Oui ma chérie : le respect verbal dû par le mari soumis

Bonjour Mesdames,

Un petit article rapide mais important. Nous avons souvent constaté que l’aspect verbal est important. Une femme qui domine son mari a un rang. il ne peut pas et ne doit pas s’exprimer n’importe comment.
Il est bien sur exclus qu’il crie, qu’il soit malpoli etc mais ce ne sera pas le sujet du jour.

Je voudrais aujourd’hui proposer à celles qui veulent démarrer dans ce registre d’interdire les « mots courts » sans ajouter « ma chérie » ensuite, à minima.  Les mots courts ? Bonjour, merci, d’accord, attends, s’il te plaît, etc … tout ce qui se dit en 1, 2 voire 3 mots. Vous devez lui expliquer, trouver des mesures de rétorsion, et imposer et contrôler. Il doit dorénavant dire « oui ma chérie », « s’il te plaît ma chérie », « attends ma chérie » etc … S’il vous appelle « mon cœur » ça marche pareil bien sur.
En attendant qu’il doive vous appeler « Madame », mais on en est pas encore là (enfin, nous, oui !)

Quand il oublie, faites le revenir pour recommencer, ne laisser rien passer. Gentiment au début, mais plus fortement ensuite. Ça va devenir un réflexe. S’il est sous cage de chasteté, augmentez la durée quand il oublie. Ou diminuez la durée de la liberté avant la remise sous séquestre par vos soins. C’est très efficace 🙂

Progressivement, il va apprendre le respect verbal systématique. L’étape d’après, c’est qu’il ne dise pas cela au passage ou en partant, mais bien devant vous, presque les mains dans le dos, avant d’aller vaquer ou faire ce qui est demandé. C’est pour marquer la supériorité et l’obliger à marquer sa soumission.
Encore après, vous exigerez la reformulation. Vous lui direz « va me préparer un café ». Il devra systématiquement vous répondre « oui ma chérie, je vais tout de suite te préparer un café ». Et cela bien devant vous, attendant un petit signe du menton, de la main ou du regard pour y aller effectivement.
Votre mari va progresser, il va s’habituer, et ce faisant, il vous laisse le pilotage de la relation verbale, et donc de l’activité. N’oubliez pas qu’à un moment donné, vous lui donnerez des ordres, et qu’il devra obéir. Le respect verbal est une préparation et une étape indispensable, qui a l’avantage de la progressivité.

Et n’oubliez jamais un de nos grands principes : on progresse, lentement s’il le faut, mais on ne revient jamais en arrière. A bientôt !

Marie Séverine.

 

 

7 Commentaires

  1. Bonjour Marie Séverine,

    Je sais que je joue toujours les trouble fête sur ton …..

    • … hop, le couperet tombe à ce moment et le reste ne m’intéresse plus. Je ne supporte pas qu’on me tutoie ainsi. Tu t’obstines mais sans succès. Tout le monde ici peut me parler, me poser des questions, me faire des demandes, mais pas me tutoyer.

      • Bonjour Marie Séverine

        Parlant de demande, j’ai fait dernièrement très poliment d’ailleurs (vouvoiement inclus) une demande pour demander aux maitresses leurs avis sur la pertinence du tutoiement dans le couple et sur le site de Je domine mon mari, demande a laquelle on n’a même pas eu la simple courtoisie de me répondre. Alors la, quand on dit ci-dessus tout le monde ici peut me parler, me poser des questions, me faire des demandes, mais pas me tutoyer, je ne comprend vraiment pas.

        Ma demande pouvait se lire comme suit :

        Je souhaiterais soumettre la pertinence du tutoiement des maitresses dans le couple, et de ma demande de permettre le tutoiement sur votre site a un débat auprès des maitresses, et des soumis. La pertinence , de tutoyer pour le soumis n’a jamais été soulever, ni argumenter par quiconque , ce qui ne veut pas dire quelle ne comporte pas d’avantages tant pour les maitresses que pour les soumis , et pour la cause de la domination. Je ne m’attend pas de prime abord a une réponse très favorable de la part des soumis , mais je fais confiance aux maitresses de juger de bonne foi et en toute impartialité, de l’humanité et de la pertinence de ma demande pour des relations plus humaine entre soumis et maitresse …

        Ceci dit, quel mal, il pouvait y avoir a demander aux maitresses leurs avis.

        BL

        • Bonjour BL
          Désolée, ce message devait être dans un groupe de messages tutoyés et il a du partir à la trappe avec les autres…
          Erreur réparée, ta question est publiée comme toutes les autres, et tout le monde peut répondre.

      • Bonjour Madame,
        Auriez-vous l’obligeance de m’expliquer votre rapport au tutoiement ? Vous interdisez le tutoiement aux autres mais vous vous le permettez ?
        Ceci afin de comprendre le fonctionnement de la Maîtresse des lieux
        Merci
        Maxime

  2. Force est de constater qu’une certaine déférence est indispensable dans ce genre de relation.
    Dans notre couple, les phrases prononcées sont toutes ponctuées par « Mon Amour » et tout ordre édicté se doit d’être répété avant son exécution.
    Sans pour autant vouloir aller jusqu’à me faire appeler Maitresse ou encore Madame que je trouve un peu cliché, j’exige de mon mari une phrasé calme et respectueux à tous moments. Sans doute une façon pour moi de maintenir une distance et une certaine inaccessibilité dans laquelle j’aime le maintenir jusqu’à ce que j’en décide autrement.

    Après tout, nous le valons bien !

  3. Bonjour Marie Severine,

    Le vouvoiement me paraît faciliter l’usage de tournures de phrases respectueuses, moins familiaires.
    Je vouvoie mon épouse et garde ainsi une certaine distance.
    Et bien sûr, je répond toujours ‘oui ma Chérie ‘ lorsqu’elle me demande quelque chose 🙂

    Respectueusement.

    Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *