Un bâillon en forme de bouchon de lavabo, c’est rigolo !

Je dois dire que quand je l’ai vu une première fois (grâce à un lien twitter), j’ai tout de suite voulu l’avoir. Mais je n’étais certainement pas la seule : rupture de stock !!!
Heureusement ça n’a pas duré longtemps, et il est vite redevenu disponible : Bâillon – Bouchon de lavabo. (ou de baignoire d’ailleurs).
Je l’ai commandé et fait essayer à mon petit mari presque tout de suite. Il représente  exactement ce que j’aime dans ma pratique de la domination : cruauté et humour.
J’ai commencé par équiper mon petit mari d’une cagoule en lycra. Pour la discrétion vis à vis des gens que nous côtoyons dans la vraie vie bien sur, mais aussi parce que c’est un super outil pour assujettir une personne : ça retire presque toute vision, mais pas 100%, la bouche seule reste accessible, ce qui réduit l’autre à … juste sa bouche, qui devient utilitaire.  Si vous la cherchez, il y en  a une ici.
Du coup, encore plus amusant, comme il ne reste que la bouche qui ait un peu de liberté, on va s’en occuper et la martyriser un peu …. avec ce fameux bâillon !

Je commence par 2 photos pour vous donner des informations utiles (mon coté pratique) :

 

 

 

 

 

 


C’est rigolo, non ?

On voit sur la photo de droite que si on serre bien le bâillon à l’arrière (ce que j’ai tendance à faire naturellement) le rond se déforme un peu « en losange ». C’est normal, tout cela est très souple. Mais si vraiment vous voulez serrer fort, il faut mettre le bouchon d’abord, comme sur la première photo, et resserrer ensuite.

Je tiens à vous dire, foi de mon mari (et pas foie), que une fois (décidément) en place, et bien serré, le bâillon est assez compliqué à supporter. C’est tant mieux, on ne va quand même pas payer ces jouets et se décarcasser pour que ça les amuse et qu’il prennent un moment de plaisir hein ?

Seconde série de photos, pour le plaisir d’être derrière et de jouer à boucher ou pas le lavabo …

 

 

 

 

 

 


Je reconnais que je ne m’en lasse pas. J’ouvre, je ferme, il peut répondre à mes questions, il ne peut plus et doit se préparer à la question suivante (ou la déclaration de soumission).
Il y a psychologiquement une véritable humiliation pour mon mari à se retrouver dans le rôle d’un bouchon de lavabo ou de baignoire. Il me l’a dit plusieurs jours après le premier essai, ce qui est un signe ^^.

Je me suis ensuite posée la question que vous avez peut être déjà en tête : autre chose que le bouchon ? Bien sur !

Un petit gode ceinture en place, on retire le bouchon, et on rentre le gode pour une petite préparation buccale. Ensuite, on peut remettre le bouchon :-).
Il faut que le gode soit assez petit, j’avoue que j’ai été obligée d’aller rechercher dans les restes de mes débuts, quasiment aux archives !!! C’est plus le genre de taille que j’utilise … C’est donc vraiment pour le fun.

Pour l’activité suivante, point de photo. Je m’installe dans un fauteuil confortable. A genoux devant mes jambes écartées, bouchon en place, il attend. Quand je le débouche, il sort la langue comme il peut et vient me satisfaire. Quand je l’arrête d’une pichenette sur le front, il recule la tête et je le rebouche. Il attend à nouveau. Le temps d’aller m’allumer une cigarette par exemple, ou de me préparer un café. Ensuite je reviens m’installer et je le débouche, il reprend, et ainsi de suite … Franchement c’est ce que j’ai préféré, et c’est dommage pour lui, c’est ce qu’il a trouvé le plus compliqué physiquement…
Une idée de punition pour le futur en somme. Une punition qui soit réelle, et me conduise lentement jusqu’à la jouissance, que peut on trouver de mieux ?

7 Commentaires

  1. Tres bien ! Petit mari bien bouchonné…

  2. A la place du gode cela serai mieux un vrai sexe , d’un amant à vous par exemple …Un soumis même hétéro devrait accepter pour le plaisir de sa Maîtresse Femme .

    • «  un soumis devrait » …

      Un soumis ne devrait rien. « Un soumis » ça ne veut rien dire.

      Le mari de Marie Séverine n’est pas « un soumis », Marie Séverine n’est pas « une maitresse » , elle et lui sont un COUPLE, avec leurs propres désirs, leurs propres codes et leurs propres règles.

      Je doute sincèrement que Marie Séverine, depuis tout ce temps, ait attendu qu’un inconnu vienne lui donner des séances de coaching pour gérer sa vie de couple… aux dernières nouvelles ce blog lui sert à partager avec nous ses témoignages.

      A t on jamais vu un spectateur se lever lors d’un concerto pour expliquer au soliste comment il « devrait » jouer de son instrument?

      Et arrêtez de vouloir imposer vos fantasmes aux autres.

  3. Je dois franchement avouer que le bâillon – bouchon de lavabo ! qui est décrit et imagé de manière tellement significative et suggestive par les talentueux soins de Maîtresse Marie Séverine ! à réellement retenu toute mon attention !

    En effet, j’imagine facilement le scénario, c’est-à-dire l’utilisation autre que le bouchon !!! : par exemple un gode ceinture à faire pénétrer dans la bouche ! ou plus subtilement comme le suggère si bien Maxoumis, la bite de l’amant en guise de bouchon ! une idée vraiment géniale une délicieuse humiliation qui serait imposée au mari soumis ! il faut dire que j’apprécierais avec beaucoup de plaisir
    cette situation, le mari à genoux, menotté dans le dos et étroitement sanglé placé devant l’amant assis sur une chaise! Une fois le bouchon lavabo enlevé, c’est la bite de l’amant qui prendrait la relève, le mari astreint d’une pénétration buccale et avec l’obligation de sucer avec volupté la cerise sur le gâteau serait que l’amant lui jute dans la bouche, et lui remette de suite, le bouchon lavabo en place Ha Ha, à pleine gorgé, il doit, déguster sans perdre une goute de cette délicieuse liqueur !
    ce serait un vrais régal… mais pas pour mon mari en buvant la semence ! mais moi je me régalerais de l’observer ainsi délicieusement humilié !
    Avec un divin plaisir je le laisserais ainsi : immobilisé, encagé chaste, et bien bouchonné observer nos torrides ébats, moi et mon amant !
    Mais rapide retour sur terre, je pourrai bien malheureusement, utiliser seulement un gode ceinture avec le bâillon lavabo ! la complicité de l’amant… un délicieux rêve !!!

    Jeanne, épouse dominatrice
    Fidèle lectrice et admiratrice, du blog Marie Séverine

  4. Bonjour Madame Marie Séverine

    L’art de trouver des accessoires, utiles autant d’amusant, mais surtout l’art de présenter ces accessoires comme indispensables. Vous êtes vraiment unique, Madame et le plaisir de Vous lire est toujours le même, toujours aussi intense. Merci encore pour Vos conseils et Vôtre site.

  5. Sur là photos comment tien la chaine avec le bouchon il a le nez percer.vu que Marie Séverine.ne manque pas d imaginations sa ne m étonerez pas. Trop kool votre délire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *