Suzan, convaincue de vouloir dominer son compagnon, ne trouve pas encore la « clé »

Pour les principes et règles du coaching en direct, c’est là : Coaching en direct.

Il s’agit maintenant de Suzan, qui nous a écrit récemment via un commentaire. Elle est convaincue, sur tous les plans, mais la mise en route bégaye … La demande d’aide est très ciblée : comment y arriver, y penser, dans les tout débuts, dans l’action…

Bonjour,
J’ai besoin de l’aide de vos conseils… Ma moitié me demande (supplie car pour lui c’est une vraie souffrance que je n’y parvienne pas) de le dominer, mais de façons ponctuelles ( pas dans le quotidien car nous en sommes tous les deux incapables et cela ferait parti de nos jeux rien qu’à nous dans l’intimité)… Je me sens dominatrice. Il M’a fait part de ses fantasmes, m’a expliqué longuement les raisons de son besoin de soumission… J’ai compris et approuvé ( et l’aime encore davantage depuis ces aveux) mais je ne parviens pas, malgré mes envies, à l’amener, l’inviter au jeu et surtout à le mettre en confiance.. Je réfléchis « trop »
Donc je passe continuellement les opportunités de le soumettre ( port de cage….)
D’autre part je n’ai « aucune » imagination de jeu pouvant le soumettre et donc
Lui permettre de décrocher ou même de l’inviter en entrer dans le jeu, et moi de prendre du plaisir à l’amener vers de nouveaux chemins et à le voir s’abandonner… Pouvez vous m’aider car nous sommes dans une impasse où je n’arrive même plus à lui parler et où il a l’impression que cela « me glisse dessus »…
Merci bcp
Susan

 

5 Commentaires

  1. Bonjour Suzan

    Il est vrai que les débuts peuvent être difficile,
    peur d’être trop ? peur d’être pas assez ?
    Bref on hésite, le temps passe et rien ne se passe.
    Alors il faut se lancer à condition que tu en ai envie ?
    Si c’est juste pour lui faire plaisir cela risque de vite tomber à plat.
    Tu doit réfléchir à ce que toi tu aimerais qu’il fasse ?
    Plus de ménage, par exemple,
    ce que tu veux tu l’exige, déjà c’est un pas.
    La cage revient souvent, c’est vrais que c’est un bon début,
    elle accélère les choses, autant pour toi que pour lui.
    En te confiant son souhait de soumission il à fait de très gros efforts.
    C’est une grande preuve de confiance et d’amour,
    j’ai moi aussi bien connu cela.
    Alors lance toi, exige, soit un peut  » garce »
    les premiers pas sont difficiles, après c’est que du bonheur.

    Bon courage.

    • Bonsoir,

      Merci de vos témoignages… Je viens vous donner quelques nouvelles de notre évolution…
      J’ ai commencé à vraiment me positionner comme Dominante vis à vis de mon époux, en exigeant certaines petites douceurs vis à vis de moi de sa part : il s’y est plié avec beaucoup d’abnégation, une attitude de soumis quasi remarquable… Je lui ai fait « goûter » au port de la cage de chasteté sans me poser de questions, et il a « apprécié » tant d’attention…. car en fait il recherche et a besoin que je m’occupe davantage de lui, il craint de ne plus briller à mes yeux, ce qui ne risque pas d’arriver car c’est l’Homme de ma vie, mais je lui ai très certainement envoyé ce type de signal puisqu’il l’a ressenti si douloureusement… Ce nouveau type de relation (puisque c’est qd même nouveau pour nous) m’apaise car m’oblige à me poser pour me pencher sur lui et le scruter à « yeux découverts » sans le faire à la va vite au milieu de la vie trépidante qu’est la famille, le travail , le quotidien… nos moments sont courts mais j’essaie ( et oui je débute et ai encore bcp bcp de route à faire…) de me positionner en Dominante. Mais je veux conserver notre vie à nous et nous refusons que cela devienne un mode de vie. Cela demeure pour nous un Jeu, des bulles…
      Il est très serviable, guettant mes moindres désirs. Le soir j’ai mon massage de pieds, lui à genoux à mes pieds, puis j’exige une petite douceur avec sa langue qui est…. irrésistible!! Donc autre challenge pour moi : faire durer le plaisir plus de 30 secondes car il a l’art de me faire jouir et pour lui interdiction d’appuyer sur les boutons qu’il connait par coeur et qu’il a révélés…
      Je le sodomise, quotidiennement… voire plusieurs fois dans la journée (nous le faisions déjà auparavant mais nettement moins et c’est lui qui dirigeait!), à présent c’est quand je veux où je veux et mon but est de le surprendre n’importe quand, n’importe où… sans avertissement.. mais avec la préparation nécessaire afin de ne rien abîmer bien entendu!!!
      Mon but est d’être en permanence dans son coeur, sa tête, son âme bref de le posséder entièrement et d’avoir cette fusion et cette complicité (que nous avons toujours eue ) mais je veux décupler. Et je veux lui donner du plaisir dans la soumission … j’en prends déjà énormément à le soumettre. Cela reste pour Nous un jeu, mais l’objectif est qd je veux ou je veux comme je veux… si je veux… (mais je veux tout le temps ! je suis impossible!)
      voilà les nouvelles…
      Suzan

  2. Bonjour Suzan,

    Votre demande est vaste et vos informations minimalistes. Comment vous aider efficacement ?
    Faites nous part de ses fantasmes, des raisons qu’il le pousse à la soumission, de vos envies, dites nous plus quoi …
    Même une liste de « jeux » serait difficile à vous donner sans connaître un minimum vos envies et vos limites.
    Néanmoins pour ne pas uniquement vous poser des questions et dans la mesure de mes moyens vous aider, inversez le rôle actif. Dites lui que s’il veut se soumettre à vous il n’a qu’à venir se mettre à vos pieds et vous demandez de le dominer. Demandez lui de venir nu ou tout au moins le sexe apparent. Faites lui embrasser vos pieds et lorsqu’il est en érection, humiliez le en lui faisant remarquer que d’embrasser vos pieds le met dans cet état. Ensuite parlez de la cage de chasteté et demandez lui s’il souhaite en porter une pour vous. La suite se trouve dans les autres textes sur ce site mais n’oubliez pas que de la douleur suscitée par l’humiliation, le soumis se replie dans la soumission et que de cet abandon, naît le plaisir.

    Bon dimanche,
    JC

  3. Qu’il vous explique par ecrit ce qu’est la soumission pour lui, ce qu’il en attend. Puis qu’il vous explique ce qu’est une maitresse pour lui.
    Et pas 10 lignes, au moins 4 pages pour chaque sujet. Plus 15 jours de délais. Qu’il corrige plusieurs fois son texte. Qu’il vous donne de quoi vous motiver, vous donner envie dans ses textes. Qu’il puisse réfléchir . Vous aussi. Mettre des mots sur les choses. Ça fait avancer .

  4. Bonsoir j’aimerais de l’aide je voudrais que ma femme me domine.nous avons parlé un peut mes nous avons pas approfondie la chose.nous l’avon mis de côté .depuis quelque temp sa me reprend de me faire dominé par ma femme je ne sais comment lui faire comprendre que je veux une domination de sa part.j’ai commencer sens lui en parlé a lui prendre les pieds pour les masses elle adore sa mes je voudrais plus .Moi sa m’excite de lui masser les pieds je voudrais plus de sa part.pouvais vous me donner des idées .merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *