peut se faire plus lentement, c’est plus sadique, mais plus … goûteux ! ^^
Et puis il y a ce site, dont je parlerai plus loin, qui m’offre une vie sociale intense, en plus de celle de mon travail.

Je n’oublie pas que la domination au quotidien est implacable.
Pas de possibilité pour mon mari d’échapper un moment à ma domination. Comme il lui faut des espaces « à lui », je lui en ménage. Mais c’est moi qui le décide, et il dépend de moi. A moi de « sentir » quand c’est nécessaire, en étant attentive. Et je peux mettre fin à tout moment. Mais il faut en rester consciente : cela peut être lourd pour l’un comme pour l’autre et il faut savoir ménager des espaces de « repos ».
Mais en dehors de ces moments, mon mari est dominé de façon implacable. Il faut que cela donne à réfléchir à ceux qui y songent. Les hommes qui vont voir une pro, ou une amie occasionnelle, une fois rentrés chez eux ou chez leur femme, peuvent retrouver toute liberté, toute attitude, mettre les pieds sous la table (ou sur la table).
Pour un homme dominé « à la maison », chez lui, par sa femme, au quotidien, en permanence, c’est une autre histoire.
Et pour peu que cette femme soit organisée (comme la plupart ^^) et déterminée (idem !) cette autre histoire devient implacable.
Cela nous donne une responsabilité importante, et exige une attention permanente pour adapter le lien.
Vous savez ces laisses pour chiens qui se déroulent et s’enroulent pour donner au chien une pseudo liberté alors qu’en fait il est toujours lié et potentiellement remis au pied à tout moment ? La domination au quotidien, c’est ça !
Donc attention messieurs candidats candides… réfléchissez bien avant de rentrer dans le casier à homard !

Le resserrement permanent est de rigueur.
La domination s’entretient et doit évoluer sans cesse. Pas forcément tous les jours, ce serait impossible. Mais elle doit être vécu comme telle par le compagnon soumis. La menace potentielle doit exister, et doit se tangibiliser tous les jours. L’idéal est de procéder, pour chaque resserrement, en plusieurs étapes. Le chemin est un délice, c’est la première raison, et comme il n’y a pas un nombre infini de possibilité (quoique …), il faut bien profiter de ses cartouches.
Je vais donner un exemple terrible pour mon mari, qui l’a mis dans des états très variés pendant des mois, et ça n’est pas fini.
J’ai une poitrine très généreuse, bien formée, que je ne mets pas forcément en valeur car je suis assez classique, mais … je peux le faire, à ma façon. Surtout que je n’ai pas de ventre. Donc un pull noir col roulé, dont on dit que c’est pas sexy, s’il est moulant, et que le soutien-gorge est un peu porté vers l’avant, ça peut devenir presque indécent.
Mon mari est raide dingue de ma poitrine depuis toujours, au point qu’il m’est arrivé de me demander s’il ne m’avait pas épousée pour cela. Il a passé nos premières années à la toucher tout le temps, souvent trop, et à des moments inadéquats pour moi. Après un temps de domination, j’ai donc décidé que j’allais régenter son accès à ma poitrine.
Je savais que lorsque je commencerais, il en aurait des poussées de libido et qu’il irait vite se masturber pour rendre l’idée supportable. J’ai donc à chaque étape attendu qu’il soit en cage de chasteté depuis un moment. C’est bien plus amusant.
Je vous raconterai un jour comment j’ai régenté progressivement si cela vous intéresse, et si vous en venez comme moi à penser que c’est tout à fait anormal qu’un compagnon puisse vous peloter quand et comme bon lui semble … Maintenant, le mien doit me demander l’autorisation, et je lui accorde rarement.

cuir3

Le site est une réussite assez probante.
Nous ne l’avions pas imaginé. En fait nous étions une « bande de femmes » s’étant croisées dans un forum, et nous avions décidé de faire une sorte de cercle privé pour échanger entre nous. C’est assez rapidement (et logiquement) devenu un peu morne, après des premiers échanges étincelants. D’où l’idée de faire l’inverse : sur un blog public, pour attirer d’autres femmes dominantes ou ayant envie de le vivre. Nous avons été dépassées par notre succès… Parmi nous, certaines se sont éclipsées, et de nouvelles venues sont devenues des piliers du blog, comme Véronique. Et chacun(e), moyennant le respects de règles assez évidentes, peut venir contredire, raconter, questionner, plaisanter …
Avec 3 ou 4 partenariats, nous finançons nos frais, cadeaux, et futures activités. Mais le blog est 100% bénévole. Il nous enrichit d’une autre façon, et beaucoup de femmes y trouvent leur compte. Nous avons énormément de retours positifs, de couples qui renaissent, d’hommes qui soudain comprennent comment s’insérer dans ce mode de vie de façon adéquate, etc … Nous avons bien sur quelques grincheux, et des insultes de gens qui ne supportent pas que des femmes puissent dominer. Nous avons eu une attaque du site, vite réglée, et nous avons quelquefois des petits bombardements de commentaires ou de mails, mais ils sont traités (pilonnés) par nos automates, et il y en a si peu que le phénomène est négligeable. Le ton du site et la bonne tenue des participant(e)s y est pour beaucoup, certainement.

Et maintenant, what next ?
Pour ce qui est de mon mari, je vais me faire un plaisir de le resserrer, mais surtout de compléter sa mise sous Mon contrôle. Je pense que cela vous intéressera que je le raconte de temps en temps. Tout comme le resserrement des contraintes. Par exemple à compter du 1er août, et pour trois mois, je vais expérimenter une nouveauté : il n’aura plus le droit de quitter une pièce où je me trouve sans me demander la permission. En venant se mettre devant moi, et bien sur en m’expliquant pourquoi. Pour des novices ça peut sûrement paraître curieux, mais quand on prend l’habitude d’être une sorte de reine, on finit par trouver choquant que l’autre parte à droite ou à gauche sans explication ^^…
Pour ce qui est du site, j’observe dans les questions par mail que plus personne de retrouve quoi que ce soit. Nous allons donc à nouveau de restructurer, pour que l’on puisse aller directement à certaines catégories d’articles en fonction de ce que l’on cherche. Tout le monde perd trop de temps.

 

En tous cas, je voulais remercier toutes les personnes qui participent à ce succès. Les collègues, en particulier Virginie qui s’implique de plus en plus, les nouvelles dominantes qui arrivent de toutes parts, et de plus en plus, grâce auxquelles ce blog reste majoritairement un blog d’échange de femmes dominantes, et ne bascule pas dans un forum de fantasmeurs, les nombreuses candidates dominantes, et bien sur nos amis soumis et candidats soumis, sans oublier les fantasmeurs qui ont bien sur le droit d’exister, et qui peuvent en lisant nos points de vue progresser plus vite vers la lumière…

domdist

 

67 Commentaires

  1. Merci Madame Marie Séverine d’abord pour ce blog mais aussi pour Votre bonté à partager avec N/nous Vos désirs, Vos projets, Votre vie.

    Oui, il est normal que Votre mari dusse demander la permission de quitter une pièce, comme sans doute doit-il Vous demander la permission pour parler.

    La vie de soumis Vous avez raison est très exigeante, tout soumis ayant eu le bonheur d’appartenir et de vivre 24/24 et 7/7 sait que ce n’est pas une sinécure, mais que le bonheur est dans cette totale appartenance et nulle par ailleurs.

    Merci encore Madame Marie Séverine, merci à Toutes Les Dames qui participent à ce blog.

    • Bonjour à vous toutes Mesdames.
      Merci pour ce tres beau site dédié a la plus belle chose au monde:la domination féminine et la vénération des femmes. Pourriez vous me conseiller car j’adore ma femme et je souhaiterais lui appartenir totalement tout en etant transformee le mieux possible en une soubrette docile. Ma femme est assez reticante, auriez – vous des arguments et des exemples qui pourraient lui donner envie de rejoindre votre club qui je l’espere s’ aggrandira tres vite.
      humblement

    • Bonsoir Madame Marie Séverine.
      Merci pour cette variétés points de vues.
      Oui on évolue On change et puis je sent de l’amour dans votre vie de couple et ca compte.
      Je vais sortir ce soir et marre de séduire mémé si j aime la vie peut être envie de me poser et de porter cette cage qui me rendrais fière de moi.
      Simplement un Homme qui aime la femme autrement.
      Sensible et entier pour elle loin de tous ces Machos égoïstes.

      Bonne soirées a vous Mes Dames.
      On aimes la vie avec vous même si on rêve de cage pour ce sentir a Elle.
      Pascal

  2. Bonjour à Toutes,

    nouvelle arrivée ici je ne peux que souligner la qualité de ces différents travaux et le plaisir à lire des articles traitant de ces différentes notions non pas sur le ton de la fantasmatique présente dans 99% des sites dédiés à cet effet mais avec le ton du vécu et surtout les fondements que vous le soulignez indispensable à la bonne marche de ce domaine de vie.
    Je vous réitère ma proposition à apporter ma contribution si vous le souhaitez dans la vie de ce site dans la mesure de mes compétences.
    Concernant votre article, quelle magnifique idée que celle de la demande de l’autorisation de pouvoir quitter la pièce ou nous nous trouvons, si pleine de symbolisme, je pense vous la dérober!

    Anne Marie

  3. Bonjour,
    C’est justement ce succès qui est inquiétant. En voyant ces cages toutes différentes sur vos photos, beurk, mais autant de fabricants pour un marché aussi récent ne me rassure pas du tout non plus. Ok, votre anatomie s’y prêterait on en profiterait sans doute nous aussi. Je ne vais pas plaindre ceux pour qui c’est un choix, et certains autres le méritent … mais il y a aussi toutes celles à qui vous donnez de vilaines idées. Ils ont tous la ligne en plus sur vos photos !! Conscient que, comme vous dites, tout doucement voire à l’usure vous nous feriez bien accepter n’importe quoi, la preuve, mais il y en a qui abusent quand même beaucoup ensuite, vous ne trouvez pas ?
    Yves.

    • Oui cette une liberté de choix,apparament
      cette libertè vous à étè donnèe de vous exprimez se qui prouve bien que l’on pas sensuré vos propos et pas abusé non plus.
      Vive la liberté et la democracie à tous les encagés.

  4. Bonjour Madame,

    Je vous suit depuis le début de votre blog et j’avoue que je pensais qu’il ne survirerait pas ou qu’il allait devenir un site commercial…Il n’en est rien ! Certainement parce qu’il est tenu par des femmes convaincues de leur bien fondé de maintenir et consolider leur couple de cette manière. Cette manière est aussi bonne qu’une autre quand il y a de l’amour et de le volonté de bien faire. Un tabou de plus… en moins…( que ça ne plaise à des Yves ou pas…). Dommage que trop de femmes trouvent la chasteté masculine comme une déviance sexuelle.

    Vous maitrisez ce site comme vous domptez votre mari à la perfection! Maintes fois j’ai voulu intervenir mais, pour moi, ce n’est pas un site où les hommes ont la parole et c’est très bien comme cela!

    Je ne suis pas un lèche bottes, au sens figuré, donc j’arrête les compliments.

    Bonnes Vacances à vous Toutes et donnez nous de vos nouvelles !
    Mes respects
    griffon

    • Bonjour,
      Je ne voulais choquer personne, et je ne parle pas de déviance. Je reconnais même qu’à leur place je serais sans doute capable d’en profiter mais j’en connais aussi certaine(s) assez canaille(s) si elle(s) découvre(nt) ce genre de truc pour avoir envie de tester. Sauf que oui, les petits seins (ben vi : sont à l’ échelle lol), de ma petite femme donc, quand elle porte des trucs moulants auraient aussi un effet assez incompatible avec ce genre d’ustensile. Au passage, et n’y voyez aucune vantardise, mais à toutes fins utiles question aux fabricant(e)s : pourquoi toutes ces cages pointent vers le bas ?! Je ne critique pas sinon mais je reconnais que je dis bien que certaines abusent : avouez que la perspective comme j’ai lu ici ou là de se faire sodomiser ou cocufier par nos petites femmes a de quoi refroidir non ?!
      Yves

      • Yves, ce site est exactement là pour ça ! Pour que d’autres femmes qui en ont envie ou qui n’en avaient pas eu idée puissent découvrir ou élargir leurs pratiques (et le trou du cul de leur compagnon ^^).
        Pourquoi ne me donnerais tu pas le mail de ta femme ? haha ! Je suis sure que ça te fait des sensations de l’imaginer en train de parler avec moi de ce qu’elle pourrait te faire ^^

        • J’ai bien compris que le site est là pour ça et a priori ça marche un peu trop. Bizarrement par contre nous les mecs sommes rarement contre la découverte ou le fait d’élargir nos pratiques mais allez savoir pourquoi ; pour le mail de ma petite femme j’hésite. Euhhhh … mais nan, pas question bien sûr, hi ,hi !!

      • Yves à la question pourquoi les cages sont toutes dirigées vers le bas et bien tout d’abords pour un coté pratique: comment il feraient pipi nos soumis avec une cage qui pointe vers le haut ?
        Ha ouai ! à quatre pattes comme un bon toutou, ce serais pas mal, mais au quotidien, au travail par exemple, il faudrait qu’il se dépoil et aille derrière le bâtiment pour lever la patte et arrosé le mur, très drôle mais pas pratique.
        Et puis il y à aussi le coté symbolique une petite queue bien sage qui ne peut plus lever la tête,

  5. Bonjour.

    Je me permets de vous écrire aujourd’hui tout simplement pour vous féliciter et vous remercier de la qualité de votre site.

    Riche d’enseignements, il fait d’ailleurs parti des sites que j’ai mis en lien sur notre propre blog (par notre j’entends celui de ma Maîtresse et le mien).
    En effet, je pense que pour les personnes s’intéressant à l’art de la Domination /Soumission /Discipline, votre site et sans doute le meilleur endroit pour trouver des réponses, sans faux semblants et ambiguïtés.
    Comme vous le dites, les fantasmeurs doivent être vite refroidi en passant par ici ^^.

    Au plaisir de vous lire.

    jouet.

  6. Bonjour,

    En lecteur fidèle, et en soumis, je m’associe aux commentaires pour vous féliciter pour la qualité de ce blog et des échanges qu’il permet, même si, soumis, mais pas à son épouse légitime, je me sens parfois intrus et dans le « péché » (sourire).

    Longue vie à ce blog en tout cas..

  7. Bonjour à toutes et tous

    Passionné par les questions de genre (théorie du genre, etc…), je circule sur le net autour des mots clés « femme ou homme objet/jouet » et c’est ainsi que je suis tombé sur votre blog Mr Jouet et du coup sur ce blog… J’ai lu déjà pas mal d’articles de Mme Marie-Séverine ainsi que des commentaires récents dont ceux de cette page, qui justement parle de votre blog en général Mme Marie-Séverine, et donc est pile/poil dans mon centre d’intérêt (intellectuel j’entends, car que ce soit côté femme ou homme objet, rien de ceci m’attire sexuellement, du tout).
    Pour faire vite (enfin j’essaie:)), votre blog prouve (je m’intéresse aux sites uniquement basés sur du « vrai » dans le sens exprimé ci-dessus par Mme Anne-Marie) que des hommes peuvent êtres très heureux en étant objet/jouets de leur compagne. Je commençais à en douter un peu, car, dans ces sites « vrais », j’ai trouvé déjà beaucoup et surtout des « femmes objets/soumises » heureuses et amoureuses (je ne vais pas développer cela, car manifestement hors sujet sur ce blog…juste, pour donner la mesure de l’ampleur coté « femme objet/soumise », l’exemple d’un site assez ancien maintenant où 800 soumises environ sont exhibées et leur vies aussi avec leur Dominants, souvent maris d’ailleurs…).

    Ce que je retiens, en premier lieu, des écrits ici que j’ai lu, et je remercie aussi bien les auteurs de ce blog que les commentateurs, c’est que c’est toujours l’homme (ou presque) qui est attiré sexuellement par la soumission à sa compagne (je ne parle pas volontairement de ceux qui vont voire des pros, même si cela m’intéresse aussi, mais ce blog n’est pas dans cette optique..): soit il lui demande de le soumettre, soit il est surpris par sa compagne à se masturber devant des videos/photos de dominantes…et sa compagne lui propose alors de vivre ses fantasmes… Bien sûr après, il se rend compte que la soumission n’est pas celle de ses fantasmes comme nous l’exprime bien Mme Marie-Séverine…
    Ce constat est éclairant pour moi, car il met en évidence que certains hommes, de part leur parcours de vie et psychologique (si certains d’entres vous, messieurs, veulent exprimer d’où vient, à l’origine, leur envie de soumission véritable: une mère autoritaire ? le fétichisme des bottes ? du cuir….une épouse autoritaire?, autres ?) fantasment (au moins) de se soumettre à une femme, prenant à contre-pied l’effet de construction des genres classiques dans le monde entier où l’homme est dominant sur la femme.
    Si je peux me permettre, j’ai moi une hypothèse d’explication à ce « phénomène », je l’analyse comme justement une des conséquences de la domination généralisée du genre masculin (dont je lutte par ailleurs à travers l’idée d’égalité femme/homme que je vis dans mon propre couple, mais faudrait que je vous raconte…je suis aussi le plus heureux des hommes, Mme Fleur! …): certains hommes, sentant les « privilèges » de naissance qu’ils ont dans ce monde, veulent vivre le contre-pied total en devenant l’esclave de leur compagne (plus aucun privilège) et s’en retrouvent heureux ainsi manifestement ainsi que leur compagne dominante; de même, certains femmes (dont les 800 que je citais ci-dessus) se sentent déjà « soumises » dans ce monde aux hommes et veulent/aiment aller beaucoup plus loin dans ce sens (soumission totale quotidienne), les rendant aussi heureuses que leur compagnons dominants.

    Personnellement, j’appelle cela des « effets de bords » de la domination masculine généralisée, certains hommes se rendent compte de leurs « privilèges de naissance » et veulent les anéantir pour se libérer « de leur genre » (voir se féminiser ou même avoir envie d’être pénétré – sodomie), appartenir pleinement, être esclaves; certaines femmes, à contrario, poussent ces privilèges masculins à l’extrême (devenant volontairement esclave de leur Dominant, ayant envie de lui appartenir pleinement). Et, manifestement, ces couples « effet de bords » sont heureux et amoureux, donc libre à chacun, chacune de prendre ces options.

    Voilà, si certaines ou certains d’entre vous trouvent mon hypothèse plausible, cela m’intéresse 🙂 …merci d’avance

    Cordialement
    Gérard

    • Bonjour Gérard,

      Tout comme vous aux débuts mon homme se posait ce genre de questions et cherchait à échafauder des tas de théories.
      Il avait d’ailleurs écrit un texte là dessus si je le retrouve, ( ça risque de ne pas être simple ça date de 2007) bref si je le retrouve je demanderais à Marie Séverine l’autorisation de le publier ici.
      Pour ma part ce genre de recherche ne m’intèresse pas trop savoir le pourquoi du comment crée des prises de têtes souvent inutiles, vous êtes comme vous êtes messieurs, certains sont des dominants macho, d’autre de tendres soumis, et alors ! connaître l’origine de vos attirances ne changeras pas grand chose, sauf bien sur si vous ne les assumés pas et chercher à changer.
      Voilà mon humble point de vue, il me semble que lorsque l’ on se pose ce genre de questions c’est souvent qu’on cherche une justification à un phénomène que l’on trouve marginale, mais pourtant dans la nature, dans le règne animal, il en à toujours été ainsi, il y à des dominant(es) et des domin(ées).
      Bon aller, je cherche ce texte …

      Fleur

      • Bonjour Madame Fleur

        Je suis finalement assez ravi que ce soit vous qui me répondiez en premier, Mme Fleur. En effet, vous déclarez votre mari le plus heureux des hommes, or, moi aussi, je suis le plus heureux des hommes, donc il y a bien à chercher quelques explications à cela …ne croyez vous pas.

        Pourquoi, de mon côté,
        je m’entends merveilleusement bien avec ma femme, intellectuellement, sexuellement (elle jouit plusieurs fois en un seul câlin tendre quasi quotidien…par rapport à moi, mais c’est vrai que j’ai quelques bases de Tantra…), nous sommes très amoureux et je n’ai jamais regarder ailleurs, sans me soumettre ou la soumettre en quoi que ce soit (juste un respect et une protection mutuelle et tendre, une égalité de chacun/chacune, dans ses envies, ses pensées, ses opinions, ses pratiques sportives et culturelles, dans les tâches ménagères et de gestion du budget, des vacances, des voyages, de l’éducation de nos enfants… le plaisir de discuter, de débattre sans aucune crainte de quelque badine que ce soit….)
        et de l’autre coté,
        votre mari nu et encagé, très heureux de ne plus pouvoir « lever une oreille » ou « un argument/opinion » librement (c’est à dire sans votre autorisation) au risque d’être frappé, très heureux d’être celui qui ne prends plus, mais que vous prenez (inversion des sex), très heureux d’être humilié souvent, d’être au régime pour maintenir la ligne ?

        Cette telle dichotomie dans 2 manières d’être « le plus heureux des hommes » (certes l’une très majoritaire dite « normale », l’autre « effet de bord » ou marginal comme vous le soulignez ou déviante au sens a-normal comme le souligne Xuan), est très intéressante de mon point de vue, car elle révèle la complexité de la masculinité, des masculinités, et du coup de la féminité, des féminités, qui lui/leurs répondent. Et cela à peu à voir, Mme Fleur, avec le monde animal (même s’il y existe quelques organisations sociales -les lions, les abeilles- etc), car le genre est une construction sociale (incluant la sexualité) pour les humains.

        En d’autres mots, il existerait bien de nombreux « genres » construits socialement: les hommes et les femmes classiques, comme les classes de genre principales et historiques, et « en bordure » le genre « homme soumis » (en particulier tendre comme vous dites) qui ne font pas partie des 2 classes principales mais d’un nouveau « genre » très minoritaire (je ne parle pas des hommes souminateurs qui sont plus nombreux mais aiment seulement se faire plaisir autrement, amener du jeu dans le couple, ce qui à rien à voir avec vos maris au fond d’eux), un genre qui, au fond, développe (par leur asservissement à une femme de genre « femme dominante » <== je vais expliquer) plus leur coté féminin (épilation, corps objet, être pénétré, …) en diminuant leur masculinité, un genre "masculiféminin", si vous m'en permettez l'expression.

        De l'autre coté, vous avez le bon vieux macho qui tend à disparaître, mais à coté reste et se développe le genre "homme dominateur", genre moins nouveau (Cf. Sade…), mais que l'on doit aussi, de fait, distinguer du genre "homme majoritaire" (dont je suis), dont beaucoup du genre "femme majoritaire" rêvent (mais fantasme seulement, pas plus ou rarement) d'être à ses pieds (par l'intermédiaire, par exemple, de bouquin érotico-SM à grand succès chez les femmes, comme 50 nuances de Grey). Désolé pour ces dames de genre "femme majoritaire" (au mieux souminatrices) car ce n'est pas cela que cherchent véritablement ces "hommes dominants" mais des "femmes soumises véritablement" (comme ces 800 soumises dont je parlais ^^), comme vous, Mesdames, êtes du genre nouveau et qui se développe "femmes dominantes" vous cherchez des "hommes soumis véritablement", ces candidats "masculiféminins" dont je parlais ci-dessus, rares (car on ne parles pas des souminateurs).

        Oui, toutes ces catégories de "genre" apparaissent assez clairement de nos jours alors qu'elles étaient moins marquées il y encore 20 ans, donc c'est, au contraire, Mme Fleur, un phénomène très intéressant à essayer de comprendre et distinguer les caractéristiques de chacun de ces "genres" disjoints, alors que l'on en avait a priori que 2 initialement: les femmes, les hommes (incluant les sexualités homme et hétéro).

        Regardons par exemple, votre catégorie de genre "femme dominantes", on peut déjà en faire quelques contours: vous avez "changé" de genre, depuis celui de "femme majoritaire" (certes parfois de caractère autoritaire..) à celui de "femme dominante", au contact d'une homme (le votre) de genre "homme majoritaire" mais qui ne s'y sentait pas assez heureux… (en revanche savoir si c'est de naissance ou autre…..) et vous a demandé, explicitement ou implicitement (par ex par un début souminateur qui ne le rendait pas heureux quand même), de lui faire aller vers le genre des "hommes soumis"; vous avez alors revêtu, définitivement sans doute, des accents de masculinité qui vous rendent heureuse (dominer, humilier, corriger, prendre l'autre…) sans perdre des cotés féminins (talons hauts, cuir …etc), vous vous étonnez vous-même de votre sadisme (alors qu'il est inhérent à ce changement de genre), etc…
        Une des conséquences de tout cela, et la je m'adresse à Mme Anne-Marie, est qu'il y a différents "genres" qui s'emboîtent pour être heureux ensemble en couple, mais il n'y aucune supériorité d'un genre quelconque sur l'autre. C'est juste une des caractéristiques de votre genre "femme dominante" qui vous donne ce sentiment d'être supérieure au genre "hommes soumis véritablement" (et à eux çà leur convient puisque c'est d'être inférieurs dans leur ressenti qu'ils veulent) et le plaisir qui va avec.

        Cordialement
        Gérard

  8. Les causes de l’envie de soumission sont souvent multiples et variables d’un homme l’autre.
    Soit il s’agit de l’expression d’une vraie nature de soumis, soit une recherche d’inversion des rôles tels qu’édictés par une Société patriarcale, et bien d’autres choses encore.

    L’important est de « bien » vivre cette forme de déviance (j’emploie le terme non pas de manière négative, simplement pour souligner le côté a-normal).

  9. Bonjour Mesdames, messieurs,

    Pas de déviance, pas d’anormalité, je suis soumis depuis que j’ai conscience des rapports humains, je ne pense pas avoir été un jour autrement que soumis.
    je fus esclave, je regrette de ne plus l’être.
    Jamais dans une seule seconde de mon existence, j’ai pensé que j’étais anormal, pourquoi ? La normalité n’est qu’une question de convention et toutes les sociétés humaines conçoivent différemment les rapports entre individus.
    Soumis, fier de l’être, esclave en attente d’un retour à la normale, c’est à dire une appartenance sans concessions.
    nada

  10. Les hommes soumis sont soit des éjaculateurs précoces, soit des hommes dotés d’un petit membre, généralement incapables de satisfaire physiquement une femme. Non ?

    • Encore une idée préconsue, homme soumis =faible, faible de quoi du sex
      les hommes soumis le sont souvent par envie si ils sont encagé c’est pour ne pas se servir de leur sex ?
      Le sex n’a pas grand chose a voir la de dans c’est cérébral en tous cas pour moi.
      Soumis chriss

  11. Chère Marie Severine,
    Votre site est utile et attrayant. C’est vrai qu’il est un peu pagaille. Ce que j’apprécie tout particulièrement, c’est d’une part la sincérité des témoignages, et d’autre part les nombreuses recettes qui sont données et qui vont beaucoup aider les autres femmes. Car en effet, il est facile de fantasmer mais beaucoup plus difficile de réaliser. Le diable est dans les détails. Et ce site guide vers les solutions. Pas seulement les solutions technico pratiques mais aussi vers des modes de relation.

    Ce que j’ai découvert également ici c’est la force de l’amour. Car dans la plupart de ces témoignages, l’amour est fort entre la dame et le gentil mari soumis. Les pratiques de dominations vécues de la sorte renforcent l’amour. Beaucoup ont témoigné en ce sens et c’est devenu une évidence. Ce site porte en lui cette force de l’amour ! La soumission comme catalyseur d’un plaisir partagé !

    Je ne chercherais pas les raisons de pourquoi on aime dominer ou être dominé. Pour moi c’est à 80 % dans le caractère de chacun, c’est à dire dans la génétique. Et de toutes façons, comme il est dit, peu importe. Ce qui importe c’est la possibilité de progresser à deux dans la relation toujours plus approfondie.

    Alors longue vie au site où l’on espère trouver toujours plus de témoignages, de recettes. Merci, merci ! Et tous mes encouragements pour poursuivre !

  12. Bonjour, moi je ne vous donne pas le mail de ma femme car me faire dominer un peu, oui , mais une domination totale comme cela, je ne suis pas pret!

    • Bonjour,
      Pour sûr qu’on ne va pas donner les mails de nos petites femmes. Que vous en discutiez entre filles est un risque amplement suffisant. Surtout que de nos jours vous ne parlez manifestement plus uniquement cuisine ou couture entre vous. Si en plus maintenant c’est bon pour nous faire garder ou retrouver la ligne, quelles seront demain les autres « vertus » de ces cages ?! On fait comment nous ensuite quand vous, ou la petite voisine, étend volontairement son linge en mini-mini-jupe exprès pour nous exciter ?! On lève le doigt pour bander ?! Pô du jeu !

      • Bonjour Yves

        Rien à craindre de ce blog, Yves, si tu as bien lu ma description des différents « genres »^^.

        Soit tu fais partie du genre rare « homme soumis vrai » au fond de toi, et tu informeras ta compagne un jour ou l’autre. Sinon, si comme moi, tu es très heureux en genre « homme majoritaire », ce blog n’a aucun intérêt pour toi (sauf à « taquiner » ces dames dominantes..^^ attention aux respects), sauf à savoir, que d’autres sont heureux autrement.

        Et même au contraire, un homme du genre « homme majoritaire » quelque peu attiré par la soumission, pour le jeu, le plaisir de la curiosité simplement … (au pire plutôt souminateur mais rien l’interdis au contraire, les dominatrices pro sont là pour çà, et donc qui n’est pas du genre « homme soumis vrai »), lira ce blog et se rendra compte vers où çà peut aller …, ce qui lui permettra de ne pas pousser le jeu (majoritairement sexuel dans ce cas) à en être dépassé, garder le contrôle des jeux avec sa compagne. Merci donc Marie-Séverine (en tant que représente du genre  » dominante vraie » que je décris ci-dessus^^) et quelques autres pour toutes vos informations et méthodes détaillés et les commentaires aussi, car averti de tous les détails de vos pratiques, seul le genre « homme soumis vrai » vous suivra. Et d’ailleurs, vous le reconnaîtrez facilement s’il vous écrit Marie-Séverine.

        Cordialement
        Gérard

        • Bonjour,
          Merci Gérard pour ce commentaire rassurant. Je ne maîtrise pas le vocabulaire ensuite :  « dominante vraie, souminateur, soumis, majoritaire… « . Je connais juste les effets de la mode et les bons conseils entre copines. Je vois mal ma petite femme une cravache à la main, heureusement lol. Je ne critique donc pas non plus ce blog. Force est de constater par contre qu’il en a suffit d’une dans le quartier qui trouve nos poils ringards pour qu’en quelques mois on soit tous « à la mode ». On m’aurait dit ça avant j’aurais éclaté de rire. Et on est manifestement pas les seuls au passage vu ce que je vois sur la plage. Vu le nombre de fabricants et le succès de ce blog, lui confier les clefs de ma voiture c’est une chose mais là on est jamais trop prudent.
          Cordialement.

          • Bonjour Yves

            Au delà des mots (la définition de genres « effet de bord ») qui permettent une compréhension de l’existence d’hommes et de femmes heureux(ses) dans la soumission vraie (ces dernières étant plus nombreuses comme je le soulignais plus haut….^^^ avec ce seul exemple de ce site de 800 soumises totales à leur Maître-conjoint très souvent), il n’y a en effet rien de vraiment nouveau en matière de rasage de »poils » des hommes de genre « homme majoritaire », Yves. Je dirai presque, au contraire, car beaucoup d’hommes d’aujourd’hui gardent davantage leur barbe qu’avant, tu le verras même à la télévision…Citons par exemple, un article récent de Cosmopolitan : « Les années 2000 voient naître le règne de l’übersexuel. C’est le retour de l’homme viril, un homme qui a des poils. S’il adore se faire pousser la barbe et les cheveux, il n’en soigne pas moins son apparence » et depuis le spornosexuel (plus bodybuildé) a fait aussi son apparition, en plus …

            Concernant les fabricants, blogs …. en lien, peu ou prou, avec le BDSM , oui il y a une démocratisation et succès de ceux-ci car le BDSM se développe tout simplement, mais ceci dans toutes les directions… Rien de spécifique aux hommes (d’autant plus que cette histoire, certes médiocre, de 50 nuances de Grey, révèle surtout l’envie féminin de soumission – souminatrices ou « femme soumise vraie »- et les fabricants ont bien su exploiter le filon….). Par exemple, les ceintures de chasteté féminine sont très présentes aussi, Yves (cf.par exemple le site, juste pour comparaison : http://female-chastity-belts.tumblr.com/)…

            Cordialement
            Gérard

          • Bonjour Gérard,
            merci pour ce lien : j’adooore !!! Bonne idée pour leurs soirées entre nanas, hi,hi !!! Surtout pour celles en clubs interdits aux plus de vingt-cinq ans (vivi, les clubs interdits aux mecs de plus de vingt-cinq ans : ça existe !). Tentant donc de savoir sa petite femme sous clef. Lui parler de ça par contre lui donnerait surtout l’idée contraire. Et puis contrairement aux mecs, même avec ça elles sont toujours aussi sexy : on ne résisterait pas longtemps avant de se servir de la clef. Dans l’autre sens il y a une petite différence : on ferait comment en cette saison avec les petites voisines en mini-jupes ou les vacancières seins nus sur la plage hein ?!
            Cordialement
            Yves

  13. Bonjour Marie-Séverine.

    Félicitations pour votre article et votre site.
    Je suis ravie d’y avoir contribué, en partageant mon témoignage. C’est quelque chose dont je suis très fière.
    J’espère avoir, de nouveau, l’occasion d’y contribuer.
    En tout cas, je vous félicite pour votre site où la bonne humeur, le respect et l’amour de nos maris soumis est présent et correspond bien à notre expérience.
    Merci à vous.

    Maîtresse Véronique.

  14. malepourmadame

    Magnifique Madame , je me répète pardon mais quelle chance il a d’avoir une Divine comme vous . Merci magnifique site

  15. Mes chaleureuses félicitations pour ce site unique, ancré dans la réalité et avec un côté ludique réjouissant. Tibo

  16. Bonjour Marie Séverine,

    Merci pour ce partage d’expérience.
    Il fait notamment apparaitre la progressivité avec laquelle les choses se sont mises en place, avec intelligence et tolérance.
    En quelques sortes un signe d’encouragement pour tous ceux qui sont quelques étapes derrière ^^

  17. Bonsoir à Toutes, et ce soir aussi à tous les petits êtres dévoués à notre service…

    Marie Severine pourriez vous nous faire un retour de votre première semaine de pratique de la demande pour quitter votre présence?
    J’envisage à la lecture de vos premières impressions de l’instaurer.

    Anne Marie

    • Marie Séverine

      Très bien Anne Marie ! Je vous le recommande !
      Pour la mise en place chez moi, c’est toujours un peu comme à chaque nouvelle contrainte, il faut veiller au grain^^.
      Pour le moment, quand il y a un oubli, je ne punis pas, mais je rabroue ! C’est à dire que dès qu’il passe la porte, je le rappelle à l’ordre d’une voix forte et il doit venir s’excuser.
      Ce à quoi je fais le plus attention, c’est le coté formel. Si je lâche un peu la bride, il aura tendance à se diriger vers la porte en demandant un peu à la dérobée s’il peut aller aux toilettes par exemple … Exactement ce qu’il ne faut pas parce que c’est un défi à l’autorité. Je tiens à ce qu’il vienne se mettre devant moi, ou à coté, pour demander mon accord.
      Quand il tente, je laisse faire sans répondre… Arrivé à la porte il s’arrête (il sait ce qu’il risque), il croise mon regard, et il vient à moi pour demander dans les formes. Ainsi je transforme une tentative désagréable en un moment délicieux de domination. Je le toise un peu, et je lui demande de faire quelque chose avant de pouvoir y aller.
      Disons que maintenant, il ne plus trop d’écarts, une ou 2 fois par soir.
      Pour ce qui est de la sensation pour moi, c’est délicieux, presque naturel. Et le coté délicieux vient sûrement de l’idée d’avoir imposé une sorte de cage invisible.
      J’ai un petit faible pour ce que j’appelle la domination invisible, je dois dire. Celle qui est bien réelle (et dangereuse) pour le mari, mais invisible pour les autres. Peut être pour la complicité discrète que cela suppose.

  18. bonjour Madame,

    Je suis un homme depuis toujours adepte de la suprématie féminine. Malheureusement aucune de mes anciennes copine, ni la femme ne souhaitent me dominer et me mettre sous leur botte. Je suis un pauvre chien sans collier balloté entre des maîtresses professionnelles, alors que je souhaite être un véritable esclave, à la merci de la propriétaire, lui servant d’objet utile ou futile, lui évitant de chercher des toilettes parle que je peux aussi servir à cela…ou être son repose pied son paillasson, son sextoy ou son confident.
    Comment puis je faire pour donner envie à mon épouse (et je l’espère ma future propriétaire), de me mettre ce collier et vivre pour être son esclave gynarchique.
    Je veux vivre dans la situation que je trouve naturelle pour moi: un esclave dominé, obéissant, chaste, encagé et exceptant toutes les humiliations (cocufiage, facesitting, mise au placard, humiliation publique, et defouloir).
    Aidez moi madame,
    Je vous remercie
    Respectueusement

    • Marie Séverine

      Alsaslave, as tu lu nos articles sur le sujet ? Sinon, va dans l’onglet initiation, puis intiation hommes.

    • Bonjour alsaslave

      D’après ce que je peux lire, tu recherche beaucoup l’humiliation. Et pas à peu près. C’est normal d’avoir des fantasmes, et je n’ai rien contre ça. Mais la domination féminine, ce n’est pas qu’une fille te fasse plaisir à toi, et réalise tous tes fantasmes. La domination féminine, c’est beaucoup plus que ça, c’est se soumettre à une femme, vouloir lui faire plaisir à elle, et la traiter comme une déesse.

      Personnellement, je vais peut être en décevoir plusieurs, mais je ne crois pas à la suprématie féminine, ni à la gynarchie. Les hommes ne sont pas les esclaves des femmes. Il y a seulement des hommes qui se soumettent volontairement à la femme de leur vie. Des hommes qui veulent être aux pieds de la femme qu’ils aiment.

      BL

  19. Bonjour Marie-Séverine

    D’après vous « La période des vacances est toujours propice à la réflexion de fond »^^^^. Je vous donne raison et c’est à quelque part pourquoi j’ai pris la parole ici depuis qq semaines, plus libre en été… Mais, je m’étonne alors d’aucun retour de vous ou nuances sur le cadrage « de fond » que j’ai donné à vos pratiques témoignées ici et la relation aux genres « dominant ou dominante vrai(e) » et « soumis ou soumise vrai(e) ».
    Vous me direz, qui ne dit mot consent 🙂

    Cordialement
    Gérard

  20. Bonjour,
    Vous pouvez Vous féliciter Vous et Votre Équipe Madame Marie-Séverine. Ce site est très agréable à lire.
    Nous embarquons sur ce chemin avec ma compagne en ce moment et c’est en partie grâce à Votre site qui comme Vous le dites dans cet article, a su me faire progresser plus vite et comprendre comment en parler à Celle qui partage mon quotidien.
    Restez comme cela s’il Vous plait, c’est très agréable de sentir que nous sommes chez des Dominatrices qui échangent et non sur un nouveau site comme les autres rempli de fantasmeurs et de gens impolis. C’est en plus très instructif.
    Merci Mesdames,
    Jérôme

    • Marie Séverine

      Merci Jérôme. En lisant tes compliments, je me demande si l’on pourrait demander l’agrément « association d’utilité publique » ^^

  21. Lis avec attention ! On sait que bien de ces hommes aiment voir tenues sexy ! C’est joli puisque cela met en valeur la beauté physique de la femme ! Seulement , peu respectent et soit sifflent (les idiots) , soit se moquent et insultent , soit vont jusqu’à maltraiter ! Si un mari aime ces tenues , l’éducation de son épouse , Maîtresse , va être de le frustrer par un refus d’être touchée n voire regardée quand pas autorisé ! Désobéissance sera suivie d’une sanction … Education sera sans doute pénible mais enrichissante ! Bonne continuation

  22. Bjr à toutes je ne sais pas si c’est le bon endroit mais je me pose une question pratique: Je vais bientôt partir en voyage en Asie pour 17 jours et je me demande si il existe une sorte de garderie pour soumis ? Comme un style de chenil mais pour soumis vous voyez ? Ou avez vous un moyen de le faire garder chez lui par exemple? Bref si vous avez déjà eu cette expérience je suis complètement à votre écoute. ce n’est pas pressé c’est pour mi décembre
    Merci d’avance

  23. Oui il existe des MAITRESSES professionnelle qui prenne en charge des soumis nous même moi et mes amies il nous arrive d’en prendre (souvent on en profite pour perfectionner leur éducation ) avec l’accord de leur MAITRESSE
    MAITRESSE IZABELLE

  24. Bjr et comment cela se passe concrêtement si je veux vous l’envoyer vous me le gardez chez vous pendant toute mon absence par ? Ou je peux lui dire de venir se présenter à vous ponctuellement?

  25. Je ne veux en aucun cas qu’il reste tout seul à faire ce qu’il veut je lui ai déjà dit il y a deux semaines que je veux le dominer 24Hsur24H je ne tolère aucun relachement il le sait mais je n’ai pas encore trouvé comment l’asservir complètement en mon absence. Je vais le confier à mon amie toiletteuse il doit se présenter chez elle dès le vendredi soir et il a très peur je le sais mais j’ai confiance en elle je sais qu’elle va l’utiliser au maximum de ses possibilités dans son salon mais je ne sais pas ce qu’elle a prévu car elle m’a dit je le prends a une condition j’en fait ce que je veux, je le découvrirai bien assez tot je lui ai juste interdit de faire des choses qui soient irréversibles par contre pour le deuxième WE je ne sais pas ou l’amener car elle sera partie également en vacances.

    • Bonjour Maitresse Anna ,
      Tous dépend de la région ou vous vivez ou l’envoyer dans une autre région mais vous pouvez trouver sur le net des dominas pro qui organise des stages de plusieurs jours de dressage cela lui fera du bien et renforcera son éducation en plus de cela sa sera une bonne humiliation pour lui de payer se stage en votre honneur.
      Mes respects
      Chriss

  26. Bjr moi je suis sur Paris mais lui en pays de loire vous connaissez une maîtresse qui pourrait le prendre?

  27. Bonjour Maitresse Anna ,
    Oui je connais Maitresse Ibiza qui habite tous prêt de St Etienne dans une petite maison elle se ferra surement un plaisir de s’occuper de votre soumis un weekend .
    Par contre il faudra la contacter asser rapidement pour une question d’organisation et de place.
    Au plaisir
    Chriss

    • Bonjour chriss, c’est la première fois que j’entends parler de stages d’éducation pour soumis en France ! Je voudrais bien savoir si il existe des adresses sur l’est de la France voir dans d’autres régions et comment établir un contact et une demande sérieuse et respectueuse ? Merci beaucoup pour votre réponse.

      • Bonjour Luc67
        Oui il existe des stages chez des Maitresses pro
        et bien sur se n’est pas gratuit mais abordables.
        Du côté Est de la France il y a une Maitresse a Besançon qui fais cela .
        Bien sur je ne veux pas faire de pub ici mais si cela vous intéresse passez par Marie Séverine pour mon mail perso nous en discuterons.
        Au plaisir
        Chriss

        • Bonjour chriss.
          Si tu nous envoies tes indications sur ces stages par mail contact@jedominemonmari.com nous les transmettrons ensuite.
          Et si les infos sont vérifiées nous les publierons peut être, ma foi !

        • Bonjour, je viens de lire votre commentaire et je cherche également un stage d’éducation et de perfectionnement pour mon soumis, je serais très intéressée par cette Maitresse, je pourrais en savoir plus et comment la contacter.
          Me JOY.

  28. St Etienne dans la Loire ?

  29. ça risque de faire loin mais je peux la contacter pourquoi pas vous avez une adresse mail ou un tel ?

    • sur mon mail contact SVP pour les coordonnées perso.
      Ou bien dans un commentaire que je ne validerai pas, mais copierai les données dans un mail croisé.

    • Bonjour Maitresse Anna
      Oui St Etienne dans le Loire 42
      J’ai écrit à Marie Séverine les coordonnées de cette domina mais en cherchant bien vous en trouverez d’autre .
      Au plaisir
      Chriss

  30. Bonjour Dame Marie Séverine,

    je viens de lire un article que vous aviez écrit pour le magazine Dominamag. Je le trouve très bien et il ne me semble pas l’avoir vu sur le blog. Peut-être pourriez-vous l’insérer dans le blog ? Voici l’adresse pour trouver l’article : http://dominamag.com/je-domine-mon-mari/

  31. Bonjour Madame Marie Severine.
    Jm’apelle patrick depuis petit je reve d’appartenir a une femme dominatrice j’en ai parler a ma femme , elle ma ecouter elle a compris
    vraiment ce que je voudrais devenir j’ai acheter une cage de chastete une cb6000s et je pense que c’est aujourd’hui qu’elle voudrait demarrer on verra .
    Je suis nouveau ici et j’aimerais vraiment savoir comment faire pour que ma femme me dresse si vous avez des idees!!!
    merci a tous et bravo a Madame Marie Severine pour son blog qui est fantastique.

  32. Vous pouvez utiliser virtual master http://www.virmst.eu
    comme cela vous pourrez un script avec des obligations et des punition si il ne l’ai respecte pas. Et le logiciel vous envoie automatiquement un rapport détaillé de son activité.

  33. lol si on peu appeller ‘lumiere » le fait d’abdiquer toute liberté et toute dignité….

    Que cela soit voulu ou pas m’importe peu,tout esclavage meme volontaire me parait plutot du coté de l’ombre…

    Tout les etre vivant ont d’abord l’instinc de survivre meme au dépens de leurs semblable,cela rejoint ce que N. appelait la « volonté de puissance »….le fait meme de se soumettre au autrui est donc non seulement totalement opposé aux loies de natures mais j’irai meme plus loin en disant que cela est relié aux pulsions de morts (le contraire meme de l’eros,force de vie)….donc l’ombre opposée à la lumière!!!

  34. bonjour, ma décision est prise avec elle je me lance et je veux a tout jamais lui obéir, je me permettrais (enfin c’est un peu abusif) de revenir y lire et y publier…je souhaite aussi pouvoir trouver un forumd’hommes soumis..pour y partagerons sensations, nos peines, pour favoriser aussi l’émulation…je veux la vénérer et j’y arriverai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *