Passe l’info à une amie / collègue (ou ta femme)

NB : merci de renvoyer les adresses qui ont été envoyées avant le 1er mai 10h (le dispositif n’était pas en place)

Bonjour,
Pour changer, on va tenter sur le mois de Mai une action coordonnée avec vous toutes et vous tous, et un petit coté amusant. Il s’agit de signaler notre site à des femmes dont vous pensez qu’elles pourraient être intéressées, ou intriguées. Ça peut aussi être parce que ça vous amuserait de la voir se mettre à dominer son mari. Ou bien prendre confiance au travail, etc …
Ça peut être une amie, une collègue, votre femme, une voisine, la boulangère, une cousine, la femme de votre chef, etc … no limits !
Il existe bien sur la procédure de signalement, mais elle est un peu lourde à mettre en œuvre, on a du retard, etc … Le processus qu’on a imaginé vous prend une minute, et nous très peu de temps (car on en manque …)

Dans l’ordre :
– vous repérez ces femmes et vous vous arrangez pour avoir leur mail.
– vous les inscrivez à notre newsletter sur la page de notre site, en indiquant leur mail, bien sur. Vous avez tout le mois de mai pour ça, vous pouvez en inscrire autant que vous voulez … Pendant tout ce mois de mai, rien ne sera envoyé, les femmes inscrites ne recevront rien.
– fin mai nous ré-ordonnons le site pour une semaine en mettant en avant tous les articles d’initiation pour les femmes plutôt novices (et nous faisons disparaître cet article).
– puis nous lançons début juin une newsletter que toutes les nouvelles inscrites recevront  avec un texte en tête de mail qui leur explique pourquoi elles reçoivent ce mail, et qui indique que bien sur elles peuvent se désabonner (courtoisie oblige) mais qui sinon, elles peuvent s’initier. Et bien sur à la suite les meilleurs articles pour les appâter. Elles ne recevront rien avant, même si vous les inscrivez début mai.

Après une semaine, nous remettrons le site en « ordre habituel » et on verra ce qu’il en reste. Et vous aussi peut être …
En tous cas c’est parti, vous pouvez dès maintenant inscrire les cruellas de demain 🙂

 

77 Commentaires

  1. Maîtresse Fabricia

    Quelle bonne idée, transmettre et partager, faire découvrir et initier, tout y est… Même si seule je ne manque pas d’idées, c’est très inspirant de s’appuyer sur l’expérience d’autres Femmes Maîtresses.

    • soumise Kaella

      Très bonne idée .

    • Bonjour je cherche une femme plus forte que moi,capable de me coller des raclées carabinées pour me dominer contre ma volonté,je veut apprendre la peur,une que je rencontrerais au hasard ce montrant sympa au début pour me faire dévoiler tout mes petits secrets puis me collerais des trempes carabinées me laissant pas le temps de réagir j’installerais chez moi de force se taperais l’incruste me tenant par le chantage

      très féminine,cheveux long,musclée pratiquant la lutte ou le bodybuilding

      • Marie Séverine

        Tu me rappelles une blague d’un ami : « l’important ce n’est pas que je croie en dieu, c’est que dieu croie en moi … »

      • Si tu veux connaître la peur,c est que tu ne l as jamais connu.
        Je parle de la vraie peur…..
        La vraie peur,elle fait l amour avec l horreur….mais je m égare,continuons de fantasmer….

      • Répéter… encore er encore…

        Si on s’est fait des phantasmes si précis qu’on a à peine plus de chances de trouver « chaussure à son pied » que de gagner le gros lot, on aura de le relation qu’on espérait la chasteté obligatoire qu’on cherchait… mais rien d’autre.

        Quand on est célibataire, il vaut mieux chercher à maîtriser les désirs qu’on éprouve pour ne pas en arriver au point où en est Saviane.

        Quand on a une compagne, on peut, si on souhaite encore ce type de relations, commencer ainsi que le décrit ce lien (que j’ai déjà donné) :
        http://www.lantredudiable.eu/accueil/pages/documentation/femdom.html

        Si on préfère mettre la charrue avant les bœufs, on finit le bec dans l’eau (je sais, un bœuf n’a pas de bec…).

      • Et aussi un blog « ami » de celui où nous sommes.

        http://osezladominationfeminine.com/

  2. Bonjour,
    Je suis plus retenu que Maîtresse Fabricia concernant l’utilité d’une telle ouverture. Et je le regrette, puisque j’ai quelques connaissances qui pourraient être intéressées par le sujet.

    Car, comment conseiller et orienter vers vous des femmes qui ne sont pas aux faits ou qui s’interrogent sur la mise en pratique d’une relation dirigée par la femme, lorsque les demandes qui vous sont faites ne sont pas suivies de suite ?
    Je me doute que vos emplois du temps doivent être chargés et que vous ne pouvez pas faire face à toutes les demandes, qui tendent parfois plus à rassurer ou à donner une impulsion. Mais dans ce cas là, qu’elle est l’utilité d’ouvrir et de vous faire connaître davantage si vos ressources sont limités ? Cela risque à mon sens de générer davantage de frustration et d’incompréhension qu’autre chose…

    Cela ne m’empêche pas cependant d’adhérer pleinement aux bienfaits d’une relation où la Femme domine son mari et vous souhaite sincèrement beaucoup de réussite dans votre projet.
    Et, si d’ordinaire vos ressources en accompagnements/conseils étaient renforcées, je suis certain que ma femme Cliona, qui vous avait contacté vers le mois de Mai 2015, en serait ravie. Et par voie de conséquence moi également.

    Très sincèrement

    • Marie Séverine

      Hé oui, nous ne sommes pas un service public et nous faisons ce que nous pouvons, d’où la recherche de moyens plus rapides. Mais nous faisons au mieux.

      • Ma femme peut-elle espérer une réponse de votre part (elle avait de mémoire répondu à votre questionnaire) ou doit-elle tirer un trait dessus ?
        Cordialement

        • Marie Séverine

          je vais rechercher ça, c’est curieux …. son prénom ?

          • Souhaitez-vous que je demande à ma femme de vous retourner les résultats si elle les a conservés ?
            Sincères salutations

          • Marie Séverine

            je veux bien car je ne retrouve pas avec le pseudo. Ça me permettra d’avoir le mail.

          • Bonjour Marie-Séverine,
            Ma femme a retrouvé votre questionnaire ainsi que ses réponses et vous les a retourné.
            Meilleures salutations

      • Bonjour Madame. Avec le nouveau gouvernement, peut-être y aura-t-il un secrétariat d’état voire un ministère en charge du sujet 🙂

        • Marie Séverine

          Vous êtes toutes et tous à fond aujourd’hui dans les commentaires ! Ça fait plaisir !
          Quand aux inscriptions, je n’en reviens pas : une toutes les deux minutes depuis le début de la soirée !!!

  3. J’hésite à participer pour une ou deux filles qui montrent des tendances naturellement « dominantes » dans leurs caractères, et que je sais qu’elles sont relativement ouvertes d’esprit,
    car je trouve le site trop « hardcore » pour une introduction à ce style de vie.
    J’aurais peur que cela leur fasse faire un rejet. D’un autre côté, même si elles étaient dans un premier temps choquées par certaines choses lues, cela planterait peut-être une graine…

    • Marie Séverine

      Je le redis, dès lors que le mail leur sera envoyé, on aura mis en avant tous les posts d’initiation. Au moins 10 articles et donc de quoi lire sans être choquées.

  4. Respectueux hommages à vous Maîtresse Marie Séverine,
    Ai-je bien compris il s’agit de mettre l’adresse Mail de femmes que l’on verraient bien Dominer leur homme ou un amant et ce dans la case réservé aux abonnements Newsletter? Alors est-ce que cela aboutira car voici ce qui apparait pour valider… Vérifiez votre boîte de réception afin de confirmer votre abonnement.

    • Marie Séverine

      Oui, le mail de confirmation est en fait desactivé pour un mois, malgré le message sur le site. Et nous avons un collecteur de mail spécifique sur cette période.

  5. Je trouve l’idée excellente de proposer des femmes à potentiel de Dominatrice. Quand est-il de proposer aussi des hommes potentiellement soumis ?
    Belle journée à toutes et à tous.

  6. Bonjour, je vous ai envoyé un émail, j’imagine que du coup je suis directement inscrite sur votre newsletter ou dois je effectuer une autre démarche?
    Excellente journée !

    • Marie Séverine

      Bonjour,
      Oui, vu ! Et nous vous avons inscrite !
      Et bien sur nous allons vous répondre dans les heures ou jours qui viennent, votre histoire est passionnante !

      • super! il me tarde de vous lire parce que je me sens plus dans une impasse que dans une histoire passionnante 🙂 , bonne fin d’après-midi !

  7. bonjour, pourrais-je savoir si les personnes contactées verrons nos adresses mails ? En effet je pense que certaines femmes (celib ou en couple ) sont dans la meme optique de vie, mais une confirmation informelle serait libératrice. cependant, nous ne pouvons etre sur de leurs intentions. Merci de me dire si mon mail s’affichera lors de la reception du mail de mes amies. Merci….

    • Marie Séverine

      C’est parfaitement clair : personne ne saura d’où, ni de qui, vient l’information.
      Nous même n’avons du reste pas le mail de celui qui inscrit la personne en question.
      Donc c’est parfaitement anonyme.

      • C’est génial Marie Séverine merci pour les jeunes dominatrices qui vont se découvrirent
        Dame Aroma

  8. Bonjour
    Vous dites : les nouvelles inscrites recevront avec un texte en tête de mail qui leur explique pourquoi elles reçoivent ce mail.
    Ce texte leur indiquera t’il que quelqu’un les a inscrites ou penseront-elles recevoir ce mail par pur hasard ?
    Merci de votre réponse

    • Marie Séverine

      Tout à fait G.H., et nous essayons de l’expliquer ici régulièrement : c’est avant tout une relation amoureuse, et une construction ensemble, y compris dans la fanstasmagorie.
      Nous voyons très souvent des hommes « chercher une dominatrice » sans comprendre que ça n’existe pas comme un produit sur étagères. Il y en a même qui décrivent comment elles « doivent » être et ce qu’elles « devront » faire ….
      Alors on explique, encore et encore …

      • Bonjour,
        Je comprends bien la démarche en 2 temps, le premier étant une sélection d’articles plus soft au début. Est-ce que les (futures, peut-être) maîtresses auront accès dans ce premier temps aux commentaires? parce que certains sont assez fantasmés et risquent de décourager.

    • Marie Séverine

      Laurent, nous n’avons pas encore rédigé, mais notre intention est de rester très évasives.

  9. bonjour
    pouvons nous en savoir un peu plus sur comment sera fait l’introduction du sujet?
    y aura t il un message d’introduction disant : vous avez reconnu par quelqu’un comme étant une dominatrice potentielle, nous vous invitons donc a consulter etc …

    je suis un peu provocateur en disant cela car je doute que cela soit aussi direct…
    est il possible d’avoir une petite idée?
    il est de toute façon fort probable que ma femme se doute que cela vient de moi … 🙂

    • Marie Séverine

      même réponse : nous ne l’avons pas encore rédigé. Donc visiblement, on va devoir le faire assez vite ^^

  10. Bonjour Mesdames,
    C’est une formidable initiative!!
    Superbe idée digne des Maîtresses qui dirigent ce site avec brio et générosité!
    Pouvons nous compter sur vos qualités d’Educatrices et de fines Psychologues pour essayer de convaincre nos Dames de vous suivre régulièrement dans votre approche de la vie?

  11. Bonjour,
    Je me suis permis d’inscrire ma Maîtresse en devenir, en le lui signalant bien entendu.
    Elle apprécie beaucoup votre site qui est une excellente base de « travail ».
    Merci et bravo pour vos contenus de qualité.

  12. Bonjour Madame,
    Peut-être, mais sans préjuger de nos capacités, qu’un petit groupe de volontaires pourraient vous aider à rédiger ce texte d’incitation et d’initiation?
    Restant à vos ordres.

  13. Bonjour
    Peut on savoir quelle est la nature du texte en question : « …texte en tête de mail qui leur explique pourquoi elles reçoivent ce mail… »
    Bien à vous
    Franck

    • Marie Séverine

      Nous allons le préparer, cela indiquera qu’il est probable qu’elle ont croisé dans les 6 derniers mois qq’un qui a jugé qu’elles avaient une stature de femme de caractère.

  14. J’ai déjà inscrit ma femme à votre newsletter il y à un moment, va-t’-Elle aussi recevoir cette newsletter avec le texte d’explication?

  15. bonjour maitresse marie severine je devance tres certainement le planning j aimerai savoir comment candidater aupres de ces futures princesses

  16. Je suis réservé sur cette initiative. Une démarche anonyme consistant à inscrire une tierce personne sans avoir sollicité son avis, de quoi se mêle-t-on? Je suis intéressé d’avoir vos avis sur le sujet

    • Faut faire une assemblée générale pour déterminer les modalités d’une primaire. Une fois cela fait, il faudra inscrire les statuts de manière officielle et trouver un huissier (pourquoi pas celui qui a supervisé la primaire) pour authentifier les participants.

      • J’oubliais un proticole de chiffrement. Un protocole RSA pas exemple. Mais dans ce cas il faudra que le psy (car il faut un psy pour le suivi et des éventuelles déconvenues qui pourraient survenir) soit en aval des échanges pour valider. A moins qu’il ne soit agréé par l’assemblée génerale dès le début.
        Il serait peut-être judicieux d’inscrire cela lors de la primaire des dominantes et en second lieu une secondaire des soumis.
        Peut-être Monsieur Luc accepterait de se charger de la mise en relation et de la supervision des échanges entre ces deux pôles. Cela ferait surement avancer le swimbickque.
        Ceci n’est que quelques pistes et j’espère que nous arriverons à créer un modèle convenable et satisfaisant d’ici la pré-retraite des plus jeunes et la réincarnation des plus expérimentés.

    • La démarche n’est pas de polluer les boîtes mails de n’importe qui. Il s’agit uniquement d’offrir à des femmes – qu’on suppose ayant un caractère dominant – une information sur l’existence d’un style de vie différent de celui qu’on a l’habitude de connaître dans son schéma classique.
      Rien n’est définitif, la personne visée par cette newsletter pourra se désinscrire si elle le souhaite et, au contraire, si cela éveille sa curiosité, tomber sur un site où les informations sont pertinentes, l’ambiance agréable et les conseils nombreux. Si le sujet n’était pas si tabou, sans doute que cela serait inutile mais à l’heure où la domination féminine reste un sujet partagé du bout des lèvres, je trouve au contraire cette démarche discrète, ludique et même amusante.

      • Ce qui va être « très amusant » , Lhezys, c’est si une de ses femmes soit-disant dominantes (c’est rare…) essaie « d’embêter » son mari et que çà réveille ses envies de D/s à lui (avec 9 chance sur 10 qu’il préfère dominer…la société est faite ainsi 🙂 )…Cette femme se retrouvera bientôt soumise grâce à vous, merci Marie-Séverine (taquine 🙂 )

        • Marie Séverine

          Mon cher MonsieurLuc, quand trouverez vous la paix …

          •  » la société est faite ainsi  »

            Je me suis ennuyé. Puis j’ai vomi.

          • Marie Séverine

            La société pourrait être fête, même ainsi, ce serait mieux !

          • Bonjour Marie Séverine,
            Désolé pour mon dernier commentaire ,même si vous le publiez pas c’est pas grave et je comprend mais ça soulage.
            Au plaisir
            Chriss

          • Marie Séverine

            en effet, on l’a mis de coté …
            (au fait ça va mieux ? ^^)

          • Oui oui sa vas trés bien ,heureux qu’ils y a de nombreux commentaire bien plus positif,et c’est juste de ne pas répondre et de nourrir la bête.
            Au plaisir
            Chriss

        • A mon sens, cela est bien moins rare que vous le supposez mais par contre, je pense que beaucoup s’ignorent par crainte, manque de connaissance, éducation etc…
          Personnellement, je n’aurais jamais dit par le passé, être une dominante et pourtant il a suffit qu’une graine naisse dans mon esprit et le temps et la vie ont fait le reste.
          Une femme d’aujourd’hui gère tout ou presque, pourquoi pas le sexe et son mari ? Cela semble évident sur ce site mais je pense sincèrement que de planter cette petite graine chez ces femmes non-initiées en leur montrant qu’un autre schéma existe et en exposant que oui, ce genre de relation est possible entre mari et femme, sera bénéfique à court, moyen et long terme selon chacune d’elles.

          • Vous pensez sincèrement Lhezys, cela est à votre honneur, mais ne pourriez vous pas considérer alors que s’il y a des femmes d’aujourd’hui…il y aussi des hommes d’aujourd’hui (indépendants dans tous les domaines et notamment financier) qui n’ont pas besoin d’une seconde mère qui gère leur vie^^, qui serait leur femme…
            Si les femmes peuvent gérer tout, les hommes aussi. Il y a égalité entre les humains.

  17. Francis de Joa

    Chère Marie- Séverine,
    Quelle idée diabolique, quelle imagination et quelle créativité !
    Encore une fois bravo pour votre engagement et merci pour votre enthousiasme communicatif.
    Soyez assurée que je vais participer avec plaisir à votre initiative.

  18. Bonjour,
    Pouvez-vous confirmer qu’aucun email n’est envoyé pour le moment? Je viens d’inscrire ma femme et c’est marqué qu’elle va recevoir un email de confirmation?
    Merci

  19. Monsieur Luc, les hommes dominants ne sont peut-être pas si nombreux que ça. C’est comme si on disait que tous les hommes sont courageux et ont le coeur dur. Trouver son bonheur dans la soumission par amour est une situation tout à fait enviable et satisfaisante. Ce n’est pas une question d’homme ou de femme mais surtout de caractère. N’avez-vous pas remarqué comme, dans un couple, il y a souvent les deux tendances (dominant et docile) qui se complètent ? Et, loin de là, l’homme n’est pas toujours à la même place ! Regardez autour de vous !
    Ceci étant dit je me demande pourquoi il faudrait démontrer encore ce qui est absolument totalement évident à travers ce blog et à travers bien d’autres blogs d’ailleurs.
    Je trouve l’idée de MS tout à fait géniale. Je fais fi des scrupules de ceux qui vont se dire que donner une adresse c’est déjà violer une intimité : Combien de marchands d’adresses mel trouve-t-on sur cette planète ? Des milliers ! Donc pas de scrupules à avoir. Il me semble au contraire que cela peut se révéler bénéfique. C’est donc un acte d’humanité et d’aide de son prochain que de faire connaître les possibilités d’une relation D/s.
    Pour ma part, j’hésite beaucoup à donner l’adresse de mon épouse (qui est plutôt du style dominante). Pour deux raisons : a) crainte qu’elle se dise que cela vient de moi et qu’elle le vive mal (d’avoir donné son adresse ou pire de penser qu’elle serait intéressée). Donc le libellé du texte du message aura beaucoup d’importance. b) crainte d’entrer dans le piège ! Ah ah ! Tout est là : J’ai compris qu’en franchissant le pas, on ne revient plus en arrière. Je vois bien que c’est d’abord une relation amoureuse qui booste énormément le couple et qui dynamite la vie « ronron ». Mais y entrer vraiment, pour toujours ???? Je sais il y a la confiance réciproque, l’amour. Il faut une grande confiance pour entrer dans ce chemin.
    Marie Séverine, dans vos premiers articles à destination des « cibles » il faudra leur expliquer comment aborder le sujet avec leur mari dont elles ne savent pas forcément les orientations en matière de relation D/s. Elles-mêmes auront peur d’aborder le sujet. Comment avancer pas à pas, doucement, sans blesser, sans choquer, sans créer de rupture …..

    • Tous les chiffres ci-dessous viennent des U.S.A.

      Selon une étude de 1985, 30% de ceux qui pratiquent le bdsm sont des femmes
      (Breslow, Norman; Evans, Linda; Langley, Jill [1985]. « On the prevalence and roles of females in the sadomasochistic subculture: Report of an empirical study ». Archives of Sexual Behavior). Un rapport de 1994 (Levitt, Eugene E.; Moser, Charles; Jamison, Karen V. [1994]. « The prevalence and some attributes of females in the sadomasochistic subculture: A second report ». Archives of Sexual Behavior) indique qu’un quart des femmes pratiquant le bdsm sont des professionnelles. Une étude de 1995 sur les discussions internet donnait 11% de femmes hétérosexuelles dominatrices, contre 71% des hommes hétérosexuels qui étaient dominateurs (Ernulf, Kurt E.; Innala, Sune M. [1995]. « Sexual bondage: A review and unobtrusive investigation ». Archives of Sexual Behavior).

      Ce qui ferait pour 100 pratiquants hétérosexuels :
      – 50 dominateurs.
      – 27 soumises.
      – 20 soumis.
      – 3 dominatrices (dont une minorité notable de « pros »).

      Autrement dit, 250 dominateurs pour 100 soumises… mais 15 dominatrices, dont 7 ou 8 pros, pour 100 soumis !

      Pas étonnant qu’on voie tant de comm’ de soumis esseulés !

      Pour ceux et celles qui préfèrent, j’ai des statistiques selon lesquelles il n’y aurait pas de différence nettes entre les hommes et les femmes en bdsm.

      C’est ce que j’aime avec les stats : tout le monde y trouve son bonheur !

      • Marie Séverine

        Pour les statas, oui … Du reste j’ai coutume de rappeler que 94% des accidentés de la route s’étaient lavé les dents la veille au soir …
        Les études que tu cites ne sont pas des études scientifiques, mais des enquêtes d’opinion, ce qui n’a rien à voir. La première s’appuie par exemple sur des réponses posées à des annonces publiées dans une revue spécialisée BDSM. Ça n’est représentatif de … rien du tout !
        Notre propos ici est la domination domestique, « à la maison », et en général sans aucun code BDSM.
        Des femmes comme celle du site ne lisent jamais de telles revues, n’ont pas la sensation de faire du BDSM, et ne passeront jamais dans le radar de telles études.
        Et pourtant, dans combien de couples est ce que la femme gère et décide ? Domine sans le savoir, ou domine presque ?
        Une vraie étude serait effectivement intéressante.

        • Il est bien possible que 94% des accidentés s’étaient lavés les dents. Si c’était significativement différent du pourcentage de ceux qui n’ont pas eu d’accident, alors, et alors seulement, ce serait significatif !

          Des enquêtes de pratiques (pas d’opinion, ici) ne peuvent évidemment pas être concluantes, mais des études fiables statistiquement, donc systématiques, ne seraient possibles sur la vie privée que dans le monde totalitaire de Big Brother.

          Que les femmes ici présentes ne lisent pas de revues bdsm (ah ? Y a eu une enquête ?) et n’aient pas la sensation de faire du bdsm (même remarque) n’empêche pas qu’elles soient l’objet des études que je cite (et j’ai rappelé que certaines concluaient à l’inverse). Elles sont, qu’elles en aient ou pas la sensation, dans le champ de ces radars.

          Je trouve les éternels débats entre vous et M. Luc fort vains. Je ne me place ni dans son camp ni dans le vôtre. D’abord parce que je crois, comme vous, que depuis toujours il serait intéressant en fait de savoir qui décide de quoi. Or on ne peut pas le savoir. Même au sein d’un couple on ne sait pas vraiment qui prend la décision car chacun influence l’autre, consciemment comme inconsciemment. Pour moi le bdsm sous toutes ses formes (qu’on en ait la sensation ou pas) est une ritualisation des rapports du couple, et il n’y a ni vrai dominant ni vrai dominé (sauf dans les actes criminels passibles des assises) puisqu’il y a consentement (et même jouissance, physique ou morale, à ce qu’il paraît…). Surtout, ceux (éventuellement celles, il y en peut-être) qui s’insurgent à l’idée que l’homme adopte la posture de soumis, et ceux et celles qui s’insurgent à l’idée que la femme adopte la posture de soumise, je les renvoie dos à dos. À bon machiste, bonne féministe (et vuce versa).

          Soyez heureux dans votre couple, les uns er les autres, et cessez donc de vouloir changer la société, sinon elle vous changera.

        • La lecture critique d’articles n’est malheureusement pas à la portée de tous 🙂 …

          • Je n’en veux à personne : ceux quu n’ont pas remarqué que je terminais en évoquant des statistiques contradictoires montrent la passion qu’ils mettent dans leur conception de ce que que devrait être le monde.

            Je pense qu’il sera plus facile de comprendre ce que j’ai dit à ceux qui n’en sont plus au point de vouloir faire admettre leur sexualité par autrui, ceux qui ont compris que c’est une question strictement personnelle.

    • Ceux qui savent compter jusqu’à 4 (je ne dois pas en être…) auront corrigé mon erreur : sur 15 dominatrices, il y aurait 4 professionnelles.

  20. Bonjour Madame; excellente idée, j’ai inscrit 3 de mes connaissance, j’ai potentiellement d’autres Dames, mais le plus difficile est d’avoir leur mail!!!

  21. Bonjour j’aimerais laisser l’adresse de courriel de ma compagne en toute discrétion. Où puis je l’envoyer?Merci pour votre blog. J’espère que vous aiderez Noemi à faire le petit pas pour basculer vers son bonheur.

  22. Donc nous aimerions beaucoup voir le texte du mel qui sera envoyé avant de donner nos adresses.

  23. Madame,
    Le mail que vous adresserez à ces dames expliquera-t-il que leur adresse mail vous a été donnée par un admirateur/époux/collègue ?
    Si oui, celui-ci restera-t-il anonyme ou bien dévoilerez-vous son mail ou son pseudo ?
    Merci de votre réponse.
    E.

  24. madame.claire87

    Bonjour Madame,

    je vous a envoyé un message privé en vous demandant de supprimer l’inscription d’une amie à la mailing list.

    Je voudrais juste savoir si vous l’avez reçu et si vous avez supprimé sa inscription.

    Merci encore pour toutes les idées que vous avez nous donné pour améliorer notre vie de couple

  25. ne faudrait il pas laisser le site « arrangé plus d’une semaine avant de le remettre sous sa forme initiale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *